Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 10:00

Enfant Aylan Kurdi mort sur la plage : ce que la photo recadrée vous a caché

 

original.83659.demi

 

La photo tragique de cet enfant mort sur une plage et reprise par la presse internationale pour attendrir les occidentaux et leur faire accepter les réfugiés syriens – alors qu’ils saturent d’une immigration islamiste imposée, la photo de l’enfant Aylan Kurdi, mort sur les côtes turques, a été recadrée par des médias populistes, pour émouvoir et endormir la raison.

 

 

Enfant Aylan-Kurdi

 

Regardez à droite la partie encerclée : alors qu’un garde cote prend des notes, qu’un autre, avec son appareil photo, semble occupé ailleurs, deux turcs, à quelques dizaines de mètres, sont en train de pêcher à la ligne, imperturbables, indifférents à la présence de l’enfant mort.

 © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 09:15

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 07:50

Dans Google Actualités

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 22:51

             

La Vierge était l'Innocence

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 10:30

« Dheepan ». Les cités intouchables

 

Contrairement à la propagande LGBT de La Vie d’Adèle il y a deux ans, le film Dheepan, Palme d’or 2015, n’a pas fait le bonheur de toutes les critiques de gauche. En découvrant le film en salles, on comprend pourquoi.

C’est une chance pour Jacques Audiard que les frères Coen aient présidé le jury de Cannes cette année. L’originalité du style de l’auteur, son empreinte personnelle et l’histoire forte d’amour et de guerre qu’il nous raconte n’ont pas dû laisser indifférents ces deux grands cinéastes. 8433-Une

Audiard (réalisateur du très bon Un prophète) dresse un état des lieux sans concession de nos banlieues françaises (effarant à vrai dire) véritables no-go zones dans lesquelles on n’aperçoit jamais un flic, entièrement livrées aux gangs ethniques. De quoi donner des boufioles au Monde : un film « simpliste dressant un tableau très sombre des banlieues françaises ». Et à Libération : « Un décor de désolation et de violences urbaines, traversé par une idéologie du nettoyage au Kärcher et d’un héroïsme viriliste. »

Car on a beau se crever à faire un film sur le parcours d’un migrant fuyant la guerre civile au Sri Lanka (presque entièrement dialogué en tamoul), encore faut-il qu’il soit vraiment politiquement correct… Notamment à l’égard de nos braves racailles, casseurs et dealers bien de chez nous, nouvelle sorte d’« intouchables » qui vont réveiller le Tigre qui sommeille en Dheepan. Ajoutez à cela la notion de déracinement, de « mauvais » et de « bons » immigrés travailleurs et respectueux du pays d’accueil, désireux de s’intégrer alors que les autres non… (au point, détail percutant, que le Tamoul demande à sa femme de porter le voile alors que ce n’est pas sa religion : « Ça a l’air d’être ce qui se fait, en France »).

À la différence de beaucoup de réalisateurs français, Audiard sait ce qu’est le cinéma. On retrouve son réalisme brutal mêlé de visions oniriques, la poésie qui traverse chacun de ses films, la beauté éblouissante de ses plans. Mais aussi les thèmes qui lui sont chers : la famille, la rédemption par les femmes, la volonté de ne pas se laisser faire. Il est question ici d’une fausse famille : un homme, une femme, une petite fille. Combinée en quelques minutes d’une scène saisissante pour obtenir l’asile politique. Une vraie famille va-t-elle naître ? C’est le plus bel enjeu du film.

Caroline Parmentier  - Présent n°8433- 04/09/2015

 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 16:03

Découvrez de nombreux autres articles

relayés sur Facebook

par Petrus Angel

alias Pierre Ange

Pierre Ange

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 15:02

L'Europe est coupable : la grande manipulation !

Billet de Christian Vanneste :

"Vous n’avez pas le droit de penser autrement. » Dans une société totalitaire, c’est ce principe qui commande  toute « information » depuis la maternelle jusqu’au journal du soir. Alors, quand chez l’individu une petite voix se fait entendre qui dit : »et pourquoi je ne pourrais pas penser le contraire ? », tout espoir n’est pas perdu pour la liberté. Nous vivons un grand moment de totalitarisme mou, de cette mixture de politiquement correct et de pensée unique, qui abêtit l’Europe et la France, en particulier, depuis des années. Comment ? 56% des Français seraient hostiles à l’accueil des migrants ! Insupportable ! La machine à décérébrer s’est donc mise en marche ! Vous devez penser qu’il faut accueillir les réfugiés ! Vous devez admirer la merveilleuse Angela Merkel et les Allemands qui se mobilisent pour en loger et  nourrir un million, peut-être. Vous devez condamner le méchant Victor Orban qui érige un mur de barbelés à la frontière hongroise de l’Union Européenne et fait matraquer les migrants en gare de Budapest. Vous devez applaudir à la décision du Président Hollande de s’aligner sur l’Allemagne pour répartir les arrivants entre les pays européens.

Comment opérer ce retournement de l’opinion ? (...) L’émotion emporte la conviction des foules avec force et plus rapidement. Une photo-choc reprise par tous les médias, à laquelle se réfèrent tous les politiques avec une voix chargée de compassion, voilà qui va renverser le courant en un éclair. Un enfant de trois ans sans vie sur une plage… 

La suite...

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 06:54

“La photo”, nous y revoilà ! Bien sûr on se souvient de la photo de la petite vietnamienne nue et de celle du vautour qui attend la mort de l’enfant africain et les photos des « exécutions sommaires » à Saigon le 1.II.68. etc.

Les “La photo” constituent un album éloquent qui a été imprimé, indélébile, dans notre cerveau.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 01:20

la154-edito-gd

Accueillir l’étranger


12 juin 2015

Le Sacré Cœur de Jésus

Saint Benoît prévoit dans la Règle l’accueil des hôtes pour accomplir le précepte édicté par le Seigneur : « J’ai demandé l’hospitalité et vous m’avez reçu. » C’est en effet le Christ que l’on reçoit dans ces personnes qui demandent l’hospitalité. Saint Benoît y consacre un chapitre entier, car il sait que la tentation est grande de manquer à ce précepte de charité. Il est souvent difficile de reconnaître le Christ quand les hôtes sont nombreux et pauvres. C’est pourtant principalement dans les pauvres et les pèlerins que les moines doivent recevoir et adorer le Christ. L’accueil doit être chaleureux afin de signifier cette dimension surnaturelle : « Dès qu’un hôte aura été annoncé, le supérieur et les frères se hâteront au-devant de lui avec toutes les marques de la charité.

La suite ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 23:15

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 21:54
Ce qui est choquant
 
On nous montre en boucle la photo d’un petit garçon mort noyé sur une plage turque. Et une armée de moralistes (tous politicards sans convictions et sans scrupules) entend nous tirer des larmes. Cette image « montre notre inhumanité », paraît-il.

Ce que je comprends, c’est que c’est l’image qui est censée faire accepter l’invasion musulmane aux opinions publiques européenne qui y sont réfractaires, comme viennent de le montrer des sondages.

Certes la mort d’un enfant est tragique. Mais…

1 – On tue légalement des enfants par dizaines chaque jour dans nos hôpitaux. Et il paraît que c’est un droit des femmes.

2 – En quoi la mort d’un enfant syrien sur une plage turque doit-elle nous émouvoir davantage que la mort d’un enfant péruvien sur la rive bolivienne du lac Titicaca ?

3 – Pourquoi les parents de cet enfant n’ont-ils pas demandé l’asile à la Turquie ?

4 – Comment se fait-il qu’aucun de nos moralistes politico-médiatiques ne se demande pourquoi les « réfugiés » musulmans – qui crient Allahou Akbar au moindre problème et dont toutes les femmes sont voilées - se précipitent tous en Europe et non dans les pays musulmans richissimes qui longent le Golfe persique et où l'on parle arabe ?

Yves Daoudal. Lu sur son blog  ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 09:05

Rappel d'une initiative

3-4 octobre : colloque du CEP à Nevers

Le Centre d’Études et de Prospective sur la Science (CEP) tient son colloque annuel, ouvert à tous, sur le thème : « Le primat du vivant » les samedi 3 & dimanche 4 octobre 2015, à l'Espace Bernadette Soubirous, 34 rue Saint-Gildard, 58 000 Nevers.

Conférenciers :

  • Dominique Tassot ("Présentation et actualités"),
  • Claude Timmerman ("Le “vivant" : des limites du paradigme physico-chimique à l’émergence d’une épistémè propre au biologique"),
  • Dr François Plantey ("Le vitalisme revisité"),
  • Jean de Poncharra ("De la dépénalisation au "droit" à l'avortement en France"),
  • Angelika de Poncharra ("Conséquences de l'avortement pour le bébé, la mère, le père, la fratrie, la société"),
  • P. Olivier Nguyen ("Qu’est-ce que le vivant ?"),
  • Benoît Neiss ("Sine musica, nulla vita"),
  • Cynthia Simla ("“Jésus est vivant” : le message du Voile de Manopello").

La veille du colloque, le vendredi 2 octobre de 15h à 18h, une formation à la médecine de sainte Hildegarde ("Se soigner par les aliments") est proposée, sur inscription séparée, par le Docteur Jean-Maurice Clercq.

Programme détaillé sur le site Internet du CEP, formulaire d’inscription à imprimer et renvoyer à l’adresse indiquée. Pour tout renseignement, courrier électronique à cep.colloques@gmail.com , ou téléphone : 01 70 25 14 45 (Maxime), doté d'un répondeur.

Lien permanent 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 06:58

Un petit livre simple, clair, vrai.

2e édition revue et complétée -  10,00 €   Livre spirituel disponible (Disponible)

                 par Pierre Riedmatten (de) - Collection : Que penser de... ? 

Malgré de nombreuses tentatives, personne n’a jamais pu reproduire, avec toutes ses caractéristiques, l’étonnante image qui est imprégnée sur le Linceul de Turin : celle d’un crucifié ayant subi tous les supplices décrits dans les quatre évangiles. S’il permet ainsi de méditer sur les souffrances du Christ lors de la Passion, ce linge mortuaire interroge également de nombreux chercheurs, dans le monde entier, car il est toujours « provocation à l’intelligence » (comme le disait déjà le pape Jean-Paul II en 1998). Son histoire ancienne se précise peu à peu, jusqu’au premier siècle de notre ère, en Palestine, sous Ponce Pilate. Ainsi, le fameux test au carbone 14 de 1988, qui avait daté ce tissu du XIVe s., est remis en cause, sans que l’on puisse comprendre par quel biais cette datation a pu être faussée. Pierre de Riedmatten est président de l’association « Montre-nous ton Visage ». Ayant fait une longue carrière d’ingénieur, il s’intéresse au Linceul de Turin depuis le début des années 1980, et, naturellement, à l’aspect scientifique de la question. Tout en rappelant les rapports du Linceul avec la vie de l’Église, il cherche donc à donner au lecteur des éléments aussi objectifs que possible, en l’état actuel des connaissances, sur les nombreuses questions (historiques et scientifiques) posées par ce tissu mystérieux.

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 19:12

La photo de l’enfant kurde mort sur une plage fait le tour de la planète. Comment ne pas être bouleversé ! Mais l’indignation, l’émotion ne suffisent pas en politique comme le rappelle Chantal Delsol dans Le Figaro du 4 septembre 2015 :

Celui qui ne serait pas capable de s'indigner devant le mal et le malheur serait un cynique et un esprit amoral. On dit « un sans cœur ». L'image qui fait le tour du monde, d'un petit garçon de trois ou quatre ans sans vie, couché dans la vague de la plage, suscite l'horreur et la compassion indignée de tous ceux qui la découvrent. (...). Le drame de l'immigration qui se déploie sous nos yeux effarés, ce n'est pas avant tout des suites de chiffres, de la rhétorique et des prologues, mais c'est avant tout une réalité terrible, dont l'image de cet enfant mort traduit l'expression la plus fidèle. L'émotion devant la réalité terrible engendre l'indignation (…). Il faut pourtant ajouter que l'émotion est loin de suffire, parce qu'elle est sélective, parce qu'elle est manipulable, parce qu'elle oblitère la pensée et la paralyse. On ne doit pas récuser l'émotion indignée .On ne peut pas non plus considérer qu'elle a le dernier mot. Elle peut susciter l'engagement moral de la part de ceux qui auparavant ne se sentaient pas concernés par un mal ou un malheur. Mais sans la réflexion qui doit la suivre, elle n’engendre que de la moraline et certainement pas de la morale.

En l'occurrence ,la terrible photo ne devrait pas nous faire perdre la tête ni perdre notre capacité de raisonnement. La presse européenne, presque unanime voudrait tirer de cette photo la démonstration que nous sommes des monstres inhumains, puisque incapables d'empêcher cette infamie. (…). La revue de presse du Courrier international titre « Pour l'Europe, que vaut la mort d'un enfant migrant ? », comme si l'image traduisait évidemment notre indifférence au drame qui se joue… La vérité est que bien des drames se déroulent dans le monde et aussi chez nous, que nous parvenons difficilement à solutionner. Et celui-ci est majeur. Les médias européens dans leur grande majorité, voudraient des gouvernements qui ouvrent les frontières sans restriction. C'est pourquoi en ce moment s'offrent à nous prioritairement deux images celle de l'enfant mort image de la victime absolue et celle du mur hongrois, image du Mal absolu.(…) La presse espère par cette image « réveiller la conscience » des Européens dixit le journaliste du Soir qui probablement n'habite pas les bas quartiers de Calais.

Il semble que les Européens aient une conscience bien éveillée à cet égard. Allez dire aux habitants de Calais qu'ils n'ont pas de conscience !(…). Brandir cette photo est une manifestation de bonne conscience, comme quand il s'agissait de brandir le Je suis Charlie dans tous les bureaux Voyez comme je suis moral ! Ce qui signifie au fond : Je suis du bon côté, je m'indigne quand il faut !...

Il y a là une instrumentalisation de l'image terrible, qui met le cœur au bord des lèvres.

On dirait bien qu'on se saisit de ce pauvre enfant pour encore une fois nous faire la morale et nous asséner que nous sommes des monstres parce que nous osons prendre en compte ce qu'est la politique. La politique consiste à protéger une société et à lui permettre de perdurer.

Évidemment, cela ne doit pas se faire à n'importe quel prix et surtout pas au détriment de la morale universelle. Mais la question que doivent se poser les gouvernants européens est certainement celle-ci : où se trouve l'équilibre entre l'exigence morale de l'accueil des réfugiés et l'exigence politique de protection des sociétés européennes ? Les médias voudraient nous faire croire, la photo de ce pauvre enfant à la main, que la question politique s'est évanouie devant la question morale. Or c'est faux.

Aucune société constituée ne peut échapper à la question politique.(…)

Il faut bien s'interroger sur la capacité des gendarmes du mode que nous sommes à faire régner un ordre juste. Plutôt que de dire que nous n'avons pas de conscience morale, dire que nous avons manqué à la politique. Que nous avons manqué de discernement (par exemple en courant en Libye n'importe comment au son des grands discours à la mode), que nous manquons de courage devant Daech comme nous avons en son temps manqué de courage devant Hitler.

Il nous faut viser au plus pressé pour accueillir ceux qui frappent à nos portes et sont en train de mourir sur les plages et en même temps il nous faut rétablir une politique étrangère raisonnable et courageuse afin d’'éviter la continuation ininterrompue de cette vague migratoire dans le futur proche. Ce ne sont pas les objurgations de la bonne conscience qui résoudront  quoi que ce soit même en brandissant l'image de ce pauvre enfant (…).

Merci à EVR

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 17:15

Trop tard pour beaucoup.

L'humeur de Pasquin : Pas envie ? 

L'humeur de Pasquin : Pas envie?

Non pas envie de rentrer, de retrouver l’actualité, les images, les bavardages, les experts qui expliquent, les politiques qui expliquent, les journalistes qui expliquent. Se confronter à l’insécurité physique, économique. Voir se délabrer un peu plus le pays et ses institutions, pas envie. Sentir l’irrépressible progression de Daech, les chrétiens d’Orient, les migrants, la déforestation, le réchauffement du climat, la disparition des espèces menacées, la protection des bonobos, la malbouffe, l’huile de palme, Vincent Lambert, les manipulations génétiques, le capitalisme frénétique, le commerce de fœtus du Planning Familial et… toujours François Hollande, Manuel Valls, Taubira, pas envie ! Ben non, pas envie de rentrer pour retrouver tout ça alors qu’avec trois pieds de tomates, deux poules, un peu de soleil, de rosé frais et de l’amitié, la vie en août s’écoule joyeusement. Le lait de la ferme, les légumes du voisin, les poissons du retour de pêche, les coquillages ramassés, Papa et son barbecue maçonné en vieilles pierres et Maman et ses deux après-midi jardinage chapeau de paille de toujours pour tailler trois rosiers chétifs, nous font croire un instant à l’âge d’or de la douceur autarcique. En août nous croyons qu’il suffit qu’un ado avec un vieux t-shirt « Manif pour tous » sonne, au 15 août, les cloches de la chapelle de la propriété familiale en l’honneur des chrétiens d’Orient pour que le monde change. Allons, nous tous, le repos c’est bien mais le quiétisme, au-delà de l’hérésie, c’est l’ennui garanti ! Au boulot. Évidemment que nous avons envie de rentrer : il y a tellement de choses à faire. C’est notre temps à nous catholiques. Il y a une chrétienté à rebâtir et c’est maintenant… Bon courage.

Selon une tradition populaire de Rome, Pasquin était un tailleur de la cour pontificale au XVe siècle qui avait son franc-parler. Sous son nom, de courts libelles satiriques et des épigrammes (pasquinades) fustigeant les travers de la société étaient placardés sur le socle d’une statue antique mutilée censée le représenter avec son compère Marforio à un angle de la Place Navona et contre le Palais Braschi.

Ce billet a été publié dans L'Homme Nouveau, je commande le numéro

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 10:38

Pour les 80 ans d’Arvo PärtContemporain Le compositeur estonien Arvo Pärt fêtera ses 80 ans dans quelques jours (11 septembre) . L’occasion pour son label, ECM, de produire un disque de pièces choisies (Musica Selecta) par le producteur Manfred Eicher, qui a édité toutes ses œuvres depuis 1984. La musique d’Arvo Pärt étant d’une grande densité, il ne s’agit pas d’extraire les «meilleures» œuvres du corpus. Mais de proposer un voyage personnel, de permettre à des œuvres de s’éclairer de manière nouvelle, en fonction des collusions de rythmes, d’ambiances, de timbres (instruments autant que voix). Certaines œuvres flirtent avec l’avant-garde, d’autres continuent de toucher par leur puissance et leur simplicité. EH sur Laliberte.ch

> Arvo Pärt, Musica Selecta, ECM New Series.

Vous ne connaissez pas Arvo Pärt ? Découvrez-le ICI et LA.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 09:54
Larmes de crocodiles...

L’image bouleversante du petit Aylan qui avait échappé avec sa famille à l’enfer de Kobané, dormant sur la plage de Bodrum en Turquie dans son sommeil éternel, a fait le tour du monde. Et subitement, la caste dirigeante occidentale (politiques, médias, artistes) s’est mise à verser des larmes de crocodile.

par Hamdame Ammar, Ecrivain. Apostat.

 

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 09:01
 
Le 5 septembre 1914 : Charles Péguy, écrivain français, meurt au combat, à Villeroy.

Né le 7 janvier 1873 à Orléans, Péguy est un écrivain français. Il a aussi écrit sous les noms de Pierre Deloire et Pierre Baudouin. Également essayiste et poète, il est un artiste engagé. D'abord socialiste, anticlérical et dreyfusard, il finit par se convertir et devenir militant catholique, conservateur et royaliste. Lieutenant de réserve, il combat dès le début de la Première Guerre mondiale et meurt au début de la bataille de la Marne, le 5 septembre 1914, alors que sa femme est enceinte. Extrait d'Eve, œuvre écrite en 1913 :

 

« Vous nous voyez debout parmi les nations.

Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle.

Ne déposerons-nous sur la table éternelle

Que des cœurs pleins de guerre et de séditions.

   

Vous nous voyez marcher parmi les nations.

Nous battrons-nous toujours pour quatre coins de terre.

Ne mettrons-nous jamais sur la table de guerre

Que des cœurs pleins de morgue et de rébellions.

    

Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle,

Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre.

Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre.

Heureux ceux qui sont morts d'une mort solennelle.

   

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 08:33
Je suis Aylan Kurdi

Vu sur Funéraire Info.

A quand les tee-shirts ?

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 20:56

La SNCF offre des tarifs réduits pour se rendre à la fête de l’Humanité

En attendant les offres que la SNCF ne manquera pas de mettre en place pour se rendre à la Marche pour la vie le 24 janvier 2016 !

Preview

vu sur  Lien permanent 

Devoir de mémoire sur l'Humanité : c'est ICI...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article