Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 15:26

Il ne sert à rien de réduire le CO2 pour modifier les variations climatiques

Stanislas de Larminat était, le 2 décembre, un des invités du journaliste Christophe Henning, dans son émission "grand-angle", sur RCF, consacrée au thème "COP21, le Climat et le reste".

Il a développé sa postion "hélio-centriste": le soleil est l'explication des variations climatiques. Il a expliqué que le Giec n'a pas développé de discipline cohérente pour faire la preuve de ses allégations.

L"Comment mettre d'accord des milliers de scientifiques aussi différents que  la thermodynamique, physique, océanographie, glaciologie, biologie, chimie, astronomie, hélio-sismologie, informatique, mathématique, agronomie, pédologie, mathématiciens, informaticiens, et tant d’autres ?  Chacune a sa logique. Les unes traitent des causes, les autres des conséquences. Chacune est indispensable au progrès des connaissances, mais cette diversité nécessite une méthodologie robuste pour vérifier la cohérence  entre la théorie et les observations.

Or cette méthode existe, c’est la théorie des systèmes. Le GIEC a inventé sa propre théorie, la « détection /attribution » (détecter un effet température et l’attribuer à des causes). Les inventeurs de cette méthode sont très peu nombreux dans le monde. Ils ne se sont jamais confrontés à la communauté internationales des systémiciens. Or de véritables travaux d’identification des systèmes existent. Ils arrivent à la conclusion que c’est le soleil qui explique les variations depuis 1000 ans, y compris pendant la période récente."

Animateur du Blog, "les2ailes.com", Stanislas de Larminat s'est légèrement démarqué de certains climato-sceptiques qui verraient bien que la société poursuive son "business as usual". Au contraire, il juge impératif de changer de référentiels de comportements sociaux.   

La suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article

commentaires