Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 05:00
Il est ressuscité !
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 22:06
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 10:34

Nouvelle publication d'un article de Noël 2012, puisque l'émission de France 3 "L'ombre d'un doute" nous propose ce lundi de Pâques à 20h50 une émission sur  "les derniers jours de Jésus".

Attendons de voir. Nous en reparlerons ensuite...

 

Jésus né en l'an 0 ? Plutôt en l'an -7

Jésus né en l'an 0 ? Plutôt en l'an -7.

Joseph le charpentier ? Peut-être un marchand de bois.

Né à Bethléem ? Pourquoi pas à Nazareth.

Les miracles ? La force du psychisme, l'autosuggestion, Jésus thaumaturge.

La guérison de l'aveugle à la piscine de Siloé ? Il y a bien une piscine à Siloé, mais bon...

                         

Voici quelques thèses glanées dans "L'ombre d'un doute" - qui a donné plusieurs très bonnes émissions - dans "Qui était Jésus" le 26 décembre.

Avec comme principaux intervenants Frédéric Lenoir et Gérald Messadié, on pouvait s'attendre au pire. Ce fut le cas.

N'ont pas été invités, comme prévu : Marie-Françoise Baslez, Marie-Christine CerrutiBernard Sesboüé,Vittorio Messori, etc.

N'ont pas été cités ni même évoqués, comme prévu : Carmignac, Tresmontant, Thiede, etc. 

Voici quelques références non conformistes et non révisionnistes sur la datation des Evangiles, l'historicité des Evangiles, la démythisation, etc. :

      http://www.biblisem.net/historia/ceruevan.htm

Petrus Angel va continuer de parler de l'historicité des Evangiles : abonnez-vous à la Newsletter pour nous lire !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 09:57

 

 

Clef

Quand un catholique revient de s’être confessé, il retourne vraiment, par définition, à cette aurore de son commencement ; il regarde le monde avec des yeux nouveaux.
L’Homme à la clef d’or (disponible aux éditions des Belles Lettres)

Lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 08:30

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 22:29

En ce Vendredi Saint, trois désinformations tranquilles, parmi sans doute bien d'autres.

  • Les grands medias télés et radios parlent de cette université du Kenya où des islamistes solamiens ont tué 147 personnes, la plupart étudiants. On nous dit qu'il ont tué ("exécuté"...) des "non musulmans"Pourquoi ne pas dire des chrétiens puisque c'est en majorité le cas ?
  • Euronews passe en boucle des émissions dont "No comment". Seules images de ce vendredi saint : Les Philippines avec des hommes qui se font crucifier (un marronnier dans le jargon journalistique); le Pérou avec une procession avec des hommes en cagoule et un homme qui se flagelle. What else ? Nothing else. No comment.
  • Et France 3  dans son Journal Télévisé invite Françoise Chandernagor qui nous parle de son nouveau roman, Vie de Jude, frère de Jésus ... Bien sûr c'est un  roman...

Et c'est évidemement comme ça du matin ou soir, et de plus en plus.

Ils nous fatiguent...

 

Dans la catégorie Désinfo Réinfo

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 00:35
Vendredi saint
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 08:59
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 21:56
Le temps du silence

 

Un contemplatif est infiniment riche mais il ne possède rien ; il reçoit tout et il rend tout.
C'est ce qui fait la gloire de son âme, comme la splendeur d'un miroir immaculé. Des méditations sur l'oraison, sur son application à la vie pratique, sur les exigences de l'Évangile ou bien sur un mystère du christianisme, tel est le contenu de ces très courts chapitres qui servent d'introduction à la vie intérieure.
Un chartreux parle ici, sereinement et brièvement, des choses les plus essentielles.
Les sermons présentés furent prononcés soit à l'occasion des grandes fêtes liturgiques, devant la communauté réunie au chapitre, soit certains dimanches devant les frères convers. On trouvera difficilement à la fois tant d'élévation et de simplicité.
 
On peut par exemple commander le livre ICI ou LA.
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 19:00
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 17:00
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 09:28
Dimanche des Rameaux

D'autres représentations sont ICI.

 

Le lendemain, la foule nombreuse venue pour la fête apprit que Jésus venait à Jérusalem ; ils prirent les rameaux des palmiers et sortirent à sa rencontre et ils criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur et le roi d’Israël ! » Jésus, trouvant un petit âne, s’assit dessus selon qu’il est écrit : Sois sans crainte, fille de Sion : Voici que ton roi vient, monté sur un petit d’ânesse. Cela, ses disciples ne le comprirent pas tout d’abord ; mais quand Jésus eut été glorifié, alors ils se souvinrent que cela était écrit de lui et que c’était ce qu’on lui avait fait. (Jn, 12, 12-16).

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 00:51

Élevés par des homosexuels, ils confient leur souffrance à la communauté gay

Un témoignage désarmant pour des activistes LGBT souvent tentés par la violence et l’agressivité lorsque certains, et même leurs propres enfants, leur rappellent la souffrance immense qu’impose leur négation.

 Il y a quelques jours, les homosexuels Dolce & Gabbana affirmaient que « la famille n’est pas une mode passagère, c’est un sens de l’appartenance. […] La seule famille, c’est la famille traditionnelle. » Tollé immédiat et appel au boycott dans les milieux LGBT.

Quelques jours plus tard, six adultes américains élevés par des homosexuels écrivaient pourtant aux deux stylistes pour les remercier d’avoir « donné voix à une chose que nous avons apprise par l’expérience : chaque être humain a un père et une mère, et couper l’un ou l’autre de la vie d’un enfant, c’est priver l’enfant de dignité, d’humanité et d’égalité ».

Les signataires poursuivent : « Nous savons que vous allez subir une immense pression, spécialement en ce moment où l’Italie et les États-Unis sont poussés à nier ce que nous réclamons, à savoir le droit d’avoir un père et une mère, dans le seul but de satisfaire un puissant lobby gay. ».
 Les six confient avoir trouvé dans les propos de Dolce & Gabbana « l’inspiration » et le « courage » d’aller dénoncer le mariage gay auprès de la Cour suprême des États-Unis, et leur lettre s’achève par une supplication : « C’est important pour notre bien […] que vous ne vous excusiez ni ne capituliez. S’il vous plaît, continuez à soutenir l’idée qu’un enfant a besoin d’un père et d’une mère. C’est un droit de l’homme. » Un cri de souffrance bien peu relayé par les promoteurs de l’égalité.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 16:26

La gauche veut se mobiliser pour le deuxième tour des départementales. « L'heure du choix est venue, venez voter dimanche, hommes et femmes de gauche et républicains ! » a déclaré le premier ministre. La gauche a désigné l'alliance UMP-UDI comme seul adversaire de droite légitime. Elle déclare- pour toute la classe politique- que le Front National est l'ennemi commun non républicain d'extrême droite. Ce même Front National qui se dit ni de droite ni de gauche.

Gauche, droite, des notions qui hantent notre vie politique depuis plus de 200 ans . Jean Madiran, dans son livre La droite et la gauche (NEL,1977), a décortiqué ce phénomène.

Extraits.

La distinction entre une droite et une gauche est toujours une initiative de la gauche, prise par la gauche au profit de la gauche : pour renverser les pouvoirs ou pour s'en emparer. (...). C'est ainsi que les choses commencent, ou recommencent, et non en sens inverse. Ceux qui instaurent ou relancent le jeu droite-gauche se situent eux-mêmes à gauche, ils délimitent une droite pour la combattre et pour l'exclure. Dans un second moment, la droite ainsi désignée et prise à partie (...) s'organise, se défend, contre-attaque, quelquefois victorieusement : ce n'est jamais que défense et contre-attaque, voire représailles.

Cette forme de la lutte politique n'existait pas avant 1789.

Nulle part depuis 1789, on n'a vu se constituer une droite se posant en s'opposant, prenant l'initiative de la division et du combat, désignant une gauche et ouvrant contre elle les hostilités.

Est « de droite » celui que la gauche désigne ou dénonce comme tel : et l'inverse n'est pas vrai. Cette désignation, cette dénonciation invoque des critères qui varient beaucoup selon les temps et les lieux; ce qui ne varie pas, c'est (...que ) cet arbitraire va de soi : il n'y a pas de distinction objective entre la droite et la gauche, une distinction qui serait la cause de leur constitution en groupes politiques ; il y a, à l'origine, un acte de pure volonté. qui institue le jeu droite-gauche, ou plus exactement le jeu gauche contre droite. Ceux qui inventent, imposent, dirigent et arbitrent ce jeu sont les hommes de gauche. Ceux qui le refusent, ou le subissent, et en tous cas ne parviennent jamais à l'arbitrer sont les hommes de droite.

La gauche se désigne elle-même et la droite est désignée par la gauche. La gauche lance le jeu gauche contre droite et elle fixe la règle du jeu. La droite sait ou sent plus ou moins clairement qu'elle subit ce jeu sans pouvoir en modifier les règles. La droite, même extrême, quand elle est déçue ou trahie par un Paul Reynaud, un Charles de Gaulle ou un Giscard, leur dit qu'ils cèdent à la gauche, qu'ils en appliquent le programme, qu'ils désertent. Mais elle ne dit pas que Paul Reynaud, Charles de Gaulle ou Giscard sont devenus des hommes de gauche : ou si elle le dit, elle le dit parfaitement en vain. Elle ne les rejette pas à gauche. Elle n'en a ni le droit ni la possibilité. Ce n'est pas elle qui place les étiquettes.

La gauche au contraire, maîtresse et arbitre de ce jeu qu'elle a inventé sur mesure pour qu'il soit le sien, rejette à droite qui elle veut, comme elle le veut, selon l'occasion et l'intérêt tactique. Elle rejette à droite l'ancien socialiste Pierre Laval et l'ancien socialiste Mussolini. Elle représente Hitler, démagogue socialiste et révolutionnaire, comme un homme de droite. Comme un homme de droite, Charles de Gaulle, arrivé au pouvoir en 1944 avec les communistes, et gouvernant avec eux.(...)

Donc, on décide d'être de gauche, tandis qu'on accepte plus ou moins d'être de droite.

On décide et on choisit d'être de gauche, pour jouer au jeu gauche contre droite. (...)

Ce n'est qu'en un second temps et en un sens second que l'on choisit d'être de droite : pour combattre à la fois la gauche et son jeu gauche contre droite; et pour faire cesser le jeu. Car le jeu, c'est toujours, c'est seulement gauche contre droite et non l'inverse. La règle du jeu, c'est de marcher contre la droite, non le contraire.(...) Ce combat et cette manière sont l'essence de la gauche, et son crime, et le pire des maux politiques, le plus mortel pour les sociétés civilisées.

On est de gauche pour organiser une agression : contre l'injustice, dit la gauche, et d'ailleurs c'est souvent vrai. Mais la mobilisation idéale et abstraite contre l'injustice s'incarne en une guerre aux responsables, réels ou supposés, de l'injustice .(...) Ainsi la gauche est révolutionnaire, elle se constitue pour renverser les hommes et les institutions en place dans l'Etat, dans la profession, dans la société. En face de quoi, on est de droite d'abord par légitime défense ;la sienne propre et rendre coup pour coup. (...)

Ainsi la gauche invente et crée non seulement elle-même et son jeu, mais son adversaire. La droite elle aussi est une invention de la gauche.

 

Merci à Eric.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 13:40
Sidaction 2015

Le Sidaction sur toutes les "chaînes" de télé pendant tout le week-end.

Et aussi -avec un autre son de cloche-  sur Petrus Angel

Mais SURTOUT : Ne pas confondre...

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 12:53
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Scène
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 10:41
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 13:15
Prêtres à Dachau

C'est d'actualité : "Les (prêtres) Allemands paient souvent le prix de leur opposition au programme d'euthanasie hitlérien, le plan T4" ...

 

Guillaume Zeller: « 2 579 prêtres catholiques et séminaristes ont été déportés à Dachau »

Par 

 

Guillaume Zeller est journaliste et rédacteur en chef de DirectMatin.fr. Il a également été chargé d'enquêtes au service historique de l'Armée de Terre. Son nouveau livre « La Baraque des prêtres, Dachau, 1938-1945 » vient de paraître aux Éditions Tallandier.


Comment expliquer le nombre de prêtres, de séminaristes et de moines déportés à Dachau?

De 1938 à 1945, 2 579 prêtres, séminaristes et moines catholiques ont été déportés par les nazis, ainsi qu'environ 141 pasteurs protestants et prêtres orthodoxes. S'agissant des catholiques, le Vatican est impuissant à empêcher leur déportation. Le Saint-Siège obtient seulement qu'ils soient regroupés à Dachau. Ces hommes d'Église viennent de toute l'Europe: Allemagne, Autriche, Tchécoslovaquie, Pologne, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, France ou encore Italie.

Ils ne sont pas arrêtés en tant que prêtres catholiques stricto sensu mais pour des raisons variées. Les Allemands paient souvent le prix de leur opposition au programme d'euthanasie hitlérien, le plan T4. Les prêtres polonais sont considérés comme des élites slaves par les nazis et figurent parmi leurs cibles, comme en témoignent les rapports envoyés par Heydrich au sujet des arrestations conduites par les Einsatzgruppen en Pologne en 1940. Pour leur part, des prêtres français -ils sont 156 à Dachau- sont déportés en raison de leur participation active à la résistance intérieure.

Comment s'organise la résistance morale et spirituelle des prêtres et des séminaristes déportés dans ce camp ?

La suite

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 12:59
Etre soi même

La présentation de ce livre de l'auteur de De la Kippa à la Croix est ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 12:30

Au lendemain des élections législatives de mars 1986, qui se déroulèrent au scrutin proportionnel, on pouvait lire dans Le Monde du 26 mars 1986 : « L’élection de trente-cinq députés du Front national à l’Assemblée nationale a provoqué des réactions parmi les organisations juives ( … ) ». Enfin, les associations B’nai B’rith « lancent un appel à la vigilance, attirent l’attention des partis de la nouvelle majorité contre toute tentation de vouloir reprendre les slogans extrémistes sur l’insécurité et les idées xénophobes à l’encontre des immigrés » et « rappellent aux représentants de ces partis leurs engagements pris, au cours des forums du B’nai B’rith, devant la communauté, déclarations reprises après proclamation des résultats du vote, de ne s’allier en aucun cas au Front national. »

Il s’agissait d’un communiqué tronqué, dont voici l’intégralité: « Les résultats du scrutin actuellement connus, sont caractérisés entre autres par une inquiétante montée du Front national. Ce mouvement a exprimé avec véhémence ses idées et attaqué violemment tous les partis politiques sans en épargner aucun. Il s’agissait pourtant d’un vote démocratique, exprimé dans le calme, par des électeurs conscients de leurs responsabilités, preuve que les institutions républicaines ont bien fonctionné. Le B’nai B’rith lance un appel à la vigilance, attire l’attention des partis de la nouvelle majorité contre toute tentation de vouloir reprendre les slogans extrémistes sur l’insécurité et les idées xénophobes à l’encontre des immigrés, rappelle aux représentants de ces partis leurs engagements prisau cours des forums du B’nai B’rith devant la communauté, déclarations reprises après proclamation des résultats du vote, de ne s’allier en aucun cas au Front national. »

Vu ICI

 

B’nai B’rith sur Wikipedia

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article