Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 13:21

 

A méditer : Le Saint-Père François, lors de la messe célébrée au sanctuaire de Notre-Dame d'Aparecida, le 24/07/13 :

« … Je voudrais rappeler trois attitudes : garder l’espérance, se laisser surprendre par Dieu, et vivre dans la joie.

1. Garder l’espérance. Face au découragement qui pourrait être dans la vie et qui pourrait gagner ceux qui œuvrent pour l’évangélisation ou qui font l’effort de vivre la foi en tant que père et mère de famille, je voudrais dire avec force : ayez toujours dans vos cœurs cette certitude : Dieu marche à vos côtés, il ne vous abandonne en aucun moment ! Le « dragon », le mal, est présent dans notre histoire, mais il n’est pas le plus fort. Dieu est le plus fort

2. Se laisser surprendre par Dieu. L’homme ou la femme d’espérance – la grande espérance que la foi nous donne – sait que, même au milieu des difficultés, Dieu agit et nous surprend. Ayons confiance en Dieu ! Si nous nous éloignons de lui, le vin de la joie, le vin de l’espérance finit. Si nous nous approchons de lui, si nous restons avec lui, nos froideurs, nos difficultés, nos péchés se transforment en vin nouveau d’amitié avec lui.

3. Vivre dans la joie. Chers amis, si nous marchons dans l’espérance, nous laissant surprendre par le vin nouveau que Jésus nous offre, il y aura de la joie en nos cœurs et nous ne pourrons être que des témoins de cette joie. Le chrétien est joyeux, il n’est jamais triste."

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article

commentaires

Xavier Couvert 29/07/2013 23:03


J'attends avec une certaine impatience, et une vraie curiosité le moment ou notre bon pape François commencera à parler de choses vraiment sérieuses, les questions de la morale, ainsi que les
vraies questions doctrinales, celles qui sont à l'origine de la crise de l'Eglise ... Je crains bien que sur les 1ères, le pape va perdre une bonne partie de sa popularité, et sur les suivantes
nous allons rester sur notre faim. Non, l'Eglise est bien malade ! ...  Evidemment j'espère me tromper : le Saint-Esprit peut souffler qd il veut, où il veut ... Attendons.


Amitiés, Xavier.