Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 11:04

La dialectique opposant GPA commerciale et altruiste est un piège

Gregor Puppinck, directeur du Centre européen pour le droit et la justice, Ludovine de la Rochère, présidente de La Manif pour Tous, et Caroline Roux, déléguée générale d'Alliance Vita, tous les tois membres du collectif «No Maternity Traffic», dénoncent dans Le Figarovox une pseudo distinction entre une GPA esclavagiste et une GPA altruiste :

G"[...] Le piège repose sur une opposition largement fictive entre GPA altruiste et commerciale: la première serait bonne, et la seconde mauvaise. D'altruiste, la GPA deviendrait commerciale lorsque la somme versée à la mère porteuse serait supérieure aux «frais raisonnables» causés par la GPA, or ceux-ci incluent nourriture, logement, perte de revenus, etc, ainsi que l'indemnisation de «l'inconvénient d'être enceinte». Autant dire que, le plus souvent, ces frais raisonnables sont une rémunération déguisée.

La dialectique opposant GPA commerciale et altruiste est un piège qui réduit et enferme l'appréciation morale de la GPA à l'un de ses aspects secondaires: l'argent. De fait, le problème avec la GPA, ce n'est pas tant l'argent que la situation de l'enfant et de la mère qui le porte. Une GPA moins chère n'en serait pas moins préjudiciable et condamnable.

Plus encore, l'opposition entre GPA commerciale et altruiste est fictive: la suite...

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article

commentaires

fleuslun 23/06/2017 19:20

J’ai dû recourrir à la GPA! Une pratique qui reste très envisageable pour les femmes avec utérus bicorne ! Mon utérus est bicorne-unicervicale. Ce pourquoi tomber enceinte naturellement est éxtrêmement difficile. Même ayant une bonne qualité d’ovocytes. De plus mes deux conceptions réussites se sont finies par la fausse couche.
Je ne savais rien de particulier sur mon utérus avant la décision de devenir parents. Avant d’arreter la pillule, moi et mon mari, on a décidé de se faire un genre du régime en alimentation. Plus des végétaux et fruits pendant un an. Ce n’est pas que nous ménont un régime pas sain d’habitude. Mais souvent à cause du travail, ont fait moin d’attention à la nutrition.
Pour moi la santé de l’enfant est très importante. Donc je me suis lancé au planing familliale en calme. Rien ne nous préssait à se dépecher.
Après l’arret de pillule, j’ai pas réussi à tomber enceinte vite. Mais ce fait ne m’a pas déçu. Pour moi c’est assez logique que l’organisme a besoin de repprendre ses force. La santé procréatif est très délicat. Autant des facteurs ont influence sur la fertilité !
Seulement dans un an j’ai acquis le test positif. J’ai pris un rdv chez le médecin pour confirmer la grossesse. Et c’est durant une écho, que mon médecin a découvert l’utérus bicorne que j’ai! Naturellement j’ai eu peur pour mon bébé. Le médecin m’a rassuré que la grossesse est possible même dans mon cas. Et que l’accouchement sera réalisé par césarienne.
J’ai aussi été prévenue du risque de la fausse couche. Mais touttes les femmes sont soumises à ce risque. Les unes de plus, les autres de moin. Evidamment, moi j’ai été plus soumise ! J’ai fait une fausse couche à 4ème semaine de grossesse.
La fausse couche a assombri mes rêves de devenir maman. Je croyais que je vais réussir cette grossesse. Je m’en préparé autant. On a organisé la chambre pour notre future enfant. Toutes ces choses dans cette chambre me faisaient très mal en me rappelant de la fc.
Ma cousine a annoncé sa grossesse un peu après mon histoire. J’ai pensé de lui offrir la partie des choses qu’on a préparé pour l’enfant. Mais mon mari m’a convaincu que ce n’est pas une bonne idée et que finallement nous aussi arriverons à tenir notre bb dans les bras.
Je n’arrive pas à exprimer mon amour pour mon cheri. Ses paroles m’ont redonné de l’espoire. Soudain j’ai senti que nous trouverons une solution. J’immagine que le plus important c’est le soutien entre les époux. Cette liaison tendre et hyper fort en même temps vous aidera à surmonter n’importe quelle épreuve.
On a décidé de partir en vacances en mère et puis continuer nos tentatives. Donc comme ça j’ai perdu 3 ans en apprenant que mes grosssesse finissent toujours par fc. J’ai fait des analyses du bilan d’infertilité pour voir l’immage ample de ma santé. Au sommaire, le problème n’était pas la concéption. Là aucue problème, qualité des ovocytes exellente ! Finallement un compliment de la dame nature! Aucune autre pathologie que celle de l’utérus bicorne.
Mon problème alors est l’impossibilité de porter l’enfant. Malheureusement laprocréation médicale en France n’offre aucune solution pour les femmes comme moi. Cette ignorance de la société, à mon avis est due à la rarité de tels pathologies chez les femmes. Mais je préfére qu’elle reste rare, que bien conue. Une simple compréhence sera suffisante, mais en France c’est encore impossible d’accepter les besoins des gens qui sont un peu différants!
Espérons bien qu’un jour la vie diviendra plus juste. Et avant ce jour on est obligé de partir à l’étranger.
Bien que les gens sont plutot réticent à la GPA, j’ai pourtant choisit de faire appel à la mère porteuse à Biotexcom. L’embryon obtenu de mes ovocytes et des spermatozoïdes de mon mari. Comme ça l’enfant génétiquement est 100% notre enfant. La mère porteuse nous a aidé à porter notre enfant. Je suis très réconnaissante à elle. Si elle n’aura pa accepté de nous aider, je n’aurai jamais eu d’enfant ! Nous avons également tenu à faire connaissance de sa famille autour d’un déjeuner. Elle avait en effet déjà des enfants, condition indispensable pour devenir mère porteuse en Ukraine.
A la naissance de l’enfant, la maman biologique nous a proposé de le prendre dans les bras… Nous étions tous très émus. Le moment fatidique était arrivé : nous étions enfin parents !
Les difficultées juridiques ont été résolu assez vite. Puisque le lien génétique entre nous et l’enfant est irréprochable. La mère porteuse a rénoncé à ses droits de mère à profit des notres. C’était une belle expérience et nous sommes devenuent les parents heureux. Grace à l’aide d’une autre femme.