Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 17:05

 

On en parle, avec un peu de hauteur, ici ... 

  • Les élections  
      Eléments positifs, modalités d’application et de fonctionnement, limites du système électif..
  • Que peut-il sortir des urnes ?                                                                                L'Eglise a conscience que si, d’une part, le chemin de la démocratie exprime au mieux la participation directe des citoyens aux choix politiques, d’autre part, il n’est possible que dans la mesure où il est fondé sur une juste conception de la personne. 
  • Voter pour les présidentielles, selon quels critères ?                                                 Malgré un large éventail de sensibilités, les candidats à l’élection présidentielle de 2007 font des propositions qui éloignent le débat politique un peu plus des exigences que pose l’Eglise..
  • S'approprier le terrain politique                                                     Et si l’engagement des chrétiens en politique n’était pas facultatif...

Partager cet article

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article

commentaires

Vince 29/04/2012 17:59


Dans son intervention de Toulouse, ce dimanche, ce dernier dimanche avant le second tour des présidentielles, Nicolas Sarkozy a enfilé le costume d'un militant du
Front National.


Combien de fois a-t-il employé le mot "frontières"? 100 fois? 200 fois? je n'en sais rien mais ce mot a été dans chacune de ses phrases.


Nicolas Sarkozy a le devoir de s'adresser à tous les électeurs français, comme François Hollande le fait également.


A la différence de ce dernier, Sarkozy ne s'adresse pas à eux en tentant de les convaincre avec son programme; il s'adresse à eux en empruntant les thèmes des
dirigeants du Front National.


Comment peut-il en être arrivé là?


Comment un électeur de François Bayrou pourra-t-il voter Sarkozy au second tour?


Sarkozy a fait le pari que de marcher dans les pas de Marine Le Pen lui permettra de récolter plus de voix au second tour qu'en s'adressant aux élécteurs de
Bayrou.


C'est son choix stratégique.


J'aurai mal à vivre dans la France que Sarkozy nous propose. Plus d'Europe, plus d'Erasmus pour les étudiants, plus d'échanges internationaux. Restons chez nous,
fermons nos portes et nos fenêtres.


Quid du travail ! C'est l'étranger qui est responsable du chômage.


Allez, au revoir Nicolas.