Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 22:33

« Pourquoi je vis, pourquoi je meurs… ? »

 

En réponse à ce tube de l’opéra rock Starmania, rien ne vaut une retraite selon la pédagogie de saint Ignace de Loyola. Ces Exercices spirituels du fondateur des Jésuites sont particulièrement adaptés aux jeunes qui se lancent dans l’existence.              Stéphanie Combe

Au programme : silence, prière, méditation de scènes de l’Évangile et topos de l’accompagnateur, pendant cinq, huit ou trente jours de retraite. Rébarbatif ? Pourtant, chaque année, des centaines d’adolescents et de jeunes adultes choisissent ce type de retraite, temps privilégié de prière et de discernement. Certains y reviennent même…

Avec deux retraites à son actif et la prochaine déjà planifiée, Guillaume en rit : «Quand on a choppé le virus, difficile de s’en dépêtrer !» Étudiant en droit de 26 ans, il y retourne afin d’«éclairer certains pans de ma vie ; le Seigneur donne la bonne direction. J’en sors plus converti à chaque fois».

Éprouvée il y a quatre siècles auprès des jeunes gens désireux d’entrer dans la Compagnie de Jésus, la méthode de saint Ignace reprend les bases de la foi de façon pédagogique, en quatre temps (cf. encadré «Quatre éléments du cheminement»). Une plongée dans l’Évangile, qui montre l’amour du Seigneur pour la Création. Et souligne que l’homme est fait pour Dieu et pour l’éternité.

Aujourd’hui encore, ce rappel n’est pas un luxe et donne une colonne vertébrale. «Même dans des milieux privilégiés, comme parmi les lecteurs de Famille Chrétienne, une formation globale de la foi fait souvent défaut», souligne, espiègle, le Père Guy Vénard. Ce prêtre Coopérateur paroissial du Christ Roi (CPCR) donne des Exercices spirituels en Bretagne depuis vingt-cinq ans.

Jean-Paul II assurait même que «les Exercices sont une expérience presque nécessaire, particulièrement lors de certains moments délicats de la croissance, si nous voulons que les jeunes demeurent chrétiens». Le Père Vallet, fondateur des CPCR, en fut un exemple vibrant. À 20 ans, déboussolé par certains courants de pensée, l’étudiant espagnol traverse une crise profonde dans sa foi. Quatre ans plus tard, il se convertit lors d’une retraite prêchée : «Les Exercices m’ont ressuscité à la vie de l’Esprit», écrira-t-il. Il renonce à sa carrière d’ingénieur et entre chez les jésuites. Jeune prêtre, il élabore une retraite de cinq jours qui résume les Exercices ignatiens normalement développés en un mois. Avec un but nouveau : faire des hommes de vrais chrétiens.

LIRE ET DÉCOUVRIR L’ÉVANGILE AUTREMENT

«On adhère avec plus de fermeté, approuve Guillaume, issu d’une famille catholique, scout à Poitiers. Notamment grâce à l’approche sensible qui aide à mettre le doigt sur l’essentiel.» En effet, certains Exercices spirituels engagent à découvrir l’Évangile autrement, par le biais de l’imagination. Bénédictin de l’abbaye Saint-Joseph-de-Clairval à Flavigny, le Père Emmanuel-Marie explique ce recours inattendu : «Saint Ignace prend en compte toutes les capacités de l’homme, y compris la puissance imaginative. Alors qu’on essaie d’entrer en prière, elle peut nous emmener n’importe où, à un match de foot ou à la piscine ! Or, si nous la canalisons nous pouvons en tirer parti».

Selon les scènes évangéliques, le retraitant est donc invité à se projeter parmi la foule en Galilée, à écouter le Christ qui enseigne, à humer le parfum répandu sur ses pieds par la pécheresse ou à ressentir l’allégresse de la Résurrection, comme la chaleur du feu en hiver…

la suite...

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 21:31

 

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 21:28

 

vierge-enfant-augustins.jpg        

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 21:23

      P1110345.JPGP1110352.JPGP1110372.JPGP1110400.JPGP1110364.JPGP1110407.JPG

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 21:21

      vu sur Belgicatho

Un évêque sans langue de buis

images.jpgIl s’agit du nouvel évêque d’Ajaccio, Mgr Olivier de Germay à propos du mariage homosexuel que la gauche au pouvoir s’apprête à instituer en France :

« Il est difficile pour l’Eglise de ne pas réagir face à l’annonce faite par le gouvernement d’un projet de loi visant à élargir le mariage aux couples homosexuels. Pour beaucoup, il s’agit là d’une évolution inéluctable face à laquelle il faudrait faire preuve d’ouverture d’esprit, voire de résignation. Quelles que soient les intentions – qu’il ne nous appartient pas de juger – des promoteurs de ce projet, c’est en réalité la destruction d’un des piliers fondamentaux de notre société qui est programmée.

Loin d’épuiser ce vaste sujet de société, je voudrais simplement donner ici quelques repères et réflexions qui pourraient guider ou inspirer notre façon de réagir et de nous mobiliser.


Dans ce débat, les arguments de bon sens ne suffisent plus. L’évidence selon laquelle le mariage naturel concerne un homme et une femme a été laminée par le relativisme. Il faut donc que nous soyons capables d’expliquer en quoi l’union durable d’un homme et d’une femme pour fonder une famille n’est pas l’invention d’un type particulier de société mais est profondément inscrit dans la nature même de l’être humain. De même, nous devons pouvoir montrer que si l’Etat est habilité à légiférer sur un mariage qui, en donnant potentiellement naissance à des enfants, construit la société, il n’a pas à donner un statut équivalent à un mode d’union qui est stérile par nature et relève de choix privés.

Les conclusions d’une telle réflexion sont rendues plus évidentes grâce à l’éclairage de la foi chrétienne, mais nous devons être capables de la mener avec des arguments de raison pour pouvoir entrer en dialogue avec ceux de nos compatriotes qui ne partagent pas notre foi.

Dans ce dialogue, il y a un piège dans lequel nous ne devons pas tomber. Ceux qui revendiquent un statut pour les couples homosexuels – et qui à vrai dire sont souvent à court d’arguments – accusent facilement leurs opposants d’homophobie. Ainsi, pour ne pas passer pour homophobes, nous évitons le débat. Il faut au contraire proclamer avec force que refuser le « mariage » homosexuel n’a rien à voir avec l’homophobie. Nous pouvons avoir un grand respect pour les personnes homosexuelles tout en contestant le fait que le couple homosexuel soit présenté par l’Etat comme un modèle social au même titre qu’un couple marié. Cette capacité à désapprouver un acte tout en respectant la personne est d’ailleurs un des héritages du christianisme. Soyons donc toujours très attentifs à ce que nos propos sur la question de l’homosexualité ne soient pas perçus comme méprisants ou blessants par les personnes concernées.

Ne perdons pas de vue le fil conducteur qui motive ce genre de lois. Lors du débat sur le Pacs, on disait qu’il s’agissait simplement de défendre la dignité des personnes homosexuelles et qu’en aucun cas on envisageait l’adoption d’enfants par ces mêmes personnes. Aujourd’hui, toujours sous couvert de non-discrimination, le projet de loi sur l’adoption est annoncé. Interdire d’emblée à un enfant d’avoir un papa et une maman n’est pas considéré comme une discrimination… Mais ne nous y trompons pas, ce ne sera pas le dernier épisode. Nous sommes sous la mouvance d’un courant idéologique qui ne compte pas en rester là. L’étape suivante a commencé à se dévoiler au travers de la théorie du genre. Il s’agit de faire passer l’idée selon laquelle la différence sexuelle n’est que de l’ordre du biologique et ne concerne donc pas l’identité profonde de la personne. Chacun peut donc choisir son orientation sexuelle (hétéro, homo, bi, trans, etc.) indépendamment de son sexe. Il sera par conséquent interdit – car considéré comme de l’embrigadement – de donner à un garçon des repères éducatifs masculins et à une petite fille des repères éducatifs féminins. Ce serait aller contre une liberté individuelle toute-puissante revendiquant son affranchissement vis-à-vis de la nature…

Les idéologies des trente dernières années ont fait un travail souterrain qui, pour une bonne part, a conduit à l’éclatement de la famille ; les nouvelles idéologies vont permettre la déstructuration de la personne elle-même. Dans les deux cas, c’est la société tout entière qui se délite.

Aussi affligeant soit-il, ce constat ne doit pas nous décourager. La déconstruction annoncée n’est pas une fatalité. L’histoire a montré qu’une société possède souvent en elle-même une capacité à réagir dans des situations catastrophiques. Nous devons donc nous mobiliser. A la fois en nous intéressant à ces questions, en étant capables de dénoncer les idéologies, mais aussi en annonçant la Bonne Nouvelle. Et la Bonne Nouvelle que nous voulons annoncer, c’est qu’il est possible d’aimer en vérité, c’est la beauté de la sexualité et du mariage vécus, grâce à l’Esprit Saint, en conformité avec le projet de Dieu. Il y a un travail énorme à réaliser pour aider les enfants et les jeunes à s’éveiller à la beauté de leur corps et de leur sexualité, à repérer et écarter les contrefaçons de l’amour qui leur sont si souvent proposées, et à épanouir l’extraordinaire potentiel à aimer qui est en eux.

Avec charité et détermination, mobilisons–nous ! C’est un grand service que nous avons à rendre à notre humanité.

+ Mgr Olivier de Germay
Evêque d’Ajaccio »

Ici : Vers le mariage homosexuel ?

Repost 0
Published by ISP - dans Pour la vie
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 21:03

 

            (PNG)

cliquez !

Repost 0
Published by ISP - dans Pour la vie
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 09:18

 

Une soirée théâtre exceptionnelle. Mais c'est terminé  .  Bientôt en DVD ? On peut toujours lire la pièce (en poche en Folio,  ou à la Pléiade ...) , lire la non explication d'Anouilh, écouter Michel Bouquet parler de lui, et retrouver d'autres articles et extraits parus ici.

Repost 0
Published by ISP - dans Scène
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 09:08

 

HERGE-Bergeron--Image-2.png

cliquez

Repost 0
Published by ISP - dans Lire
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:33

 

en kiosque aussi ...

cliquez

Repost 0
Published by ISP - dans en Kiosque
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 08:30

 

En kiosque en ce moment ...

Secrète AndalousieL'Art de vivre à Séville, Grenade et Cordoue...

couverture hors-série andalousie 
 
L’Andalousie est un monde de couleurs et de passions, une terre de feu.

 

Les arabes avaient voulu en faire le paradis d’Allah ; de victoire en victoire les princes chrétiens ont transformé les minarets en clochers. De cette tension religieuse et politique est née l’Andalousie moderne.

 

Tant de couleurs et de passions ne pouvaient qu’enchanter les peintres et les poètes. Goya y fut amoureux, Murillo y exalta la gloire de Dieu, Federico Garcia Lorca y a perdu la vie.

 

Dans un numéro exceptionnel le Figaro Hors-série a poussé les grilles des palais de Séville, montré les splendeurs de la Cordoue médiévale, saisi les beautés cachées de l’Alhambra de Grenade.
Un tourbillon d’églises, de mosquées, de palais, de ruelles ombragées d’orangers, de jardins où coule une eau fraîche.

 

Michel de Jaeghere
Directeur de la rédaction du Figaro Hors-séries

Repost 0
Published by ISP - dans en Kiosque
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 12:45

 

En ce 31 juillet, fête de saint Ignace, c'est l'occasion de rappeler le "principe et fondement" inaugurant les fameux "exercices spirituels" proposés par le fondateur de la Compagnie de Jésus (les jésuites) :

L'homme est créé pour louer, honorer et servir Dieu, notre Seigneur, et, par ce moyen, sauver son âme. Et les autres choses qui sont sur la terre sont créées à cause de l'homme et pour l'aider dans la poursuite de la fin que Dieu lui a marquée en le créant. D'où il suit qu'il doit en faire usage autant qu'elles le conduisent vers sa fin, et qu'il doit s'en dégager autant qu'elles l'en détournent. Pour cela, il est nécessaire de nous rendre indifférents à l'égard de tous les objets créés, en tout ce qui est laissé au choix de notre libre arbitre et ne lui est pas défendu; en sorte que, de notre côté, nous ne voulions pas plus la santé que la maladie, les richesses que la pauvreté, l'honneur que le mépris, une longue vie qu'une vie courte, et ainsi de tout le reste; désirant et choisissant uniquement ce qui nous conduit plus sûrement à la fin pour laquelle nous sommes créés.

 Pour en savoir plus, ICI par exemple ...

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 08:25

 

 

 

 

Grand Angle Le Mont-Saint-Michel vu du ciel 6760

Le grand angle "Le Mont-Saint-Michel vu du ciel " (11 pages) est à lire dans Pèlerin  n°6760 du 21/06/12

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 08:24

 

Thierry Roland est venu présenter au Furet du Nord de Lille son dernier livre : "Mes plus grands moments de football" publié aux éditions Larousse, et ce, la veille de son départ prévu pour l’Euro 2012. "Si on m’avait dit, quand j’avais 20 ans, que durant 57 ans j’allais faire ce métier-là, je ne l’aurais évidemment pas cru !" De ses débuts à la radio en 1955 jusqu’au retour du célèbre duo avec Jean-Michel Larqué en 2011, cet ouvrage original et étonnant fait revivre le parcours riche d’anecdotes, de rencontres, de souvenirs émouvants et drôles du commentateur. A travers de nombreuses illustrations et portraits de ses footballeurs préférés, Thierry Roland nous plonge dans des moments uniques. Voici sa dernière apparition publique ce mardi 5 juin 2012

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 08:20

 

(PNG)
c’est  ICI
(PNG)            (PNG)
Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 08:10

 

Saint Ignace de Loyola, fondateur des Jésuites (1491-1556)

Fondateur de la Compagnie de Jésus, saint Ignace naquit au château de Loyola, en Espagne. Il fut d'abord page du roi Ferdinand V ; puis il embrassa la carrière des armes. Il ne le céda en courage à personne, mais négligea complètement de vivre en chrétien, dirigé uniquement par l'orgueil et l'amour des plaisirs.

De ce chevalier mondain, Dieu allait faire l'un des premiers chevaliers chrétiens de tous les âges

Au siège de Pampelune, un boulet de canon brisa la jambe droite du jeune officier, qui en peu de jours fut réduit à l'extrémité et reçut les derniers sacrements. Il s'endormit ensuite et crut voir en songe saint Pierre, qui lui rendait la santé en touchant sa blessure. A son réveil, il se trouva hors de danger, quoique perclus de sa jambe. Pour se distraire, il demanda des livres ; on lui apporta la Vie de Jésus-Christ et la Vie des Saints. Il les lut d'abord sans attention, puis avec une émotion profonde. 

Il se livra en lui un violent combat ; mais enfin la grâce l'emporta, et comme des hommes de cette valeur ne font rien à demi, il devint, dans sa résolution, un grand saint dès ce même jour. Il commença à traiter son corps avec la plus grande rigueur ; il se levait toutes les nuits pour pleurer ses péchés. Une nuit, il se consacra à Jésus-Christ par l'entremise de la Sainte Vierge, refuge des pécheurs, et Lui jura une fidélité inviolable.

Marie lui apparut une nuit, confirmant sa conversion

Une autre nuit, Marie lui apparut environnée de lumière, tenant en Ses bras l'Enfant Jésus. Peu après, Ignace fit une confession générale. Puis à la façon des chevaliers de l'époque, ce sera la veillée d'armes à l'autel de Notre-Dame de Montserra. Ensuite, il et se retira à Manrèze, pour s'y livrer à des austérités qui n'ont guère d'exemple que dans la vie des plus célèbres anachorètes : vivant d'aumônes, jeûnant au pain et à l'eau, portant le cilice, il demeurait tous les jours six ou sept heures à genoux en oraison. Le démon fit en vain des efforts étonnants pour le décourager. C'est dans cette solitude qu'il composa ses Exercices spirituels, l'un des livres les plus sublimes qui aient été écrits par la main des hommes. 

Passons sous silence son pèlerinage en Terre Sainte et différents faits merveilleux de sa vie, pour rappeler celui qui en est de beaucoup le plus important, la fondation de la Compagnie de Jésus (1534), que l'on pourrait appeler la chevalerie du Christ et le boulevard de la chrétienté. Cette fondation est assurément l'une des plus grandes gloires de l'Église catholique ; sciences profanes et sciences sacrées, enseignement, apostolat, rien ne devait être étranger à la Compagnie d'Ignace : "Ad majorem Dei gloriam! "A la plus grande gloire de Dieu!"

 

("Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950).


 

vu ici


Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 08:14

       

Icône de la Vierge de Vladimir


vierge-vladimir-ic-103b.jpg   

             

Un peu d'histoire... : C'est dans les ateliers impériaux de Constantinople que fut peint au début du XIIe siècle le tableau original de cette icône. Peu de temps après, la maison impériale en fit cadeau au Duc de Kiev . En 1155, elle fut transportée en Russie dans la ville de Vladimir qui lui donna son nom. On la retrouve 240 ans plus tard à Moscou, vénérée dans la cathédrale de l'Assomption avant d'être placée dans la galerie d'art Tretiakov de cette ville, le musée d'icônes le plus célèbre du monde.
Cette Vierge “Éléousa” qui signifie "de la tendresse" est l'icône que le peuple russe chérit le plus : sans doute y contemple-t-il la tendre affection de la Vierge Marie et de l'Enfant-Jésus, dont les visages se rejoignent en une douce expression d'intimité. C'est à cette Mère pleine de tendresse qu'il aime adresser cette prière :
« Pauvres pécheurs accourons auprès de la Mère de Dieu avec ferveur et tombons à genoux avec repentance en lui disant du fond du coeur : O Notre Dame, prends pitié et aide-nous, hâte-toi car nous sommes accablés par le grand nombre de nos péchés ; ne nous renvoie pas, nous n'avons que toi pour seul espoir.»
(Office liturgique pour la fête de la Vierge de Vladimir)

                                      http://www.traditions-monastiques.com/fr/

 

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 16:58

 

Gratuit

Anonyme si vous voulez

Facile 

(une adresse dans la colonne de droite)

Vous serez ainsi informé des nouveaux articles

de votre futur blog préféré,

Petrus Angel

 

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 22:29

Mon Père,

Je m'abandonne à toi,
fais de moi ce qu'il te plaira.

Quoi que tu fasses de moi,
je te remercie.

Je suis prêt à tout, j'accepte tout.
Pourvu que ta volonté
se fasse en moi, en toutes tes créatures,
je ne désire rien d'autre, mon Dieu.

Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
avec tout l'amour de mon cœur,
parce que je t'aime,
et que ce m'est un besoin d'amour
de me donner,
de me remettre entre tes mains, sans mesure,
avec une infinie confiance,
car tu es mon Père.

Charles de Foucauld

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 22:19

 

Curieux que les medias nous parlent du dernier criminel nazi de 97 ans, de la Rafle du Vel d'hiv, de la Shoah, des heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire ... 

et qu'ils préparent dans le même temps l'opinion (nous) à la légalisation de l'euthanasie.

Auraient-ils oublié ceci ? et celà ? et encore ...


Repost 0
Published by ISP - dans Pour la vie
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 22:15

Le criminel nazi "le plus recherché" ... inconnu de Serge Klarsfeld

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Selon les gazettes, « le criminel nazi le plus recherché au monde a été retrouvé ». Il s’appelle Laszlo Csataryla. Il a 97 ans. Vous n’en avez jamais entendu parler ? Moi non plus. Et c’est normal.Car Serge Klarsfeld lui-même (le chasseur de nazis le plus connu au monde) n’en avait jamais entendu parler. Après l’avoir confessé sur Europe 1, il a ajouté : « Aujourd'hui il était le plus recherché parce qu'ils ont désormais tous entre 90 et 100 ans, mais il y a trente ans, il aurait été le 3.500e sur la liste. »

Et Arno Klarsfeld : « Il a un siècle, un rôle de subalterne, et nous n'avons pas de document sur lui. On ne peut juger un homme sans témoin ni document, il y a une justice quand même. » Comme quoi même les Klarsfeld peuvent avoir plus de bon sens que les médias…"

Michel Janva

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article