Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 12:06

Une réédition en octobre 2015

Venu tard aux romans, Bernanos (1888-1948) n’en écrit que pendant dix ans, mais violents, nocturnes, superbes. Traversées par le diable et les monstres, ses fictions en font le rival de Dostoïevski. Le surnaturel y habite l’aventure ; le prêtre y devient le héros d’une épopée. Dans ses écrits de combat, Bernanos met la même énergie, doublée d’une ironie cruelle et d’un sens du comique puissant, à combattre l’injustice, la médiocrité, la société oublieuse des valeurs : le torrent emporte tout. (J.-Y. T.)

Lu ICI, sur le site de La Pléiade

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article

commentaires