Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 11:15

Lettre de Diderot à sa fille Madame de Vandeul : « Vous allez quitter la maison de votre père, pour entrer dans celle de votre époux et la vôtre. »

Denis_Diderot_111     Denis Diderot, figure capitale des Lumières, maître d’oeuvre de l’Encyclopédie, romancier, philosophe, était un aussi un bon vivant, attaché, certes, aux idées, mais surtout à ses amis, ses proches, sa famille. Vivace et déconcertant, drôle et affectueux, l’homme Diderot apparaît dans sa correspondance sous mille facettes qui tranchent avec l’image transmise par notre « Education Nationale » de l’austère philosophe, ferraillant contre la religion et la noblesse pour ses idées progressistes. Dans cette lettre à sa fille Marie-Angélique, écrite juste après son mariage le 9 septembre 1772 avec Abel-François Caroillon de Vandeul, il lui donne de précieux conseils sur la vita nova qui l’attend : une lettre tendre d’un père meurtri par le départ de sa fille.  ... La lettre ...

« Votre bonheur est inséparable de celui de votre époux ; il faut absolument que vous soyez heureux ou malheureux l’un par l’autre » – Denis Diderot

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article

commentaires