Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 21:07

 

Film d’Andrzej Wajda (Pologne, 2007, 1h56mn)

Dans la Pologne soviétique, trois femmes ne se remettent pas de l'assassinat de leurs proches par la police secrète russe. Inspiré du massacre de Katyn en 1940, un magnifique réquisitoire signé Andrzej Wajda.


17 septembre 1939. L'URSS envahit la Pologne, conformément au partage des territoires décidé avec les nazis. Parti au front, le capitaine Andrzej n'en reviendra pas. Mais son épouse Anna refuse de croire qu'il ait été assassiné. Avril 1943. L'épouse d'un général apprend la mort de son mari quand les Allemands découvrent des charniers contenant des milliers d'officiers polonais dans la forêt de Katyn. De son côté, Agnieszka, dont le frère a connu le même sort, ne supporte plus l'hypocrisie qui entoure ce massacre perpétré par la police secrète russe en mars 1940. Mais comment crier sa révolte dans une Pologne tenue par le "Grand Frère" soviétique ?

À 75 ans, Andrzej Wajda est revenu sur le devant de la scène avec ce film inspiré de faits réels et dédié à ses parents. Son père est mort lors du massacre de Katyn et sa mère n'a jamais pu l'accepter. Choqué d'entendre un jour un lycéen parler du 17 septembre 1939 comme d'un simple jour férié, le cinéaste ne voyait pas Katyn comme un simple témoignage personnel. "Je veux qu'il soit le récit du drame et des souffrances subis par de multiples familles, victimes de Staline et du silence qu'il parvint à imposer à ses alliés d'alors : la Grande-Bretagne et les États-Unis", écrivait-il dans la note d'intention. La fin du Pacte germano-soviétique avait en effet incité les Alliés à étouffer l'affaire pour ménager l'URSS, venue rejoindre leur camp. C'est seulement en 1991 que Mikhaïl Gorbatchev reconnaîtra la responsabilité de Staline dans cette boucherie. Faisant sauter cette chape de silence et d'oubli, le cinéaste signe ici une fresque majestueuse, sans débordements de violence ni pathos, ce qui la rend d'autant plus émouvante.

 

jeudi, 14 avril 2011 à 20:40 
Rediffusion mardi 19 avril à 01H30 
(Pologne, 2007, 116mn, VM)
ARTE F

Partager cet article

Repost 0
Published by ISP - dans Ecran
commenter cet article

commentaires