Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 11:21

 

Internet est certainement un nouveau forum, entendu dans son antique sens romain. Pour l'Eglise, le nouveau monde du " cyberspace " est une exhortation à la grande aventure d'utiliser son potentiel pour proclamer le message de l'Evangile. Ce défi est au coeur de ce que signifie, au début du millénaire, suivre le commandement du SEIGNEUR " d'avancer au large " (Luc 5-4)

Internet peut offrir de magnifiques opportunités d'évangélisation, s'il est utilisé avec compétence et une conscience précise de ses forces et de ses faiblesses. Il est donc clair que si Internet ne peut jamais remplacer l'expérience profonde de DIEU, que seule la vie concrète liturgique et sacramentelle de l'Eglise peut offrir, il fournit certainement un supplément unique qui prépare à la rencontre avec le CHRIST en communauté, et qui soutient le nouveau croyant sur le chemin de la foi qui s'ouvre à lui.

Internet fait apparaître des milliards d'images sur des millions d'écrans d'ordinateurs partout dans le monde. De cette galaxies d'images et de sons,
le visage du CHRIST ressortira t-il et la voix du CHRIST sera t-elle entendue ?

Car ce n'est que lorsque son visage sera contemplé et sa voix entendue que le monde connaîtra la bonne nouvelle de notre rédemption. Tel est le but de l'Evangélisation.

Extrait de la lettre de Jean Paul II du 22 janvier 2002
sur Internet, nouveau carrefour pour l'annonce de l'Evangile

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
18 mai 2007 5 18 /05 /mai /2007 11:16

 

Miracle dans la basilique de Notre-Dame de Guadalupe

Voici quelques précisions à propos du miracle survenu le 24 avril 2007 à la Basilique Notre-Dame de Guadalupe à Mexico, après la décision du conseil municipal de cette ville de légaliser l'avortement à la demande jusque là interdit. Les photos présentées ici ont été envoyées depuis le Mexique par le Père Luis Matos, supérieur de la Communauté des Béatitudes. Elles étaient accompagnées d'un commentaire en espagnol dont voici la traduction résumée.

"A la fin de la messe offerte pour les enfants avortés non nés, l'assistance de la Basilique se demandait ce qu'attendait d'elle la Très Sainte Vierge de Guadalupe . Tandis que beaucoup de fidèles prenaient des photographies de l'ayate de Tepeyac, exposé et vénéré dans le Basilique et au pied duquel la foule des pèlerins défile sur un tapis roulant, l'image de la Vierge a commencé à s'effacer, pour donner place à une lumière intense qui émanait de son ventre, constituant un halo brillant ayant la forme d'un embryon. Avec un cadrage et un grossissement important il est possible d'apprécier la position de la lumière qui provient réellement du ventre de l'image de la Sainte Vierge et n'est ni un reflet, ni un artéfact.

L'ingénieur Luis Girault qui a étudié l'image ainsi réalisée a confirmé l'authenticité du négatif et a pu préciser qu'il n'avait été ni modifié ni altéré, par superposition d'un autre image par exemple. Il a découvert que l'image ne provient d'aucun reflet, mais sort littéralement de l'intérieur de l'image de la Vierge. La lumière produite est très blanche, pure et intense, différente des lueurs photographiques habituelles produites par les flashes. Cette lumière est entourée d'un halo et paraît flotter à l'intérieur de l'abdomen de la Vierge. Ce halo possède la forme et les mesures d'un embryon. En effet si on examine plus précisément encore cette image en la faisant tourner dans un plan sagittal, on distingue à l'intérieur du halo certaines zones d'ombre qui ont les caractéristiques d'un embryon humain dans le sein maternel » Jésus Christ vrai Dieu et vrai Homme : c'est la foi catholique !

Déjà St jean Baptiste avait tressailli dans le sein de sa mère pour saluer son Seigneur. N.D. de Guadalupe vient au secours des embryons non nés - ignorés des légistes - en rappelant ainsi l'évangile de St Luc (I, 31) :

« Voici que vous concevrez en votre sein, et vous enfanterez un fils, et vous lui donnerez le nom de Jésus ».

Dr Jean-Pierre Dickès 

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 18:06

 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 08:13

 

souhaitée par ... Gaullisme populaire et Social

http://www.gaullisme.biz/archive-05-24-2006.html ,

le journal des Gaullistes Populaires et Sociaux. Soutien au Président Nicolas Sarkozy.

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 07:36

  17 mai : Ascension... et Journée Mondiale contre l'homophobie

 

vu sur http://deflandres.over-blog.com/ le blog de la guerre des mots

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 22:23

La France, destinée d'une alliance

La France, destinée d'une alliance
De Bertrand Dupont de Dinechin
avec une préface de Jacques Trémolet de Villers
Téqui
« La religion et le gouvernement politique sont les deux points sur lesquels roulent les choses humaines », disait Bossuet.

Mais à l'heure où l'État français vient de commémorer le centenaire de la décision prise unilatéralement en 1905 de rompre toute alliance entre ces deux pouvoirs (loi de séparation), nombreux sont ceux qui s'inquiètent du déclin de leur patrie. N'y aurait-il pas là un rapport de cause à effet ?

Parcourant les étapes de l'histoire politique et religieuse, le présent essai en éclaire la réalité profonde. Remontant aux origines de la France, force est de constater que son histoire repose d'abord, comme toute histoire humaine, sur le mot-clef des Écritures, « l'alliance ». Alliance que Dieu a multipliée avec les hommes (IVe prière eucharistique). Alliance de prédilection, scellée avec la France - où les événements furent révélateurs des grâces accordées - mais que notre pays a manifestement oubliée.

Soutenus par ces nombreux signes de la terre ou du ciel, nous pourrons avec confiance et volonté promouvoir à nouveau cette alliance, quelle qu'en soit sa forme d'expression.
Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 20:22

 

 

 

Dans des essences nobles telles que le chêne le merisier et le tilleul.

 je réalise des objets de déco sur mesure :

·        Horloges, trophées, portes clefs, portes manteaux…

·        Panneaux et bas reliefs décoratifs tout styles, selon vos gouts.

·        Enseignes personnalisées. Signalétique.

·        Miroirs originaux de style ou contemporains. 

·        Déco et jeux d’enfants.

·        Menuiserie intérieure.

·        Stages de sculpture bois et modelage en terre à la demande.

  Emmanuel Degang 

 

 

 

     http://degand-sculpture.spaces.live.com/  

 

 

    un blog avec des photos, cliquer sur une photo pour l'agrandir et choisissez une date.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 19:54

Nous vous propososons un ouvrage de référence sur le discernement, dans la magnifique collection "Par un chartreux" des Presses de la Renaissance. Ce moine psychologue et père maître des novices depuis près de trente ans nous fait partager sa longue expérience de l'accompagnement spirituel, critères de discernement à l'appui. Indispensable pour qui veut discerner sa vocation !


Acheter sur Amazon

Quatrième de couverture :

La vie spirituelle consiste à se laisser conduire par l’Esprit. Le discernement des esprits est donc indispensable pour savoir distinguer les pensées qui viennent de l’Esprit-Saint de celles qui viennent de notre volonté propre ou d’un mauvais esprit. Savoir avec justesse d’où viennent et où nous mènent nos pensées, nos désirs, n’est pas évident, tout simplement parce que nous nous aveuglons nous-mêmes et que le mal se présente souvent à nous sous l’apparence du bien. C’est un regard à la fois historique et pratique que l’auteur porte sur la question. Historique, en ce qu’il retrace l’évolution des critères de discernement depuis la Bible jusqu’à la psychologie moderne. Pratique, en ce qu’il donne des clés de discernement valables pour aujourd’hui. Cet aspect pratique du livre est le plus manifeste dans le grand chapitre qui concerne la purification des passions, où l’auteur aborde un à un chacun des péchés capitaux en en décrivant les symptômes, les effets et les remèdes.

Acheter le livre sur Amazon

lu sur Anuncio blog le blog consacré à la Nouvelle Evangélisation

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 06:42

Le sentiment de l'absurde, quand on prétend d'abord en tirer une règle d'action, rend le meurtre au moins indifférent et, par conséquent, possible. Si l'on ne croit à rien, si rien n'a de sens et si nous ne pouvons affirmer aucune valeur, tout est possible et rien n'a d'importance. Point de pour ni de contre, l'assassin n'a ni tort ni raison. On peut tisonner les crématoires comme on peut aussi se dévouer à soigner les lépreux. Malice et vertu sont hasard ou caprice. (...) Dans ce dernier cas, faute de valeur supérieure qui oriente l'action, on se dirigera dans le sens de l'efficacité immédiate. Rien n'étant vrai ni faux, bon ou mauvais, la règle sera de se montrer le plus efficace, c'est-à-dire le plus fort. Le monde alors ne sera plus partagé en justes et en injustes, mais en maîtres et en esclaves. Ainsi, de quelque côté qu'on se tourne, au coeur de la négation et du nihilisme, le meurtre a sa place privilégiée.

Albert Camus

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 06:29

« Deux amours ont donc bâti deux cités, l’amour de soi jusqu’au mépris de Dieu, la cité de la terre ; l’amour de Dieu jusqu’au mépris de soi, la cité de Dieu. L’une se glorifie en soi, et l’autre dans le Seigneur. », écrit saint Augustin dans une page célèbre de La Cité de Dieu.
Mais ailleurs il écrit également : « Or il n’est de véritable justice que dans cette république dont le Christ est le fondateur et le souverain, si toutefois nous la nommons république, ne pouvant nier qu’elle ne soit en réalité la chose du peuple. Que si ce nom, pris ailleurs dans un autre sens, s’éloigne trop de notre langage accoutumé, il n’est pas moins certain que la vraie justice n’appartient qu’à la cité dont l’Ecriture sainte a dit : ‘On a publié de toi des choses glorieuses, cité de Dieu. »

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 18:02

 

Prière pour les responsables politiques

Accorde-leur, Seigneur,
la santé et la paix, la concorde,
la stabilité pour qu'ils exercent sans heurt
la souveraineté que Tu leur a remise.
C'est Toi, Maître, céleste roi des siècles,
qui donnes aux fils des hommes, gloire,
honneur et pouvoir sur les choses de la Terre.
Dirige, Seigneur, leur conseil,
suivant ce qui est bien, afin qu'en exerçant avec piété,
dans la paix et la mansuétude,
le pouvoir que Tu leur as donné,
ils te trouvent propice.

Saint Clément de Rome, Pape

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 15:36

Ararat, sur la piste de l'arche de Noé

Edouard CORTÈS

Presses de la Renaissance

Le mont Ararat, en Turquie, constitue pour les mystiques la montagne sacrée par excellence puisqu'elle est supposée receler les traces de l'arche de Noé. Mais le mythe fondateur de l'humanité est aussi pris au sérieux par les chercheurs : à 4 500 mètres d'altitude, un objet mystérieux a été photographié à partir de satellites et mesuré par des radars. Des échantillons de son bois remonteraient à la préhistoire, à une époque contemporaine du déluge.

Peut-il vraiment s'agir de l'arche de Noé comme le prétend la légende ? Voilà plus de 5 000 ans que les chercheurs en tous genres foulent du pied les pentes de l'Ararat pour trouver le bateau qui sauva l'Humanité. Édouard Cortès s'est lancé sur sa trace.

Sur le terrain, à l'aide de récits religieux d sreligions monothéistes et autres documents historiques, il a soulevé pas à pas le mystère du mont Ararat. Partant de Paris en voiture à l'été 2006, il a dans un premier temps collecté des informations auprès des peuples vivant au pied de la montagne : bergers et guerriers kurdes, militaires et imans turcs, passeurs iraniens, moines chrétiens syriaques, et enfin équipes d'expéditions américaines, russes ou italiennes, toutes à la recherche de l'arche de Noé. Puis, accompagné de Sylvain Tesson et de Thomas Goisque, il a gravi la montagne sacrée et atteint son glacier pour tenter de percer le mystère.

Dans cette quête, on chemine en découvrant l'histoire et les peuples de cette montagne sacrée. Une manière d'aller à la source de l'Homme à travers l'un de ces plus beaux mythes. Un voyage qui nous met face à une énigme de la science, à un mystère pour l'Humanité. Une réflexion sur le sens de la vie, car la planète et les hommes qui y vivent ont grandement besoin de planche de salut.

Journaliste à Reporter d'Images et membre de la Guilde européenne du raid, Edouard Cortès, âgé de 23 ans, a créé en 2002, avec Sylvain Tesson et Olivier Archambaud, les Cafés de l'Aventure. En 2003, il a monté avec Olivier Weber, grand reporter au Point, l'expédition scientifique et culturelle Paris-Kaboul, à la découverte du patrimoine de l'Afghanistan (sous le patronage de l'Unesco et du Point).

Lire un extrait

Repost 0
Published by ISP - dans Lire
commenter cet article
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 09:37

o La notion de patrie n’est point une sclérose de l’être dans la piété de temps révolus... Elle ne commande point à l’homme le ressassement nostalgique de thèmes défunts... Elle ne murmure pas : "ressuscitons le passé" comme des archéologues soigneux. Elle dit : "je vous désigne ce qui a duré, je vous rappelle ce qui a réussi. Mais je vous l’enseigne pour que (...) vous ajoutiez votre part, car vous êtes des continuateurs" [1] .

o Terre humaine et terre civilisée, c’est ce qu’exprime, avec une grande noblesse, Augustin Ibazizen, berbère parlant de la France :"Il me suffit de refaire en pensée le survol que j’ai imaginé : partir des tours de Notre-Dame, frôler la Sainte-Chapelle, survoler le Louvre, filer vers l’ouest, ralentir au-dessus du palais de Versailles, passer entre les deux tours de la cathédrale de Chartres pour venir me poser sur le doigt effilé du Mont Saint-Michel et, de là, rêver à tout ce qui me reste à revoir ou à découvrir : la royale vallée de la Loire avec ses châteaux, et l’ensemble du territoire, avec ses cathédrales, ses musées, ses laboratoires, ses savants et ses saints. Comment peut-on appartenir à un tel pays et ne pas savoir ce qu’il représente ?" [2].

o La patrie fait ce que nous sommes et le pire des maux qui peut frapper l’homme est le déracinement : "Les pauvres, les sans-propriété n’ont que la patrie", affirmait Jean Jaurès. Le mondialisme crée en quelque sorte de nouveaux pauvres. La richesse de notre personnalité est faite de la multiplicité de nos liens, disait Saint Exupéry ; c’est à partir de cet acquis reçu que nous nous élevons vers l’universel, vers les biens éternels."Un peuple sans passé est impropre au surnaturel", écrivait Simone Weil [8].

[1] Marie-Madeleine Martin, Histoire de l’unité française, (p.408), Puf, 1948, ouvrage couronné par l’Académie française en 1949.

[2] Augustin Ibazizen, Testament d’un berbère, éd. Albatros, 1984.

[8] Philosophe juive (1909-1943), auteur de L’Enracinement (ouvrage posthume).

extraits de  http://www.ichtus.fr/article.php3?id_article=241 "Qu’est-ce que la patrie ? "  Mise en ligne : 23 novembre 2006
Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 23:55

 

"Je ne sais pas si c'est la colle qui est dessous ou les colles qu'il y a dessus, mais on ne peut pas les arracher, ces satanées affiches ! Ca tient mieux que les belles promesses qui y sont imprimées ."

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 21:14

 

Il y a chez nous, plus que partout ailleurs sans doute, des vrais chrétiens de Chrétienté. Que le grand reniement les ait dispersés, n'importe ! Ils savent ce qu'ils ont à faire, ils savent ce qu'ils veulent, ils veulent le royaume de Dieu. Ils ne se contenteront pas de l'attendre, ils le veulent, ils iront le chercher. Ils ne le veulent pas seulement pour eux-mêmes, ils iront le chercher pour les autres, ils ne croient pas qu'un chrétien soit tenu de faire son salut tout seul, en cachette, comme les avares comptent leurs sous.

Georges Bernanos 

Afficher l'image d'origine

 

Extrait de " Chrétienté française " , article de 1941, 

in " Le lendemain, c'est vous ! ", Plon 1969 (en poche aussi)

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 08:59

 

5 mai - Egypte. Reconnaissance par Kyrillos VI, Patriarche Copte, des Apparitions de Zeitoun au Caire (1968)

Les extraordinaires apparitions de Zeitoun, en Egypte (I)

Dès le 5 mai 1968 le pape Copte orthodoxe Cyrille VI reconnu officiellement les apparitions qui eurent lieu à partir du 2 avril 1968 à Zeitoun, dans la banlieue du Caire. Les évêques et prêtres de la Commission d'enquête instituée par Cyrille VI authentifièrent d'autant plus facilement les témoignages recueillis qu'ils eurent eux-mêmes l'occasion de voir l'apparition, comme d'innombrables fidèles.

La déclaration officielle de Cyrille VI du 5 mai 1968 fut publiée dans les principaux organes de presse égyptiens et dans la presse étrangère : « Le Siège patriarcal déclare avec une foi complète, une grande joie et une humble gratitude envers le Tout-Puissant, que la Bienheureuse Vierge Marie est apparue à plusieurs reprises sous des formes claires et stables, durant plusieurs nuit et durant des périodes variées pouvant aller jusqu'à plus de deux heures, depuis le 2 avril 1968 jusqu'à maintenant, au dessus de l'Eglise Copte de Zeitoun, au Caire, sur la route de Matarieh, où la Sainte Famille passa durant son séjour en Egypte, tel que le rapporte la tradition. Nous espérons que cette bénédiction sera un signe de paix pour le monde et un présage de prospérité pour notre pays bien-aimé et béni ».

D'après le Dictionnaire des Apparitions de la Vierge
Abbé Laurentin, Fayard 2007

http://www.mariedenazareth.com/7076.0.html?&L=0

des PHOTOS sur http://www.zeitun-eg.org/stmaridx.htm

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 22:56

pour être informé de la parution de nouveaux articles...

ayez le réflexe "newsletter"...

Et dites-le donc à vos amis... Merci !

Repost 0
Published by ISP - dans Petrus Angel
commenter cet article
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 21:12

 


L'apôtre saint Philippe

Philippe de CHAMPAIGNE (1602-1674)
Tableau remis en 1649 par l'artiste, membre fondateur de l'Académie.
Huile sur toile
1,17 x 0,89 m
Paris, musée du Louvre, département des Peintures, inv. 1132.

Des cinq artistes fondateurs de l'Académie qui donnèrent un morceau de réception, Philippe de Champaigne fut le seul à remettre un tableau religieux. Il choisit son saint patron. Futur martyr, l'apôtre est représenté avec la croix, instrument de son supplice. La grande sobriété de la composition permet au peintre de faire admirer son sens de la couleur, héritage de ses origines flamandes.

Philippe de Champaigne, fils d'une famille de la bourgeoisie aisée des Flandres, élève de Jacques Fouquières, est connu comme peintre de compositions religieuses et de portraits. Il était attiré par l'austérité du sentiment religieux des milieux jansénistes, en accord avec sa propre nature.

© Paris, Réunion des musées nationaux

Le Palais des Beaux-Arts de LILLE

accueille une exposition "Philippe de Champaigne"

Ailleurs sur Petrus Angel : apprends à regarder... la Nativité

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 22:09

Pour nous "aérer" de l'actualité brûlante...

 Manger lentement et sainement

« Nous connaissons l'importance fondamentale du repas pour la construction de la famille et de la société. 

C'est pendant le repas que s'apprend le plus le « vivre ensemble ». 

L'humain commence par apprendre à maîtriser ses instincts - la faim - en attendant le repas. 

Cet apprentissage de l'autolimitation l'aide à le rendre libre. Il apprend les conditions de la vie en société en échangeant 

avec les autres convives. 

C'est aussi à table que se développe la culture, dans toutes ses diversités, en premier lieu celle du goût.  

« Nous savons que se nourrir  n'est pas seulement un besoin physiologique : c'est un acte culturel, social et politique, 

une façon de nous relier au monde, de nous inscrire dans l'environnement et la société »  explique Didier Chabrol, 

vice-président de Slow Flood -France. 

« Nous ne défendons pas un modèle d'alimentation, mais une attitude : celle de la recherche, à travers la nourriture, 

d'un plaisir conscient. Se nourrir n'est pas la même chose que recharger en carburant le réservoir de notre voiture.   

Nous savons que notre organisme se constitue avec les nourritures que nous mangeons : nous devenons 

ce que nous mangeons ».  Ce mouvement a donc une véritable visée politique, même s'il se refuse à toute appartenance partisane. 

Les idées qu'il promeut se heurtent frontalement à la doxa ultralibérale. 

« L'agriculture paysanne, l'artisanat et la petite industrie alimentaire sont capables de fournir des produits de qualité 

très supérieure à ceux de l'agroalimentaire. Encore faut-il que les consommateurs sachent les reconnaître, et pour cela, que leur goût soit éduqué »

La Décroissance , juin 2006 dans la revue de presse de l'Homme Nouveau du 8 juillet 2006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by ISP - dans Récré
commenter cet article
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 22:02

Nd_2 On se souvient qu'au XIII° siècle, le roi de Castille, Alphonse X le Sage, avait déjà associé dans un de ses chants la beauté de Marie et le mois de mai ; au siècle suivant, le bienheureux dominicain Henri Suso avait, durant l'époque des fleurs, l'habitude de tresser des couronnes pour les offrir, au premier jour de mai, à la Vierge.
En 1549, un bénédictin, Seidl, avait publié un livre intitulé « Le mois de mai spirituel », alors que saint Philippe Néri exhortait déjà les jeunes gens à manifester un culte particulier à Marie pendant le mois de mai où il réunissait les enfants autour de l'autel de la Sainte Vierge pour lui offrir, avec les fleurs du printemps.
Un peu plus tard, les jésuites recommandaient que, la veille du premier mai, dans chaque appartement, on dressât un autel à Marie, orné de fleurs et de lumières, devant quoi, chaque jour du mois, la famille se réunirait pour réciter quelques prières en l'honneur de la Sainte-Vierge avant de tirer au sort un billet qui indiquerait la vertu à pratiquer le lendemain (pour cela vous pouvez utiliser la liste des bonnes résolutions).
Cette dévotion mariale s’est perpétuée de par le monde jusqu’à aujourd’hui. Alors en ce mois de Mai, comme les enfants du moyen-âge, offrons des fleurs et des prières à Marie !
(Vous retrouverez ce texte
ici avec un très beau calendrier marial pour le mois de mai avec prières, méditations, invocations...)

lu sur http://www.lesalonbeige.blogs.com/

Repost 0
Published by ISP - dans Religio
commenter cet article