Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 08:01

Joseph Fadelle, anciennement Mohamed Moussaoui (dignitaire chiite irakien) et aujourd'hui écrivain (auteur du livre Le prix à payer), a livré ce soir un témoignage unique sur TV Libertés

Sa vie a basculé quand il a décidé de se convertir au catholicisme. Dans un livre poignant intitulé « Le prix à payer », il raconte la fatwa qui le vise, la fuite de sa famille en France, les menaces de mort, les mesures de sécurité pour le protéger . Son crime : avoir décrit l’Islam comme une prison et sa conversion comme une libération… 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 10:50

Facebook, où Petrus Angel, alias Pierre Ange, vous fait découvrir nombre d'autres articles venus d'ailleurs. 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 08:51

2015 : 500e anniversaire de la mise au tombeau de Chaource

merci JJ

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 07:42
 
 
« une fraction croissante de la population d’origine musulmane est heurtée par des appellations toponymiques qui sont autant de manifestations d’une époque archaïque où l’identité de la France, loin de s’assumer comme plurielle, se définissait exclusivement sous le signe d’une chrétienté triomphante et totalitaire »
 

Les Jacobins avaient montré l’exemple par haine profonde de la religion catholique. Quelques milliers de communes, hameaux, simples lieux-dits, départements, changèrent de noms entre 1793 et la Restauration. Ce qui rappelait la religion, la royauté, la noblesse (le mot château notamment), fut supprimé et remplacé parfois par un mot plus « patriote » (= révolutionnaire). Pour punir la Vendée de s’être soulevée, la Convention lui donna le nom de « département Vengé » ; Fontenay-le-Comte devint Fontenay-le-Peuple.

Un peu partout, les Jacobins locaux s’employèrent à effacer des noms d’Ancien régime, des représentations héraldiques. Et, en priorité, les noms. Dans la plupart des villes de France, la rue principale se nommait sous l’Ancien régime, rue royale, elle devint rue nationale ; Châteauroux fut remplacé par Indrelibre ; Saint-Malo devint « Commune de la victoire » ; le Mont Saint-Michel fut changé en Mont libre, Grenoble devint Grelibre, etc.
Une grande quantité de villages portaient un nom de saint. Ils furent changés. Il fallut attendre la Restauration, en 1814, pour que les 3000 communes « républicanisées » reprissent leurs anciens noms.

Les descendants actuels des Sans-culottes viennent de ressortir ces idées que l’on peut juger comme de honteuses stupidités, mais révèlent une volonté de subvertir les mots et annihiler le passé.

En commençant par le bouillant Manuel Valls qui a suscité un rapport qui aurait pu être écrit par Alphonse Allais dans ses bons jours. Il s’intitule en toute simplicité : « Revoir la toponymie de la France à la lumière du vivre ensemble ». Il s’emploie à imposer le changement des noms de lieux pour, dit-il, ne pas vexer certaines communautés vivant sur le sol français.

Le rapport a été établi par deux parlementaires, membres d’un groupe de réflexion « Laïcité et République moderne » : le député PS du Cher, Yann Galut (après hésitations, il s’est rallié à Hollande) et le sénateur EELV du Val-de-Marne, Esther BenbassaDans quelque langue que ce soit, le sentiment d’être irrité par un panneau routier doit – mis à part quand on est perdu – être très rare. La raison a été donnée par le Premier ministre : avec l’arrivée massive de populations exogènes et tropicales qui ne comprendraient pas les allusions contenues dans les noms des communes ni celui des « gentilités » (noms des habitants du lieu), a assuré M. Valls, toute expression inconnue d’eux « qu’ils peuvent voir comme une agression à leur égard »… (sic) devrait être modifiée.

L'article complet

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 00:16

alors que vous vous êtes abonné... et que vous voulez le rester ? 

Explication reçue d'Overblog :


Ce problème de perte d'abonnés, vous même en l'occurence, nous a été signalé à de multiples reprises, nous avons donc remonté le problème à nos administrateurs de messagerie afin que ce soit investigué et corrigé.

Il semble que l'origine de ce problème vienne du fait que parfois les messageries des abonnés, y compris la votre puisque vous êtes abonné à votre prope blog, renvoie des message d'erreurs lors de l'envoie de la newsletter, ce qui entraine de façon automatique un déclenchement de script qui supprime ces adresses mails d'abonnés dans vos bases de données... 

Ces erreurs renvoyées à nos serveurs de messagerie peuvent venir du fait que souvent les fournisseurs de messageries considèrent que notre adresse mail de notification "notify@over-blog.com" soit considérée comme spam, indésirable... Il est donc important que vos abonnés et vous même vous assuriez que notre adresse mail est bien dans la liste des expéditeurs de confiance afin d'éviter ces erreurs.

 

Pour résumer, une solution simple : vous réabonner en indiquant votre adresse dans la case "newsletter", puis valider le mail reçu d'Overblog.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 16:32

dans la catégorie REGARD

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 08:36

Petrus Angel au concert

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
26 septembre 2015 6 26 /09 /septembre /2015 06:52

Encore quelques jours en kiosque, puis via Internet.

Un beau numéro.

 

 

Dans ce numéro est évoqué le film de 1965 "Ces merveilleux fous volants dans leurs drôles de machines"... On peut le voir ICI.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 10:59

"Un blog n'est vivant que s'il mécontente chaque fois un bon cinquième de ses abonnés. La justice consiste seulement à ce que ce ne soient pas toujours les mêmes, qui soient dans le cinquième. Autrement, je veux dire quand on s'applique à ne mécontenter personne, on tombe dans le système de ces énormes blogs qui perdent des millions ou qui en gagnent, pour ne rien dire. Ou plutôt à ne rien dire.
Nos abonnés l'ont parfaitement compris, il faut leur faire cet honneur. Autant que nous ils ont le goût, le respect de la liberté. Ils nous l'ont montré par cette belle fidélité de plus de deux ans . Ils sont, autant que jamais, trop peu nombreux. Mais ceux qui y sont, y restent."
Charles Péguy.

Bon , d'accord, ce n'est pas tout à fait de Charles Péguy. Voilà la citation exacte :

"Une revue n'est vivante que si elle mécontente chaque fois un bon cinquième de ses abonnés. La justice consiste seulement à ce que ce ne soient pas toujours les mêmes, qui soient dans le cinquième. Autrement, je veux dire quand on s'applique à ne mécontenter personne, on tombe dans le système de ces énormes revues qui perdent des millions ou qui en gagnent, pour ne rien dire. Ou plutôt à ne rien dire.
Nos abonnés l'ont parfaitement compris, il faut leur faire cet honneur. Autant que nous ils ont le goût, le respect de la liberté. Ils nous l'ont montré par cette belle fidélité de quinze ans. Ils sont, autant que jamais, trop peu nombreux. Mais ceux qui y sont, y restent."

 
" Trop peu nombreux "... Et si vous vous inscriviez à la "newsletter" ? C'est fait ? Et si vous proposiez à vos amis de s'abonner ? Merci de nous donner envie de continuer !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 10:31

Quand Bolloré met ses médias au service de ses intérêts économiques

Patron de Vivendi, qui détient notamment Canal, D17 et D8, Vincent Bolloré entend bien utiliser ses différentes chaînes au service des autres secteurs de son groupe. Dans un communiqué envoyé mardi 15 septembre, la chaîne D17 a en effet annoncé qu'elle diffusera, samedi 3 octobre à 23 heures, le documentaire « Ebola : tous ensemble vers la victoire », consacré au concert géant du même nom qui se déroulera le 26 septembre à Conakry, capitale de la République de Guinée, avec à la clé des artistes locaux parfaitement inconnus en France. Le communiqué ajoute que cet événement ne sera que le premier « d'une série d'initiatives lancées en Guinée » par Vivendi, désireux de « promouvoir tous les talents présents en Guinée » et d'« en assurer l'émergence sur les places internationales ». Comment expliquer cette décision, qui annonce d’ores et déjà de retentissants flops d'audience ? La réponse est simple : Vincent Bolloré, à l'initiative de cette diffusion, compte de nombreux intérêts économiques dans ce pays africain, dont la gestion du port de Conakry, ainsi que des liens étroits avec ses dirigeants. D'ailleurs, à partir du 26 septembre, Vivendi va construire à Conakry une nouvelle salle de spectacle, baptisée « CanalOlympia » en référence à la chaîne cryptée ainsi qu'à la célèbre salle de spectacle parisienne... La future grille de programmes des chaînes du groupe risque d'être aussi originale qu'exotique. Et tant pis pour l’intérêt des téléspectateurs… 

Lu ICI

                                                                                                                       Ojim.fr

 

On trouve par ailleurs un intéressant portrait de Vincent Bolloré dans les archives du Point.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 09:54

Dans Le Camp des saints, paru en 1973, Jean Raspail prophétisait l’invasion pacifique de notre pays par un million de déshérités . La réédition de 2011 est assortie d’une préface de l’auteur très musclée. En voici des extraits instructifs en ses temps où des bonnes consciences veulent nous cacher la gravité de la situation que nous vivons,  avec l’arrivée massive chez nous de migrants :

 

"Big Other vous voit. Big Other vous surveille. Big Other a mille voix, des yeux et des oreilles partout. Il est le Fils unique de la Pensée dominante, comme le Christ est le Fils de Dieu et procède du Saint-Esprit. Il s'insinue dans les consciences. Il circonvient les âmes charitables. Il sème le doute chez les plus lucides. (...) Et le bon peuple suit, hypnotisé, anesthésié, gavé comme une oie de certitudes angéliques... Le premier soin de Big Other a été de tordre le cou aux Français de souche, pour déblayer définitivement le terrain. Il lui a fallu un certain temps, mais la besogne est en voie d'achèvement. Une dernière salve a été tirée au début de 2010 par le ministre Eric Besson (« La France n'est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion, c'est un conglomérat de peuples qui veulent vivre ensemble. Il n'y a pas de Français de souche, il n'y a qu'une France du métissage »). (…) Métissage, métis, France métissée... cette innovante escroquerie historico-sémantique a fait des ravages. Elle impose un impudent amalgame, puisqu'il est avéré que l'immigration de masse extra-européenne, dans notre pays, ne date au mieux – si j'ose dire–que d'une cinquantaine d'années..."

 

"Ce que je ne parviens pas à admettre, et qui me plonge dans un abîme de perplexité furieuse et désolée, c'est pourquoi tant de Français avertis concourent aveuglément, méthodiquement, voire cyniquement, à l'immolation d'une certaine France –évitons le qualificatif d'éternelle qui les révulse – sur l'autel de l'humanisme exacerbé. Je me pose la même question à propos de toutes ces associations de droit à ceci, à cela, de toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l'État, ces pétitionnaires machinaux ; ces médias si correctement consensuels et tous ces "intelligents" qui, jour après jour, inoculent leur discours corrosif dans le subconscient de la nation française. Big Other... S'il se peut, à la limite, qu'on les crédite d'une certaine part de sincérité–pour ma part je ne vais pas jusque-là : dans le Camp des saints, ce sont les premiers à s'enfuir–, il n'empêche que j'éprouve un profond malaise à l'idée qu'ils sont mes compatriotes. Pourquoi s'obstinent-ils à détruire le socle de ce pays ? En vérité, sont-ils encore français ?"

"Les ethnies, les tribus, les nationalités les plus exotiques se bousculent à nos portes et, dès qu'elles les ont forcées, elles y assurent leur descendance. La démographe Michèle Tribalat a inventé un plaisant et prudent euphémisme pour définir ce processus : autoengendrement des flux familiaux. Quant à nos propres descendants, formatés à l'école de Big Other et conditionnés dès la plus petite enfance au "métissage" comportemental et culturel et aux impératifs de la France "plurielle"; ils n'auront plus d'autres ressources que de se fondre sans moufter dans le nouveau monde "citoyen" du Français de 2050. Tout de même, ne désespérons pas. Assurément, il subsistera ce que l'on appelle en ethnologie des isolats, de puissantes minorités, peut-être une vingtaine de millions de Français– et pas nécessairement de race blanche– qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s'obstineront à rester conscients de notre culture et de notre histoire telles qu'elles nous ont été transmises de génération en génération. Cela ne leur sera pas facile. (…) Face aux différentes "communautés" qu'on voit se former aujourd'hui sur les ruines de l'intégration, (…) il s'agira en quelque sorte d'une communauté de la pérennité française.(…) Le clash surviendra à un moment ou à un autre, la mise au pas de ces récalcitrants par des moyens démocratiquement légaux, coercitifs, appropriés et musclés. C'est d'ailleurs ainsi que se termine le Camp des saints. "

 

(Big Other , préface du "Camp des Saints" , extraits in "Valeurs Actuelles" du 10 février 2011).

 

Merci à EVR pour le 4600e article...

 

Raspailune 255460 Jpg 147801

découvrez un autre article en cliquant sur l'image....

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 21:55

 

  • s'inscrire à la "Newsletter", pour être informé des nouveaux article
  • donner son avis avec "Ecrire un commentaire", pour réagir aux articles
  • retrouver un thème avec "Recherche", parmi bientôt 4600 articles ...

 

Et si vous en parliez à vos amis, proches et lointains... Merci.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 21:14

Détente...

 

 

ICI AUSSI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 21:13

... Saint Pio de Pietrelcina
Prêtre o.f.m. cap.
(Mémoire obligatoire)

Pio, au siècle Francesco Forgione, naît le 25 mai 1887 à Pietrelcina, en Italie du Sud, entre Naples et Foggia (Campanie). Quatrième des sept enfants d’un couple de paysans, il entre à 16 ans chez les capucins et prend le nom de frère Pio. De santé fragile, il retourne pour de longs séjours dans son village. Ses frères capucins témoigneront que le démon venait lui rendre visite dans sa chambre. Fra Pio a alors vécu dans une « nuit obscure » qui rappelle celle des mystiques comme Jean de la Croix ou sa contemporaine, Thérèse d'Avila. Il confie : « Le doute qui m’assaille toujours et me persécute partout est d’ignorer si ce que je fais reçoit ou non l’approbation de Dieu. »

Ordonné prêtre le 10 août 1910, il est affecté, six ans après, au couvent de San Giovanni Rotondo, dans les Pouilles. Il y demeurera jusqu’à sa mort, le 23 septembre 1968, à 81 ans. Le rayonnement spirituel du Padre Pio a donné naissance à deux œuvres importantes : l’hôpital Casa Sollievo della Sofferenza (maison pour le soulagement de la souffrance) et les groupes de prière. Par deux fois, le Padre Pio a dû subir des mesures disciplinaires et des restrictions dans l’exercice de son ministère.

Le 20 septembre 1918, Francesco Forgione (qu’on n’appelle pas encore padre Pio) vient de dire la messe au couvent de San Giovanni Rotondo. Ce jeune capucin de 31 ans s’agenouille devant un crucifix. « Une quiétude indescriptible » s’empare de lui, racontera-t-il plus tard. Apparaît soudain un personnage mystérieux, aux mains, pieds et flanc ruisselant de sang. Puis la vision disparaît. Au sortir de ce qu’il nomme une extase, le religieux s’aperçoit alors que ses propres mains, ses pieds et son flanc saignent aussi. À la vue de ces stigmates, le calme se change en un trouble profond : le religieux tente de refermer ses plaies ; rien n’y fait ; elles ne cicatrisent pas. 

La suite...

 

Nombre d'autres articles sur Padre Pio sur Petrus Angel !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 19:05

 

Quiconque vit avec l’Église célèbre aujourd’hui la messe des Quatre-Temps !

Le mercredi des Quatre-Temps est toujours une journée consacrée à Marie ; nous célébrons l’office dans le grand sanctuaire de Marie à Rome. La messe est très ancienne, elle remonte à la plus haute antiquité ; nous le voyons déjà aux trois lectures.

L’Introït ressemble à un joyeux coup de clairon destiné à célébrer solennellement la fête de la nouvelle lune ; on chantait aussi le psaume 80 à la fête des tabernacles et à celle de la néoménie.

Dans la première leçon, le pâtre-prophète Amos décrit le règne messianique par l’image de la fécondité des vignes et des jardins ; telle doit être, à la fin de l’année liturgique, la fécondité du jardin de nos âmes.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 10:59

 

"À une époque comme celle  d'aujourd'hui, où la confusion et la multiplicité des messages, la rapidité des changements et des situations rend particulièrement difficile à nos contemporains de mettre de l'ordre dans leur vie et de répondre avec décision et joie à l'appel que le Seigneur adresse à chacun de nous, les Exercices spirituels représentent une voie et une méthode particulièrement précieuse pour chercher et trouver Dieu, en nous, autour de nous et en chaque chose, pour connaître sa volonté et la mettre en pratique." - Benoît XVI, 21 février 2008.
Lu dans la "newsletter" de l'Abbaye de Clairval
 
Vue aérienne de l'abbaye et du village en arrière-plan
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 00:11
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 23:59

OUEST-FRANCE : LA GUERRE DES IMAGES

 

APRÈS LA GUERRE DES MOTS, LA GUERRE DES IMAGES… ALORS QUE 80% DES IMMIGRÉS QUI ARRIVENT ACTUELLEMENT EN EUROPE SONT DES HOMMES, LA PRESSE PRÉFÈRE PUBLIER DES PHOTOS DE FEMMES ET D’ENFANTS.

Ainsi, entre le 10 et le 17 septembre 2015, soit sur sept éditions, Ouest-France a placé à cinq reprises une photo de « migrants » à sa une. Toutes ces cinq photos, qu’elles soient grandes ou petites, représentent des enfants ou des familles ! À l’intérieur, en pages « Monde / Europe » le constat est le même. Dix photos de « migrants » ont été publiées. Sur sept d’entre elles, on y voit, en premier plan, des femmes et des enfants…

Un constat qui est également celui d’un animateur du site Fdesouche qui a tweeté sur la « société du spectacle » à la frontière hongroise le 17 septembre.

 

La suite avec les photos évoquées...

Permalien de l'image intégrée

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 15:19

Les nullités de mariage ? Un sujet en or pour votre prochain dîner

BILLET_DHUMEUR_Benedicte_DROUIN_NEW_©Didier_Goupy

©Didier_Goupy

Vous craignez de vous ennuyer lors de votre prochain dîner ? Lancez l’air de rien un débat sur les reconnaissances de nullités de mariages que le pape facilite.

• Première certitude : la question fera mouche, chacun aura son avis à défendre.

• Seconde certitude : histoires et clichés vont défiler. Vous aurez sans doute droit au récit du copain qui se marie fou amoureux de sa fiancée qui, en réalité, entretenait une liaison avec son ancien petit ami ou à celui de la cousine dont le mariage n’était toujours pas consommé au bout de cinq ans…

Question clichés, voilà ce que cela peut aussi donner : « C’est n’importe quoi, et quand il y a des enfants, le mariage n’a pas existé ? », « Finalement, c’est le divorce des catholiques »…  Je vous fais grâce des autres.

Ces avis témoignent d’une méconnaissance de la position de l’Église. Le sacrement de mariage est par nature indissoluble, une promesse est une promesse. Il n’y a donc rien à annuler ou à dissoudre comme l’a rappelé le pape François dans le motu proprio du 8 septembre.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 14:14

Les 14 conseils de saint Thomas d’Aquin pour acquérir le « trésor de la culture »

Pour ce docteur de l'Église, "c'est par le plus facile qu'il convient d'arriver au plus difficile".

 

San Tommaso D'Aquino / St Thomas d'Aquin

Une cinquantaine d’années après la mort de saint Thomas, une de ses lettres fit surface sous le titre « Exhortations de saint Thomas d’Aquin aux jeunes gens de bonne volonté pour ce qui concerne l’étude » :

« Jean, mon très cher frère,

Tu m’as demandé comment étudier pour acquérir le trésor de la science et de la culture. Voici, à cet égard, les conseils que je te donne.

1. Entre dans la mer de la connaissance par les petits ruisseaux et non d’un trait : car c’est par le plus facile qu’il convient d’arriver au plus difficile. Voici mon premier conseil et tu serais bien inspiré de le suivre.

2. Sois lent à parler, lent à te rendre là où l’on parle.

3. Accorde une grande importance à garder une conscience pure.

4. Ne cesse jamais de prier.

5. Montre-toi aimable envers tous.

6. Ne te mêle pas des affaires des autres.

7. Ne sois trop familier avec personne, car l’excès de familiarité engendre le mépris et fournit l’occasion de négliger le travail sérieux.

8. Ne perds pas de temps en conversations inutiles.

9. Marche dans les pas des saints et des gens de bien.

10. Ne te concentre pas sur celui qui parle, mais confie à ta mémoire tout ce que tu entends de bon.

11. Ce que tu lis et entends, fais en sorte de bien le comprendre.

12. Dissipe tes doutes.

13. Efforce-toi de ranger tout ce que tu pourras dans la petite bibliothèque de ton esprit.

14. Ne cherche pas ce qui te dépasse. Si tu suis mes conseils, tu parviendras à ton but.

Saint Thomas d’Aquin, 1270 »

Adapté du portugais par Élisabeth de Lavigne

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article