Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

20 octobre 2016 4 20 /10 /octobre /2016 16:58

 

Poème de Paul Verlaine (1844-1896) dans les Poèmes saturniens (1866).

 

Les sanglots longs 
Des violons 
De l'automne 
Blessent mon coeur 
D'une langueur 
Monotone.

Tout suffocant 
Et blême, quand 
Sonne l'heure, 
Je me souviens 
Des jours anciens 
Et je pleure

Et je m'en vais 
Au vent mauvais 
Qui m'emporte 
Deçà, delà, 
Pareil à la 
Feuille morte.

                                                 *****

 

Ce poème, récité dans le récent film Frantz, est à côté d'autres poèmes sur les saisons sur le site Poésie française.fr, "recueil de poésies des meilleurs poètes français et étrangers d'hier à aujourd'hui".

On trouve des versions chantées ICI.

 

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article

commentaires