Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 12:07

 

Tele-cerveau--3356831319.png

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 10:13

 

Ron Paul - L’obsession des États-Unis pour la guerre (Iran, Syrie)

 

Voici le lien vers le site de Ron Paul où vous pouvez trouver son discours et ses positions en général.

 

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 10:09

« Ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux » (1 Jean, 1)

par Monseigneur Tournyol du Clos , Archimandrite Grec-Catholique Melkite

La paix en Syrie pourrait être sauvée si chacun disait la vérité.

De retour à Damas en ce mois de mai 2012, il me faut bien constater qu'après une année de conflit, la réalité du terrain ne cesse de s'éloigner du tableau catastrophiste qu'en imposent les mensonges et la désinformation occidentale. Le mois de février a marqué un coup d'arrêt aux provocations des islamistes radicaux. Les troubles, en majorité circonscrits à Hamma et à Homs, auraient d'ailleurs été plus vite résorbés si la pression internationale n'avait freiné l'intervention de l'Armée.

Les zones frontalières de la Turquie, de la Jordanie et du Liban - par lesquelles s'infiltrent les mercenaires - restent encore sensibles. Dans la capitale, ce que l'on appréhende le plus sont les voitures piégées et les attentats à la bombe, la plupart du temps, le fait de kamikazes alléchés par l'appât du gain, le désir du paradis d'Allah, ou bercés du rêve sunnite de la fin des Alaouites au terme de 40 ans de règne et l'avènement de Jésus au haut du minaret, accompagné du dernier prophète Al Mahadi pour le Jugement dernier.

Il faut dire et redire que l' idéologie fanatique est d'importation étrangère et que la Syrie n'a jamais été confrontée à un cycle de manifestations/répression, mais à une déstabilisation sanguinaire et systématique par des aventuriers qui ne sont pas syriens.Cette information, qui va à rencontre des journaux et des reportages télévisés, l'ex-ambassadeur de France, Éric Chevallier, n'avait eu de cesse de la faire entendre à Monsieur Juppé ; mais le ministre français refusa toujours de tenir compte de ses rapports et falsifiait sans vergogne ses analyses pour alimenter la guerre contre la Syrie.

Nos lecteurs ont encore en mémoire l'invitation du Patriarche maronite à Paris, Sa Béatitude Bchara Raï, par Nicolas Sarkozy qui, s'étant renseigné sur le nombre des chrétiens au Liban et en Syrie, lui proposa de les installer en Europe. La réponse indignée et courageuse du haut prélat qui prit la défense de Bachar Al-Assad - et qui devait, selon le protocole, être décoré de la légion d'honneur - lui valut d'en recevoir l'écrin de la main sèchement tendue de l'ex-président français.

Arrivée à Damas

L'on respire à Damas un autre air qu'on voudrait nous le faire croire partout ailleurs.

Certes, depuis quatre mois, dans la banlieue, les voitures piégées ont fait de sanglants dégâts ; plusieurs fanatiques suicidaires se sont fait exploser dans la foule d'innocentes victimes. L'on entend parfois, la nuit, des échanges de coups de feu, c'est l'armée qui veille à la protection des habitants et parvient souvent à empêcher les attentats meurtriers. Ces jours-ci, deux minibus bourrés de TNT ont explosé simultanément selon un schéma terroriste désormais classique. Toujours disposée à proximité d'une cible d'intérêt stratégique, la première charge est destinée à semer la panique et à attirer le plus grand nombre d'intervenants pour déclencher la seconde explosion. Cette fois-ci, c'était le Quartier Général du contre espionnage syrien, où avaient été détenus les officiers étrangers pris les armes à la main et que les salafistes projetaient de faire évader. Leur tentative échoua mais se solda par un bilan terrible : 130 morts (dont 34 chrétiens), 400 blessés et autant de logements endommagés.

la suite ou ici 

           Un point de vue critique de cet article ICI (dans les commentaires)

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 10:00

 

Le visage des rebelles syriens

Photo courtesy of www.prisonplanet.com

En une photo : Source et autres photos d'églises dévastées. 
» suite
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 11:05

ENLEVÉ

 

Rebelle 
de Mark Andrews et Brenda Chapman
L’Écosse est divisée entre quatre royaumes qui furent longtemps séparés par la guerre. Aussi, quand la fille aînée du roi Fergus et de la reine Elinor, la jeune Merida, arrive à l’âge de se marier, ses parents voient une bonne façon d’assurer la concorde générale en la donnant pour épouse à l’un des princes héritiers des trois autres royaumes. Mais Merida, malgré sa grande beauté, est un garçon manqué qui ne rêve que de continuer à galoper par monts et par vaux, ses beaux cheveux roux flottant librement dans le vent. Pour décider ses parents à changer d’avis, elle ne va pas hésiter à avoir recours aux services d’une sorcière, plongeant le royaume dans un profond chaos.

Fruit de l’union entre Pixar et Disney, ce dessin animé est hélas un peu contaminé par les défauts du second : un récit un peu trop lisse et une morale bien dans l’air du temps, selon laquelle la recherche du bonheur ne peut être sacrifiée à aucune autre considération.

Mais on y trouve aussi, heureusement, l’inimitable excellence technique des studios Pixar, leur goût des belles images, leur souci du détail, leur humour bon enfant et leur art d’enlever les récits à un rythme échevelé sans être abrutissant. C’est assez pour classer ce nouvel opus au rang des réussites du célèbre studio. Laurent Dandrieu

Voir la bande-annonce...

 

source : http://www.valeursactuelles.com/culture

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 11:03
Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 11:00

 

" La diffusion de la théorie du gender ou du queer ne peut que renforcer la culture de dissociation de notre société : dissociation entre identité et comportement, entre sexualité et procréation, entre union et filiation, entre parenté et parentalité, créant autant de catégories que de cas d'espèces, dans le dessein de laisser chacun décider arbitrairement. Ainsi seront formés nos enfants si nous n'y prenons garde. "

Tout l'article ICI

Mais pourquoi donc dire théorie du gender et pas théorie du genre ...

Affichage-ERAM-pour-RP-2.jpg

 

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 08:22

C'est tonique.

 

« On veut combattre le mal à la place où il se montre, et on ne s’inquiète nullement du point où il prend son origine, d’où il exerce son action ! ... D’où la brusquerie des réactions : hâtives, violentes, plastiquantes. » (Goethe) 

«  Ainsi certains qui n’ont jamais rien fait ; qui n’ont jamais réagi – ou si peu – devant la progression du mal ; qui l’ont peut-être favorisé dans son principe, accepté dans ses premières démarches, s’insurgent brusquement, estimant intolérable que l’incendie qu’ils ont vu s’allumer sans intervenir menace désormais leur confortable hébétude ! 

«  Image toujours actuelle du sommeil dont les apôtres ne parviennent pas à sortir pendant que Jésus est en agonie et que Judas entraîne ses hommes. 

«  Le mensonge est odieux de ce piétisme qui se croit surnaturel parce que désincarné, et où la prière devient argument de négligence et de passivité. Attitude qui n’a tant de succès que parce  qu’elle favorise un penchant naturel à la paresse, à l’effort court, violent peut-être, sans résultats durables et sérieux. 

«  Ne vous inquiétez pas – nous dit-on parfois – le  résultat importe peu ! L’important est qu’ainsi vous gagniez le Ciel ! » Certes, dans la vie surnaturelle, la vie intérieure et de pur amour de Dieu, l’évidence temporelle d’un résultat importe peu puisqu’en cet ordre de choses, la fin directe, immédiate est de plaire à Dieu, et que le but est atteint dés lors qu’on s’y applique généreusement. Il n’en est plus ainsi au plan d’activités moins directement ordonnées à Dieu. Que penserait-on de la religieuse infirmière qui, sous prétexte qu’elle gagne aussi le ciel en tant que religieuse orante et fervente, ne s’inquiéterait pas de l’inefficacité habituelle des remèdes choisis et des soins prodigués ? Et qui oserait lui dire : 

« Ma sœur, ne vous inquiétez pas de ce que les malades meurent comme à plaisir dés qu’ils vous sont confiés. Peu importe le résultat : l’important est qu’ainsi vous gagnez le Ciel » ?  

Propos sinistre !  

« Dieu sait l’attention, le soin, la générosité, le zèle que chacun sait consacrer au plus grand succès de ses affaires !  Mais qu’il s’agisse du sort de la société (dont dépend pourtant le bonheur durable des affaires privées), la  routine, la négligence,  l’irréflexion, l’inconséquence, la paresse deviennent  la loi de ces hommes dont on admire, par ailleurs la sagesse et l’initiative. Passagers qui épongent l’humidité de leur cabine, mais qui refusent de s’intéresser au fait que leur navire sombre dans l’instant. 

« Chrétiens qui se veulent  excellents époux, excellents pères de famille, excellents employés, excellents paroissiens. Le monde peut compter sur eux ! Sauf leur Cité ! Sauf leur patrie ! » 

Jean Ousset , in « L’Action », disponible ICI

   (JPEG)

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 08:19

à froid ...

 

DOSSIER : RÉFLEXIONS POST-ÉLECTORALES
L’impuissance du politique, par Jacques de Guillebon
Une classe politique usée, par Thomas Hude
Un cœur intelligent, par François-Xavier Bellamy
Une forme supérieure de la charité, par Falk van Gaver
Chrétiens et postmodernité, entretien avec le P. Thierry-D. Humbrecht, op
La droite fantôme, par Michel Toda

C'est le Dossier du dernier n° du mensuel LA NEF

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 07:44
  

Ajoutée par  le  4 févr. 2010

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 07:28

 

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 07:25

 

Sur de nombreux sujets-clef, nous manquons de données fiables pour étayer notre pensée. Sur certains thèmes, nous sommes saturés d’informations et il est difficile de s’y retrouver. Nous ne connaissons pas nécessairement les ouvrages indispensables sur des questions majeures. L'IPF, Institut de Formation Politique, propose des notes réalisées par des universitaires et spécialistes. Elles ont pour but de donner les informations et les arguments clés sur les sujets et organisations qui font l’actualité. 


Vous pouvez consulter les trois premières notes de l’IFP :

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 07:22

 

     


Les techniques du yoga peuvent s’apparenter à la prière qu’elles tendent à remplacer, dès le niveau même du corps, engrené dans un véritable rituel. Car la séance de yoga est plus qu’une gymnastique : c’est un véritable rituel, et plus efficace qu’on ne  croit. C’est la liturgie du corps dans le temple du cosmos.
Le chrétien adore Dieu en esprit et en vérité. Le yogi veut utiliser le corps, comme un moyen qui, par lui-même, serait spiritualisant. C’est en quoi il est magique et idolâtrique. Car il vise sa propre « divination ». S’appuyant pour cela sur les ressources du corps, il n’obtient évidemment pas d’effets intrinsèquement « spirituels» mais « subtils » : cette fausse monnaie « matérielle » de l’esprit. Ces effets « subtils » sont en effet d’essence corporelle, états et sensations ordinaires du système nerveux. Avec phénomènes « paranormaux » en cortège. Le plan spirituel est bien atteint par contre-coup, puisque l’âme qui anime ce corps est spirituelle. Mais «on récolte ce qu’on a semé» : du corporel. ressentir des « états seconds » est donc le grand piège : on prend pour pure spiritualité ce qui n’est que l’enivrement des zone «inférieures» de l’âme, zones liées à la matière. Malheureusement cet enivrement produit les effets qui lui sont propres : altération de la conscience des zones supérieures. Ici, ce n’est pas l’ivresse physique des ivrognes, altérant le pôle psychique ordinaire. C’est l’ivresse «psychique», altérant le pôle «spirituel» de l’âme.

Lu ICI  

Repost 0
Published by ISP - dans Lire
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 07:07

 

" Eradiquer la trisomie ? C'est simple, il suffisait d'y penser

Pour éradiquer la trisomie, le plus simple, c'est d'identifier les trisomiques et de les supprimer. C'est ce à quoi on s'attelle dans nos pays "avancés". Tout au moins, en commençant par ceux qui sont à naître et dont des tests "fiables à cent pour cent" permettent de déceler l'"anomalie" qui leur vaudra d'être éliminés.
Lire à ce propos, l' Intervention de Jean-Marie Le Méné

Trisomie 21 : un dépistage controversé

Repost 0
Published by ISP - dans Pour la vie
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 07:23

L´ÉNIGME VALTORTA, UNE VIE DE JÉSUS ROMANCÉE ?

par Jean-Françoise LAVERE

 

Bilan de dix ans de recherches, cette étude révèle l’immense érudition contenue dans "l’évangile tel qu’il m’a été révélé " de Maria Valtorta.

D’où Maria Valtorta possédait-elle ses mystérieuses connaissances en astronomie, en géographie, en histoire, en Ecriture Sainte et en tant d’autres disciplines ? Beaucoup de lecteurs se sont posé cette question. Au terme d’une étude rigoureuse, le polytechnicien Jean Aulagnier affirma qu’aucune intelligence humaine ne pouvait maîtriser un tel savoir dans des matières si variées.
L’œuvre de Maria Valtorta est une énigme.
De 1943 à 1947, immobilisée dans son lit par la maladie, elle écrivit en 4 ans à peine et d’un seul jet son œuvre maitresse, diffusée en France sous le titre L’Evangile tel qu’il m’a été révélé. Cette ”Vie de Jésus”, maintenant connue dans le monde entier, suscite depuis cinquante ans des réactions passionnées.
Ingénieur à la retraite, Jean-François Lavère se consacre depuis plus de dix ans à répertorier et analyser méthodiquement la véracité des milliers de données fournies par le récit de Maria Valtorta. Il propose ici de nombreux exemples de l’érudition stupéfiante et souvent méconnue dont la mystique italienne a fait preuve (lieux, historicité des personnages, archéologie, arts et techniques, us et coutumes, faune et flore et, bien sûr, cohérence de la chronologie). Il montre que Maria Valtorta donne souvent des précisions connues seulement de quelques spécialistes, voire même dans certains cas totalement inconnues au moment de leur rédaction, et confirmées depuis.
Il fournit ainsi des éléments concrets pour permettre à chacun d’étayer son opinion sur l’authenticité des visions de Maria Valtorta. 

vu ICI
Repost 0
Published by ISP - dans Lire
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 07:21

 

"  Son auteur Rebecca St James est une jeune chanteuse chrétienne d’origine Australienne qui a décidé à l’âge de 12 ans de donner sa vie à Christ et de marcher dans la pureté sexuelle jusqu’à son mariage. Elle a attendu et aujourd’hui, plus de vingt ans plus tard elle a eu récemment la joie de se marier et de rendre son témoignage concernant l’attente encore plus vivace que lorsqu’elle ne l’était pas. Son parcours a encouragé de nombreux jeunes à espérer en ce qui semble impossible de nos jours.

Son livre intitulé Attends-moi, disponible aux éditions Farel, a été un réel succès et fut traduit dans diverses langues. Ce livre a également fait l’objet d’une chanson de l’auteur, du même nom, que vous pouvez écouter juste ici !

Les joies de la pureté dans la relation amoureuse

Attends-Moi, les joies de la pureté dans la relation amoureuse

Rebecca St James, Editions Farel (2002)

11 € sur TopBoutique ici / 11, 40 € sur La Procure ici / 35, 40 € sur Amazon ici  "

lu sur un blog ici

Repost 0
Published by ISP - dans Pour la vie
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 07:14

 

(JPEG)

Amour ou sexualisme ? - Jean Ousset  

Ne recherchez pas dans ce petit livre une éducation sentimentale mais bien une éducation à l’amour. A partir de ce regard, vous découvrirez ou redécouvrirez les chemins pour vivre et pour aimer. Ecrit bien avant la dernière encyclique papale sur « Dieu est amour », il en favorisera une compréhension pleinement chrétienne.

 

 

en vente ici : www.ichtus.fr

Repost 0
Published by ISP - dans Lire
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 07:13

 

"  Phobos, nom propre : en grec, le dieu de l’épouvante. 
Phobos, nom commun : en grec, terme polysémique comme vous l’indiquera volontiers ce cher Anatole mais notamment « action de faire fuir en effarouchant », « fuite », « crainte », « frayeur », « effroi »… (et, même, je continue de citer, « crainte éprouvée par les barbares » (!!!)) 

Je n’ai pas pris part à tous les débats qui ont secoué les médias et, par contrecoup, la blogosphère aux alentours du 15 août (très avant, finalement peu pendant mais qui continuent après), de la prière proposée par Mgr Vingt-Trois (l’avez-vous d’ailleurs vraiment mais vraiment lue ?), par choix : pas la peine de produire de la prose supplémentaire. Mais un truc qui m’a marquée et même blessée, sur lequel j’aimerais revenir bien que cela soit assez en marge de toutes ces questions mêlées de prière, d’intervention de l’Eglise sur la scène publique ou du statut de l’homosexualité, c’est ce terme en guise d’accusation qui fleurit désormais un peu partout : « homophobie » ! "
Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 07:12

 

"  Et demain ?

Demain, quel sera le nouveau motif d’un ixième buzz médiatique mettant en cause l’Eglise, le pape, Mgr Untel ou l’abbé Machin ?

Demain, quelle sera la nouvelle « révélation » qui alimentera le moulin de nos détracteurs ?

Demain, quel sera le nouveau fait divers susceptible de déclencher un élan médiatique compassionnel justifiant le recours à l’euthanasie, à l’avortement, à l'adoption par des couples gay, ou que sais-je encore ?

Demain, quelle sera la nouvelle provocation qui permettra de mobiliser les défenseurs des droits de l’homme pour des causes tordues ?

Demain, quel sera l’objet de notre prochain émoi ? Quelle nouvelle horreur ?

Et après-demain ? Et après-après-demain ?

Et nous ? Serons-nous encore et toujours au créneau pour dénoncer la manœuvre provocatrice, la stratégie subversive, la mobilisation manipulatrice, l'information qui intoxique ? Et jusqu’à quand ? Jusqu’à ce qu’on ne soit plus là pour voir la suite ?

Ne risque-t-on pas de s’exténuer à ce jeu-là ? Et cela a-t-il encore un sens de se tenir sur le rempart alors que la cité est investie ? De défendre des murs désertés ?

Tous nos sites, blogues et autres « observatoires », sont-ils condamnés à inventorier quotidiennement les progrès du désastre en cours ? A déjouer les « complots » ? A dénoncer les « coupables » ? Et tout cela pour en arriver à quoi, finalement ? Cela suffira-t-il à remettre le train sur les rails ? A orienter nos contemporains vers le Vrai, le Bien, le Beau ?

La publication d’un roman intitulé « Le sermon sur la chute de Rome » m’a mis la puce à l’oreille et m’a renvoyé vers saint Augustin, en particulier à ce sermon 296 du 29 juin 411, et au très beau commentaire de Dominique-Marie Dauzet, prémontré de Saint-Martin de Mondaye. Il en ressort que nous ne sommes citoyens d’aucune cité définitive ; toutes sont mortelles. Nous sommes citoyens d’une cité à venir, la vie dans la cité terrestre n’étant qu’une « formule d’attente ».

« Le monde s'ébranle, c'est le vieil homme qu'on secoue, la chair est sous le pressoir, que l'esprit s'en écoule. (.) - Que dis-tu ? - Ce que je dis ? mais je dis, puisque Rome souffre tant de maux, où sont les mémoires des apôtres ? - Elles y sont, elles y sont bien, mais c'est en toi qu'elles ne sont pas. Puissent-elles être en toi, toi qui parles ainsi, qui déraisonnes ainsi, toi qui, appelé à penser dans l'esprit, raisonnes dans la chair, toi que je vois là : puissent les mémoires des apôtres être en toi (.). »

Publié dansLien permanent | Commentaires (4) 

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 22:59


25 aout : Saint-Louis

saint_louis_bartolomeo.jpg

Extraits du Testament de saint Louis, à son fils :

"Aies le cœur compatissant envers les pauvres et envers tous ceux que tu considèreras comme souffrant ou de cœur ou de corps, et selon ton pouvoir soulage-les volontiers ou de soutien moral ou d’aumônes. [...] Cher fils, s’il advient que tu deviennes roi, prends soin d’avoir les qualités qui appartiennent aux rois, c’est-à-dire que tu sois si juste que, quoi qu’il arrive, tu ne t’écartes de la justice. Et s’il advient qu’il y ait querelle entre un pauvre et un riche, soutiens de préférence le pauvre contre le riche jusqu’à ce que tu saches la vérité, et quand tu la connaîtras, fais justice. [...] Si tu apprends que tu possèdes quelque chose à tort, soit de ton temps soit de celui de tes ancêtres, rends-la tout de suite toute grande que soit la chose, en terres, deniers ou autre chose. [...] Cher fils, je t’enseigne que tu te défendes, autant que tu pourras, d’avoir guerre avec nul chrétien ; et si l’on te fait tort, essaie plusieurs voies pour savoir si tu ne pourras trouver moyen de recouvrer ton droit avant de faire guerre, et fasse attention que ce soit pour éviter les péchés qui se font en guerre. [...] Et s’il advient que tu doives la faire, [...] commande diligemment que les pauvres gens qui ne sont pas coupables de forfaiture soient protégés et que dommage ne leur vienne ni par incendie ni par autre chose. [...] Cher fils, je t’enseigneque tu aies une solide intention que les deniers que tu dépenseras soient dépensés à bon usage et qu’ils soient levés justement. Et c’est un sens que je voudrais beaucoup que tu eusses, c’est-à-dire que tu te gardasses de dépenses frivoles et de perceptions injustes et que tes deniers fussent justement levés et bien employés, et c’est ce même sens que t’enseigne Notre Seigneur avec les autres sens qui te sont profitables et convenables."

Le SOUPIRAIL et les VITRAUX 

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article