Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 17:28

 

samedi 19 mars : Introduction à l’éducation relationnelle, affective et sexuelle par l’art

Parce que :

-  vous pensez qu’une préparation des coeurs et des esprits est un préalable nécessaire à une éducation affective et sexuelle proprement dite...

-  vous constatez de la perte de sens des mots qui entourent l’amour ;

-  vous savez que l’éducation affective ne doit pas se réduire à une information scientifique...

Ichtus propose une formation destinée aux parents, aux enseignants, aux éducateurs.

de 14h30 à 18h - 49, rue des Renaudes - 75017 Paris - M° Ternes ou Pereire.

pour en savoir plus ...

f90e98d6ce41da11ecab45c44b7b40c0.jpg


Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 09:44

 

C'était dans "Ce soir ou jamais", avec Jean Raspail qui a dû se demander ce qu'il faisait là...

Jean Raspail chez Frédéric Taddéi

Vous pouvez visionner ci-dessous un extrait de l'émission Ce soir ou jamais ! du 3 février 2011 à laquelle participaitJean Raspail aux côtés de Jean-Pierre Chevènement,Marie-France Garaud, Anne Lauvergeon, Michel Godet, Claude Hagège et Philippe Dessertine, sur le thème du déclin de la France.

1ère partie

 


Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 09:00

 

(JPEG)(JPEG)

  La magnifique statue de gauche nous attire d’emblée par son charisme et l’évidente autorité qui se dégage du dignitaire romain qu’elle portraiture. Tout concourt dans la réalisation de ce chef-d’œuvre à nous mettre en relation directe avec Octave devenu Auguste et nous révèle au premier coup d’œil ses traits de caractère principaux.

L’unité de la personne

Ainsi que nous pouvons en juger par la facture ferme, dessinée et précise du ciseau du sculpteur comme par la pose qu’il a choisi de donner à son modèle, l’élégance de la toge qui l’habille comme par la traduction qu’il nous livre de la gestuelle d’Auguste, tout le savoir faire et le savoir traduire de l’artiste sont au service du portrait qu’il nous transmet de l’Empereur Auguste et de l’ascendant que ce dernier devait d’évidence exercer sur tous ceux qui l’entouraient. Le tout dans un admirable rendu de l’unité de sa personne.

Que l’on en juge par la belle stature qu’il nous est donné de contempler : les deux pieds légèrement écartés afin de bien se camper sur le sol et d’y imprimer sa trace, les belles proportions de son corps dont les plis de la toge qui le recouvre nous livrent à la fois la puissance et l’élégance, la courbe douce des épaules qui semblent légèrement ployer sous le poids d’une charge dont on imagine aisément l’origine.

la suite ....  ICI

Samedi 26 mars : journée "apprendre à voir" par le jeu des comparaisons.

Plus d'informations

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 09:10

 

 au Printemps 2011 : 

 

A la lumière de la Doctrine sociale de l’Eglise, former à l’exercice des responsabilités civiques et à l’action culturelle, transformer les pratiques et les institutions politiques et sociales de la France
A la lumière de la Doctrine sociale de l’Eglise, former à l’exercice des responsabilités civiques et à l’action culturelle, transformer les pratiques et les institutions politiques et sociales de la France
A la lumière de la Doctrine sociale de l’Eglise, former à l’exercice des responsabilités civiques et à l’action culturelle, transformer les pratiques et les institutions politiques et sociales de la France
>>> ICI

I

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 17:25

 

  • Album par défaut

     

    Marc Villeminoz

    artiste peintre à Bourgoin Jallieu.

    Dés qu'il a su tenir un crayon Marc Villeminoz a aimé déssiner. Cette passion naissante se confirme apres l'école primaire au college Saint Pierre de Bourg en Bresse ou il fait ses études.

    "De la sixième à la terminale, le dessin a été mon cours préféré. J'ai obtenu de nombreux premiers prix. Les copains le savaient. On échangeait parfois des dessins contre des exercices de maths", se souvient le peintre berjallien.

    Exposition à SALAGNON (Isère) à partir du 26 février

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 10:58

 

Telle est notre vocation

Loin des artifices de la scène parisienne, le Théâtre du Nord-Ouest défend avec constance et passion certains principes chers à son fondateur et directeur, Jean-Luc Jeener. Présentation d’un lieu sans pareille et sans compromis.

Ouvert à tous, le Théâtre du Nord-Ouest s’est construit sur quelques principes: mettre le comédien devenu personnage et le texte au centre de l’expérience théâtrale, faire fi du superflu, favoriser un échange et une réflexion constructive entre les auteurs et leur public.

Les auteurs vivants ont les plus grandes difficultés à être joués. Les jeunes metteurs en scène ont le plus grand mal à convaincre les directeurs de théâtre à accueillir leurs spectacles. Etre joué ou jouer se réduit souvent à un problème d’argent. Le Théâtre du Nord a été créé pour lutter contre cela.

Les compagnies de théâtre accueillies en nos murs – trente à quarante chaque année – ne reçoivent qu’une consigne: chercher. Chercher sans relâche l’homme qui se cache sous les textes qu’elles présentent, chercher les détails révélateurs de l’âme humaine qu’ils contiennent, chercher leur sens profond. On ne demande pas à ces compagnies de garantir une recette minimum, on leur demande une exigence artistique.

Les beaux yeux de ma cassette!

A chaque saison, certains spectacles attirent un public nombreux… et d’autres non! Dans cette maison, les recettes d’une saison sont partagées entre toutes les compagnies qui travaillent. C’est une manière concrète de traduire l’esprit fraternel et solidaire qui l’anime.

... la suite ... http://theatredunordouest.com/vocation

Repost 0
Published by ISP - dans Scène
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 10:47

 

INTERVIEW

Anne Coffinier : “L’Education nationale a oublié la dimension morale de l’éducation”

8 février 2011, 13:44 Jean 19 commentaires

Anne Coffinier est la fondatrice et la directrice de la Fondation pour l’école, dont le but est d’aider à la création d’écoles libres, sous contrat et hors contrat.

Voir le site  Créer son école.com

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 17:40
Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 19:55
Repost 0
Published by ISP - dans Musique
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 19:06

 

Pour être informé de la parution des nouveaux articles au fur et à mesure, c'est facile ... 

l'abonnement à la "Newsletter" en 10 secondes 

 dans la colonne de droite

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 09:34

 

Déambuler dans les allées de la Galerie des Offices, de la National Gallery ou du Musée de l'Ermitage, c'est possible  grâce à
Google Art Project.

Ce site propose déjà la visite virtuelle, en très haute résolution, de dix-sept musées, répartis dans neuf pays :

http://www.googleartproject.com/
 

Bonnes visites … en fauteuil ! 

 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 10:27

 

Fra-angelico-presentation-temple.jpg

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 11:54

 

6 objections / 6 réponses

>> ICI

Une trop grande souffrance inutile porte atteinte à la dignité humaine. L’euthanasie est le seul moyen d’y faire obstacle.

L’euthanasie doit être légalisée parce que la majorité des Français le souhaitent.

Si un mourant demande à être euthanasié, de quel droit le lui refuserait-on ? On ne peut pas aller contre sa liberté.

Bien souvent, les familles soucieuses du bien du malade réclament pour l’être aimé une mort digne...

L’acharnement thérapeutique, qui transforme un mourant en cobaye de laboratoire, est attentatoire à la dignité humaine. L’euthanasie lui est bien préférable.

Comment un malade incurable pourrait-il attendre la mort sans angoisse puisqu’il devient vite indésirable aux yeux de l’hôpital, voire de ses proches ?

Repost 0
Published by ISP - dans Pour la vie
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 11:40

 

Intervention en vidéo du docteur Xavier Mirabel sur le site aufeminin.com, qui évoque la question de la dignité au moment de notre fin de vie. Perte ou non ? Droit au suicide ? Quelle valeur donne t-on à la Vie ?

docteur Xavier Mirabel sur aufeminin.com

Je signe !


Repost 0
Published by ISP - dans Pour la vie
commenter cet article
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 18:59

 

Radio Vatican relaie le soutien de Benoit XVI à la Marche pour la Vie

Lu sur le site de Radio Vatican :

Radio vatican logo 
"Benoît XVI a fait parvenir un message au collectif d’associations qui organise ce dimanche sa septième marche pour la vie à Paris. Dans son message, le Pape encourage toutes les personnes engagées dans le combat pour la vie à contribuer avec constance et courage à instaurer une nouvelle culture de la vie, fruit de la culture de la vérité et de l’amour. Pour aimer et honorer la vie de tout homme et de toute femme, de sa conception à sa fin naturelle, Benoît XVI exhorte les participants à favoriser pour tous une existence digne et fraternelle. La manifestation partira à 14h30 de la place de la République pour rejoindre la place de l'Opéra. Les organisateurs espèrent réunir entre 15.000 et 20.000 participants.(...) Le mot d'ordre de la manifestation est "la protection de toute vie humaine dès la conception", dans une démarche unitaire et apolitique, notamment à la veille de la révision des lois de bioéthique. Les organisateurs veulent aussi promouvoir une politique au service de la vie de la famille visant à une fournir des aides adéquates et des structures d’accueil aux futures mères en difficulté.

A noter que des veillées de prière contre l’avortement et en faveur de la vie seront également organisées aux Etats-Unis ce dimanche.Quelque 10.000 personnes et en particulier des jeunes sont attendus en la basilique de l’Immaculée conception à Washington"

En marche pour la vie 2

Philippe Carhon
Repost 0
Published by ISP - dans Pour la vie
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 11:42

 

 "Le 21 janvier, avec le meurtre du Roi-prêtre, s’achève ce qu’on a appelé significativement la passion de Louis XVI. Certes, c’est un répugnant scandale d’avoir présenté, comme un grand moment de notre histoire, l’assassinat public d’un homme faible et bon. Cet échafaud ne marque pas un sommet, il s’en faut. Il reste au moins que, par ses attendus et ses conséquences, le jugement du roi est à la charnière de notre histoire contemporaine. Il symbolise la désacralisation de cette histoire et la désincarnation du Dieu Chrétien. Dieu, jusqu’ici, se mêlait à l’histoire par les Rois. Mais on tue son représentant historique, il n’y a plus de roi. Il n’y a donc plus qu’une apparence de Dieu relégué dans le ciel des principes.

 Les révolutionnaires peuvent se réclamer de l’Evangile. En fait, ils portent au Christianisme un coup terrible, dont il ne s’est pas encore relevé. Il semble vraiment que l’exécution du Roi, suivie, on le sait, de scènes convulsives, de suicides ou de folie, s’est déroulée tout entière dans la conscience de ce qui s’accomplissait. Louis XVI semble avoir, parfois, douté de son droit divin, quoiqu’il ait refusé systématiquement tous les projets de loi qui portaient atteinte à sa foi. Mais à partir du moment où il soupçonne ou connaît son sort, il semble s’identifier, son langage le montre, à sa mission divine, pour qu’il soit bien dit que l’attentat contre sa personne vise le Roi-Christ, l’incarnation divine, et non la chair effrayée de l’homme. Son livre de chevet, au Temple, est l’Imitation de Jésus-Christ. La douceur, la perfection que cet homme, de sensibilité pourtant moyenne, apporte à ses derniers moments, ses remarques indifférentes sur tout ce qui est du monde extérieur et, pour finir, sa brève défaillance sur l’échafaud solitaire, devant ce terrible tambour qui couvrait sa voix, si loin de ce peuple dont il espérait se faire entendre, tout cela laisse imaginer que ce n’est pas Capet qui meurt mais Louis de droit divin, et avec lui, d’une certaine manière, la Chrétienté temporelle. Pour mieux affirmer encore ce lien sacré, son confesseur le soutient dans sa défaillance, en lui rappelant sa « ressemblance » avec le Dieu de douleur. Et Louis XVI alors se reprend, en reprenant le langage de ce Dieu : « Je boirai, dit-il, le calice jusqu’à la lie ». Puis il se laisse aller, frémissant, aux mains ignobles du bourreau."  

Albert Camus, L’homme révolté, La Pléiade


Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 01:47

 

Voyageurs en colère : quand la SNCF déraille...

FRANCE INFO / EMMANUEL KESSLER - 08:20

La SNCF face aux grèves… de ses usagers. Les mouvements d’abonnés en colère qui refusent de présenter leurs cartes aux contrôleurs s’étendent. L’initiative avait été lancée par des utilisateurs de la ligne Angers-Le Mans-Paris, maintenant rejoints par des voyageurs de lignes reliant Tours et le Nord-Pas-de-Calais à la région parisienne. L’exaspération s’exprime aussi sur Internet et les réseaux sociaux. Comment la SNCF peut-elle calmer les choses ?

 

On a vu pire quand même, non ? ...

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 17:39
Les Russes sautent dans l'eau glacée pour l'Epiphanie orthodoxe
19/01/2010, par AFP

Des milliers de Russes célébraient mardi l'Epiphanie orthodoxe en plongeant dans les eaux glacées de lacs, de rivières ou de fonts baptismaux, une cérémonie dédiée au baptême de Jésus Christ et permettant aux croyants de se laver de leurs péchés.

C'est à partir de minuit, dans la nuit du 18 au 19 janvier, que chaque année cette cérémonie a lieu à travers tout le monde orthodoxe, notamment en Russie, l'eau bénite ayant ce jour-là des propriétés miraculeuses selon les croyants.

Le ministère des Situations d'urgence pour la ville de Moscou a indiqué mardi sur son site internet attendre quelque 65.000 baigneurs dans la capitale russe et avoir déployé quelque 200 sauveteurs.

Quelque 30.000 personnes avaient déjà accompli le rite dans la nuit de lundi à mardi à Moscou et dans ses environs, selon la police citée mardi matin par l'agence russe Ria Novosti.

Dans la nuit, quelque 200 croyants en maillots ou vêtus de longues chemises blanches se sont ainsi rassemblés dans un club de golf en banlieue de Moscou par -25°C pour plonger dans la rivière Jordan, un trou en forme de croix y ayant été taillé dans la glace pour l'occasion.

Les participants ont payé quelque 3.500 roubles (83 euros environ) pour participer à la cérémonie à cet endroit, et des bottes en feutre et un buffet y ont été mis à leur disposition.

La rivière Jordan de la région moscovite est particulièrement prisée par les croyants, étant donné qu'elle porte le même nom en russe que le fleuve Jourdain où, selon la tradition chrétienne, Jésus a été baptisé.

Dans la tradition orthodoxe, les personnes participant à l'Epiphanie s'immergent totalement par trois fois - au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit - afin de se laver de leurs péchés, de se protéger du mal ou encore se soigner.

En fin d'après-midi à Moscou, des fonts baptismaux doivent être installés à ciel ouvert non loin de la Place Rouge et seront ouverts aux passants désireux d'accomplir ce rite à un jet de pierre du Kremlin.

La religion orthodoxe connaît un second souffle depuis la chute de l'URSS, lorsque l'athéisme tenait une place centrale dans l'idéologie officielle.


Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 00:02

 

Journal d'un curé de Campagne     
De Georges Bernanos - Adapté et interprété par Maxime d’Aboville
 

 

MOLIÈRES 2010
NOMINATION
"RÉVÉLATION THÉÂTRALE MASCULINE"

DVD DU SPECTACLE DISPONIBLE SUR DEMANDE




 

 
  JANVIER  
 
 
30/01/2011
Saint Cloud (92)
 
  FÉVRIER  
 
 
01/02/2011
Saint Germain en Laye (78)
 
03/02/2011
Pouzauges (85)
 
17/02/2011
Brouzils (85)
 
  MARS  
 
 
03/03/2011
Juilly (21)
 
04/03/2011
La Celle-Saint-Cloud (78)
 
18/03/2011
Maisons-Laffitte (78)
 
25/03/2011
Versailles (78)
 
31/03/2011
Garches (92)
 
  AVRIL  
 
 
02/04/2011
Belfort (90)
 
  JUIN  
 
 
12/06/2011
Chancelade (24)
 
  OCTOBRE  
 
 
17/10/2011
Rueil-Malmaison (92)
 
  NOVEMBRE  
 
 
03/11/2011
Lausanne - Suisse
 
04/11/2011
Lausanne - Suisse
 
06/11/2011
Lausanne - Suisse
 
 

plus d'informations ICI

Repost 0
Published by ISP - dans Scène
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 23:32

 

 Jean Dutourd, le ronchon jubilant

Version imprimable 

Jean DutourdAuteurs de best-sellers adaptés au petit écran (Au bon Beurre), chroniqueur dans la presse populaire (France-soir), habitué des Grosses têtes où il alternait érudition jouissive et couplets enjoués de A Joinville-Le-Pont, académicien respectable  qui jubilait à se moquer de tout en commençant par lui-même, écrivain naturel et classique, d'une lecture aisée mais refusant la facilité, toujours surprenant et qui ne reculait pas devant les projets les plus ambitieux (la magnifique fresque des Horreurs de l’amour, sans doute son plus beau livre), Jean Dutourd, mort le 17 janvier à 91 ans, avait quelques solides raisons d’occuper une place privilégiée dans le cœur du public.

Eternel ronchon, membre fondateur du Club du même nom, provocateur né ne rechignant jamais à jouer le rôle du réac de service, ferraillant pour une âme française qu’il savait menacée d’avilissement voire d’extinction, il avait aussi les ennemis indispensables à l’homme de qualité, et ce gaulliste partagea avec Jean-Marie Le Pen l’honneur de voir son appartement éparpillé, façon puzzle, par une bombe, en 1978. De son œuvre surabondante, il expliquait volontiers qu’il voyait chacune de ses composantes comme un ticket de loterie : plus on en accumule, plus on a de chances de gagner le gros lot – ici, le livre gagnant qui vous vaudra la postérité. Quelque part entre Jules Romains et Marcel Aymé, son œuvre de moraliste continuera longtemps à fournir aux historiens un saisissant portrait d’un siècle aberrant, qu’il contemplait avec une précision d’entomologiste oscillant entre tendresse et stupéfaction.

 

dans 
Repost 0
Published by ISP - dans Lire
commenter cet article