Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

11 mars 2016 5 11 /03 /mars /2016 22:58

Un pluriel très singulier

 

François Hollande a décidé de renommer le ministre de la Famille « ministre des Familles ». Et s’il s’en explique dans le magazine féminin Elle du 3 mars 2016 : il s’agit de « reconnaître toutes les familles », en les détaillant : « les recomposées, les monoparentales, de même sexe », car selon lui « ce qui est réactionnaire, c’est de considérer qu’il n’y aurait qu’un seul et unique modèle familial. »

Le Président français est socialiste, il est pour la famille pluraliste et pour l’amour au pluriel… avec des fidélités successives. Le singulier est, à ses yeux, réactionnaire. Bientôt il faudra rebaptiser le ministère de la Culture en ministère des Cultures, car de quel droit peut-on considérer qu’il n’y a qu’un seul et unique modèle culturel ? De même, pour le ministère de l’Education nationale et pour celui de la Justice…

Le modèle, l’essence des choses, la loi naturelle, voilà l’ennemi qu’il faut abattre sous toutes ces formes ! C’est toujours la querelle des universaux. L’Honneur est un idéal vain, mieux vaut courir après les honneurs, les prébendes et les médailles… parfois même les camails. La Vérité est une abstraction vide, il ne faut pas chercher à la servir, mais plutôt se servir des vérités utiles et profitables. Le Bien est une idée creuse, les habiles préfèrent accumuler des biens négociables.

C’est ainsi qu’une société se défait et laisse la place à une termitière, – une dissociété, comme l’appelait Marcel De Corte. Alors ce n’est plus la querelle des universaux, c’est la foire d’empoigne.

Abbé Alain Lorans, 11-03-2016  

Source 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article

commentaires