Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 16:21

 

Se mobiliser pour la planète et pour son couple. Samedi prochain, la marque de préservatifs Durex et l'association écologiste WWF invitent tous les amoureux à transformer la «Earth Hour» («l'heure pour la planète») en «Love Hour». 

Organisée chaque année, le dernier weekend du mois de mars, la «Earth Hour» incite généralement les particuliers à la «pro digital detox», c'est-à-dire à débrancher pendant une heure leurs appareils électroniques et à couper les lumières.  L'objectif : promouvoir l'économie d'électricité et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. (Le Parisien)


Sur Canal +, le Président du WWF France nous expliquait que cette opération préservatif servait à préserver les espèces menacées. Donc, pour préserver les pandas, supprimons les humains ? Certains y pensent...

Pendant cette heure, le chiffre d'affaires de DUREX ne s'arrêtera pas de grimper.

Au fait, c'est à 20h30. Alors, à vos interrupteurs ?

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 16:20

 

20140328_212319-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 16:06

 

american gravity

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 20:43

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 18:55

 

 
2014, l’année des ponts et aqueducs…

par Isabel Orpy

Si vous déprimez déjà en conjuguant  le 1er Janvier au passé (dé)composé, jetez vite un oeil à votre nouvel agenda !

Pressurisés par les impôts que l’on connait et les surprises que nous réservent le gouvernement Hollande, nous allons pleinement pouvoir profiter des opportunités que nous offre le calendrier 2014 !

Seule la Toussaint tombe mal: un samedi.

la suite http://www.delitdimages.org/2014-lannee-ponts-aqueducs/

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 18:41

 

"  Si le Front National l'emporte au deuxième tour des municipales à Avignon, le festival n'aura "aucune autre solution" que de "partir", affirme sur France Info son directeur Olivier Py. " 

 

Olivier Py

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 18:22

Sans attendre le 2e tour et le remaniement ministériel.

 

Pourquoi il faut déclarer la guerre à la Russie

Le Point - Publié le 27/03/2014

Pour Patrick Besson, la conquête et la soumission, par l'Europe, de la Russie, débutée au XIXe siècle par Napoléon Ier, doit continuer !

Vladimir Poutine, tout-puissant président russe.Vladimir Poutine, tout-puissant président russe. © Aleksey Nikolskyi / RIA NOVOSTI / AFP

Il est temps de finir le travail commencé, au début du XIXe siècle, par l'empereur français Napoléon Ier et, au milieu du XXe, par le chancelier allemand Hitler : la conquête et la soumission, par l'Europe, de la Russie. On a beaucoup glosé sur ces deux entreprises courageuses, dont l'échec fut en grande partie dû à une mauvaise météo. Berezina et Stalingrad sont passés, dans le langage courant, comme des synonymes de déroute, de désordre. Il faut chasser des consciences européennes ce complexe d'infériorité dont elles souffrent devant Moscou. Autrement dit : il faut prendre Moscou.

la suite

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:35

La mi-Carême marque le milieu des 40 jours de Carême : le jour où toutes les privations de Carême sont suspendues ! Les crêpes, selon la tradition paysanne, continuent d’égayer le menu de la mi-Carême !

mi-carême - crêpes - gournandPourquoi la mi-Carême est-elle toujours un jeudi ?

La Mi-Carême est fêtée par définition « le jeudi de la troisième semaine entière des quarante jours de pénitence ». En faisant un simple calcul (40/2), on pourrait penser que la fête doit tomber le troisième lundi du Carême (vingtième jour à compter du Mercredi des Cendres), mais les dimanches ne faisant pas partie du carême de pénitence, il faut donc rajouter trois jours de la semaine, ce qui tombe un jeudi.

Pourquoi on mange des crêpes ?

Le Carême est un temps de jeûne et les générations passées prenaient très au sérieux cet aspect particulier. Même les œufs étaient interdits. Mais les œufs ne se conservent guère plus de vingt jours, c’est-à-dire la moitié de quarante.

C’est pour ne pas perdre cette denrée précieuse pour beaucoup, qu’on l’utilisait sous toutes les formes possibles. De la même manière, c’est pour vider les réserves qu’on fait des crêpes pour le mardi gras.

Après la mi-Carême, on attend à nouveau vingt jours pour sortir, décorés de joie pascale, les œufs gardés en réserve.

Lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 23:31
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:50

 

Ils n'ont rien lâché : notre dernier hors série

 

Nous sommes des chrétiens habitués, estimait Georges Bernanos devant l’inertie de ses contemporains face aux ravages de la modernité et des idoles du moment. Aujourd’hui, nous sommes aussi (car l’un n’empêche pas forcément l’autre) des chrétiens bousculés, retrouvant ainsi la situation « normale » d’une chrétienté qui doit toujours refuser de se laisser séduire et occuper par les mirages du monde.

Les illusions de la modernité tardive ne manquent pas. Au nom de la raison des prétendues Lumières, on déraisonne sans cesse sur la nature même de l’homme en s’emballant dans un constructivisme permanent. De la redéfinition du lien entre mariage et procréation aux expérimentations génétiques en passant par l’avortement ou l’euthanasie, les exemples abondent et peuplent l’actualité de cette déraison en acte qui sait se couvrir des plus beaux et plus généreux motifs qui soient.

Il est dans la vocation du chrétien de résister dès lors que la Création, œuvre de Dieu, est mise en cause et à mal. Il est dans la vocation du chrétien d’élever un « non possumus » quand le monde entend le pousser à adorer les nouvelles idoles du moment, voire le contraindre à mettre son Dieu et sa foi dans sa poche, avec son mouchoir relativiste par-dessus. Il est dans la vocation du chrétien de travailler, à temps et à contretemps, à l’édification d’une société respectueuse de la nature humaine et ordonnée à Jésus-Christ. 

la suite ...      Rédigé par Philippe Maxence le 11 mars 2004

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:12
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 09:08

 

Municipales : les propositions chocs des associations gays et trans

 Par Agnès Leclairle 07/03/2014 

Manifestation pour la légalisation du mariage gay et LGBT, le 27 janvier 2013.

L'association a élaboré une grille d'évaluation pour déterminer la « compatibilité » des candidats avec les revendications et prône notamment la défense des livres pour enfant «permettant d'expliquer la diversité des familles».

Après la Manif pour tous et sa charte pour la famille, c'est au tour de l'Inter-LGBT, qui représente les lesbiennes, gays, bisexuels et trans, de s'inviter dans les municipales 2014.

Si l'association se refuse à donner des consignes de vote, elle a néanmoins élaboré une grille d'évaluation en vingt questions afin de déterminer point par point la «compatibilité» des candidats avec les revendications LGBT. En préambule, trois critères «éliminent» directement un candidat pour l'association: le refus de célébrer un mariage homosexuel, la présence sur les listes de personnalités «publiquement engagées contre l'égalité des droits» et «les prises de paroles homophobes, lesbophobes, biphobes ou transphobes».

À Paris, le programme de NKM est jugé trop «paradoxal»

À Paris, l'association a jugé que trois candidats étaient compatibles avec son «programme»: Anne Hidalgo (PS), Christophe Najdovski (EELV), Danielle Simonnet (Parti de gauche). Cette dernière a notamment défendu auprès de l'association la mise en place d'une «carte de citoyen des Parisiens» où chacun serait libre de cocher la case correspondant à son sexe ou à son genre. Une action symbolique pour la reconnaissance de l'identité de genre dans le droit français - une des revendications de l'inter-LGBT - et qui dénonce en creux le «diktat» de la carte d'identité où chacun est déclaré «homme» ou «femme» en fonction de son sexe. Le programme de la candidate de l'UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet a en revanche été jugé trop «paradoxal» pour recevoir l'estampille «LGBT friendly».

Après la polémique sur la littérature jeunesse, l'inter-LGBT défend les livres «permettant d'expliquer la diversité des familles»

Si l'inter-LGBT insiste beaucoup sur la formation des agents municipaux «pour garantir un accueil non-discriminatoire», elle défend également plusieurs idées susceptibles de nourrir les inquiétudes de ceux qui craignent une diffusion de la «théorie du genre» en France. Dans sa proposition numéro 26, l'association préconise notamment «d'inciter à la présence de livres pour la petite enfance permettant d'expliquer la diversité des familles et de lutter contre les stéréotypes sexués» et d'organiser ateliers et débats sur ce thème. Un sujet sensible alors que Jean-François Copé ou la Manif pour tous se sont récemment émus de la présence dans les bibliothèques municipales de livres et de l'accès aux plus jeunes de livres commeJean a deux mamans,Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi?ou le désormais célèbreTous à poil.

Mettre en avant «des personnages LGBT»

Le questionnement sur le genre fait aussi l'objet d'une autre proposition, celle «d'encourager les bibliothèques municipales à mettre à disposition en libre accès des ouvrages à destination des adolescents en interrogation sur eux-mêmes pour les aider à envisager leur orientation sexuelle et leur identité de genre sereinement, sans culpabilisation». L'association voit également d'un bon œil les bibliothèques qui proposeraient des romans ou des bandes dessinées «avec des personnages LGBT auxquels les jeunes, et moins jeunes, puissent s'identifier».

Enfin, dans la lignée de la lutte contre les discriminations et l'égalité femme-homme défendue par le gouvernement avec l'expérimentation des «ABCD de l'égalité», l'Inter-LGBT milite pour une sensibilisation des professionnels de l'enfance à ces enjeux et propose des actions pédagogiques adaptées à chaque âge pour lutter contre le sexisme. Si «veiller à ce que les garçons et les filles aient accès aux mêmes activités et soient également considérés» n'est pas une proposition polémique, le sujet reste très sensible alors que le débat s'est récemment enflammé sur la responsabilité des parents ou de l'école dans l'éducation des plus jeunes.

 

  source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 00:18

 

  • Nous y sommes en plein. Et une fois de plus nous revoici perplexes. Que faire ? Voter selon notre conscience ? Oui ! bien sûr ! On risque peu à ce conseil. Puisque la conscience est, de toutes façons, le critère immédiat de la moralité de celui qui agit. Mais pour ce qui est de la « moralité » du résultat électoral de celui qui vote, « en conscience », pour le candidat jugé le meilleur, le plus honnête, le mieux pensant, le plus vertueux, etc., c’est autre chose ! Attendu qu’à voter ainsi, pour ce meilleur incontestable, le jeu de la répartition des voix risque de faire passer le saligaud. 

la suite...

L'Eglise a conscience que si, d’une part, le chemin de la démocratie exprime au mieux la participation directe des citoyens aux choix politiques, d’autre part, il n’est possible que dans la mesure où il est fondé sur une juste conception de la personne. 

Et si l’engagement des chrétiens en politique n’était pas facultatif...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
22 mars 2014 6 22 /03 /mars /2014 00:00

 

Mgr Aillet : en vue des élections municipales

Mgr Aillet : en vue des élections municipales

Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne, Lescar et Oloron vient de publier le communiqué de presse suivant au sujet des élections municipales de ce dimanche. Un texte qui offre des clefs de discernement.

Les élections municipales, désormais toutes proches, vont se dérouler sur fond de tensions, voire de scandales qui empoisonnent la vie politique française, tous partis politiques confondus. Faut-il pour autant désespérer des politiques ? Un sondage récent, réalisé par Opinionway, semble confirmer ce désamour : si 79% des français font confiance aux institutions hospitalières et 46% à l’Eglise catholique, 23% font confiance aux medias et seulement 11% aux partis politiques.

La politique : une chose noble

Pour autant, la politique est une chose noble quand elle est recherche du Bien commun, sans céder à la tentation de l’intérêt et du pouvoir, et il ne manque pas d’hommes et de femmes engagés dans la chose publique de manière intègre et dévouée à leurs concitoyens, en particulier parmi les élus de proximité qui brigueront nos suffrages, les 23 et 30 mars.

la suite...

in L'Homme Nouveau le 21 mars 2014 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 11:30

Rédigé par Adélaïde Pouchol le 21 mars 2014 dans Éthique et tac

Un chromosome de plus... Et alors?

« J’ai parfaitement conscience que l’utilisation de ce mot, “eugénisme”, peut paraître excessive pour certaines personnes. Mais dans un pays – le nôtre – où j’ai l’impression que nous vivons sous la contrainte permanente d’une novlangue qui nous empêche de nommer les choses, il faut bien redonner aux mots leur véritable sens : quel autre nom sinon celui d’eugénisme peut-on donner à une politique qui provoque la suppression de 96 % des fœtus trisomiques dépistés ? Quels que soient les termes utilisés pour nommer ce processus – “infanticides” pour certains, “interruptions médicales de grossesse” pour d’autres –, on ne peut nier qu’une population humaine distincte, caractérisée par l’existence d’une particularité chromosomique, est expressément l’objet en France d’une politique de sélection et d’élimination pré-natales », s’insurge le journaliste Bruno Deniel-Laurent, auteur deÉloge des phénomènes – Trisomie : un eugénisme d'État publié aux éditions Max Milo ce 21 mars à l’occasion de la Journée mondiale de la trisomie 21.

(L’intégralité de l’entretien est disponible ici).

Une pathologie méconnue

Quelque 65 000 personnes en France sont atteintes de trisomie 21. C’est l’une des premières causes de déficience mentale et pourtant cette pathologie reste aussi méconnue qu’incomprise dans l’opinion publique. Cette troisième édition de la Journée internationale de la trisomie 21 s’inscrit dans un contexte particulièrement inquiétant, que l’on pourrait résumer en un chiffre : 96 % des personnes dépistées trisomiques sont avortées. Avec en outre de récentes découvertes en termes de dépistage prénatal (dont nous avions déjà parlé ici), la course effrénée à l’éradication des personnes porteuses de ce handicap s’accélère.

Source et suite

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 09:53

 

L'objection de conscience, la grande oubliée des municipales...Alors que nous ne sommes plus qu’à quelques encablures des municipales, la campagne reste morne. Çà et là on parie sur les chances du Front national, on suppute la défaite des « partis de gouvernement », on compte les morts sur les listes, enfin on cherche des responsables à la pollution.

Rien ou presque, nulle part, sur la fameuse question qui a habité toute l’année passée, celle du mariage étendu aux couples de personnes du même sexe et sur le cas de conscience qui en est né pour les maires et leurs adjoints, en tant qu’officiers d’état-civil : sont-ils tenus d’exécuter ces unions quand, dans leur âme rationnelle, ils en réprouvent le principe ? Sinon à Fontgombault, ce petit village de l’Indre bien connu des catholiques pour sa florissante abbaye bénédictine, fille de Solesmes, où le conseil municipal dans son entier a déclaré que jamais il ne célèbrerait de telles unions, un peu partout ailleurs des modus vivendi ont été trouvés, un adjoint accommodant se dévouant en général pour assumer le « mariage ». Mais les élections de dimanche prochain étant appelées par définition à renouveler les équipes au pouvoir dans les 36 000 communes françaises, la campagne eût pu être l’occasion de remettre le sujet sur le tapis, dans la suite du grand mouvement de la Manif pour Tous.

Las ! On dirait que la question a été passée par pertes et profits. Parmi les maires ou impétrants que l’on eût pu imaginer, soit qu’ils fussent chrétiens, soit qu’ils se rattachassent à un véritable humanisme, sensibles à la question, peu nombreux sont en vérité ceux qui ont eu l’audace d’évoquer publiquement leur débat intérieur. C’est le cas de la tête de liste de Versailles Famille Avenir, Fabien Bouglé (photo), qui n’hésite pas à prendre le taureau par les cornes : « La liberté de conscience (et, donc, l’objection de conscience), affirme-t-il, est inhérente à l’Homme et ne dépend pas en tant que telle du Conseil constitutionnel. La capacité de l’Homme de refuser de collaborer à un acte objectivement gravement injuste lui appartient, même si on la lui dénie juridiquement. La loi naturelle prime ici sur le droit positif. »

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 09:34

 

« Chère future maman »

La vidéo qui fait du bruit et du bien pour le 21 mars
journée mondiale de la trisomie 21



Pour la journée mondiale de la trisomie 21, vendredi 21 mars, la Fondation Jérôme Lejeune s’est associée avec 10 entités européennes, pour organiser une campagne « Chère future maman ».

Dans une vidéo, 15 jeunes trisomiques, italiens, espagnols, français et anglais rassurent une mère enceinte qui vient d’apprendre que son enfant a une trisomie 21. Elle délivre un message à la fois fort simple et émouvant (plus d’un ont pleuré !).

Cette vidéo peut réconforter des parents, sauver des enfants de la sélection prénatale, et restaurer la dignité des personnes trisomiques. Elle peut contribuer à lutter contre la « culture du déchet » dénoncée par le pape François.

Lancée le 14 mars, cette campagne a déjà été vue 1 demi-million de fois. Objectif : atteindre 1 million d’ici le 21 mars.

La recette pour amplifier l’élan :
Visualisez la vidéo ici

Likez, partagez sur Facebook/fondationjeromelejeune
Twittez avec #DearFutureMom

Toute la campagne « Chère future maman » à suivre sur le site www.fondationlejeune.org
 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 09:40

Révélateur. A lire juste au bout.

Fabienne Brugère est philosophe, adepte de la théorie qui n'existe pas. Elle devait intervenir dans la journée de formation des délégués diocésains à la pastorale.

 

A côté de Monique Baujard, Anne Lannegrace

Aujourd’hui -19/03/2014- s’est déroulée la journée de formation (et non pas de débat) des délégués diocésains à la pastorale, accueillis par MgrBrunin, évêque du Havre, passablement énervé par la polémique qui l’a forcé à annuler la venue de Fabienne Brugère, et MoniqueBaujard, qui a dénoncé la peur et loué le dialogue… (à quand un dialogue avec les catholiques de tradition, par exemple ?…). La salle était en revanche plutôt calme, mais quelques interventions de délégués diocésains ont montré que ces derniers ne veulent plus se laisser faire par le bureau dirigeant de la CEF. Le militantisme hérité de La Manif Pour Tous a très certainement réveillé les consciences et attisé le courage de ces catholiques du bout du banc. Il faut souligner aussi que plusieurs évêques sont montés au créneau pour faire annuler l’intervention de Fabienne Brugère, et pas des moindre, puisqu’un cardinal aurait mis son poids dans le « débat ». Et oui, c’est aussi cela le débat : débattre de l’opportunité d’une intervention. Cela n’était jamais arrivé au sein de la CEF. Il faut savoir s’y faire.

Anne Lannegrace est directrice adjointe du Service national famille et société à la Conférence des évêques de France. Psychologue, elle est cheville ouvrière du chantier Familles 2011 lancé par l’Eglise de catholique de France, spécialiste des réalités familiales actuelles. Au cours de sa conférence de 50 minutes, le 21 janvier 2013 à la Rochelle, (voir la vidéo ici) sur la « théorie du genre », elle a réussi à ne pas parler de la Création, du Créateur, de l’enseignement de l’Église sur l’homme et la femme, l’amour humain, le mariage. Elle n’utilise l’Evangile (40ème minute) que pour justifier « une union civique et sociale » des « couples« . Aucune fois le mot « personne », mais toujours l’individu. Rien des propos du Pape sur l’idéologie du gender, pourtant abondamment traitée dans le Lexique du Vatican des termes ambigus et controversés sur la famille. 

Elle était l’invité de Radio Notre-Dame ce soir et a déclaré :  »Définir la famille c’est trop compliqué parce que c’est surtout une structure vivante« … » Je suis très reconnaissante au pape François d’avoir lancé ce synode car il donne droit de cité à tous« .

En décembre 2011, son nom était déjà cité sur Perepiscopus. En effet, 80 aumôniers d’étudiants étaient réunis à Paris fin novembre de cette année, à l’occasion de leurs assises annuelles. Ils étaient invités à réfléchir sur la vie affective et les relations familiales chez les étudiants, à l’occasion d’une conférence de Anne Lannegrace. Elle a abordé notamment le sujet d’actualité qu’est l’idéologie dugender. Et tout en soulignant l’importance de faire connaître aux étudiants l’anthropologie chrétienne, elle a relativisé la polémique concernant l’ intégration de cette théorie dans les programmes de Sciences et vie de la terre de certains élèves de classes de première.

« Il n’y a pas de quoi partir en guerre sainte pour cette question de manuels scolaires. »

C’était en 2011. Depuis, le gender est expérimenté dans les petites classes. On comprend mieux pourquoi ce sont des personnalités comme Fabienne Brugère qui sont invitées dans les structures de l’Eglise.

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 00:52

 

«J’ai toujours eu Jésus en moi»

Marie-Claire, 25 ans, trisomique, vient de se voir confier par Mgr Marc Aillet, évêque du diocèse de Bayonne, la mission de prêcher l’Évangile auprès des plus pauvres.

claire marie6742580863812093038

D.R

 

Le destin n’a pas épargné Marie-Claire. Née avec une trisomie 21, elle a été abandonnée aussitôt après. Pourtant, « chaque jour, elle a le sourire du matin au soir », s’étonne Annie, sa mère adoptive. « J’ai toujours euJésus en moi », explique Marie-Claire. Fervente croyante, Annie, membre du conseil paroissial de Saint-Ambroise en la Vallée heureuse, dans la périphérie de Pau (Pyrénées-Atlantiques), lui a inculqué les valeurs catholiques dès sa plus tendre enfance. Mais « je l’ai toujours laissée suivre son cheminement, sans l’obliger à me suivre à la messe », précise-t-elle.

Aujourd’hui, les rôles se sont inversés. Marie-Claire transmet sa foi aux autres. Elle « évangélise » sur les marchés avec ses qualités : une grande spontanéité et beaucoup d’affection. Avec un certain succès. « J’ai de nombreux témoignages de gens éloignés de l’Église qui se sont reposé la question de la foi après l’avoir rencontrée », explique Mgr Marc Aillet, évêque du diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron. « Deux personnes m’ont même écrit pour me dire combien elles avaient été touchées par la profondeur de sa foi et sa joie de vivre », poursuit-il. « À tel point que je me suis réconciliée avec le bon Dieu », peut-on lire dans ces lettres. Des exemples loin d’être d’isolés.

Lu sur La Croix

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 18:04

 

Beatriz Preciado est philosophe, directrice du Programme d’études indépendantes musée d’Art contemporain de Barcelone (Macba).

Elle s'est administrée des hormones mâles pendant 236 jours. Et elle l'explique dans l'émission "Salut les terriens" du 22/11/2008 de Thierry Ardisson.  "Je ne me suis jamais considérée ni comme un homme ni comme une femme"  dit-elle.

Elle est compagne de l'écrivainE Virginie Despentes. En lisant les livres de celle-ci, ou simplement sa biographie Wikipedia, on comprend pourquoi elle est souvent invitée par les medias.

On vit une époque épatante.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article