Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 09:28

Rafle du Vél d'Hiv', Drancy, ...

Puisqu'on nous parle si souvent du toujours nécessaire devoir de mémoire, il faut lire le livre d'Antony Sutton, "Wall Street and the rise of Hitler", enfin traduit en français. 

On n'en parlera pas dans les grands média : c'est pourtant une bombe !

 

Wall Street et l'Ascension d'Hitler





En mettant au jour un cloaque de mensonges, de tromperies et de duplicités, Antony Sutton révèle l' un des faits le plus marquant, et pourtant jamais rapporté, de la Seconde Guerre mondiale : que des banques de Wall Street et des grandes entreprises nord-américaines ont soutenu l' ascension de Hitler vers le pouvoir, en finançant l Allemagne nazie et en faisant des affaires avec elle. En suivant minutieusement la piste de ce secret bien gardé, grâce à des documents et des témoignages incontestables, Sutton parvient à la conclusion que la catastrophe de 1939-45 bénéficia surtout à un groupe privilégié d' initiés financiers. Il donne le compte-rendu détaillé, preuves à l'appui, du rôle abjecte que jouèrent les Morgan, les Rockefeller, les frères Warburg ou les Ford, directement ou à travers leurs entreprises, et tous ceux qui financèrent les préparatifs de la guerre la plus sanglante et la plus destructrice de l Histoire.          « Wall Street et l'Ascension de Hitler » est le troisième volume d'une trilogie consacrée à l' implication directe des financiers new-yorkais dans la révolution lénino-trotskiste en Russie, l'élection de Franklin D. Roosevelt aux États-Unis et la montée du nazisme en Allemagne. « La contribution du capitalisme nord-américain aux préparatifs de guerre allemands a été phénoménale et, sans elle, l'Allemagne n aurait jamais eu la capacité militaire qui conduisit au massacre de millions de personnes innocentes ... » « Non seulement ces banquiers et hommes d'affaires nord-américains avaient conscience de la nature du nazisme, mais il assistèrent le nazisme à chaque fois qu' ils y avaient intérêt en sachant parfaitement que la conséquence probable serait une guerre impliquant l'Europe et les États-Unis. »

Partager cet article

Repost0

commentaires