Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 14:02
Nouveaux articles

Pour recevoir dans votre boîte "mail" 

l'annonce des nouveaux articles,

une adresse dans "Newsletter" suffit...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 09:40

César, Escartefigue et M. Brun boivent toujours du vin blanc. Claudine coupe des tranches de saucisson qu'elle dispose dans un plat.

 

 CLAUDINE

 Mon pauvre mari, moi, ça s'est passé d'une façon étrange. Une nuit, il me réveille. C'était le premier chant du coq. Il avait la figure un peu rouge, et la main sur la poitrine, il me fait: « Claudine, qu'est-ce que tu dirais si je mourais d'un seul coup ? » Moi, à moitié endormie, je lui fais : « Ça prouverait que tu n'es pas malin. » Et alors il me fait: « Eh bien, par conséquent, je ne suis pas malin. » Et toc ! Il est mort.

 (...)

 HONORINE

 Ça, au moins, c'est une belle mort.

 CÉSAR

 Oh vaï ! C'est une belle mort pour les autres. Mais moi, j'aime mieux une laide vie qu'une belle mort...

 

 - film - 5035_3

"César", de Marcel Pagnol

 

La fin de vie sur Petrus Angel

César, Escartefigue et M. Brun boivent toujours du vin blanc. Claudine coupe des tranches de saucisson qu'elle dispose dans un plat.

 CLAUDINE

 Mon pauvre mari, moi, ça s'est passé d'une façon étrange. Une nuit, il me réveille. C'était le premier chant du coq. Il avait la figure un peu rouge, et la main sur la poitrine, il me fait: « Claudine, qu'est-ce que tu dirais si je mourais d'un seul coup ? » Moi, à moitié endormie, je lui fais : « Ça prouverait que tu n'es pas malin. » Et alors il me fait: « Eh bien, par conséquent, je ne suis pas malin. » Et toc ! Il est mort.

 (...)

 HONORINE

 Ça, au moins, c'est une belle mort.

 CÉSAR

 Oh vaï ! C'est une belle mort pour les autres. Mais moi, j'aime mieux une laide vie qu'une belle mort...

 

 - film - 5035_3

"César", de Marcel Pagnol

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 22:49

Une version de théâtre amateur de La Belle Vie, au départ un téléfilm de Lazare Iglésis, sur un scénario et des dialogues originaux de Jean Anouilh, avec Jean Le Poulain, diffusé en 1979 sur Antenne 2.

À Munich en 1918 vient d'éclater une révolution bolchévique. Aristocrates et notables ont été arrêtés et sont promis à l'exécution.

Dans une “prison du peuple” se trouve le comte de Valençay accompagné de sa femme, de sa fille Gertrud, de son gendre Ludwig, de son fils Hans et de leur tante, la baronne Mina. Tous sont plus ou moins affolés alors que le comte affecte de conserver le détachement et le fatalisme qui siéent à son rang.

Lorsque vient le héraut du sinistre appel qui doit les mener à l'échafaud, ils ont la surprise de reconnaître Albert, leur ancien maître d'hôtel qui les fait sortir du rang et les emmène. Eux seuls.

Ils se retrouvent dans ce qui s'avère être un étage de l'hôtel particulier d'une autre grande famille mais réagencé afin de laisser des espaces autour des différents lieux de vie délimités par des corde tendues. Comme dans un musée...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Scène
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 16:42
25 avril : Société naturelle ou société artificielle ?

Le CEP, Centre d'Etudes et de Prospective sur la Science, nous invite à sa Journée Régionale d'Ile-de-France
 
Samedi 25 avril 2015 
à Issy-les-Moulineaux


Société naturelle ou société artificielle ? 


La liberté des hommes rend-elle leurs Cités plus naturelles et humaines?

 Abbé Toulza 

La nature de retour : la rupture avec l'ère libérale 

 dans la pensée politique allemande des années 1920

Thierry Buron 

 La démocratie est-elle compatible avec une société naturelle ? 

 Claude Polin 

Dédicace de leurs ouvrages par les conférenciers 

Pas de société sans amitié, ou l'oubli moderne d'une évidence 

Claude Verger 

 

Le programme détaillé et le bulletin d'inscription sont sur le site du CEPPour tout renseignement complémentaire, contactez Maxime par courriel  cep.colloques@gmail.com  ou au Tel 01 70 25 14 45 

 

« Le Seigneur a tout fait et Il donne la sagesse aux hommes pieux » (Sir 43, 33)

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 09:12

ENTRETIEN EXCLUSIF - Jean Raspail : « en dormition, l’âme de la France se réveillera »

Par Bruno de Cessole

 Jean Raspail : "J'ai conservé l'esprit d'adolescence jusqu'aux rivages de mes 80 ans". Photo © Patrick Iafrate

 

L’entretien : Jean Raspail. À l’occasion de la parution du volume de la collection “Bouquins”, l’auteur du “Camps des saints” revient sur les sources et thèmes de son oeuvre, ses convictions religieuses et politiques et le devenir de la France.

Don Quichotte d’une royauté sans couronne, paladin des causes dites perdues, chevalier servant d’un légitimisme intemporel, champion des peuples oubliés ou sacrifiés, Jean Raspail est notre dernier chouan, notre ultime zouave pontifical. À l’instar d’Antigone, il incarne contre les modernes Créon la résistance à la raison d’État, aux compromissions intéressées, aux lâchetés et aux trahisons des politiques. Seul contre tous, il prône l’allégeance à des vertus surannées : la fidélité, l’honneur, la tradition, le sacrifice, le désintéressement, la croyance au miracle…

En un temps de résignation à l’universelle médiocrité et à la loi du nombre, ses livres racontent des épopées intemporelles et exalte des gestes individuelles. Dans le sillage de Carlyle, il célèbre le culte des héros, messagers de l’invisible et moteurs de l’Histoire...lire la suite de l'entretien exclusif...

Là-bas, au loin, si loin…, de Jean Raspail, Robert Laffont, coll. “Bouquins”, 1 184 pages, 30 €. 

 

Retrouvez aussi l'oeuvre de Jean Raspail sur Petrus Angel.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 13:54

Entretien avec Chantal Delsol

Chantal Delsol : «On voudrait que les individus jetés dans ce drame puissent appliquer une loi et ainsi s’exempter de l’angoisse de se prononcer, de la responsabilité et des éventuels remords. Le cas est le même pour l’IVG, pour laquelle nous recherchons toujours plus de loi déterminante, toujours moins de réflexion individuelle ». Photo © SIPA

Valeurs d'avenir. Chantal Delsol est philosophe, membre de l’Institut. « On demande à l'Etat de dire le Bien pour éviter l'angoisse de décider », déplore-t-elle.

La question de la fin de vie interroge et parfois met en cause les principes fondateurs. Le mérite de la loi Leonetti avait été de trouver un juste équilibre entre l’acharnement thérapeutique devenu indéfendable (étant donné les moyens inhumains que nous avons à présent de nous acharner) et l’euthanasie, si peu adaptée à une culture qui accorde une valeur insigne à la vie.

Les débats autour de cette question marquent avec acuité les métamorphoses des mentalités dont nous sommes les acteurs et les témoins.

Curieusement, on observe ici à la fois une radicalisation de l’individualisme et un effacement de la conscience personnelle. L’individu souverain voudrait avoir désormais la maîtrise totale de son destin : puisque je dois encore mourir (pas pour longtemps, nous promet le posthumanisme), au moins que je sois sûr d’en choisir le moment.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 12:46
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 11:45

Pourquoi Jean-Marie Le Pen a choisi "Rivarol" pour faire la guerre à sa fille

 

Pour s'attaquer à la stratégie mise en place par sa fille, Jean-Marie Le Pen a donné une interview à "Rivarol". De quoi ce journal est-il le nom ?

 

Jean-Marie Le Pen à Nanterre le 31 mars 2014.

Jean-Marie Le Pen à Nanterre le 31 mars 2014. © Michel Euler / Sipa

Par 

Au cas où on l'aurait oublié, Jean-Marie Le Pen, 87 ans, a rappelé cette semaine qu'il n'était pas prêt à être enterré. Dans les médias, il a de nouveau dit tout le mal qu'il pensait de la dédiabolisation du Front national qu'il a fondé, des origines chevènementistes de Florian Philippot, et tout le bien du maréchal Pétain et du régime de Vichy. Une folle semaine de rébellion médiatique qu'il a commencée chez Jean-Jacques Bourdin vendredi sur RMC, et qu'il a poursuivie jeudi dans un média beaucoup moins "mainstream" : Rivarol. Derrière ce nom qui ressemble à une marque de fromage industriel se cache un journal d'extrême droite à la patte dure.

La suite de l'article du Point

Le journal qui a un nom de fromage industriel : Rivarol

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
9 avril 2015 4 09 /04 /avril /2015 08:22

A lire très vite : le dossier Chesterton du Figaro littéraire

 

Figaro-littéraire

Le Figaro littéraire de ce jeudi 9 avril publie un dossier « G.K Chesterton, le génie du christianisme », avec pas moins de deux pages entièrement consacrées à l’écrivain.  La raison ? ....  

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 23:40
Leurs figures

Elles sont sur le profil de Pierre Ange sur Facebook

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel
commenter cet article
7 avril 2015 2 07 /04 /avril /2015 08:04

Liens entre genre musical et décès

Une étude menée par un professeur montre que la mort prématurée de certains musiciens soit liée au genre de musique pratiqué. Ainsi les punks, les metalleux, les rappeurs et les professionnels du hip-hop ont tendance à partir plus vite que ceux qui font du jazz, du gospel ou encore du blues.

 

0

L’étude expose les causes de mortalité les plus fréquentes chez les musiciensDans le monde du rap et du hip-hop, les artistes ont plus de chance de mourir par homicide (51% des artistes sont concernés). Le metal a le pourcentage le plus élevé de suicides avec 19%. La folk et le jazz connaissent quant à eux un nombre important de décès liés au cancer.

Michel Janva

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 17:11

Une pornographie raffinée pour les pervers sexuels ? Conseil de lecture à Marcela Iacub

Rédigé par Adélaïde Pouchol le  dans Éthique et tac

Une pornographie raffinée pour les pervers sexuels ? Conseil de lecture à Marcela Iacub

12 % des contenus Internet.
25 millions de sites Internet.
5 milliards de dollars de bénéfice par an.

Ces trois chiffres suffisent à mesurer l’ampleur de l’industrie pornographique et, par conséquent, du drame social qu’elle représente, déjà maintes fois analysé. Il en est pourtant toujours pour voir dans la pornographie, sinon une utilisation légitime de la liberté d’expression, au moins un mal nécessaire… voire une thérapie.

Une pornographie "raffinée"

Ainsi, la juriste et militante féministe Marcela Iacub publiait le 20 mars dernier, sur le site Internet du journalLibération, un plaidoyer en faveur du développement d’une pornographie qui puisse satisfaire les pervers sexuels, afin de les empêcher de passer à l’acte : « Si nous avions admis que les êtres humains ne sont pas maîtres de leurs désirs et que certains ont la chance de pouvoir accorder leurs jouissances avec la loi et d’autres non, nous aurions pu faire en sorte que ces derniers soient satisfaits sans que cela coûte la vie ou la santé physique ou mentale de tant de victimes. Une telle société aurait mis en place des dispositifs fantasmatiques efficaces (…) afin que les pervers n’aient pas besoin de passer à l’acte dans la réalité. Elle aurait investi beaucoup de moyens pour développer une pornographie de synthèse sur mesure, si raffinée et efficace, que les pervers trouveraient satisfaction à tous leurs fantasmes sans avoir besoin de s’en prendre à des personnes réelles. Loin de ne concerner que la vue, cette nouvelle pornographie pourrait aussi agir sur le toucher. Ainsi, les créatures virtuelles pourraient provoquer des sensations les plus réalistes qui soient. »

À quoi ressemble une pornographie « raffinée » ? Marcela Iacub ne le précise pas.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 12:01
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 11:28
Newsletter ...

Pour être informé des nouveaux articles à leur parution,

abonnez-vous à la newsletter en indiquant une adresse "mail"

( c'est gratuit et c'est colonne de droite  >>>)

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 10:49

Noli me tangere (« Ne me touche pas » ou « Ne me retiens pas » ) est la traduction latine des paroles prononcées par Jésus ressuscité le dimanche de Pâques à l'adresse de Marie-Madeleine (Marie de Magdala). On trouve cette formule latine sous la plume de saint Jérôme dans la Vulgate, évangile selon saint Jean, chapitre 20, versets 11 à 18 (Vulgate Clementina, traduction : Bible de Jérusalem) (source Wikipedia)

 

par Fra Angelico

 

Museo dell'Opera Metropolitana del Duomo de Sienne par Duccio

 

Cappella Scrovegni, Padoue parGiotto

 

Hessisches Landesmuseum, Darmstadt par Hans Baldung

 

par Martin Schongauer, dit le Beau Martin, 1473

 

par Antonio Allegri da Correggio, dit Le Corrège, 1525

 

 

Une grande source d'inspiration pour les artistes...

Supposez que le christianisme n'ait pas existé...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 09:07
Lundi de Pâques

Octave de Pâques I

Cette semaine est comme un long dimanche se prolongeant sur huit jours, où chaque jour, férie solennelle, est Jour de Pâques. Il n'est pas d'autre cas dans l'année liturgique où tous les jours d'une semaine ont le titre de « solennité ».
Le même verset de l'alléluia chanté chaque jour en donne la tonalité festive : « Voici le jour que fit le Seigneur, qu'il soit pour nous jour de fête et de joie », et en chaque prière eucharistique, tout au long de cette première semaine, nous célébrerons « le jour très saint où ressuscita selon la chair notre Seigneur Jésus Christ ».
Ainsi prenons-nous conscience en ce temps trop vite écoulé, d'un moment d'éternité, d'une fête continue, prélude à une jubilation céleste ininterrompue, un au-delà du voile, les cieux et la terre nouvelle, la Jérusalem céleste. Toutes les lectures bibliques sont tirées uniquement du Nouveau Testament, les références à la première Alliance parlant éloquemment par la catéchèse de l'apôtre Pierre et la résonance des psaumes.

Aujourd'hui : Lundi de Pâques

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 09:23
Photos du Goulag

Autoportrait du goulag : sept photos intimes des camps dévoilées

Rimgaudas Ruzgys, survivant du goulag, vous ouvre son album photo personnel. En sept images, il livre le récit unique de ses années passées en village de déportation au fin fond de la Sibérie.

France Culture lance une collection mensuelle d'analyse de l'image, "L'œil documentaire", adossée au travail d'enquête réalisé pour l'antenne. Dans ce premier épisode, Rimgaudas Ruzgys, survivant du goulag, vous ouvre son album photo personnel. Vous y découvrirez sept images intimes décryptées, et le récit unique de ses années passées en village de déportation au fin fond de la Sibérie. Ce document multimédia est publié en prélude à la diffusion de la série en quatre volets « Nos années Goulag », à partir de lundi sur l'antenne de France Culture, et ce week-end sur RFI.

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 08:06
La photo du Christ
Le samedi 25 juin 1898, la Semaine religieuse du diocèse de Valence rendit compte de la première photographie du Linceul, en traduisant le compte-rendu que Philippe Crispolti avait donné à l'Osservatore Romano. 
 "On commença à développer les épreuves, et c'est alors qu'il se produisit un fait merveilleux. Comme on le sait, les taches ou ombres du Saint-Suaire vues directement, présentent le double dessein de la dépouille sacrée du Sauveur, parce que le corps ayant été déposé sur l'une des extrémités du Linceul et puis l'autre extrémité ayant été étendue sur le corps du côté de la tête, il y est resté la sanglante empreinte du dessous et du dessus. Ce double dessin, quoique décoloré, était très clair et assez détaillé, mais il donnait une idée des contours plutôt que des linéaments. Or, on savait que la négative photographique aurait renversé les couleurs, c'est-à-dire laissé en blanc les empreintes ; mais on supposait que, dans tous les cas, cette inversion aurait conservé ce qu'il y avait d'indéterminé dans l'original. 
 Au contraire, au fur et à mesure que l'image photographique se développait dans le bain, on voyait apparaître quelque chose de vraiment inattendu. C'était le dessin parfait et complet de la Sainte-Face, des mains et des membres, qui venait à la lumière, comme si au lieu de reproduire le Linceul où le corps fut enveloppé, on avait pris directement l'image du divin Martyr. Le Saint-Suaire était donc lui-même une négative exacte, quoique en apparence indéchiffrable, du sanglant cadavre que l'on y avait déposé...
Ne manquez pas la suite...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Science et Conscience
commenter cet article
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 05:00
Il est ressuscité !
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 22:06
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article