Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 10:00

 

Entrez au cœur d'Alexandre-Dumas, accompagnés par les enfants eux-mêmes qui se sont vus confier une caméra pendant une semaine. Merci aux plus de 100 mécènes qui ont permis la réalisation du film !

Continuez à suivre l'histoire du cours Alexandre-Dumas en vous inscrivant à la newsletter (sur la colonne de droite)

Et découvrez aussi ces petits films très drôles réalisés par les enfants pour demander aux personnalités qu'ils admirent de venir leur rendre visite à l'école :

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
12 décembre 2014 5 12 /12 /décembre /2014 09:59

 

« Marie Heurtin », Film de Jean-Pierre Améris, par Dominique Daguet

Il n’y a pas d’âge pour découvrir l’infini : notamment celui qui se trouve caché en l’autre. L’on a donc bien raison de penser que Dieu vit invisiblement en chacun de nous ! Hier soir, rien d’autre pour ma femme et moi, à l’occasion de notre quarante-deuxième anniversaire de notre mariage, que de nous rendre dans une salle de cinéma, en l’occurrence celle baptisée Les quatre cents coups, où était présenté en « première » projection un film vigoureusement recommandé par la troisième de nos filles... la suite...

 

Une autre recension :  Il est encore temps, par l'abbé de Tanoüarn

Je voudrais vous parler de Marie Heurtin, le film de Jean-Pierre Améris avec Isabelle Carré et Ariana Rivoire. C'est l'histoire d'une aveugle sourde et muette - sorte d'enfant sauvage au début du film - qui prend conscience de son humanité et apprend à communiquer - sans peur - avec le monde grâce au dévouement sans limite et à l'ingéniosité d'une religieuse. Peut-on se projeter ? - Non direz-vous : je ne suis pas infirme. - Si : devant Dieu nous sommes tous des aveugles sourds et muets. ... la suite...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 13:09

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 11:29

 

Ma lettre au tribunal administratif de Nantes :

Cher Monsieur le Tribunal,

J'ai pris connaissance il y a quelques jours de votre décision d'interdire la crèche de Noël traditionnellement installée dans le hall du Conseil General de la Vendée.

Quelle mouche vous a donc piqué ?


Vous avez fait des études je suppose. Peut-être savez vous donc que Noël vient du latin " Natalis" qui veut dire Naissance. Alors je vais vous livrer un secret que vous voudrez bien transmettre à vos confrères qui peut-être nagent avec complaisance dans la même ignorance que vous. La naissance dont-il est question est celle d'un certain Jésus de Nazareth né il y a un peu plus de 2000 ans. je dis ça parce qu'étant donné que vous n'avez pas interdit les illuminations de Noël, je suppose que vous ignoriez ce détail. Voyez-vous, Noel n'est pas l'anniversaire de la naissance du Père Noel ( je suis désolé si je casse ici une croyance ancrée en vous ) mais bien celle de ce Jesus. Interdire une crèche sans interdire toute manifestation publique de cette fête est aussi stupide que si vous autorisiez la fête de l'andouillette tout en interdisant la consommation d'andouillette le jour de la fête de l'andouillette.

La crèche c'est ce qu'on appelle une tradition. Et ne me faites pas croire, Monsieur le Tribunal, que le principe de la tradition vous est étranger. Sinon comment expliquer que les magistrats exercent leur métier dans un costume aussi ridicule si ce n'est parce qu'il est le fruit d'une tradition ?

Vous êtes un briseur de rêves Monsieur, vous êtes un étouffeur de sens. La crèche c'est Noël et Noël c'est la crèche. La crèche c'est aussi l'histoire d'une famille qui faute de droit opposable au logement est venue se réfugier dans une étable. C'est un signe d'espoir pour tous les sans logement. La crèche c'est aussi un roi arabe et un autre africain qui viennent visiter un juif. C'est un signe d'espérance et de paix en ces temps de choc de civilisations et de conflit au Moyen Orient. la crèche c'est aussi des éleveurs criant de joie et chantant dans une nuit de décembre. Connaissez vous beaucoup d'agriculteurs qui rigolent en cette période de crise? la crèche c'est un bœuf, symbole de la condition laborieuse de l'homme. Enfin, la crèche, c'est un âne, même si une rumeur court disant que cet âne a quitté la crèche en 2013 pour rejoindre le Tribunal administratif de Nantes.

Malgré le fait que vous allez sans doute, par souci de cohérence, vous rendre à votre travail le 25 décembre, je vous prie de croire, Monsieur le Tribunal, à l'expression de mes souhaits de bon et joyeux Noël.

Jean Pierre Santon    

(c'est vraiment son nom ! Merci Rémy)

Une "affaire" qui nous rappelle ceci : Supposez que le christianisme n'ait pas existé…

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 10:59

 

L'appel du héros d'Intouchables contre l'euthanasie 

 Publié le 10/12/2014

Philippe Pozzo di Borgo, en mai 2012.

 

FIGAROVOX/EXTRAITS - A l'occasion de la remise du rapport sur la fin de vie à Manuel Valls, Philippe Pozzo di Borgo, qui a inspiré le film Intouchables, Jean-Louis Terra et Tugdual Derville mettent en garde contre les dérives possibles d'une loi sur la fin de vie.


Philippe Pozzo di Borgo est auteur du «Second Souffle» (Bayard) qui a inspiré le film «Intouchables»

Jean-Louis Terra est professeur de psychiatrie à l'université Claude-Bernard Lyon-I

Tugdual Derville est fondateur d'À bras ouverts, auteur de «La Bataille de l'euthanasie» (Salvator).

Plus d'informations sur le site internet.


C'est parce que nous avons tous trois en commun d'avoir côtoyé la très grande vulnérabilité - sans que jamais elle soit pour nous source d'indignité - que nous avons décidé de prendre la parole ensemble: un «tétra», qui s'assume «non présentable», dont la vie a inspiré le film Intouchables, alors qu'il aurait consenti au suicide si on le lui avait proposé quand il était désespéré ; un «psy», engagé depuis longtemps dans la prévention du suicide à tous les âges de la vie ; et le fondateur d'une association pour enfants et jeunes porteurs de handicaps qu'il a toujours considérés comme 100 % vivants.

Notre pays semble prêt à admettre que certaines vies seraient devenues indignes, que certains suicides s'imposeraient comme solution dans l'épreuve de la fin de vie, et qu'il entrerait dans la mission des soignants, soit de proposer la mort, soit de la provoquer.

De multiples raisons sont avancées: la souffrance physique ou morale, la grande dépendance ou le grand âge… Certains n'hésitent pas à invoquer le sentiment d'inutilité qu'éprouvent des personnes qui approchent de leur mort, ou bien le poids de leur fin de vie pour leurs proches, et même le coût économique des derniers mois de la vie.

Comment en est-on arrivé là? Comment se fait-il que de nombreux Français imaginent désormais qu'il faudrait choisir entre «souffrir» et «mourir»? La loi fin de vie de 2005, votée à l'unanimité à l'Assemblée nationale, écarte pourtant à la fois l'acharnement thérapeutique et l'euthanasie. Elle promeut des soins palliatifs accessibles à tous, qui luttent contre la douleur physique et les souffrances morales des personnes gravement malades et de leurs proches. C'est la voie solidaire choisie par la France. Elle se résume en quatre mots: soulager mais pas tuer.

Alors que des personnalités militent explicitement pour l'euthanasie et le suicide assisté, d'autres ont commencé à utiliser l'expression «aide à mourir», pour des sédations terminales: celles-ci constitueraient en réalité un déguisement de l'euthanasie si leur objectif assumé est de provoquer rapidement la mort.

Pourquoi jouer avec les mots?

Découvrez l'intégralité de la tribune de Philippe Pozzo di Borgo, Jean-Louis Terra et Tugdual Derville ici ou dans le Figaro du 11 décembre.

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 10:12
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 10:10

      L'école pilote Espérance banlieues de Montfermeil est passée au Journal télévisé de Claire Chazal samedi dernier.

C'est un reportage très positif que nous voulons partager avec vous qui faites partie de l'aventure et soutenez généreusement l'école. Il a permis de faire connaître cette initiative éducative à six millions de téléspectateurs !

REGARDER LE JT   ►

 L'école a besoin de financer rapidement l'installation d'une petite salle à manger et de deux salles de classe, les enfants étant vraiment trop à l'étroit dans les locaux actuels. Nous comptons sur vous.

POUR QUE L'HISTOIRE CONTINUE,

SOUTENEZ
LA FONDATION !

Trois concerts en décembre.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
11 décembre 2014 4 11 /12 /décembre /2014 09:35
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 20:44

 

Castelmoron d'Albret, le village le plus subversif de France

Comme chaque année, plus de 160 crèches provenant de diverses régions de France et du monde entier seront disséminées dans le plus petit village de France, en Gironde, du 21 décembre au 4 janvier. Le village comptera alors bien plus de santons que d'habitants (une cinquantaine).


Crèches de Castelmoron d'Albret 2010 par chantamicale

vu sur Le salon beige 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 13:51

 

Il y a 9 ans, le 2e article de Petrus Angel...

 

 
 Regardez ce tableau. On est en hiver, il a neigé. Des maisons; des charrettes; des étangs gelés; des enfants qui jouent sur la glace. A gauche des personnages font la queue à un guichet. Un groupe les rejoint : une femme en bleu sur un âne, un bœuf, un homme qui porte des outils … de charpentier

Ca ne vous rappelle rien ? Il s’agit du Dénombrement de Bethléem ! C’est-à-dire du recensement (et du paiement de la dîme), que Saint-Luc nous raconte dans son Evangile :   

  " En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre. Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.

 Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville. Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu'il était de la maison et de la famille de David, afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.  " 

Le tableau est de BRUEGHEL. On en trouve plusieurs versions dans différents musées : à Lille, Arras, Bruxelles.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 16:44

 

lecran-promotion.jpg

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 15:21

 

      6 décembre 2005... le premier article

 Retrouvez les 10 premiers articles parus il y a 9 ans ...


  • Saint-Nicolas, c'est qui ?
    La vie de Saint Nicolas de Myre, protecteur des enfants Il est à l’origine de « Santa Claus ». Saint-Nicolas, évêque de Myre, est fêté dans de nombreux pays européens. Ses reliques reposent en ...
  • la vie est belle
    Le plus beau film de CAPRA ..., 6 septembre 2005 Je me régale avec les derniers films qui sortent (effets, originalité, histoire ...) mais je resterai toujours un inconditionnel de ce film magique ...
  • Je n'aime pas attendre ...
    Dieu tu as choisi de te faire attendre tout le temps d'un Avent. Moi je n'aime pas attendre dans les files d'attente. Je n'aime pas attendre mon tour. Je n'aime pas attendre le train. Je n'aime ...
  • Noël, fête de la consommation ? 
    Noël, fête de la naissance du Christ. Noël, fête néopaïenne de la consommation. Le paradoxe n'est pas d'aujourd'hui. Voilà des décennies que la société de consommation tend à faire oublier le sens ...
  • le Noël des animaux
    Or donc quand l'ange eut claironné Dans le Ciel à la ronde, Que l'Enfant miracle était né Pour le salut du monde. Tous les animaux à la fois De tout poil, tout plumage Quittant leurs déserts, ou ...
  • un centre infiniment petit...
    «Tout agnostique ou athée dont l’enfance a connu une véritable nuit de Noël voit toujours par la suite, qu’il le veuille ou non, un lien dans sa mémoire entre ces deux idées que la plupart des ...
  • des sites pour Noël... 
    Joyeux Noel : traditions, père Noël, saint nicolas, décorations ... Joyeux Noel : traditions de Noel, recettes, chants, jouets, decorations, creche, sapin,www.joyeux-noel.com/ - 27k - Traditions ...
  • Noël aura-t-il lieu ?
    On imagine très bien les hommes s'interrogeant entre eux un matin du 26 décembre: « Mais, dites donc, n'était-ce pas hier Noël ? - Noël ? Voyons, voyons, nous étions hier le 24, consultez le ...
  • les nuits les plus longues... 
    Voici les derniers mois de l'année.Voici les nuits les plus longueset les jours les plus tristes.La télé et les journaux nous déversentleur flot quotidien de violence.A désespérer ! Allume la ...
  • le dénombrement ?
    Regardez ce tableau. On est en hiver, il a neigé. Des maisons; des charrettes; des étangs gelés; des enfants qui jouent sur la glace. A gauche des personnages font la queue à un guichet. Un groupe ...
    • Le premier article ...
    • Noël raconté par Saint-Luc
      1 En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre. 2 Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. 3 Tous allaient se ...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 13:23

 

A quelques jours de la sortie du film "Le Hobbit 3"  au cinéma, Tolkien fait l'objet d'une série  d'émissions d'ARTE  et de France Culture.

Il est aussi dans un dossier de "La Vie". 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 13:09

 

Ce dimanche dans les Yvelines.

 Zemmour et Villiers à Renaissance catholique, par valeursactuelles.com

 

Philippe de Villiers. Photo © AFP

Littérature. Éric Zemmour, pour son livre le Suicide français, et Philippe de Villiers, pour le Roman de Jeanne d’Arc (tous deux publiés chez Albin Michel) seront les vedettes de la 23e fête du livre de Renaissance catholique, qui se tiendra à Villepreux (Yvelines) le dimanche 7 décembre, de 10 à 19 heure au domaine de Grand-Maisons, où ils prononceront l’un et l’autre une conférence.

A partir de 14 heures, après la messe célébrée le matin par Mgr Athanasius Schneider, évêque auxiliaire d’Altana (Kazakhstan), plus d’une centaine d’auteurs signeront leurs livres, parmi lesquels les historiens Jean-Christian Petitfils ou Reynald Secher, les journalistes Jean-Christophe Buisson ou François Foucart, ou encore nos collaborateurs Frédéric Pons, pour son Poutine (Calmann-Lévy) et Laurent Dandrieu  pour la Compagnie des anges (Cerf). Outre Éric Zemmour et Philippe de Villiers, vous pourrez également y entendre les conférences de François-Xavier Bellamy (les Déshérités, Plon) et de Michel De Jaeghere (les Derniers Joursles Belles Lettres).

Entrée 7 euros. Parking gratuit, service de navette à partir de la gare de Versailles Rive gauche. Renseignements : www.renaissancecatholique.org



Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
6 décembre 2014 6 06 /12 /décembre /2014 13:05

St Nicolas de Myre, archevêque († 324)

image Les autres saints du jour... Rechercher un saint image


Saint Nicolas
Archevêque de Myre
(† 324)

 

N

icolas, né probablement à Patare, en Lycie, en Asie mineure (actuelle Turquie) entre le 260 et 280, fut le fruit des prières de ses pieux parents.

 

Il eut l'esprit ouvert aux choses divines dès sa plus petite enfance ; à peine sut-il manger, qu'il sut jeûner. Il avait un oncle évêque, qui, voyant avec admiration les vertus de Nicolas, l'ordonna prêtre dès qu'il eut l'âge requis et fit de lui cette prédiction : « Il sera la consolation des affligés, le sauveur des âmes en péril, le bon pasteur qui rassemble ses brebis égarées au bercail de Jésus-Christ. »

 

Une de ses premières œuvres fut de sauver l'honneur de trois filles exposées à la perte de leur vertu ; il les dota toutes, l'une après l'autre, et il le fit si discrètement, que c'est à la fin seulement que le père, touché d'admiration, surprit la main du bienfaiteur.

 

Après un pèlerinage aux lieux saints, Nicolas se retira à Myre, espérant échapper aux honneurs qu'il voulait éviter avec tant de soin, et à la mort de l'évêque de Myre, qui arriva peu de temps après, il fut élu pour lui succéder. Dès lors il s'appliqua à devenir le modèle de son troupeau. Il ne mangea plus qu'une fois le jour, et jamais de viande ; il faisait toujours lire à sa table quelque livre de la Sainte Écriture ; ses nuits se passaient en oraison, et la terre dure était sa couche pour le peu de repos qu'il prenait. Levé avant le jour, il réveillait ses clercs pour chanter des hymnes et des psaumes ; aussitôt le soleil paru, il allait à l'église et employait le reste du jour à ses diverses fonctions pastorales.


La suite...

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 21:22

 

Serge Abad-Gallardo, ici interrogé, est l'invité des Rencontres de l'Espérance CE JEUDI à Paris.


« La franc-maçonnerie, un chemin incompatible avec la foi chrétienne »hare on facebook

franc maçonnerie franc maçon recadré©P.RAZZO-CIRIC

Serge Abad-Gallardo a été franc-maçon pendant plus de vingt ans avant de rompre et de retrouver la foi catholique. Il raconte son itinéraire dans J’ai frappé à la porte du Temple… (éd. Pierre Téqui). Pour Famille Chrétienne, il lève le voile sur ce monde opaque.

Pourquoi êtes-vous entré en franc-maçonnerie et pourquoi en êtes-vous sorti ?

À un moment donné, je me suis éloigné de la foi, une foi qui n’était pas très fervente. Je suis entré en franc-maçonnerie parce que je cherchais des réponses à des questions existentielles : pourquoi suis-je en vie et en ai-je conscience ? On se pose tous les mêmes questions. La distance dans laquelle je me trouvais par rapport à la foi a facilité mon entrée en franc-maçonnerie.

Ensuite, je suppose que le Seigneur a veillé sur moi. Il y a une douzaine d’années, je suis revenu à la foi catholique par une rencontre. J’aime beaucoup l’épisode de Zachée dans l’Évangile : j’étais petit et un peu misérable, je me prenais pour un initié, mais j’ai compris que cela ne suffisait pas. J’ai cherché. Ce jour-là, j’ai saisi en fait que ce n’est pas moi qui cherchais le Christ, mais que c’était Lui qui venait vers moi.

La suite...    

 On peut commander le livre chez TEQUI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 19:16

 

Depuis les « Manif pour tous » contre l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, un vent de renouveau militant souffle chez les cathos. La France, pays de la laïcité, les a souvent malmenés. Et voilà qu’avec la loi Taubira sur le mariage pour tous, ils se sont réveillés. Révélés même. Décomplexés, bien loin de la pudeur de leurs parents, ils ont décidé d’affirmer leur foi et de le faire savoir. Dans leur vision de la société, Dieu s’inscrit en lettres capitales. Ce sont des catholiques « nouvelle génération ». Puisque les autres religions n’ont de cesse de s’exhiber… Pourquoi pas eux ? Mais alor s , qui sont-ils ? Quelle est cette nouvelle lignée d’adorateur s de Dieu ? Comment vivent-ils leur confession ? Incarnent-ils le renouveau de l’Eglise française ou au contraire, une radicalisation de la pratique catholique ?

Lu sur le site de LCP, La Chaîne Parlementaire.

 

(Re)voyez l'émission ICI

Et commentez-là ci-dessous...

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 15:00

Petrus Angel était au concert, et il vous propose une pause musicale ...


Capriccio espagnol, de Rimsky-Kkorsakov

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 10:20

      Actuailes n°26 est paru

 

Actuailes vous emmène cette semaine en Tunisie, au Yemen, et surtout au nord du Mali, où l’armée française mène de durs combats contre les djihadistes.

Nous vous faisons également revivre le formidable succès de Rosetta, et nous vous emmenons à la découverte du « Puy du Fou », immense réussite née de l’intuition d’un homme talentueux.

Alors que vos cartes pour les chrétiens d’Orient sont actuellement traduites en arabe avant d’être distribuées, nous vous proposons de renouveler l’opération en envoyant une carte pour Noël. Nul doute qu’elles apporteront de la joie dans des familles durement éprouvées.

Le site

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 09:59

Non, ce n'est pas une faute d'orthographe ou du jargon SMS.

Bozar, c'est le site du musée des Beaux-Arts de Bruxelles, qui propose une exposition Rubens.

SENSATION ET SENSUALITÉ. RUBENS ET SON HÉRITAGE

 
Rubens (1577-1640) était le Quentin Tarantino de son époque et a conduit la Flandre au sommet de la peinture mondiale. Le maître était un artiste déterminé et peignait des scènes emplies de violence et de sensualité, mais aussi de compassion et d’élégance. Ces thèmes ont inspiré nombre d’artistes à travers le monde durant plusieurs siècles. Dans cette exposition unique de BOZAR, en collaboration avec le Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers et la Royal Academy of Arts de Londres, vous redécouvrirez l’œuvre indémodable de cet indomptable génie et de ses héritiers. Vous pourrez ainsi admirer des toiles de Van Dyck, Watteau, Delacroix, Manet et Kokoschka, ainsi que des gravures de Rembrandt et Picasso.

Commissaire: Nico Van Hout (Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers)

Sous le Haut Patronage de Leurs Majestés le Roi et la Reine

SENSATION ET SENSUALITÉ. RUBENS ET SON HÉRITAGE Rubens (1577-1640) était le Quentin Tarantino de son époque et a conduit la Flandre au sommet de la peinture mondiale. Le maître était un artiste déterminé et peignait des scènes emplies de violence et de sensualité, mais aussi de compassion et d’élégance. Ces thèmes ont inspiré nombre d’artistes à travers le monde durant plusieurs siècles. Dans cette exposition unique de BOZAR, en collaboration avec le Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers et la Royal Academy of Arts de Londres, vous redécouvrirez l’œuvre indémodable de cet indomptable génie et de ses héritiers. Vous pourrez ainsi admirer des toiles de Van Dyck, Watteau, Delacroix, Manet et Kokoschka, ainsi que des gravures de Rembrandt et Picasso. 

D'autres informations ICI.  

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article