Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 23:36

 

On donne et on reçoit

L'expérience montre que dans les relations humaines chacun reçoit plus qu'il ne donne.

Les époux le savent au sein de leur mariage. Les parents savent ce qu'ils reçoivent de leurs enfants ; les gardes-malades savent ce qu'ils reçoivent de leurs infirmes; bien des patrons savent ce qu'ils reçoivent de leurs ouvriers. Les amis le savent au cœur de leurs échanges. Ne nous arrive-t-il pas de donner aux autres ce que nous n'avons pas, d'expliquer ce que nous ne savions pas, de recevoir aussi des autres des trésors qu'ils n'avaient même pas l'idée de vouloir nous livrer.

Ce qu'on a, on le doit

On donne, et on reçoit. On accepte de recevoir. On aspire à recevoir. Recevoir est un honneur. On sait que tout bien est un don de Dieu, quels que soient les intermédiaires. Devoir à quelqu'un est une promotion. On reçoit, on doit, on donne selon la mesure de l'Évangile, la mesure bien pleine, bien tassée, débordante, c'est-à-dire sans mesure. On ne compte pas dans les échanges. On ne compte que pour soi.

En politique, le principe est le même. Ce qu'on a, on le doit aux communautés dont on fait partie. Tout privilège engendre un devoir égal en grandeur et en importance; toute supériorité se traduit par un service du bien public.

Les conséquences de ce sens chrétien du travail sont considérables.

 

L'article complet de Louis Ferrier est ICI.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Eco & Travail
commenter cet article

commentaires