Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 juin 2014 4 12 /06 /juin /2014 09:45

L'ouverture du procès du Dr Bonnemaison a donné lieu à des reportages tous orientés dans le même sens. 

On y a entendu : "relance le débat", "hypocrisie", "légume", "laisser souffrir", "aider à mourir". 

Comme d'hab'. 

Euthanasie: Alliance Vita veut mobiliser la rue si le gouvernement légifère

Publié le 11.06.2014

L'association Alliance Vita, proche de la Manif pour tous, a prévenu mercredi à l'ouverture du procès du Dr Bonnemaison, à Pau, que "si le  prend le risque de bouleverser l'équilibre de la loi Leonetti" sur la fin de vie, il y aura "une vaste mobilisation unitaire dans la rue".
"Nous participerons à une vaste mobilisation de rue si le gouvernement prend le risque de bouleverser l'équilibre de la loi Leonetti en y introduisant l'euthanasie ou le  assisté", a souligné Alliance Vita, association animant le service d'écoute et d'aide "SOS Fin de vie". 
Nicolas Bonnemaison, 53 ans, comparaît jusqu'au 27 juin devant la Cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques pour l'empoisonnement de sept patients en fin de vie.
Adoptée en 2005, la loi Leonetti encadre les conditions de fin de vie et interdit l'acharnement dans la poursuite des soins, le plus souvent pour des personnes en fin de vie ou souffrant de maladies graves et incurables. Mais elle ne permet ni l'euthanasie - qui désigne l'acte d'un tiers pour donner la  - ni le suicide assisté.
"Les personnes âgées ont un besoin urgent de se sentir défendues et protégées au sein même de notre système de santé. Ce sont les premières à pâtir du surmenage du personnel médical, des lacunes en matière de formation voire d'une forme de toute puissance, qui causent de trop nombreuses maltraitances. Or, la maltraitance ultime pour les personnes âgées fragiles, c'est bien l'euthanasie", écrit dans un communiqué le délégué général d'Alliance Vita, Tugdual Derville.
"Notre société serait-elle prête à fermer les yeux sur l'administration de la mort à autrui à partir du moment où la victime est âgée? Certaines personnes âgées fragiles que nous accompagnons subissent déjà une forme d'euthanasie sociale. Parfois, elles sentent qu'elles encombrent leur famille comme si leur vie n'avait plus de valeur, comme si elles avaient +fait leur temps+", a poursuivi M. Derville.

   

 - Lu sur leparisien.fr

Sur Petrus Angel, les idées claires sur l'euthanasie !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article

commentaires