Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 14:35

 

Après le nazisme et le stalinisme, la terrible menace d'un nouveau totalitarisme

Sur FigaroVox, le sénateur de Vendée Bruno Retailleau, de retour d'Irak, livre son sentiment (extraits) :

Etat Islamique en Irak, le troisième totalitarisme ?

Les combattants kurdes continuent leur contre-offensive, et reprennent des villes contrôlées par l'Etat Islamique dans le nord de l'Irak. Pour le sénateur Bruno Retailleau, leur combat est cependant perdu d'avance sans une aide internationale immédiate.

FigaroVox: Vous revenez tout juste d'un voyage en Irak. Dans quelles circonstances avez-vous voyagé dans ce pays? Pouvez-vous nous raconter ce que vous y avez-vu?

Bruno RETAILLEAU: J'étais en Irak, et plus précisément à Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, à 30 minutes de la ligne de front telle qu'elle est fixée aujourd'hui. J'étais invité à la fois par les patriarches de la ville, et par une ONG, Fraternité en Irak. Pour des raisons de sécurité évidentes, je suis resté à Erbil, où j'ai rencontré les autorités diplomatiques, des dirigeants de la DGSE, et les patriarches, Erbil étant une grande ville catholique et chaldéenne. J'ai également pu visiter des camps de réfugiés, où 3000 personnes vivent, loin de leur foyer.

J'étais le premier parlementaire à y être allé, car je voulais me rendre compte de la réalité de la situation, extrêmement tendue, comme chacun le sait. Une forte communauté chrétienne, historique, y est menacée. Ce que j'ai vu, sur le plan humanitaire, dépasse l'entendement: on est là face à une urgence absolue. L'eau croupit, les gens dorment dans des tentes de fortune, ou entassés dans les églises, les médicaments se font rares, et une tente, divisée en cinq box, tient lieu d'hôpital pour les malades et blessés!

Les guerriers de l'Etat Islamique construisent une stratégie de terreur barbare et efficace : décapitations, éventrations de femmes enceintes, ces méthodes abominables sont utilisées pour terrifier les soldats et civils ennemis, qui fuient en les voyant arriver.

La première urgence est donc d'ordre humanitaire: les camps de réfugiés se sont faits à la va-vite, ne sont pas organisés, et manquent de tout. On parle là de 600 000 déplacés, pour la plupart chrétiens, mais pas seulement: s'y trouvent également des minorités yazidis, par exemple. Là, je n'ai pas vu la communauté international agir dans les proportions adéquates, et les réfugiés sont donc abandonnés, traumatisés par ce qu'ils ont vu et vécu. Ils vivent à présent dans des conditions inhumaines.


Le second point est le Califat. L'Etat Islamique contrôle à présent 1/3 de la Syrie, 1/3 de l'Irak, et efface la frontière entre ces deux Etats. Ce Califat est une instance temporelle, qui a prétention non seulement à diriger les musulmans de la région, mais également à unifier sous sa férule la planète entière! Cet Etat se constitue, selon les témoignages, très rapidement, avec une administration, des écoles coraniques, et des circuits financiers propres. Il est financé par certains pays riches de la péninsule arabique, par l'impôt levé sur les chrétiens, mais également par les razzias qu'il lance: à Mossoul, les combattants de l'EI ont ainsi récupéré 450 000 000 d'euros dans les banques! Aujourd'hui, le Califat dispose de 50 000 hommes en Syrie, ainsi que 10 000 en Irak, des combattants redoutables, qui ne reculent devant rien, et qui profitent de l'équipement américain, abandonné sur place par l'armée irakienne lorsqu'elle fuit devant les troupes de l'Etat Islamique. Ces guerriers construisent également une stratégie de terreur barbare et efficace: décapitations, éventrations de femmes enceintes, ces méthodes abominables sont utilisées pour terrifier les soldats et civils ennemis, qui fuient en les voyant arriver.

Les Peshmergas ne feront pas le poids face à une telle force. Ces combattants sont plutôt habitués aux escarmouches, rapides, tactiques et précises ; ils ont ainsi réussi à stopper la progression de l'Etat Islamique. Toutefois, ils ne sont pas armés pour résister voire repousser la vague islamique. Les frappes américaines, de même, ont été utiles, mais elles ont de moins en moins d'impact. On peut arrêter un raid ponctuel, grâce à elles, mais pas l'avancée de l'Etat Islamique.

Nous avons en face de nous une épuration ethnique et religieuse qui ne reculera devant rien. Chaque jour, la barbarie avance et la civilisation recule. Nous devons donc agir.

La haute-commissaire aux droits humains de l'ONU, Navi Pillay, a accusé les djihadistes de «nettoyage ethnique et religieux». Avez-vous vu sur place des éléments confirmant cette accusation?

Absolument. C'est une évidence. Les premières victimes sont les chrétiens, à Qaraqosh, Mossoul et dans la plaine de Ninive, où leur implantation est très ancienne, antérieure, même, à celle des musulmans. D'autres minorités, dont les Turcomans, Shabaks et Shiites, sont également frappées. En somme, l'Etat Islamique ne tolère rien d'autre qu'un fondamentalisme.

Quelles conclusions tirez-vous de votre déplacement?

Nous ne pouvons pas accepter la construction de ce Califat en Irak, dans l'arc de crise le plus déstabilisé au monde. Al-Qaïda ne disposait jusqu'ici pas des moyens suffisants pour frapper l'Europe, mais imaginez ce que pourrait faire un Etat organisé comme celui-ci! Nous avons en face de nous une épuration ethnique et religieuse qui ne reculera devant rien. Chaque jour, la barbarie avance et la civilisation recule. Nous devons donc agir, et j'inclus dans ce nous l'ONU en son ensemble, pas seulement l'Europe et les Etats-Unis, mais également l'Asie et la Ligue Arabe, par exemple. Pour le moment, l'armée irakienne et les kurdes ont stoppé l'avance, mais sans notre aide, ces combattants ne résisteront pas longtemps à l'avancée des drapeaux noirs islamiques. Nous avons ici affaire au troisième totalitarisme, après l'Allemagne d'Hitler et la Russie stalinienne.

Quand on parle d'épuration ethnique et religieuse, de totalitarisme, il ne s'agit plus d'un problème occidental, mais de l'humanité toute entière.

De plus, je l'ai dit, l'aide humanitaire n'est absolument pas organisée. Il faut que le Haut-Commissariat aux Réfugiés de l'ONU et que la communauté internationale prennent conscience de la réalité de la situation, et s'occupent de ces persécutés. Laurent Fabius et la France peuvent proposer le droit d'asile aux réfugiés politiques, mais je ne pense pas que ce soit la bonne réponse à cette situation.

Les membres permanents du Conseil de Sécurité de l'ONU doivent donc absolument s'entendre pour apporter une réponse à cette grave crise. Le monde entier, et pas seulement l'Occident, ne pourra jamais accepter la présence d'un Etat Islamique fanatique, organisé, au cœur de cet arc de crise du Moyen-Orient. La situation n'a jamais été aussi dangereuse, et seule une action globale, qui s'appuiera sur les forces locales, avec la Ligue Arabe, un mandat de l'ONU, l'aide des Chinois, pourra permettre de lutter contre ces terroristes. Quand on parle d'épuration ethnique et religieuse, de totalitarisme, il ne s'agit plus d'un problème occidental, mais de l'humanité toute entière. (...)

Lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 11:45

      Sveti-Jovan-Krstitelj-1.jpg

Le 29 Août, mémoire de la décollation du vénérable chef du saint et glorieux prophète, précurseur et baptiste Jean.
Une main criminelle par le fer enlève 
la tête de celui dont la main a touché 
au Jourdain la tête du Seigneur. Par le glaive 
le chef du Précurseur le vingt-neuf est tranché. 
Par les prières de ton Précurseur, Christ notre Dieu, aie pitié de nous et sauve-nous. Amen.

(Synaxaire de la liturgie byzantine)

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 09:18

 

L'actualité des chrétiens d'Orient, et la présentation du roman de Solange Bied-Charreton, "Nous sommes jeunes et fiers"...  C'est dans le Libre Journal de l'identité du 22 août de Radio Courtoisie, à (ré)écouter ICI . 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 07:55

 

Hollande : les anges de la mort d’Amsterdam

 Ils tournent dans la ville d’Amsterdam, prêts à administrer la mort sur demande. Il s’agit d’unités sanitaires mobiles, composées de médecins et d’infirmières – tous volontaires – disposées à  pratiquer l’euthanasie à domicile. Cette initiative controversée qui s’appelleLevenseinde (Fin de Vie) a été introduite en Hollande par la NVVE, Nederlandse Vereniging voor een Vrijwillig Levenseinde, ce qui signifie : association pour une fin volontaire de vie, un groupement qui avec ses 130 000 membres se vante d’être la première organisation d’euthanasie dans le monde.

Ces anges de la mort douce interviennent lorsque les médecins de famille ne sont pas en mesure de faire ou refusent d’administrer l’euthanasie à leurs propres patients. Un appel téléphonique suffit, ou un e-mail, et dans l’espace de 48 heures les services à domicile arrivent. Ce qui a permis, entre autre, de contourner “l’obstacle” qui dérive de l’objection de conscience. En effet, même si la législation hollandaise en matière d’euthanasie est l’une des plus libérales au monde (les Pays Bas ont été la première nation qui l’ait légalisée en 2002), les médecins peuvent toutefois refuser de pratiquer la mort douce pour des motifs éthiques, philosophiques ou religieux.

Walburg de Jong, le porte-parole de NVVE, explique comment se déroule la prestation ... la suite....

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
29 août 2014 5 29 /08 /août /2014 07:32

Un manuel pour la rentrée...


L’action, de Jean Ousset

L’action – Jean Ousset

Au moment où des français se lèvent pour défendre la dignité de toutes les personnes et de toute la personne, en particulier des plus fragiles, que faire pour une action durable ?
Ce livre est un maître livre pour bien penser l’action en fonction du but poursuivi. Tout homme ou femme d’action le lira avec profit pour inspirer son engagement.
Jean Ousset est le premier en effet à avoir méthodiquement formaliser une doctrine de l’action culturelle, politique et sociale à la lumière de l’enseignement de l’Eglise pour concrètement répondre au mal par le bien. Action de personne à personne et actions multiformes en réseau, ses intuitions sont mises en oeuvre magnifiquement dans l’utilisation d’internet.
A l’encontre des pratiques révolutionnaires et de la dialectique partisane, si l’amitié est le but de la politique, Jean Ousset nous montre comment pour agir en responsable, l’amitié en est aussi le chemin.   - Prix: 18.00 €

Des extraits A LIRE pour mieux AGIR (ou s'y mettre) se trouvent ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 19:01

 

Piu Jesu, Requiem de Fauré

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 08:57

Petrus Angel a, comme votre journal préféré,  oublié de commémorer en cette période de commémorations tous azimuts, le 75e anniversaire du pacte germano-soviétique (le 23 août 1939) . Sera-t-il célébré à la fête de l'Huma ?

 

LE MARIAGE DE LA CARPE ET DU LAPIN

Ce mois d’Août 2014, c’est aussi le 75 ème anniversaire de la révélation au monde entier de la signature du pacte de non agression Germano-Soviétique marquant la lune de miel entre l’Allemagne Nazie et l’Union Soviétique Communiste. Ce pacte signé le 23 Août 1939 par Ribbentrop et Molotov scandalise jusque dans les rangs du parti Communiste Français puisque sur 74 parlementaires Communistes 22 vont déchirer leur carte du parti, ce qui veut donc dire que 52 d’entre eux ont trouvé que cette alliance de la carpe et du lapin, entre Hitler le Nazi et Staline le Communiste, n’avait rien de choquant…

1719979157

Deux mythes sont particulièrement bien ancrés dans notre pays :
1) Le premier mythe nous fait croire que le communisme, contrairement au nazisme, part d’une bonne intention.
2) Le deuxième mythe, c’est de s’imaginer que le communisme et le nazisme n’ont absolument rien en commun.

la suite sur un blog communiste communal

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 08:48

 

Ce 28 août à 18h, l'avocat Jacques Trémolet de Villers évoque Jean Ousset (1914-1994)  (2e partie) sur Radio Courtoisie.

Libre Journal de Jacques Tremolet de Villers du 31 juillet 2014 : "Les mémoires de Jean Ousset"

On peut réécouter l'émission plus tard, et "à vie" en s'abonnant.
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 08:22

Une journée de formation qui pourrait vous intéresser ou intéresser vos proches.


"Réussir un début de mandat d'élu", le samedi 13 septembre

 

 

Objectif :
Donner des outils aux élus municipaux, nouveaux ou anciens, pour commencer leur mandat dans de bonnes conditions.
Permettre aux élus de se rencontrer, de créer des liens, d'échanger sur leurs projets, hors des contraintes locales ou partisanes, avec d'autres élus partageant les mêmes convictions au service du bien commun.

Toutes les informations nécessaires se trouvent ICI.

 
 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 22:45

 

Sainte Monique est fêtée le 27 août  

Née à Carthage en 332, de parents chrétiens, Monique épousa un païen, dont elle eut trois enfants.

Son fils Augustin, le futur Docteur de l’Eglise, devint indifférent à la foi sous l’influence de son père.

Par sa patience et sa bonté, Monique convertit son mari. Elle accompagna Augustin à Rome. Par ses larmes et ses prières, son fils retrouva la foi en 386.

Monique mourut l’année suivante, à Ostie, en route pour l’Afrique avec Augustin.

Ses reliques reposent dans l’église Sainte-Monique, près de la place Navone, à Rome. (D’après le site du Carmel)

 

Le dicton du jour

  
- « À la Ste-Monique, ne te plains pas si le soleil pique » 

 

Lu sur le monde de Belissor . Cliquez sur l'image...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 15:30

    Une idéologue du genre à l'Education nationale : Najat Vallaud-Belkacem

On a toujours tort de penser qu'on a touché le fond. Après Vincent Peillon et sa religion laïque, après Benoît Hamon qui exécutait fidèlement son programme idéologique, voici Najat Vallaud-Belkacem, nouveau ministre de l'Education nationale. C'est un des postes majeurs de tout gouvernement socialiste, lieu stratégique de manipulation des esprits et de prédication capillaire des dogmes révolutionnaires. Cette nomination de l'ex-ministre des Droits des Femmes est une promotion de taille, qui récompense un sans-faute idéologique.
Laissons de côté son parcours politique, socialiste forcément ; proche de Vincent Peillon et d'Arnaud Montebourg, la jeune femme d'origine marocaine s'approche depuis longtemps des centres de pouvoir. Ou de ce qu'il en reste dans une France prisonnière de l'Union européenne, une France mondialisée. On sait bien que les gouvernements changent et que la politique imposée à la France demeure : de ce point de vue-là, la nomination de NVB pourrait laisser indifférent.
Mais voilà. Najat Vallaud-Belkacem est non seulement au service de cette pensée unique, elle en est une pasionaria. Notez que cela laisse ouverte la question de savoir si elle est elle-même une « penseuse » de la pensée unique. Seul importe ceci : elle la répand, la promeut, l'impose. Elle a fait de l'« égalité » un absolu, qui écrase tout sur son passage (ce qui est bien dans la nature de l'égalité révolutionnaire).
A ce titre le poste de ministre des Droits des Femmes lui allait comme un gant. Elle était déjà chargée des droits LGBT au parti socialiste, et s'est engagée en faveur du « mariage » des homosexuels. En quoi elle ne fait qu'exprimer la ligne du parti, pourrait-on dire. Mais ses convictions l'ont menée à inscrire cette lutte dans un ensemble, qui va de la promotion de la parité à la direction d'une mission de lutte contre l'homophobie sous Ayrault ; c'était elle, l'instigatrice des ABCD de l'Egalité.
Que ce soit elle qui prenne maintenant – et malgré les protestations qui ont abouti au « gel » de l'expérimentation autour de ces parcours dans certaines académies – la direction de la rue de Grenelle, c'est tout un symbole. Un pied de nez à ceux qui ont cru que le gouvernement faisait marche arrière.
Najat Vallaud-Belkacem a participé à la révision des lois bioéthiques, qui a consacré le droit de recherche sur l'embryon. Elle a soutenu et promu l'avortement : que ce soit à travers son remboursement à 100 % mis en place comme une priorité par le premier gouvernement de François Hollande, par la création du site officiel sur l'« IVG » pour assurer une bonne « information » des femmes qui risqueraient de changer d'avis en tombant sur des sites parlant des inconvénients de l'avortement et des possibilités d'obtenir de l'aide pour garder leur enfant, et enfin par la suppression du mot « détresse » de a loi sur l'avortement légal dans la loi sur l'égalité promulguée symboliquement le 4 août dernier.

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 14:58

Pause musicale...

"L'oiseau de feu" d'Igor Stravinsky, mis en images dans "Fantasia 2000".


tumblr_m5wtumWCgr1rxui9eo2_500

Dans la catégorie Ecran, à découvrir !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 10:39
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 08:43

 

La société aujourd’hui a besoin de retrouver ces forces et cet enthousiasme pour s’attaquer aux chantiers qui nous attendent. 
Mais ce n’est pas forcément facile. 
Il y a des poisons, des démons qui rôdent autour de nos sociétés, de nos familles et de nos quartiers : le matérialisme, le relativisme, la résignation. 

On peut combattre le premier par la prière, le second par la foi, le troisième par l’espérance

Le matérialisme :

"Tout se consomme et tout se jette". 

Le bien-être matériel est nécessaire, mais sa recherche est devenue une fin en soi, quitte à en oublier le bon-sens, la justice et le partage, qu’on soit en temps de crise ou pas. 
Les soucis d’argent, de travail, de rentabilité, d’héritage, de propriété, de voisinage, envahissent et pourrissent bien des situations. 
On voit le monde comme s’il était plat, en deux dimensions, horizontal, et l’on oublie qu’il y a une dimension verticale, la vie de l’Esprit, la vie divine. 

Au cinéma pour passer de la 2D à la 3D il faut changer de lunettes : c’est peut-être ce qu’il nous manque aujourd’hui, changer de regard sur la réalité. 
Tout ne se réduit pas au matériel : il faut remettre de l’Esprit dans tout cela. 

Je suis révulsé par la loi qui vient de se voter en catimini, de nuit, sur l’expérimentation sur les embryons humains : les embryons deviennent des rats de laboratoire. 

On est tombé sur la tête : on est devenu "fada", ensorcelés, envoûtés. 
C’est une vision matérialiste et utilitariste du monde. Tout cela au nom du progrès et de la science : alors que la science a déjà trouvé des moyens plus performants et plus respectueux de faire de la recherche. 

On a mis le spirituel et Dieu à la porte du monde et l’on se retrouve ainsi à exploiter les hommes et les petits d’hommes. 

La prière, et la prière quotidienne, nous ramène à la 3ème dimension de notre monde : la verticalité de l’existence, la présence de Dieu.

 

Suite et source ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 21:59

 

Nous sommes parfois légitimement curieux de reconnaître la vérité, la réalité des grâces surnaturelles que nous recevons. N'y aurait-il pas un procédé, un moyen, un criterium pour discerner ce qui vient vraiment de Dieu, d'avec ce qui ne serait que le résultat d'une exaltation naturelle, un peu factice, le résultat d'un certain épanouissement de bien-être physique, d'un beau soleil ou du printemps ? Oui, il y a un procédé ; il y en a même plusieurs. Voyons.

 

Je vous l'ai dit : Dieu est acte. Il est Acte, et il est actif. Pour reconnaître les grâces de Dieu, regardons à celles qui sont vraiment actives dans notre vie. Ne vient certainement pas de Dieu ce qui nous porte à livrer à autrui les consolations et les joies surnaturelles de nos actions de grâces, à exposer avec complaisance à telle de nos sœurs, confidente de nos pensées intimes, les grands aperçus qui illuminent nos oraisons ; mais si en nous portant à l'action, à l'énergie, à la vigueur, une grâce laisse en nous la paix, augmente en nous la joie, elle vient très certainement de Dieu, car le caractère de ce qui vient de Dieu est toujours paisible, calme, joyeux. Au contraire, le trouble serait la marque irrécusable qu'une disposition ne viendrait pas de Dieu : tout ce qui est trouble vient du Père du mensonge.

Dom Delatte, Contempler l'invisible

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 21:43

Hors-série Le Point / Historia sur Blake et Mortimer

Après des hors séries sur Tintin, Lucky Luke, parait en kiosque un hors-série Le point / Historia avec en couverture les personnages de Blake et Mortimer. Le titre est accrocheur : "Les personnages de Blake et Mortimer dans l'histoire. Les éléments qui ont inspiré l'oeuvre de Jacobs."

 

Hors-série Le Point / Historia sur Blake et Mortimer

Lire la suite

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 09:45

 

A l'approche de la rentrée scolaire, retour sur le bac...    

 

Les dernières copies du bac 2014 ont été rendues lundi dernier et déjà circulent sur Internet les plus belles perles des candidats en philosophie, français ou histoire-géographie. Le site Perles du Bac s'est amusé à les recenser. Réponses fayottes, pragmatiques, engagées, condescendantes... "Le Nouvel Observateur" a concocté un florilège.

Les plus opportunistes... (et d'actualité)

Une drôle de réponse à la question de l'épreuve de philosophie "Doit-on tout faire pour être heureux ?" :

Pour être heureux, on doit parfois tout donner : par exemple ici, pour avoir le bonheur de passer 4 heures ici, je n'ai pas hésiter à affronter les grèves de la SNCF. Comme référence, je pourrais citer la CGT ou le patron de la SNCF, mais dans une copie de philosophie ça ferait un peu tache. Alors passons cet intermède léger."
  • Grève SNCF et philosophie ont vraiment fait bon ménage. Certains semblent d'ailleurs assez peu goûter le mouvement social. Ainsi, en répondant à la question, "Vivons-nous pour être heureux ?", on a pu lire :
On vit pour être heureux, mais des gens voudraient qu'on soit pas heureux ( Etat, parents, professeurs, SNCF... )"

Le (trop) concret

  • Même sujet, mais réponse plus terre-à-terre. Trop ?
Vivre heureux c'est parfois simple : un bon canapé, une bière, un match. Bref, rien à faire."
  • Le plus fâché avec l'orthographe
Pour vivre dans la joie et l'allée graisse, il faut faire des sacrifices."
  • Le plus violent
Pour être heureux, certains font des actes très méchants : violer, tuer, massacrer, torturer, découper, écorcher... Mais il n'est pas nécessaire toujours d'en arriver là."
  • Le (beaucoup) trop alambiqué
Dans une première partie, nous verrons les avantages. Dans une deuxième partie, nous verrons les désinconvénients."
  • Le confiant
Et si je n'ai pas tout donné avant, la troisième partie comprendra mes pensées sur ce sujet.
  • Le cartésien qui a oublié le nom de Descartes
Comme disait l'autre, je pense donc je suis !"
  • Le brouillon sybillin
Pour se connaître, il font se faire s'enfoncer profondément en soi et s'interroger sur ce qu'on veux."
  • Le littéraire contrarié

L'épreuve de français a aussi été le théâtre de quelques belles envolées :

Dans le poème, le dialogue entre le brin d'herbe et la tombe montre clairement que nous n'habitons pas le même univers."
  • Le prétentieux
L’émotion que l’on ressent à la lecture d’un texte poétique est la satisfaction de savoir comprendre des oeuvres que les autres ne comprennent pas."
  • Les relativistes

Les relations internationales sont assez simples à décrypter si on en croit les copies d'épreuve d'histoire-géo de ces candidats :

L'Europe reste très liée aux USA, vu qu'il ne sont séparés que par une étendue d'eau."
La Chine a commencée en 1949. Avant, elle n'avait pas fait grand-chose."
  • Le soucieux
Un français a dit un jour : "Laissez dormir la Chine, car si la Chine se réveille, après elle sera pas contente."
  • Le trop fan de série-télé

L'Europe politique, c'est comme l'hiver dans Game Of Thrones : on t'en parle mais on la voit jamais arriver."
  • Celui qui a déjà la tête dans la Coupe du monde
Le projet de construction européen a vu se succéder différentes formes : la CCE, l'UE, l'UEFA."

A vous de juger désormais, si le cru 2014 des perles du bac est un bon millésime.

Clara Wright - Le Nouvel Observateur, 25 juin 2014

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 08:55

 

Mathieu - logo Antenne 2

Georges Mathieu (1921-2012), c'était le logo de la chaîne télé Antenne 2, la pièce de 10 francs, ... mais aussi la bataille de Bouvines...

Il est exposé à Boulogne-sur-mer jusqu'au 29 septembre ...

Le Château-Musée de Boulogne-sur-Mer, premier Musée de France à accueillir une section dimportance dédiée à Georges MATHIEU, peintre majeur de l'abstraction d'après guerre. Georges Mathieu honore sa ville natale d'une donation de quinze œuvres retraçant son œuvre. Cet ensemble, composé de treize huiles sur toiles et deux gouaches, fait du Château-Musée de Boulogne-sur-Mer le premier Musée de France comptant en son sein une section dimportance dédiée à ce peintre majeur de l'abstraction d'après guerre.

Source : Georges Mathieu à Boulogne-sur-Mer (Youtube).


Pour en savoir plus sur l'exposition 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 22:35

 

Femmes tondues, Paris, août 1944. Photo © Serge de Sazo

Dans le texte qui suit, publié une première fois dans le Figaro Magazine en 1984, alors qu’on venait de commémorer en grande pompe le débarquement en Normandie, Michel Audiard raconte la libération de Paris telle qu’il l’a vécue, le 25 août 1944.

Vivement qu’on ne se souvienne plus de rien. J’ai la mémoire en horreur. On va quand même faire un petit effort, à cause de l’anniversaire, des présidents sur les plages, de la vente des objets souvenirs qui a si bien marché, de tout ça.

Nous autres, enfants du quatorzième arrondissement, on peut dire qu’on a été libéré avant tous les autres de la capitale, cela en raison d’une position géographique privilégiée. On n’a même pas de mérite. Les Ricains sont arrivés par la porte d’Orléans, on est allé au-devant d’eux sur la route de la Croix-de-Berny, à côté de chez nous. On était bien content qu’ils arrivent, oui, oui, mais pas tant, remarquez bien, pour que décanillent les ultimes fridolins, que pour mettre fin à l’enthousiasme des « résistants » qui commençaient à avoir le coup de tondeuse un peu facile, lequel pouvait – à mon avis – préfigurer le coup de flingue. Cette équipe de coiffeurs exaltés me faisait, en vérité, assez peur.

 

La suite 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 22:10

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article