Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 juillet 2016 3 13 /07 /juillet /2016 16:30

Le 13 juillet 1917, Notre-Dame confia aux petits pastoureaux : « Si l’on ne cesse d’offenser Dieu, sous le règne de Pie XI en commencera une autre pire. Quand vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c’est le grand signe que Dieu vous donne, qu’il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l’Église et le Saint-Père. »

Vingt ans plus tard, dans la nuit du 25 au 26 janvier 1938, le ciel fut incendié par une étrange lueur. De neuf heures du soir à deux heures du matin, la voûte céleste fut illuminée de rouge. Ce phénomène fut perçu dans la plupart des pays d’Europe, de la Norvège à Gibraltar, du Portugal à la Grèce, ainsi qu’en Afrique du Nord, aux États-Unis et au Canada. Sur le moment, tout le monde crut à un gigantesque incendie. Le lendemain matin, tous les journaux en parlaient. On attribua le phénomène à une aurore boréale. Le Bulletin de la Société astronomique de France la décrivit de la façon suivante :

Log2.jpg"Une aurore boréale d’une grandiose beauté a été visible en France et dans presque tous les pays d’Europe, depuis le mardi 25 janvier 1938, au soir, jusqu’au mercredi 26, au matin. En Suisse, dans le Jura, en Angleterre, comme dans les régions de l’ouest, du sud-ouest et du sud-est de la France, jusqu’en Provence, et plus au sud encore, en Italie et au Portugal, en Sicile et à Gibraltar, et même dans l’Afrique du Nord, le phénomène montra une intensité exceptionnelle pour ces latitudes. (…)"

 

Lu sur Fatima100

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article

commentaires