Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 19:30

 

 

Discours du Président de la République française lors du discours des voeux au corps diplomatique étranger le 16 janvier 2009. Un extrait plus long (8mn) ICI.

" On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial et personne, je dis bien personne ne pourra s'y opposer, car à travers le monde, les forces au service du changement sont considérablement plus fortes que les conservatismes et les immobilismes. "

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 18:01

 

Village et spectacle médiévaux

L’événement prend place dans un grand week-end de festivi­tés, puisqu’un spectacle, impli­quant 70 figurants, une troupe équestre, des cascadeurs et 200 bénévoles, s’installe pour 4 représentations nocturnes (du 3 au 6 juillet). La bataille de Bouvines sera contée en 30 tableaux, mis en scène par Emilie Tommasi. Une équipe de costumières et une autre d’accessoiristes ont aidé bénévolement à l’organi­sation. Lundi 30 juin, Lucien, Jean-Paul, Daniel et Xavier étaient encore en train de pein­dre et de réparer des épées et boucliers en bois ! Chaque soirée se conclut par un feu d’artifice. Samedi 5 et dimanche 6 juillet, c’est un vil­lage médiéval qui sera recons­titué dans les prés de Bouvines pour parfaire cette ambiance XIIIe siècle.

Le week-end est hautement familial, puisque les animations sont variées et ludiques. Une pâture sera l’écrin du village médiéval (située rue Saint Hubert), qui comptera des artisans (potier, forgeron, enlumineur…), des démonstrations (maniement des armes), un marché aux couleurs du Moyen Âge, des ateliers pour enfants (conteur, initiation à la forge, écriture à la plume, modelage), des spectacles (théâtre, marionnettes, acrobatie…).

Si la pluie…

Mais attention : si le village médiéval des 5 et 6 juillet est ouvert à tous, le son et lumiè­res est complet depuis plus d’un mois. Chacune des quatre présentations verra 1 500 spec­tateurs ! Une seule incertitude qui fait frémir tous les organisateurs d’événementiels en plein air : la météo. Si la pluie et les orages s’invitent en fin de semaine, il faudra annuler la quasi-totalité des rendez-vous.

Entrée pour le village médiéval (5 juillet 14 h à 20 h et 6 juillet 10 h à 20 h) : 2 €. Autres rendez-vous : Tour de France à Bouvines-Cysoing le 9 juillet ; marche et concert de la paix le 20 juillet, 800 ans de la bataille le 27 juillet (messe, concert). Rens. : 09 64 40 32 37.

Source : La Croix du Nord

Bouvines sur Petrus Angel, c'est ICI .

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 17:20

 

Que dans le sillage de l’Eglise tout ait fleuri… cela vous paraît-il vraisemblable ?

Et pareil titre ne vous semble-t-il pas annoncer un de ces panégyriques outranciers qui, loin de servir la cause de ce qu’on veut célébrer, la rend insupportable ?

D’où l’attitude que j’essaierai de prendre au cours de ce rapport, qui commencera par l’évocation complaisante de ce qu’il vous semblerait prudent de cacher.

Tout au contraire, c’est par cette évocation des taches d’ombres, des taches de boues, des taches de sang qui souillent incontestablement l’histoire de la chrétienté, que je commencerai.

Et ce d’autant plus complaisamment que ce qu’il importe de célébrer ici, ce n’est pas seulement une gloire (somme toute mondaine) d’une civilisation réputée chrétienne.

Ce qui est à faire comprendre, c’est le mystère d’une civilisation qui n’est rien d’autre, à son degré, qu’un prolongement du mystère du Christ présent dans son Eglise.

En avons-nous une conscience assez vive ? Et surtout y croyons-nous ?

La suite de l'allocation de Jean Ousset comme l'enregistrement audio sont ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 11:00

 

L’histoire des 800 bébés inhumés dans une tombe collective était un canular

Lu ici  (Lifenews):

"Cette histoire est un canular répandu dans les médias grand public et était, pour eux, simplement trop bonne pour être vraie. Il est révélateur que, maintenant qu’on a découvert que l’on brûlait des corps de bébés dans des incinérateurs pour récupérer de l’énergie, les médias ont ignoré le fait pendant longtemps, alors qu’une rumeur concernant des religieuses agissant il y a près d’un siècle a fait les choux gras de tous les médias grand public. Ils ont laissé percer le bout de l’oreille. Admettons-le : ils ne se soucient aucunement des bébés, ils ne se soucient que d’attaquer l’Église et de faire apparaître les catholiques comme des hypocrites.

Vous aviez lu ou entendu "l'information". Sans doute.

Avez-vous lu ou entendu cette mise au point ? Non ? Comme d'hab' ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 09:14

 

Libre Journal “Tréteaux de la France courtoise” du 17 juin 2014 : “L'alouette de Jean Anouilh”

Par Yves Tarantik | 17 juin 2014 | Les tréteaux de la France courtoise 

Yves Tarantik recevait Catherine Tattegrain, chef de troupe, Benoît Lamy, Philippe Ariotti, Jeanne Bayle, Jean-Christophe Pacchiana, Thaddéa Sebeville, Vincent Bochard, Robert Devreux, Marie-Françoise Almeras, Jean-Marie Lavernat, Ivan Chatov, Cynthia Simla, Daniel Desmars, Chantal Gassiot, Laurent Bardin et Jean-Daniel Reynaud, comédiens, sur le thème : « L'alouette de Jean Anouilh. »

    On peut écouter l'émission ICI. Et retrouvez l'alouette sur Petrus Angel. 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Scène
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 22:59

 

Tapez sur Google "gay pride", puis Images.

C'est tout.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 19:30

C'était il y a eu 100 ans hier...

 

Il y a un siècle, l’attentat de Sarajevo… ils envisageaient l’avenir sans appréhension !

une_du10
Le 27 juin 2014
La mémoire de l’attentat de Sarajevo nous rappelle l’entrée dans la première guerre mondiale, il faut aussi qu’elle nous fasse réfléchir aux conséquences morales du premier conflit mondial.
Le 27 juin 1914, l’attentat de Sarajevo déclenche une guerre mondiale et met fin à « l’âge d’or de la sécurité ».

L’attentat de Sarajevo a ouvert une période d’intense « brutalisation » des rapports humains. Les garanties et les protections apportées par les lois à la personne humaine ont volé en éclats au cours de la première guerre mondiale et lors des affrontements de totalitarismes qui ont suivi.

L’assassin est un étudiant Serbe de Bosnie âgé de 19 ans, il fait partie d’une petite organisation nationaliste clandestine qui rêve d’unir les Slaves du sud. Les victimes directes de l’attentat sont le prince héritier de l’Empire d’Autriche-Hongrie et son épouse. Ses victimes indirectes sont toutes celles de la Première guerre mondiale ; mais aussi une certaine forme de civilisation européenne. Les français en parlent comme de la « belle époque », l’écrivain autrichien Stefan Zweig évoque avec nostalgie « l’âge d’or de la sécurité » dans son grand récit : Le monde d’hier.

La suite...

Professeur d'histoire-géographie. Professeur en banlieue parisienne
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 23:25

Pierre Simon

Pierre Simon relate son histoire dans son livre autobiographique “De la vie avant toute chose” publiée chez Mazarine en 1979.

Pierre Simon dans le texte

C’est ce livre que nous allons découvrir maintenant. Ce document est très intéressant car il nous éclaire sur les convictions et la démarche de son auteur. Mieux, il nous présente sa conception de la vie et ce qui a motivé ses travaux politiques pour la légalisation de la contraception, de l’avortement et de l’euthanasie. Et, surprise, nous voyons que la lutte contre les avortements clandestins n’est pas le seul argument qu’il avance pour justifier la loi sur l’IVG. Pierre Simon mentionne aussi… la lutte contre la prolifération des “tares génétiques”. Autrement dit l’eugénisme.

“De fait, longtemps, et dans les pays latins plus qu’ailleurs, la vie fut un don de Dieu dont elle procédait. La médecine officielle en arrivait à confondre déontologie et théologie, comme en France, où l’Ordre des médecins sert de porte-voix à l’Église. Un respect “absolu” -ou plutôt aveugle- de la vie se retourne contre lui-même et, ruiné par les moyens qu’il emploie, dévore ce qu’il entend préserver : la qualité de la vie, l’avenir de l’espèce. La prolifération des tares héréditaires et les avortements clandestins sont les fruits amers de ce fétichisme.”

Le raisonnement de Pierre Simon s’appuie sur une anthropologie originale, une conception de la vie entièrement nouvelle. Selon lui, la vie n’est pas quelque chose de reçu par une entité supérieure (Dieu ou la Nature), elle n’existe pas par elle-même… Son “concept de vie” est que celle-ci est un “matériau” dont les hommes ont la charge. Et quand il dit “les hommes” il entend par là la “société” au sens de corps social, de collectif.

“La vie est ce que les vivants en font : la culture la détermine. Sa trame n’est autre que le réseau des relations humaines. Le fil des jours la tisse. La culture n’est donc pas ce qui s’ajoute à la vie : le concept de vie mûrit en elle. Ainsi -mais ce n’est qu’un exemple- la façon dont les sociétés successives, à l’échelle de l’histoire, abordent des affaires aussi graves que l’avortement, suffit à rappeler la prééminence de la société sur l’individu. Ce n’est pas la mère seule, c’est la collectivité toute entière qui porte l’enfant en son sein. C’est elle qui décide s’il doit être engendré, s’il doit vivre ou mourir, quel est son rôle et son devenir.”

Et il précise :

“Cette vie qui nous vint si longtemps d’un souffle de Dieu posé sur notre argile, c’est comme un matériau qu’il faut la considérer désormais. Loin de l’idolâtrer, il faut la gérer comme un patrimoine que nous avons longuement, patiemment, rassemblé, un héritage venu du fond des millénaires, dont nous avons, un instant, la garde. Telle est à mes yeux la seule façon d’aimer vraiment la vie et de la partager avec les hommes, mes frères. Une richesse, cette vie, confiée à la garde de l’espèce, comme les forêts, les océans, les rivières, mais avec ceci de singulier que chacun d’entre nous en est le véhicule : cette charge de vie a son corollaire ; veiller à ce que le matériau ne se dégrade pas. Ce serait nous dégrader nous-mêmes et ruiner l’espèce.”

Veiller à ce que le “matériau” ne se dégrade pas afin de ne pas ruiner l’espèce… 

 

Ca ne vous rappelle rien ? L'article complet est ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 11:00

 

Parmi les nombreux événements artistiques jalonnant le festival d'Avignon cet été, il y a "Le Mystère de la Charité de Jeanne d'Arc", de Charles Péguy, mort en 1914.

Le texte est mis en scène par Jean-Luc Jeener. Ce spectacle a déjà été donné au printemps à Paris.

A Avignon, c'est au théâtre du Verbe Fou qu'auront lieu les représentations. L'initiative de ce projet revient à Danièle Léon, responsable artistique du Théâtre Atelier du Verbe. Interview sur le site de l'Amitié Charles Péguy ICI

Et un extrait de 4mn du spectacle ICI.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Scène
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 10:17

 

http://lancien.cowblog.fr/images/Caricatures1/KonkEgalitedeschancesalecole-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 09:23

Un moment d'histoire qui n'a évidemment rien à voir avec l'actualité.

 

Quand le destin fait croiser à Brandt la route d’Hitler...

Le destin de Brandt va basculer un jour du printemps 1933 où, roulant en voiture avec sa fiancée Anna Rehborn, il se retrouve derrière la Mercedes d’Hitler qui se rendait au Berghof. La route est sinueuse et le chauffeur du führer perd le contrôle de la voiture dans un virage. Hitler sort indemne de l’accident au contraire du chef de sa garde personnelle, Wilhelm Brückner, qui est gravement blessé à la tête. Mais en lui prodiguant les premiers soins, Brandt lui sauve la vie. Reconnaissant, Brückner intercède l’année suivante auprès d’Hitler pour que celui-ci prenne Brandt comme médecin personnel. Le führer accèder d’autant plus volontiers à cette requête que Brandt est un nazi de la première heures ayant adhéré au parti national-socialiste et à la Ligue national-socialiste des médecins dès 1932.

Promu Sturmbannführer dans la SS en 1937, Brandt est chargé début 1939 de superviser le « Gnadentot » d’enfants handicapés et de diriger avec Philipp Bouhler, le chef de la chancellerie, l’exécution du programme d’euthanasie. Le 14 juillet 1933 Hitler avait déjà publié une loi sur la stérilisation des handicapés mentaux qui n’avait alors rencontré que les critiques du clergé. Le décret secret du 1er septembre 1939 va encore plus loin dans l’horreur. Le texte prescrit non plus de stériliser mais de mettre à mort les handicapés ainsi que les marginaux et les dépressifs ! Le prétexte est de libérer des lits d'hôpitaux pour les futurs blessés de guerre alors que la guerre vient d’être déclarée.

Brandt et Bouhler vont alors débuter leur sinistre activité au n°4 de la Tiergartenstrasse, à Berlin, d'où le nom de code « Aktion T4 ». Les fonctionnaires du T4 expérimentent différents moyens d’extermination dont le poison avant de découvrir le gaz. Dans un premier temps, ils enferment leurs victimes dans un local et y injectent les gaz d'échappement d'un camion. Très vite, le procédé se perfectionne. En janvier 1940, une quinzaine de malheureux sont conduits dans une fausse douche et asphyxiés au monoxyde de carbone. Les cadavres sont ensuite incinérés. Leurs familles sont avisées par lettre de la mort accidentelle de leur parent et invitées à récupérer les cendres.

La courageuse opposition du « lion de Münster »

Cette opération qui devait rester secrète ne le resta pas bien longtemps, mais une fois encore seules les autorités religieuses osèrent s’élever contre le Führer. Monseigneur Von Galen est alors surnommé le « Lion de Münster », principal opposant de l'Église d'Allemagne au Troisième Reich, et s’attire les foudres des nazis après une série d’homélies contre l'euthanasie des invalides, les attaques à l'encontre de l'Église et les atteintes aux droits de l'Homme : « C’est une doctrine effrayante que celle qui cherche à justifier le meurtre d’innocents, qui autorise l’extermination de ceux qui ne sont plus capables de travailler, des infirmes, de ceux qui ont sombré dans la stérilité... N’a-t-on le droit de vivre qu’aussi longtemps que nous sommes productifs ?

 » L’évêque catholique de Berlin condamne lui aussi le décret scélérat de Hitler dénonçant en chaire « les meurtres baptisés euthanasie ». Hitler songera à faire tuer Mgr Von Galen, mais Goebbels l’en dissuadera pour éviter de rentrer en conflit avec les chrétiens. Finalement, le 24 août 1941, le Führer décide de suspendre l’opération « Aktion T4 ». Mais, déjà, près de 100.000 handicapés ont été assassinés en moins de deux ans...

L'article complet

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 08:16

 

Dans Le FigaroJean-Marie Guénois remarque que nos évêques sont bien silencieux, alors que Vincent Lambert vient d’être condamné par le Conseil d’Etat à mourir de soif et de faim et que, simultanément, le docteur Bonnemaison a été acquitté pour avoir empoisonné des patients. Etrange silence qui rapelle celui lors de la loi Veil en 1974. Nos évêques ont simplement fait publier la note d’un prêtre de Paris. Aucun n’a semble-t-il voulu intervenir dans les médias ou en chaire pour dénoncer, comme en son temps Mgr von Galen, le lion de Münster, qui avait dénoncé fortement l’euthanasie au point de faire reculer le régime hitlérien.

« Aucun évêque de l’Église de France n’a voulu commenter, mardi après-midi, la décision du Conseil d’État à propos de l’affaire Vincent Lambert. À l’exception du cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon qui, sollicité par Le Figaro, a observé: «Devant toute grande souffrance humaine, c’est le silence qui s’impose. Mais devant l’avis du Conseil d’État, nous ne pouvons pas ne pas nous interroger: notre pays gardera-t-il le respect de toute vie humaine comme une norme fondamentale de notre vivre ensemble ? »

 La suite ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 13:29

 

Vont se multiplier des homicides larmoyants

Fabrice Hadjadj, écrivain et philosophe, directeur de l'Institut européen d'études anthropologiques Philanthropos, déclare au Figarovox :

"Trois remarques toutefois s'imposent. La première concerne la confusion progressive du métier de médecin et de celui de tueur à gages, parce que, pour ne pas avouer ses limites, on se met à confondre supprimer la douleur et supprimer la personne. Deuxièmement, nous assistons à un intéressant développement du meurtre par compassion: jadis, on éliminait bravement, sans merci ; maintenant, c'est au nom de la pitié, parce qu'il faut se justifier devant une conscience devenue historiquement chrétienne. Nous avons de plus en plus, selon le mot de Bernanos, «la tripe sensible et le cœur dur», si bien que vont se multiplier des homicides larmoyants. Enfin, dès lors qu'on est dans l'évaluation subjective, quelqu'un va se trouver digne ou indigne de vivre à partir des critères de performance actuels: quoi? Tu ne peux plus trimer ni consommer? À la casse! On oublie que le Christ en croix est un tétraplégique, et que tout tétraplégique, même à la conscience diminuée, peut nous rappeler à l'essentiel, nous arracher à l'activisme et à la dispersion, nous tourner vers la simple grâce d'être là, côte à côte, à crier vers le mystère, à aimer au-delà du bien-être. Notre condition est tragique, mais on veut la réduire à un problème technique, soluble d'un seul clic."      

Lu  ICI   

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:33

 

Vous voulez être informé de la parution des prochains articles ?

Il suffit d'inscrire une adresse "mail" dans la rubrique "newsletter" ici à droite.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 07:01

 

cesinstantsprecieux3

Le documentaire "CES INSTANTS PRÉCIEUX" a été réalisé dans les pas des équipes des unités de soins palliatifs qui accompagnent les patients jusqu’au terme de leurs vies. Parmi eux, un jeune homme atteint du sida, une jeune femme arrivée avec une demande d’euthanasie et qui, une fois leurs douleurs physiques traitées, ont redécouvert l’amitié et des raisons de vivre. 
Comme nous le dit ce grand médecin: "Il y a demande d’euthanasie si le patient se sent totalement rejeté de l’espace des vivants." 
Mais derrière cette demande, il y a profondément inscrit dans le coeur des malades cette question : «est-ce que vous m’aimez encore ?» 
Le DVD "ACCOMPAGNER LA FIN DE VIE" est proposé au grand public et aux équipes médicales. Il comporte 3 films : "Ces Instants Précieux", une table-ronde sur la question de l'Euthanasie et le film "Vers une nouvelle approche de la mort". 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 22:36

 

Bernanos écrivait : "On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas tout d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure". Quoi de plus vrai à l’heure où un grand nombre de municipalités font tourner de la musique dans leurs rues, où la télévision allumée en permanence ne sert plus qu’à "vendre du temps de cerveau disponible", où chacun se balade avec un casque sur les oreilles, où les supermarchés finiront bientôt par ouvrir le dimanche ? Comment serait-il possible de développer une vie intérieure quand tout est fait pour que la vie extérieure soit une course permanente, sans le moindre temps mort ?

Ne manquez pas tout l'article ICI

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 20:23

 

Ségolène Royal présente son projet de loi, le 18 juin © WITT/SIPA

Ségolène Royal présente son projet de loi, le 18 juin

 

Puisqu'on parle de loi sur la transition énergétique, voici une réflexion qui revient aux fondamenentaux...


Ecologie chrétienne 

Résumé : Il existe une « écologie » politisée dont l’attitude est faussée par des réflexes idéologiques. A l’opposé, l’écologie véritable découle naturellement de la vision biblique du monde : souci d’une Création dont l’homme a été fait régent, piété filiale envers le Père qui nous a tout donné. 

Introduction : Les média voudraient nous faire croire que l’écologie  est un mouvement mû par des idéaux généreux et altruistes d’individus situés politiquement à gauche. 

Mais il faut distinguer entre le véritable et la fausse écologie. La première a toujours existé : ce n’est ni plus ni moins que le respect de la Création, conséquence immédiate du respect du Créateur. La fausse écologie est une idolâtrie à la mode attirant les révoltés, les nostalgiques de pureté originelle, les chercheurs du paradis perdu (mais sans emprunter le chemin ouvert par le Christ)… et les manipulateurs du malthusianisme mondial.

La suite...

Jean de Pontcharra, Le Cep n°8. 3ème trimestre 1999

 

Et retrouvez l'écologie dans nombre d'articles de Petrus Angel... 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 10:04

 

rectoMA

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 07:39

Pour ceux qui en feraient leur lieu de vacances, comme pour les autres... 


On peut le commander ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 17:28

 

Pause musicale...

Бородин : В средней Азии

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article