Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 21:05


      Nous avons reçu plus que nous n'avons donné ; nous quittons de petites choses et nous trouvons des biens immenses. Le Christ rend au centuple ce qu'on fait pour lui : « Si tu veux être parfait, va, vends tout et donnes-en le prix aux pauvres. Puis, viens et suis-moi ». « Si tu veux être parfait » -- les grandes choses sont toujours laissées à notre libre choix. De même l'apôtre Paul ne fait pas un commandement de la virginité (1Co 7), car Jésus a dit : « L'observe qui pourra ! Ce don vient de la miséricorde de Dieu » (cf Mt 19,12). « Si tu veux être parfait » ; on ne vous l'impose pas, afin que le sacrifice étant volontaire, le mérite en devienne plus grand. Et cependant, pour arriver à la perfection, il ne suffit pas simplement de mépriser les richesses et de donner ses biens, de se libérer de ce qu'on peut perdre et acquérir en un moment. Cela, les philosophes l'ont fait ; un chrétien doit faire plus qu'eux.

      Il ne suffit pas de quitter les biens terrestres, il faut suivre le Christ. Mais suivre le Christ, qu'est-ce que c'est ? C’est renoncer à tout péché, et adhérer à toute vertu. Le Christ, c’est la Sagesse éternelle, ce trésor qu'on trouve en un champ (Mt 13,44), dans le champ des Saintes Ecritures. C’est la perle précieuse pour laquelle il en faut sacrifier beaucoup d'autres (Mt 13,46). Le Christ, c’est encore la sainteté, la sainteté sans laquelle personne ne verra la face de Dieu. Le Christ est notre rédemption, notre rédempteur ; il est notre rançon (1 Tm 2,6). Le Christ est tout : celui donc qui acceptera de tout quitter pour lui retrouvera tout en lui. Celui-là pourra dire : « Ma part d’héritage, c’est le Seigneur » (Ps 15,5)… Ne donnez pas seulement votre argent, si vous voulez suivre Jésus Christ. Donnez-vous vous-même à lui ; imitez le Fils de l'Homme qui n'est pas venu pour être servi, mais pour servir (Mc 10,45).

 

Saint Jérôme (347-420), prêtre, traducteur de la Bible, docteur de l'Église
Lettre (trad. rev. Tournay)

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 20:19

 " Grippe aviaire: travaux pour une vaccination à l'échelle mondiale

Alors que la grippe aviaire a fait la semaine dernière une 83ème victime, le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK) teste un vaccin à doses extrêmement réduites, pouvant conduire à une vaccination à très grande échelle."

La grippe aviaire est considérée, en cas de transmission d'homme à homme, comme une cause possible de la prochaine pandémie de grippe humaine contre laquelle la grande majorité de la population serait sans défense en l'absence d'un vaccin adapté.

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 22:58

"Chaque bon chrétien sait que les vacances sont un temps opportun pour détendre le corps et aussi nourrir l'esprit, à travers des espaces plus amples de prière et de méditation, pour croitre dans le rapport personnel avec le Christ et se conformer toujours plus à ses enseignements" (Benoît XVI).

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 16:55

 

Histoire inédites du Petit Nicolas
/ Goscinny & Sempé



5040 (4800) yen / IMAV éditions / ISBN : 2915732000 / size : 16 x 4 x 22

今まで出版されなかったプチ・ニコラ、80の物語がこの一冊に! Sempéのイラストも盛りだくさんで、読みごたえ抜群(背表紙の厚さは4cm)。プチ・ニコラファンも、プチ・ニコラを知らない方も楽しめる一冊です。

Présentation de l'éditeur
Voici quatre-vingts histoires du Petit Nicolas qui n’avaient jamais été publiées en livre. Ces nouvelles aventures prolongent la saga du célèbre écolier, chef-d’oeuvre de notre littérature imagine par deux humoristes de génie : Goscinny et Sempé.
≪ - Chez nous, pour le réveillon, je lui ai dit, il y aura mémé, ma tante Dorothée, et tonton Eugène.
- Chez nous, m’a dit Alceste, il y aura du boudin blanc, et de la dinde. 

≪ - Les châteaux de cartes, c’est comme quand on boude: c’est amusant au début seulement.
≪ - J’avais été un peu retenu en classe par la maîtresse, qui me disait que je m’etais trompé dans un devoir d’arithmétique; il faudra que je dise à papa de faire attention.

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 15:07

"L'homme est crée pour louer, honorer et servir Dieu, notre Seigneur, et par ce moyen sauver son âme. Et les autres choses qui sont sur la terre sont crées à cause de l'homme et pour l'aider dans la poursuite de la fin que Dieu lui a marqué en le créant. D'où il suit qu'il doit en faire usage autant qu'elles le conduisent vers sa fin et s'en dégager autant qu'elles l'en détournent"
Saint Ignace de Loyola

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 09:55

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 09:40

 

Mexico: ...l'image de Notre Dame s'est soudain éclairée...

 
ImageNotre Dame de Guadalupe est pour les chrétiens du monde entier le symbole de la défense de l'enfant à naître. Ceux qui sont allés à Mexico voir cette basilique ont pu voir l'immense foi qui se manifeste autour de cette représentation de la Vierge. Il se présente que la ville de Mexico - seule dans le pays - vient d'autoriser l'avortement jusqu'à 12 semaines de la grossesse. Or devant des milliers de pèlerins, pendant la messe célébrée pour les enfants martyrs de l'avortement, l'image de Notre Dame s'est soudain éclairée au niveau de l'abdomen. Une sorte de lumière intense, une sorte de halo. Cette lumière a été photographiée. Il suffit d'avoir été en ce lieu pour comprendre que ce soit possible. En effet, devant l'image, il n'y a pas moins de deux tapis roulants pour permettre aux pèlerins de défiler plus vite. Et les flashes crépitent sans arrêt.

ImageEt en se rapprochant de cette luminosité, la forme d'un embryon apparaît de manière évidente comme celle que j'ai pu le voir quand j'achetais le premier échographe commercialisé par Hewlett Packart. Dans le sein de la Vierge que peut-il nous être montré sinon l'image de Jésus lui-même. A cette heure, nous n'en savons pas plus....


 

"MIRACLE DANS LA BASILIQUE ND de GUADALUPE"      30.04.2007

Voici quelques précisions à propos du miracle survenu le 24 avril 2007 à la Basilique ND de Guadalupe à Mexico, après la décision du conseil municipal de cette ville de légaliser l’avortement à la demande jusque là interdit. Les photos présentées ici ont été envoyées depuis le Mexique par le Père Luis Matos, supérieur de la Communauté des Béatitudes. Elles étaient accompagnées d’un commentaire en espagnol dont voici la traduction résumée.

ImageA la fin de la messe offerte pour les enfants avortés non nés, l’assistance de la Basilique se demandait ce qu’attendait d’elle la Très Sainte Vierge de Guadalupe . Tandis que beaucoup de fidèles prenaient des photographies de l’ayate de Tepeyac,  exposé et vénéré dans le Basilique et au pied duquel la foule des pèlerins défile sur un tapis roulant, l’image de la Vierge a commencé à s’effacer, pour donner place à une lumière intense qui émanait de son ventre,  constituant un halo brillant ayant la forme d’un embryon. Avec un cadrage et un grossissement important il est possible d’apprécier la position de la lumière qui provient réellement du ventre de l’image de la Sainte Vierge et n’est ni un reflet, ni un artéfact.

L’ingénieur Luis Girault qui a étudié l’image ainsi réalisée a confirmé l’authenticité du négatif et a pu préciser qu’il n’avait été ni modifié ni altéré, par superposition d’un autre image par exemple. Image Il a découvert que l’image ne provient d’aucun reflet, mais sort littéralement de l’intérieur de l’image de la Vierge.  La lumière produite est très blanche, pure et intense, différente des lueurs photographiques habituelles produites par les flashes. Cette lumière est entourée d’un halo et paraît flotter à l’intérieur de l’abdomen de la Vierge. Ce halo possède la forme et les mesures d’un embryon. En effet si on examine plus précisément encore cette image en la faisant tourner dans un plan sagittal, on distingue à l’intérieur du halo certaines zones d’ombre qui ont les caractéristiques d’un embryon humain dans le sein maternel »

Jésus Christ vrai Dieu et vrai Homme : c’est la foi catholique ! Déjà St jean Baptiste avait tressailli dans le sein de sa mère pour saluer son Seigneur. N.D. de Guadalupe vient au secours des embryons non nés – ignorés des légistes – en rappelant ainsi l’évangile de St Luc (I, 31) : « Voici que vous concevrez en votre sein, et vous enfanterez un fils, et vous lui donnerez le nom de Jésus ».

lu sur http://www.acimps.org/content/view/88/2/

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 22:24

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
24 juillet 2007 2 24 /07 /juillet /2007 21:29

Prière pour obtenir des Graces


Dieu, infiniment Saint et glorifié dans Vos saints, qui avez inspiré au Saint moine et ermite Charbel de vivre et de mourir dans une parfaite ressemblance avec Jesus, lui accordant la force de se détacher du monde afin de faire triompher, dans son ermitage, l’héroїsme de vertus monastiques: la Pauvreté, l’Obéissance et la Chasteté, nous Vous supplions de nous accorder la grace de Vous aimer et de Vous servir à son exemple. Seigneur Tout-Puissant, qui avez manifesté le pouvoir de l’intercession de Saint Charbel par de nombreux miracles de faveurs, accordez-nous la grâce que nous implorons par son intercession.

Ainsi soit-il.

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
22 juillet 2007 7 22 /07 /juillet /2007 15:31

 

 Marie-Madeleine, peinte par Phlippe de Champaigne,

vu par Petrus Angel à Lille

Retrouvez d'autres oeuvres du peintre sur

http://www.insecula.com/contact/A000130.html

20 juillet : SAINTE MARIE-MADELEINE, Pénitente (Ier siècle)

Marie Madeleine, soeur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie. Après la mort de ses parents, Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d'où lui vint le surnom de Madeleine, et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée, et qu'on ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse. En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur, lui remettant ses péchés, la délivra de la domination de Satan.  

la suite sur http://levangileauquotidien.org/www/popup-saints.php?language=FR&id=5479&fd=0

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 23:09

... se tiendra du 27 au 30 août 2007 au Puy-en-Velay sur le thème "faut-il entrer en dissidence ?"

Ichtus explique :Udt2007

Ainsi que les y invite Benoit XVI, les chrétiens ne peuvent qu’entrer en dissidence par rapport à la déferlante relativiste et anti-chrétienne qui envahit les milieux politiques et les caisses de résonance médiatique...

Parmi les intervenants annoncés : Christian Vanneste, Jean-Marie Le Méné, Guillaume Peltier, Pierre-Olivier Arduin et Mgr Brincard.

Renseignements et bulletin d'inscription ici.

www.ichtus.fr

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
19 juillet 2007 4 19 /07 /juillet /2007 22:00

 

vu sur le blog "le salon beige" ...  http://www.lesalonbeige.blogs.com/ ...

Se former cet été : récapitulatif

Voici les stages et universités d'été que nous avons présentés cette semaine - la liste n'est bien sûr pas exhaustive, et le lecteur peut en proposer d'autres en commentaire (pour peu, bien sûr, qu'ils s'intègrent dans le "combat commun").

14-17 juillet : XVe Université d'été de Renaissance catholique (Yvelines, tous âges)2mardirjc06_20

30 juillet - 5 août : 3e Rassemblement des Jeunes catholiques (Vendée, 18-35 ans - photo)

2-12 août : XXVIIIe Université d'été de Chrétienté-Solidarité (Provence, tous âges)

19-26 août : le Cercle de la Rose Blanche (Provence; étudiants et jeunes professionnels)

25-29 août : "les Louisianes" (Mayenne; 18-25 ans)

27-30 août : la 2e Université d'été d'Ichtus (Le Puy; tous âges - programme spécial jeunes)

Henri Védas     Posted on juin 30, 2007

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 10:18

    

Dans " la Lettre touristique ", en 1973, on pouvait lire : " Pour les syndicats, l'homme réellement en vacances n'existe pas, la lutte des classes doit se poursuivre en dehors du travail. Le temps des loisirs est complémentaire de la vie laborieuse.". Plus loin : " Les vacances ne sont pas faites pour oublier, mais au contraire pour reprendre des forces en vue du combat de classes. Ce temps précieux sera utilisé pour les études, la formation des militants." .

Dans " le Monde " du 14 août 1987, Olivier Biffaud relatait " les accroches estivales " des " moines-soldats du trotskisme ". Chaque été depuis des années, les militants de Lutte Ouvrière, les " copains d'Arlette " parcourent la France pour évangéliser à leur manière, pour porter la Bonne Nouvelle de la Révolution. " On prend sur son temps de vacances pour agrémenter celles des autres ". Les militants vendent leur journal, font des " accroches " dans les cités-ouvrières ou à la sortie des usines, discutent, prennent des contacts. " Ni camp de scouts, ni retraite religieuse, ni démarche du calendrier annuel des sapeurs-pompiers. Et pourtant la caravane a l'aspect fraternel de l'un, l'abnégation sacerdotale de l'autre et le culot patient du troisième.".

"  Dur, dur " conclut le journaliste.

Et nous ?…

Cette année, passerons-nous des vacances "farniente", celles que dénonce " la Lettre touristique " ?

Bronzerons-nous idiot ?

Notre idéal est-il de ne penser à rien, comme les navets ?

C'est vrai qu'il n'y a pas de vacances pour le combat des idées et l'action "militante", quelle qu'elle soit.

Le temps des vacances, et plus particulièrement la période estivale, se prête particulièrement :

A la prière, aux pèlerinages, aux retraites, temps forts du ressourcement.

Au repos: un arc qui reste trop longtemps bandé finit par perdre son efficacité.

A la dépense physique et au sport.

A la formation personnelle, par la lecture, l'écoute de cassettes, le cinéma,…

A l'éducation culturelle, par la fréquentation de la beauté sous toutes ses formes : la nature d'abord, l'architecture, les beaux-arts, les arts populaires et locaux,…

A la rencontre de nouvelles personnes, dans d'autres régions et d'autres pays.

Aux stages, temps forts de formation et d'échanges.

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 07:16

  ...................

 

 ANTOINE

 Ce n'est pas de sa faute.

 TOTO

 Des fois il me saute dessus pour rien, à la sortie.

 ANTOINE

  Dans ce cas, tu te défends. On a toujours le droit de ne pas se laisser massacrer. Mais dès que c'est fini, tu lui refiles la moitié de ton chocolat.

 TOTO

 Il le bouffe et il me tire la langue.

 ANTOINE

  Il ne faut pas lui en vouloir. C'est ça être le plus fort.

 TOTO

 Oui, mais il a tout de même bouffé mon chocolat!

 ANTOINE

 Un gentilhomme, Toto, doit toujours se laisser un peu rouler. (Il ajoute.) Jusqu'à l'honneur de l'homme mais pas plus loin. Tu comprends ce que je te dis ? 

 TOTO qui pédale.

 Non. Mais ça ne fait rien.

 ANTOINE

 Tu as raison, ça ne fait rien. Tu comprendras plus tard. Arrivé là tu redresses la barre et tu dis non. Même si les bonnes femmes sanglotent et si le fils Perper te tend le poing. L'Honneur de l'homme. Tu as ça à préserver, Toto, c'est ton patrimoine.

 TOTO qui n'a pas compris

 Patri ?

ANTOINE

 Moine! (Ils pédalent un peu. Antoine dit, dans l'ombre, comme pour lui.) C'est tout de même toi qui as inventé l'Electricité, Toto, construit la cathédrale de Chartres et écrit les Pensées de Pascal. Ils n'y peuvent rien. Même s'ils essaient de te faire honte en te tendant leurs moignons. Tu es bien de mon avis?  

TOTO, qui pédale. ....

 Oui, papa.

 ANTOINE

 Et les pièces de Molière, toutes les pièces de Molière, c'est de toi aussi ! Sans compter les pièces de Shakespeare ! Il ne faut jamais l'oublier, Toto !

 TOTO

 Non, papa.

 Ils s'arrêtent soudain de pédaler. On entend la fanfare qui est tout près maintenant. Toto s'écrie.

 Papa, les lampions ! Ça y est ! On a retrouvé la retraite ! On va le fêter comme les autres le 14 juillet !  On les suit?

 ANTOINE, résigné.

 On les suit. Puisque ça t'amuse …

 TOTO, pédalant comme un fou

 le terrain est redevenu plat.

 Allez ! Pédale, papa, tu traînes ! Tu n'es même pas fichu de suivre le peloton! Oh, la belle bleue !

 Oh, la belle rouge ! C’est tout de même bath, papa, qu’on ait pris la Bastille ! Et justement

  un 14 juillet ! C’est un coup de pot. Un jour de fête nationale. Ca tombait bien !

            Jean Anouilh , Les poissons rouges

 

  Résultat de recherche d'images pour "les poissons rouges Anouilh"

Repost 0
Published by ISP - dans Scène
commenter cet article
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 22:17

11 juillet

Fête de saint Benoît, abbé, patron de l'Europe


Saint(s) du jour : St Benoît de Nursie (patron de l'Europe), fondateur (480-547)

Voir le commentaire ci-dessous, ou cliquer ici
Pie XII:
L'Europe civilisée et évangélisée par les fils de saint Benoît

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 22:01

Courtrai 1302, Un jour - Sept siècles

Image Hosted by ImageShack.us

Revivez une bataille historique. Faites la connaissance des héros et de l'infanterie . Ecoutez le cliquetis des armes . Partez à la recherche des éperons d'or . Jean Breydel a-t-il également participé au combat ?? Où se cachait le Lion de Flandre ?? Et qu'en a fait Conscience ??

Courtrai 1302 est un musée interactif et multimédia pour les petits et les grands sur le thème de la Bataille des Eperons d'or (11 juillet 1302). Un musée où vous pouvez toucher des cottes de mailles, des épées et des masses d'armes, où vous voyez revivre les principaux acteurs du conflit, où vous suivez le déroulement de la bataille sur une maquette gigantesque. Le conteur de service est Gilles li Muisit, le vieil abbé de l'abbaye Saint-Martin. Il vous ramène dans le passé et vous guide lors d'un captivant voyage de découverte long de sept siècles. Pour clôturer votre visite, vous assistez à la projection d'un film étonnant qui vous explique la tradition qui est née de cette époque et le rôle qu'elle a joué dans le développement d'un sentiment national.

la suite sur http://www.kortrijk1302.be/

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 21:59

11 juillet 1302 : La «bataille des éperons d’or»

Image Hosted by ImageShack.us
Le 11 juillet 1302, l’armée féodale du roi Philippe le Bel rencontre les milices communales de Flandre aux abords de la forteresse de Courtrai. Cette bataille survient quelques semaines après les «Matines de Bruges », une journée qui vit le massacre de la garnison française de la ville.

Les milices flamandes, les «Klauwaerts» (du parti de la griffe), encadrées par quelques chevaliers, prennent position sur une hauteur, au bord de la Lys.

Les chevaliers français, en bien plus grand nombre, s’établissent sur la colline de Mossemberg. Ils sont organisés en une dizaine de troupes, sous le commandement de grands seigneurs tels le comte d’Eu, le comte d’Aumale, le connétable Raoul de Nesle, le comte de Saint-Pol…

La bataille commence avec l’intervention des arbalétriers français. Ils repoussent leurs adversaires puis les «piétons» (nom donné au Moyen Âge aux soldats à pied ou fantassins) se mettent en marche pour achever d’écraser l’ennemi.

Le comte Robert d’Artois, qui commande l’armée française, lance à son tour sa chevalerie à l’attaque. Mais dans leur impatience d’en découdre, les chevaliers bousculent les malheureux piétons, tout cela pour s’embourber et chuter dans les fossés derrière lesquels s’abritent les Flamands. La bataille s’achève pour les Français sur un désastre sans nom. Robert d’Artois lui-même est tué, les assaillants dédaignant de le capturer pour en tirer rançon.

la suite sur http://flandre.novopress.info/?p=2248

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
11 juillet 2007 3 11 /07 /juillet /2007 20:08

 Louisianes

  Invitation aux jeunes  

 

 

de 18 à 25 ans;  25-29 août 2007

 à La Cotellerie (en Mayenne)

 une session annuelle de formation sur les fondements de la foi et de la culture chrétienne est organisée pour des jeunes de 18 à 25 ans afin de leur offrir des points de repère pour approfondir leurs connaissances théologiques, spirituelles, juridiques, littéraires, philosophiques, historiques, bioéthiques…

 Eucharistie, conférences, témoignages… sont proposés chaque jour.

  du samedi 25 août, en la fête de saint Louis, au mercredi 29 août 2007.

 

  pour en savoir plus : http://louisianes.over-blog.com/ 

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 21:54

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 09:34

Sempé
Raoul Taburin
Ed. Denoël, 1995

Sempé, le dessinateur des choses simples de la vie, est sans doute un amoureux de la bicyclette. En 1960, avec son compère Goscinny, il avait réalisé un monument d'humour avec Le petit Nicolas. Le fameux défi entre le papa du petit Nicolas et Monsieur Blédurt, le voisin, nous a valu de sourire jusqu'à la sentence finale : "les papas, c'est toujours pareil, ils font les guignols, et, si on ne fait pas attention, ils cassent les vélos et ils se font mal". En 1977, il nous avait ravis avec une Simple question d'équilibre. En 1995, ce fut la très belle histoire de Raoul Taburin, le marchand de cycles de Saint-Céron. Comme, toujours, c'est le même trait fin, les couleurs pastels, la poésie.

From Jean-Jacques Sempé's A Question of Balance
Repost 0
Published by ISP - dans Lire
commenter cet article