Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 août 2017 7 13 /08 /août /2017 11:44

 

A la découverte des abbayes gastronomes avec la Divine Box : Notre-Dame du Val d’Igny

La Divine Box nous emmène vers l’abbaye des cisterciennes du Val d’Igny en Champagne, bien connue pour sa spécialité : les « bouchons », délicieux chocolats en forme de bouchons de champagne.

"L’histoire de l’abbaye d’Igny commence en 1128, lorsque Bernard, jeune abbé de Clairvaux (le fameux « saint Bernard de Clairvaux » !) envoie douze moines pour fonder le monastère d’Igny à 30km de Reims. Le succès est immédiat, la communauté rayonne et compte jusqu’à 300 moines ! Mais le succès n’est que de courte durée, et une longue période de déclin de plusieurs siècles s’amorce ensuite, avec pour causes : donations et vocations en baisse, guerre de Cent-Ans (1337-1453) et Révolution... En 1791, les six derniers moines restants doivent partir. Heureusement, en 1876, les bâtiments de l’abbaye sont rachetés par l’évêque de Reims qui envoie 23 moines de l’abbaye Notre-Dame du Désert (abbaye toujours dynamique aujourd’hui et dont vous pouviez goûter le miel dans la Divine Box de mai !). Après dix longues années de travaux, en 1886, Notre-Dame d’Igny redevient une abbaye, qui accueille notamment une petite chocolaterie qui, à son apogée, fait travailler plus de 70 ouvriers ! Nouvelle crise lors de la première Guerre Mondiale : l’abbaye est d’abord pillée par les Allemands, puis transformée en hôpital de campagne puis tout simplement ... détruite ! Les Allemands avaient pour ordre de faire sauter tous les bâtiments de belle apparence. Autant vous dire qu’ils n’y sont pas allés de main morte pour mettre à plat ce bijou ! Après la guerre, voilà qu’en 1929, ce ne sont pas moins de 30 courageuses soeurs de l’abbaye de La Coudre à Laval (encore en activité aujourd’hui et dont vous pouviez découvrir les délicieuses préparations pour flan à la framboise dans la Divine Box de juillet) qui s’installent à Igny, après deux ans de reconstruction de l’abbaye. La prospérité reprend : 60 soeurs en 1938, création du monastère Notre-Dame de la Clarté-Dieu au Congo en 1955, et relance de l’activité de chocolaterie en 1961. Les plus attentifs d’entre vous auront noté que l’abbaye n’avait été habitée que par des hommes depuis sa création... sauf depuis l’arrivée des soeurs en 1929 !

ET AUJOURD’HUI ?

Lisez la suite ICI !

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article

commentaires