Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 19:59

 

" Je voudrais d’abord donner comme première piste cette différence (c’est vraiment le B.-A. BA, mais je m’aperçois, encore hier, que c’est pas du tout évident même pour des gens qui ont quelques années de plus) la différence entre « être amoureux » et aimer. Qui rejoint la différence entre être sincère et être vrai. Aujourd’hui, il faut être sincère. Le seul critère pour beaucoup d’entre nous, surtout pour notre génération qui est hyper affective (je me mets dans votre génération, je ne suis pas très loin) c’est que, tant qu’on est sincère, c’est bien. « Mon père, moi je pense que, moi je pense sincèrement que » Mais je m’en fous de ce que tu penses, mon pauvre ami ! Je m’en tape royalement ! Ce qui m’intéresse, c’est « est-ce que c’est vrai ? » Je m’en fous du sens que tu donnes à ce geste-là ! Moi je veux savoir le sens objectif de ce geste ! Moi je veux savoir la vérité de ce geste. Pas savoir ce que tu penses sincèrement etc. Parce que ça suffit pas ! Parce que je récupère chaque semaine des jeunes qui se sont sincèrement plantés. Pourtant ils étaient sincères. « Mon père, je croyais qu’il m’aimait. Mon père je l’aimais sincèrement. Je me suis planté » Qu’est-ce que c’est la différence entre être amoureux et aimer ? Être amoureux, c’est un sentiment. C’est vraiment le B.-A. BA que je vous donne, je vous promets ce n’est pas acquis. 

LE SENTIMENT AMOUREUX

Être amoureux, c’est un sentiment. Un sentiment, c’est quoi ? C’est quelque chose que je ressens. Quelque chose qui, comme ça, naît un jour, je ne maîtrise pas d’ailleurs quand est-ce que je tombe amoureux. Je ne maîtrise pas non plus de qui je tombe amoureux. C’est un sentiment que je ressens, tout à coup. Une attirance, un désir qui je ressens. Ce désir, je m’aperçois de plusieurs choses : tout d’abord, il est fluctuant. « Mon père, c’est extraordinaire, je suis fou amoureux de… Marie-Eglantine (on est à Versailles), de Marie-Eglantine (dans le 8e…) Extraordinaire, c’est HALLUCINANT. Je suis fou d’elle. » très bien. Mais… il y a trois semaines, tu es venu dans ce même bureau, me dire que tu étais fou de… Marie-Hermance. « Ah oui, mais non, non, mon père, c’était il y a trois semaines. Ça s’est évanoui. Depuis samedi soir dernier, je me suis aperçu que, vraiment, c’était Marie-Eglantine. Truc de fou. » Sentiment amoureux ? Mais c’est normal ! C’est tout à fait plausible. Le sentiment amoureux, c’est les montagnes russes, il est fluctuant. 

Je peux très bien tomber amoureux de plusieurs filles dans ma vie ! Il y a pleins de filles dont je pourrais potentiellement être amoureux. On peut très bien tomber amoureux trois semaines après son mariage. De sa voisine. Mais ne rigolez pas, ça arrive. Un prêtre peut très bien tomber amoureux. Le col romain ne protège pas, pas complètement. On choisit les dames sacristie pour cela, pour qu’il n’y ait pas trop de tentations. Elles ont un certain âge, un certain style… (rires) Mais voilà ! Le sentiment amoureux, il est aussi au départ assez teinté d’égoïsme. Parce que j’ai autant besoin d’être aimé que d’aimer. 

Abbé Grosjean, prêtre à Versailles, 28 ans.

le texte complet est ICI 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article

commentaires