Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

1 juin 2017 4 01 /06 /juin /2017 07:26
Requiem et kaddish pour une dame juive et des enfants chrétiens massacrés

Par Gilles-William Goldnadel - Valeurs Actuelles, 29 mai 2017 

Edito. Les Français auront été victimes d'un véritable casse électoral. Sous prétexte d'une médiocre affaire pénale dont s’est saisie, sur la seule base d'un article de presse , et avec une célérité jamais observée le Parquet National Financier, les questions sociétales les plus existentielles auront été dissimulées sous le tapis.

Body

Les Français auront été victimes d'un véritable casse électoral. Sous prétexte d'une médiocre affaire pénale dont s’est saisie, sur la seule base d'un article de presse , et avec une célérité jamais observée le Parquet National Financier, les questions sociétales les plus existentielles auront été dissimulées sous le tapis.

Difficile de ne pas y voir, en profondeur, la marque de l'idéologie de l'occultation.

Pour ajouter de l'injustice à l’injustice, le parquet brestois, aura avec la même célérité que le parquet parisien s'était saisi du cas Fillon, refusé de se saisir d'une affaire Richard Ferrand posant d'aussi graves questions pénales.

À peine, le casse électoral avait-il eu lieu que les graves questions sociétales dissimulées ressortent à la surface avec tout autant d'acuité.

C'est ainsi que les médias acceptent à présent de se saisir, mais avec des pincettes, du sort de Sarah Halimi*, juive religieuse, torturée et défenestrée par un islamiste antisémite aux cris de Allah Akbar !

Sans doute, même aux yeux de certains membres de la communauté juive organisée, n'était-il pas jugé opportun d'attirer l'attention du public sur une affaire susceptible de favoriser une candidate plutôt que son concurrent.

Le processus idéologique habituel de psychiatrisation de l'assassin islamiste a été épousé par les autorités. C'est ainsi que pour l'instant, l'assassin sans antécédents psychiatriques mais avec des antécédents judiciaires qui rappellent Messieurs Kouachi, Coulibali et tutti quanti dort à l'asile et non en prison…

Une forme très voisine de ce racisme se rappelle à l'attention du public, à présent que la messe électorale est dite.

On apprend qu'en plein Paris, le festival Nyansapo, qui se décrit comme un « festival afro féministe militant » prévoit une majorité d'espaces « non mixtes ». En clair : interdits aux blancs.

Après avoir tergiversé, Anne Hidalgo a fait savoir dimanche sur Twitter qu'elle demandait l'annulation du festival.

Dans un article d'une rare sobriété, Le Monde pose la question : « la non mixité raciale, outil d'émancipation ou repli communautaire ? »

Si un festival était interdit aux noirs, mon imagination est impuissante à imaginer les légitimes hyperboles du quotidien vespéral et placide.

À ce stade, et toujours dans le même cadre de ce racisme qui laisse les progressistes dans le calme et la sérénité, les conservateurs et les réactionnaires auront une pensée pour les enfants coptes d'Égypte assassinés.

Tandis que la tour Eiffel de la mairie de Paris et du monde éclairé demeura allumée, tandis que le pape voulait détruire les murs, un sombre pithécanthrope promis à l'asile ou à la prison nommé Trump déclara : « il faut que le sang chrétien cesse de couler »

Il m'arrive de trouver bien plus d'humanité chez les arriérés décrétés.

*Me G W Goldnadel  est l’avocat de la soeur de la victime

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article

commentaires