Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 09:42
  • le 6 octobre : fête de Saint Bruno, Chartreux.

Né Hautenfaust à Cologne, Bruno vient à Reims pour y étudier. Il devient recteur de son école, chancelier de l'archevêché. C'est en 1084 qu'il décide de se retirer dans le massif de la Grande Chartreuse près de Grenoble avec six compagnons. Aidé par le jeune évêque de Grenoble, Hugues, ils s'installent dans le « désert de Chartreuse » pour y mener une vie retirée du monde, vie de pauvreté et de prière. Mais ce n'est qu'après la mort de Bruno qu'est créé l'ordre des moines Chartreux. La règle des Chartreux est encore aujourd'hui considérée comme la plus dure des règles monastiques. Appelé par le pape à Rome, il fonde en 1101 un nouvel Hermitage en Calabre.

La Grande Chartreuse, près de Grenoble.

Lu  ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 09:40

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 08:58

Saint François d'Assise, c'était hier ...

On peut encore trouver en kiosque et librairie le premier CD (3.99 €) d'une série sur les grandes figures de la spiritualité chrétienne. 

Les suivants, Saint Augustin et Mère Teresa, mais c'est plus cher...

Sinon, c'est sur Internet ICI

Afficher l'image d'origine

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 08:25

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 15:37

Faut-il parler de politique « sociétale » ?

Rédigé par Joël Hautebert le  dans Éditorial

L'Homme nouveau

Faut-il parler de politique « sociétale » ?

Insidieusement, en adoptant le vocabulaire des partisans de la « politique sociétale » – qui abrite en fait la révolution anthropologique mondialiste hostile à la nature humaine et à son Créateur –, notre combat théorique perd en cohérence et en efficacité. Il se joue en effet aussi sur le terrain sémantique.

Nous nous accoutumons un peu trop facilement à l’usage de l’adjectif « sociétal » (questions sociétales, politique sociétale…), couramment employé dans le langage politique contemporain. Si l’on considère que le vocabulaire est un puissant vecteur de circulation et d’intériorisation des concepts, il importe de s’interroger sur le bien-fondé de l’emploi de termes qui abondent dans la vie politique. Comme nous pensons avec des mots, l’idéologie progresse toujours par la subversion du langage et l’usage d’innovations lexicales riches de sens.

Deux significations

Au premier degré de l’analyse, ce néologisme revêt deux significations. Tout d’abord, il différencie les objectifs politiques qu’il désigne de ce que l’on appelle depuis longtemps la « question sociale ». Cette dernière expression correspond aux considérations économiques, au sort des plus démunis, ou de la classe ouvrière oppressée dans une logique marxiste classique. On devine alors que les « questions sociétales » n’entretiennent pas de relation ténue avec une doctrine économique. Le glissement de la gauche sociale à la gauche sociétale entérine dans le langage l’abandon de la politique économique traditionnelle du socialisme. Ensuite, nous observons que le mot « sociétal » désigne les décisions gouvernementales qui concernent le plus souvent l’anthropologie et la nature humaine. À titre d’exemple, citons la dénaturation du mariage, la GPA, la PMA, le Genre. On comprend alors que du point de vue de l’efficacité politique, « politique sociétale » soit un euphémisme plus rassurant que « création d’un homme nouveau », « révolution anthropologique », « déconstruction de l’humain », etc. Certes, nous rencontrons de tels énoncés plus directs et explicites dans les débats d’idées (pensons au transhumanisme), mais plus rarement de la part des politiques.

Ce constat étant fait, puisque la politique investit l’anthropologie, il en ressort que les gouvernants quittent la sphère du politique pour se substituer à la nature et à son Auteur. Cette substitution engendre une subversion des principes et des institutions les plus élémentaires du droit naturel : la distinction homme/femme, le mariage, la filiation, la fécondité, c’est-à-dire tout ce que nous voyons appliqué aujourd’hui par nos gouvernants. Chez les grandes prêtresses du Genre, le mot anthropologie est d’ailleurs honni.

La suite à ne pas manquer...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 07:55

Et si votre curé fuguait ?

I-Moyenne-156818-monsieur-le-cure-fait-sa-crise.netDans un roman à la fois drôle et caricatural, Monsieur le curé fait sa crise, Jean Mercier raconte la crise d'un curé d'aujourd'hui, submergé par ses moult paroisses, la réunionnite chronophage, ses dames catéchistes, fleuristes et liturgistes, pas toujours revenues des expériences des années 70, son évêque incompréhensif, etc. Au point que l'abbé se demande ce qu'il fait là : 

"Il a un sentiment d'échec colossal, de gâchis monstrueux. Le contenu de son ministère est d'une médiocrité affligeante : il passe ses journées à régler des problèmes administratifs, à gérer des conflits ridicules. Il tente de se remémorer ne serait-ce qu'un moment où il a réalisé le rêve pour lequel il a choisi de devenir prêtre : sauver des âmes, ou du moins leur permettre de s'approcher toujours plus de Dieu. Mais c'est comme chercher un éléphant dans un ciboire. Il n'a aucun souvenir récent d'une occasion où il ait réellement servi à faire avancer le Royaume. Il n'en peut plus de cet asservissement à une structure à bout de souffle, qui tente de faire tenir debout un édifice lézardé. Oui, il faudrait tout repenser à partir d'une vision missionnaire, résolument évangélisatrice."

Et un beau matin, il a disparu...

Vu ICI

 

Afficher l'image d'origine

 

Si vous n'êtes pas déjà abonné, pour recevoir les prochaines recensions

de livres d'automne, inscivez une adresse "mail" dans "Newsletter"

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 09:20

agenda du mois d'octobre


Lundi 3 octobre
Théologie 
18h30 - Le Christ à travers la figure de Jacob
Jean-Marie Setbon, professeur de théologie biblique

Film
14h
 Semaine Franciscaine
Padre Pio - 1ère partie
un film qui raconte la vie d'un des plus grands saints du XXème siècle. 
Padre Pio, capucin et prêtre italien connu pour être le premier prêtre stigmatisé
d'infos

FilmSt-Louis d'Antin, P. Xavier Lefebvre, curéSt-Louis d'Antin, P. Xavier Lefebvre, curé
18h
 - Semaine Franciscaine
Padre Pio - 2ème partie
un film qui raconte la vie d'un des plus grands saints du XXème siècle. 
Padre Pio, capucin et prêtre italien connu pour être le premier prêtre stigmatisé
d'infos

 

La suite...

Lundi 3 octobre
Théologie 
18h30 - Le Christ à travers la figure de Jacob
Jean-Marie Setbon, professeur de théologie biblique

Film
14h
 Semaine Franciscaine
Padre Pio - 1ère partie
un film qui raconte la vie d'un des plus grands saints du XXème siècle. 
Padre Pio, capucin et prêtre italien connu pour être le premier prêtre stigmatisé
d'infos

FilmSt-Louis d'Antin, P. Xavier Lefebvre, curéSt-Louis d'Antin, P. Xavier Lefebvre, curé
18h
 - Semaine Franciscaine
Padre Pio - 2ème partie
un film qui raconte la vie d'un des plus grands saints du XXème siècle. 
Padre Pio, capucin et prêtre italien connu pour être le premier prêtre stigmatisé
d'infos

 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
1 octobre 2016 6 01 /10 /octobre /2016 08:39

avec : Monseigneur Dominique REY (évêque de Fréjus-Toulon), Saïd OUJIBOU (pasteur évangélique), Mohamed-Christophe BILEK, (fondateur de ND de Kabylie et de ND de l'Accueil), Mustapha KRIM (ancien président de l'Eglise protestante d'Algérie), abbé Fabrice LOISEAU (fondateur des missionnaires de la miséricorde divine), père Pierre AGUILA (fondateur de la fraternité Jean Paul II), père Paul-Elie CHEKNOUN (fraternité Jean Paul II)...

Afficher l'image d'origine

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 23:10
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 18:57

Entrave à l'IVG ?

Tout a commencé le 27 janvier 1993, lorsque la loi a institué le « délit d’entrave à l’IVG » qui consiste à empêcher une IVG en perturbant l’accès aux établissements concernés, ou en exerçant des menaces sur le personnel ou les femmes venant avorter. Le délit a ensuite été élargi le 4 août 2014 aux actes d'intimidation à l'égard de femmes venues s'informer sur l’avortement dans un hôpital, ou tout autre centre d'information.

Mais depuis 2013 déjà, le gouvernement avait lancé son propre site Internet d’information pour contrer le site www.ivg.net, conçu par des militants pro-vie pour expliquer aux femmes qu’avorter n’est pas un acte anodin et qu’il peut avoir des conséquences physiques et psychologiques douloureuses. Très consulté et bien référencé dans les moteurs de recherche, www.ivg.net exaspère le gouvernement. Une colère qui ne cesse de croître depuis la création de www.afterbaiz.com, un site pour les jeunes, qui traite de l’amour, de l’affectivité, de la sexualité mais également de l’avortement.

Liberté de choix?

Et de fait, porté par des militants pro-vie, il ne présente pas l’avortement comme la seule solution à une grossesse non désirée. Ivg.net et afterbaiz.com sont deux sites où n’est pas demandée une seule fois l’abrogation de la loi Veil, où jamais il n’est dit que l’avortement est un crime, deux sites qui mettent en avant la liberté de choix… Ce serait bien insuffisant pour des moralistes chevronnés, c’est déjà beaucoup trop pour Laurence Rossignol. « Être hostile à l’IVG c’est la liberté d’opinion, mais tromper des jeunes filles, c’est un délit », a-t-elle déclaré le 17 septembre dernier. La liberté d’opinion des uns s’arrête là où commence celle du ministre pour lequel oser proférer que l’IVG n’est pas anodin et qu’il n’est pas la seule solution possible est une tromperie.

L’amendement de Laurence Rossignol vise donc à élargir le délit d’entrave à l’IVG au fait de diffuser ou transmettre « par tout moyen, notamment par des moyens de communication au public par voie électronique ou de communication au public en ligne, des allégations, indications ou présentations faussées et de nature à induire intentionnellement en erreur, dans un but dissuasif, sur la nature, les caractéristiques ou les conséquences médicales d’une interruption volontaire de grossesse ou à exercer des pressions psychologiques sur les femmes s'informant sur une interruption volontaire de grossesse ou sur l'entourage de ces dernières. »

On attend donc que Laurence Rossignol attaque en justice l’institut de sondage Opinion Way dont une étude de 2013 révélait que 85 % des femmes déclarent avoir ressenti une souffrance au moment de l’IVG médicamenteuse, y compris une souffrance morale pour 82 % d’entre elles.

L'article complet est sur L'Homme nouveau.

Un ministre coupable de délit d’entrave à l’enfantement

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 14:03

Afficher l'image d'origine

Colloque international du CESHE - Samedi 22 octobre 2016 - Paris

Chacun connaît la phrase célèbre – et ô combien terrible – de Georges Orwell, l’auteur de 1984, "Celui qui contrôle le présent, contrôle le passé. Celui qui contrôle le passé, contrôle le futur".

L’enseignement de l’histoire qui, étymologiquement, signifie enquête (Ἱστορίαι, en grec), est le principal savoir où est mise en oeuvre cette redoutable assertion, mais pas uniquement, car la préhistoire aussi - qui se distingue de la première par l’absence d’écrit – n’en est pas moins un lieu privilégié où se révèle aussi cette affirmation d’Orwell. D’où l’importance de la découverte et du déchiffrement de celle-ci pour le progrès des savoirs. Mais que valent au plan de la vérité ces reconstructions du passé, produites par la recherche humaine, faisant intervenir les diverses facultés de l’esprit, et pour quelle finalité ?

Ainsi, Champollion a-t-il vraiment lu les hiéroglyphes ? Sa méthode est-elle la seule clef permettant d’élaborer une véridique histoire de l’Egypte ? A cela s’ajoute le fait que ses successeurs, dans cette reconstruction, vont faire fi de toute référence à la Bible.

De plus, avec l’évolutionnisme, c’est la vision biblique des origines de l’homme qui se trouve délibérément éliminée, récusant toute intervention surnaturelle en résorbant l’histoire des hommes dans celle de la nature. Un retour à la création est-il possible sans se faire taxer d’obscurantisme ?

Au programme du colloque :

"La lecture des hiéroglyphes à la lumière de Fernand Crombette", Jean-Charles Crémieux, 

"Le chaînon manqué: Pourquoi la théorie de l’évolution est-elle une croyance ?", Philippe Lauria.

"Josué, les Juges et la Terre", Jocelyne Tarneaud.

"Le procès de Jeanne d’Arc", Me Jacques Trémolet de Villers.

*****

Pour en savoir plus et s'inscrire (obligatoire), c'est ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 12:30
  • le 30 septembre 420 : décès de Saint Jérôme.

De Georges de La Tour, Saint Jérôme lisant. Huile sur toile 
Madrid, Musée du Prado

 

Né en 347, dans l'actuelle Croatie, Jérôme devient ermite dans le désert de Syrie avant d'enseigner les Saintes Écritures à Rome puis en Terre Sainte. Il traduit en latin l'Ancien et le Nouveau Testament, que l'on commence à son époque à désigner sous le nom de Bible.

Cette traduction de la Bible de Saint-Jérôme, lui-même élevé au rang de docteur de l'Église, est connue sous le nom de Vulgate et est devenue le texte de référence de l'Église catholique.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 10:40

 

Retrouvez Petrus Angel

alias Pierre Ange sur Facebook !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 08:30

En kiosque, vous trouverez le beau premier numéro d'une série de GEO sur la France extraordinaire, les Chefs-d'oeuvre de l'Unesco.

Sur 15 chefs-d'oeuvre artistiques et techniques retenus, 6 sont clairement des lieux chrétiens.

Supposez que le christianisme n'ait pas existé...

 

Afficher l'image d'origine

 

 

N.B. :  3.99€ pour que les clients retiennent 3 plutôt que 4€...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 07:47

Intéressant Géo Histoire encore aujourd'hui en kiosque ou via Internet.

Avec un DVD qu'on peut se procurer en ligne.

 

Afficher l'image d'origine

 

GEO Histoire vous emmène à la découverte des Celtes. Les hypothèses sur leurs origines, les batailles qui ont fait leur légende, les nécropoles qui continuent de livrer leurs secrets... Plongez dans la grande saga d'une civilisation qui marqua l'Europe. 

L'édito d'Eric Meyer

La première Europe

A première vue, il y a peu de raisons de s’intéresser à Lavau. Petit bourg français, 960 habitants, la banlieue de Troyes, une rocade, pas d’église ni de cimetière, et un projet de prison pour 2022. Bref, Lavau, ce serait un peu la Champagne sans le champagne. Sauf que. A Lavau, en 2014, les archéologues ont mis au jour l’une des plus importantes sépultures de l’époque celte. Cette découverte complète les recherches toujours actives dans d’autres sites en Europe. Et prouve, qu’aujourd’hui encore, le monde des Arvernes et des Eduens continue de nous parler.

Et voilà qui est utile. Sous la plume des historiens mémorialistes romains et de César en particulier, les Celtes furent d’abord dévalorisés, réduits à l’état de «bons sauvages» ou de barbares sanguinaires. A partir du XVIIIe siècle, l’Histoire a eu tendance, à l’inverse, à surestimer leur importance, à en faire une civilisation à part entière quand il s’agissait plutôt d’une communauté de peuples, dont les liens étaient avant tout économiques et culturels. Aujourd’hui, on pourrait considérer que ces siècles-là sont désormais un théâtre pour experts en ossements et en nécropoles. Ce serait oublier que nous devons aux Celtes une partie de nos racines. Ces peuples furent une mère de l’Europe. Cette mère-là a, certes, laissé un héritage plus ténu que la romaine ou la chrétienne, car elle a eu le tort de souder sa famille autour d’une langue et non d’une écriture, dont il ne reste que de très rares exemples. Mais la culture celte s’est aussi dissoute dans les siècles parce que celles qui lui ont succédé ont intégré une partie de ses savoirs, de ses rites, de ses guerriers aussi. Les Celtes inventèrent une agriculture, un artisanat, un art, ils construisirent des voies de communication, développèrent des sciences et des armes, un système d’éducation pour tous, maîtrisèrent une ressource économique majeure, le sel. De grandes villes, Bâle, Belgrade, Milan, Genève, Paris, Reims, sont les descendantes des oppidums celtes. Et ces supposés «barbares» formèrent, entre 800 et 25 avant Jésus-Christ, un ensemble politique qui finit par s’étendre de la mer d’Irlande à la mer Noire. Ils avaient dessiné, avant les Romains, Charles-Quint, Napoléon et Maastricht, une Europe. Il y eut des combats et du sang versé, certes. Mais ce fut la première ébauche d’une Europe homogène, et ce ne fut pas une dictature.

Afficher l'image d'origine

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 20:34

" J'aime bien aller à la messe parce qu'au moins, pendant une heure, personne ne vous emmerde" (Alain Juppé, extrait d'une émission TV à venir).

C'est la messe selon Juppé.

La messe selon Padre Pio, c'est ceci : la version de la série télévisée italienne, et le film original de la dernière messe de Padre Pio.

Afficher l'image d'origine      Afficher l'image d'origine

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 18:55

Afficher l'image d'origine

 

Après "Lire cet été", c'est parti pour "Lire cet automne". A partir de ce dimanche 2 octobre, un livre sera présenté chaque dimanche...

Qu'on se le dise... Merci !

 

Afficher l'image d'origine

 

Retrouvez les 11 lectures de cet été ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 07:03

Veut-on entraver tout débat sur l’IVG?

Le «délit d’entrave à l’accès à l’information sur l’IVG» est liberticide

Claire de La Hougue est docteur en droit et avocate au barreau de Strasbourg.

 

Publié le 27 septembre 2016 sur Causeur.

delit entrave ivg avortement

Sipa. Numéro de reportage : 00651082_000013.

Au pays des droits de l’homme et de la liberté d’expression, un sujet demeure tabou : l’avortement et la souffrance qu’il engendre. Le Professeur Nisand, pourtant défenseur dès la première heure de la possibilité d’avorter, parle à ce sujet d’un véritable négationnisme. Celui-ci est organisé au plus haut niveau de l’Etat.

Tolérance zéro sur la liberté d’expression

En effet, après avoir créé un « délit d’entrave à l’avortement » étendu à toute pression morale ou psychologique, délit flou et interprété de façon extensive contrairement au principe d’interprétation stricte de la loi pénale, le gouvernement a inventé un «délit d’entrave à l’accès à l’information sur l’IVG » et parle maintenant d’un « délit d’entrave numérique » : toute personne qui oserait diffuser sur Internet des informations sur les aides existantes pour les femmes qui souhaiteraient garder leur bébé ou sur la souffrance que beaucoup de femmes connaissent après un avortement serait accusée de tromper les femmes et menacée des foudres de la justice.

Le gouvernement veut ainsi mettre en œuvre la « tolérance zéro » qu’il avait annoncée. Peu lui importe que cela implique de violer allègrement les libertés d’expression et d’information, fondements essentiels d’une société démocratique.

La suite sur Causeur...

 

Retrouvez les articles sur l'avortement sur Petrus Angel.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 06:36
 
  • le 27 septembre : fête de Saint Vincent de Paul, fondateur des Sœurs de saint Vincent de Paul.

Saint Vincent de Paul, ou Depaul naît à Pouys en 1581, dans une famille de paysans pauvres gascons. Berger dans sa jeunesse, il devient prêtre à dix-neuf ans, précepteur de la famille de Gondi, avant de renoncer à ses bénéfices pour aller évangéliser les campagnes paupérisées.

Curé de Châtillon-les-Dombes puis de Clichy, il devient ensuite Aumônier des Galères. Durant les années 1630, il fonde les Confréries de la Charité avec l'aide de Sainte Louise de Marillac, dont il est le père Spirituel, et la Congrégation de la Mission, les Lazaristes. Il se dévoue corps et âme aux malades, aux enfants abandonnés et aux pauvres et est soutenu par le Roi Louis XIII, la Reine Anne d'Autriche, et des familles princières telles que les Gondi ou la Duchesse de Longueville. « Monsieur Vincent » reçoit la confession du Roi Louis XIII dont il dit : « Je n'ai vu mourir personne plus chrétiennement ».(Voir la chronique du 14 mai).

A la mort du Roi, Anne d'Autriche, alors régente l'appelle pour présider le Conseil de Conscience. Grand ami de Saint-François de Sales, le Cardinal de Richelieu le consulte souvent pour avoir son avis.

Il s'éteint le 27 septembre 1660, veillé par la Reine-Régente Anne. Son corps repose dans la Chapelle des Lazaristes, rue de Sèvres à Paris.

C'est arrivé un 27 septembre...

27 septembre : Saint Vincent de Paul
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
24 septembre 2016 6 24 /09 /septembre /2016 15:01

 

Nos ancêtres les Gaulois étaient-ils des barbares comme l’affirme César ?

Un secteur agricole florissant qui dégage d'importants surplus alimentaires, un artisanat aux techniques élaborées, des architectes et des aménageurs urbains confirmés : c'est ainsi qu'on pourrait caractériser nos ancêtres les gaulois avant la colonnisation romaine.

Le terme de Gaulois est le nom donné  par Jules César pour désigner les peuples celtes vivant en Gaule, territoire recouvrant approximativement le France actuelle et la Belgique. Suite à la création de la Narbonnaise par les romains (en 118 av. J.- C.), la Gaule fut culturellement scindée en deux : la Gaule en Toge et la Gaule chevelue. Cette dernière ne passera sous domination romaine que 66 ans après.

Les clichés de la IIIe république et des aventures d’Astérix le Gaulois ne sont vraiment pas flatteurs pour nos ancêtres les Celtes : mangeurs de sangliers, gros buveurs de vins et de cervoises, bagarreurs et très indisciplinés, rustiques et arriérés, vivant de la chasse et de la cueillette dans de pauvres cabanes en lisière d’immenses forêts, etc.

La suite dans l'Histoire revisitée...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article