Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 15:30

    Une idéologue du genre à l'Education nationale : Najat Vallaud-Belkacem

On a toujours tort de penser qu'on a touché le fond. Après Vincent Peillon et sa religion laïque, après Benoît Hamon qui exécutait fidèlement son programme idéologique, voici Najat Vallaud-Belkacem, nouveau ministre de l'Education nationale. C'est un des postes majeurs de tout gouvernement socialiste, lieu stratégique de manipulation des esprits et de prédication capillaire des dogmes révolutionnaires. Cette nomination de l'ex-ministre des Droits des Femmes est une promotion de taille, qui récompense un sans-faute idéologique.
Laissons de côté son parcours politique, socialiste forcément ; proche de Vincent Peillon et d'Arnaud Montebourg, la jeune femme d'origine marocaine s'approche depuis longtemps des centres de pouvoir. Ou de ce qu'il en reste dans une France prisonnière de l'Union européenne, une France mondialisée. On sait bien que les gouvernements changent et que la politique imposée à la France demeure : de ce point de vue-là, la nomination de NVB pourrait laisser indifférent.
Mais voilà. Najat Vallaud-Belkacem est non seulement au service de cette pensée unique, elle en est une pasionaria. Notez que cela laisse ouverte la question de savoir si elle est elle-même une « penseuse » de la pensée unique. Seul importe ceci : elle la répand, la promeut, l'impose. Elle a fait de l'« égalité » un absolu, qui écrase tout sur son passage (ce qui est bien dans la nature de l'égalité révolutionnaire).
A ce titre le poste de ministre des Droits des Femmes lui allait comme un gant. Elle était déjà chargée des droits LGBT au parti socialiste, et s'est engagée en faveur du « mariage » des homosexuels. En quoi elle ne fait qu'exprimer la ligne du parti, pourrait-on dire. Mais ses convictions l'ont menée à inscrire cette lutte dans un ensemble, qui va de la promotion de la parité à la direction d'une mission de lutte contre l'homophobie sous Ayrault ; c'était elle, l'instigatrice des ABCD de l'Egalité.
Que ce soit elle qui prenne maintenant – et malgré les protestations qui ont abouti au « gel » de l'expérimentation autour de ces parcours dans certaines académies – la direction de la rue de Grenelle, c'est tout un symbole. Un pied de nez à ceux qui ont cru que le gouvernement faisait marche arrière.
Najat Vallaud-Belkacem a participé à la révision des lois bioéthiques, qui a consacré le droit de recherche sur l'embryon. Elle a soutenu et promu l'avortement : que ce soit à travers son remboursement à 100 % mis en place comme une priorité par le premier gouvernement de François Hollande, par la création du site officiel sur l'« IVG » pour assurer une bonne « information » des femmes qui risqueraient de changer d'avis en tombant sur des sites parlant des inconvénients de l'avortement et des possibilités d'obtenir de l'aide pour garder leur enfant, et enfin par la suppression du mot « détresse » de a loi sur l'avortement légal dans la loi sur l'égalité promulguée symboliquement le 4 août dernier.

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d'informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S'abonner

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 14:58

Pause musicale...

"L'oiseau de feu" d'Igor Stravinsky, mis en images dans "Fantasia 2000".


tumblr_m5wtumWCgr1rxui9eo2_500

Dans la catégorie Ecran, à découvrir !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 10:39
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 08:43

 

La société aujourd’hui a besoin de retrouver ces forces et cet enthousiasme pour s’attaquer aux chantiers qui nous attendent. 
Mais ce n’est pas forcément facile. 
Il y a des poisons, des démons qui rôdent autour de nos sociétés, de nos familles et de nos quartiers : le matérialisme, le relativisme, la résignation. 

On peut combattre le premier par la prière, le second par la foi, le troisième par l’espérance

Le matérialisme :

"Tout se consomme et tout se jette". 

Le bien-être matériel est nécessaire, mais sa recherche est devenue une fin en soi, quitte à en oublier le bon-sens, la justice et le partage, qu’on soit en temps de crise ou pas. 
Les soucis d’argent, de travail, de rentabilité, d’héritage, de propriété, de voisinage, envahissent et pourrissent bien des situations. 
On voit le monde comme s’il était plat, en deux dimensions, horizontal, et l’on oublie qu’il y a une dimension verticale, la vie de l’Esprit, la vie divine. 

Au cinéma pour passer de la 2D à la 3D il faut changer de lunettes : c’est peut-être ce qu’il nous manque aujourd’hui, changer de regard sur la réalité. 
Tout ne se réduit pas au matériel : il faut remettre de l’Esprit dans tout cela. 

Je suis révulsé par la loi qui vient de se voter en catimini, de nuit, sur l’expérimentation sur les embryons humains : les embryons deviennent des rats de laboratoire. 

On est tombé sur la tête : on est devenu "fada", ensorcelés, envoûtés. 
C’est une vision matérialiste et utilitariste du monde. Tout cela au nom du progrès et de la science : alors que la science a déjà trouvé des moyens plus performants et plus respectueux de faire de la recherche. 

On a mis le spirituel et Dieu à la porte du monde et l’on se retrouve ainsi à exploiter les hommes et les petits d’hommes. 

La prière, et la prière quotidienne, nous ramène à la 3ème dimension de notre monde : la verticalité de l’existence, la présence de Dieu.

 

Suite et source ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 21:59

 

Nous sommes parfois légitimement curieux de reconnaître la vérité, la réalité des grâces surnaturelles que nous recevons. N'y aurait-il pas un procédé, un moyen, un criterium pour discerner ce qui vient vraiment de Dieu, d'avec ce qui ne serait que le résultat d'une exaltation naturelle, un peu factice, le résultat d'un certain épanouissement de bien-être physique, d'un beau soleil ou du printemps ? Oui, il y a un procédé ; il y en a même plusieurs. Voyons.

 

Je vous l'ai dit : Dieu est acte. Il est Acte, et il est actif. Pour reconnaître les grâces de Dieu, regardons à celles qui sont vraiment actives dans notre vie. Ne vient certainement pas de Dieu ce qui nous porte à livrer à autrui les consolations et les joies surnaturelles de nos actions de grâces, à exposer avec complaisance à telle de nos sœurs, confidente de nos pensées intimes, les grands aperçus qui illuminent nos oraisons ; mais si en nous portant à l'action, à l'énergie, à la vigueur, une grâce laisse en nous la paix, augmente en nous la joie, elle vient très certainement de Dieu, car le caractère de ce qui vient de Dieu est toujours paisible, calme, joyeux. Au contraire, le trouble serait la marque irrécusable qu'une disposition ne viendrait pas de Dieu : tout ce qui est trouble vient du Père du mensonge.

Dom Delatte, Contempler l'invisible

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 21:43

Hors-série Le Point / Historia sur Blake et Mortimer

Après des hors séries sur Tintin, Lucky Luke, parait en kiosque un hors-série Le point / Historia avec en couverture les personnages de Blake et Mortimer. Le titre est accrocheur : "Les personnages de Blake et Mortimer dans l'histoire. Les éléments qui ont inspiré l'oeuvre de Jacobs."

 

Hors-série Le Point / Historia sur Blake et Mortimer

Lire la suite

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 09:45

 

A l'approche de la rentrée scolaire, retour sur le bac...    

 

Les dernières copies du bac 2014 ont été rendues lundi dernier et déjà circulent sur Internet les plus belles perles des candidats en philosophie, français ou histoire-géographie. Le site Perles du Bac s'est amusé à les recenser. Réponses fayottes, pragmatiques, engagées, condescendantes... "Le Nouvel Observateur" a concocté un florilège.

Les plus opportunistes... (et d'actualité)

Une drôle de réponse à la question de l'épreuve de philosophie "Doit-on tout faire pour être heureux ?" :

Pour être heureux, on doit parfois tout donner : par exemple ici, pour avoir le bonheur de passer 4 heures ici, je n'ai pas hésiter à affronter les grèves de la SNCF. Comme référence, je pourrais citer la CGT ou le patron de la SNCF, mais dans une copie de philosophie ça ferait un peu tache. Alors passons cet intermède léger."
  • Grève SNCF et philosophie ont vraiment fait bon ménage. Certains semblent d'ailleurs assez peu goûter le mouvement social. Ainsi, en répondant à la question, "Vivons-nous pour être heureux ?", on a pu lire :
On vit pour être heureux, mais des gens voudraient qu'on soit pas heureux ( Etat, parents, professeurs, SNCF... )"

Le (trop) concret

  • Même sujet, mais réponse plus terre-à-terre. Trop ?
Vivre heureux c'est parfois simple : un bon canapé, une bière, un match. Bref, rien à faire."
  • Le plus fâché avec l'orthographe
Pour vivre dans la joie et l'allée graisse, il faut faire des sacrifices."
  • Le plus violent
Pour être heureux, certains font des actes très méchants : violer, tuer, massacrer, torturer, découper, écorcher... Mais il n'est pas nécessaire toujours d'en arriver là."
  • Le (beaucoup) trop alambiqué
Dans une première partie, nous verrons les avantages. Dans une deuxième partie, nous verrons les désinconvénients."
  • Le confiant
Et si je n'ai pas tout donné avant, la troisième partie comprendra mes pensées sur ce sujet.
  • Le cartésien qui a oublié le nom de Descartes
Comme disait l'autre, je pense donc je suis !"
  • Le brouillon sybillin
Pour se connaître, il font se faire s'enfoncer profondément en soi et s'interroger sur ce qu'on veux."
  • Le littéraire contrarié

L'épreuve de français a aussi été le théâtre de quelques belles envolées :

Dans le poème, le dialogue entre le brin d'herbe et la tombe montre clairement que nous n'habitons pas le même univers."
  • Le prétentieux
L’émotion que l’on ressent à la lecture d’un texte poétique est la satisfaction de savoir comprendre des oeuvres que les autres ne comprennent pas."
  • Les relativistes

Les relations internationales sont assez simples à décrypter si on en croit les copies d'épreuve d'histoire-géo de ces candidats :

L'Europe reste très liée aux USA, vu qu'il ne sont séparés que par une étendue d'eau."
La Chine a commencée en 1949. Avant, elle n'avait pas fait grand-chose."
  • Le soucieux
Un français a dit un jour : "Laissez dormir la Chine, car si la Chine se réveille, après elle sera pas contente."
  • Le trop fan de série-télé

L'Europe politique, c'est comme l'hiver dans Game Of Thrones : on t'en parle mais on la voit jamais arriver."
  • Celui qui a déjà la tête dans la Coupe du monde
Le projet de construction européen a vu se succéder différentes formes : la CCE, l'UE, l'UEFA."

A vous de juger désormais, si le cru 2014 des perles du bac est un bon millésime.

Clara Wright - Le Nouvel Observateur, 25 juin 2014

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 08:55

 

Mathieu - logo Antenne 2

Georges Mathieu (1921-2012), c'était le logo de la chaîne télé Antenne 2, la pièce de 10 francs, ... mais aussi la bataille de Bouvines...

Il est exposé à Boulogne-sur-mer jusqu'au 29 septembre ...

Le Château-Musée de Boulogne-sur-Mer, premier Musée de France à accueillir une section dimportance dédiée à Georges MATHIEU, peintre majeur de l'abstraction d'après guerre. Georges Mathieu honore sa ville natale d'une donation de quinze œuvres retraçant son œuvre. Cet ensemble, composé de treize huiles sur toiles et deux gouaches, fait du Château-Musée de Boulogne-sur-Mer le premier Musée de France comptant en son sein une section dimportance dédiée à ce peintre majeur de l'abstraction d'après guerre.

Source : Georges Mathieu à Boulogne-sur-Mer (Youtube).


Pour en savoir plus sur l'exposition 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 22:35

 

Femmes tondues, Paris, août 1944. Photo © Serge de Sazo

Dans le texte qui suit, publié une première fois dans le Figaro Magazine en 1984, alors qu’on venait de commémorer en grande pompe le débarquement en Normandie, Michel Audiard raconte la libération de Paris telle qu’il l’a vécue, le 25 août 1944.

Vivement qu’on ne se souvienne plus de rien. J’ai la mémoire en horreur. On va quand même faire un petit effort, à cause de l’anniversaire, des présidents sur les plages, de la vente des objets souvenirs qui a si bien marché, de tout ça.

Nous autres, enfants du quatorzième arrondissement, on peut dire qu’on a été libéré avant tous les autres de la capitale, cela en raison d’une position géographique privilégiée. On n’a même pas de mérite. Les Ricains sont arrivés par la porte d’Orléans, on est allé au-devant d’eux sur la route de la Croix-de-Berny, à côté de chez nous. On était bien content qu’ils arrivent, oui, oui, mais pas tant, remarquez bien, pour que décanillent les ultimes fridolins, que pour mettre fin à l’enthousiasme des « résistants » qui commençaient à avoir le coup de tondeuse un peu facile, lequel pouvait – à mon avis – préfigurer le coup de flingue. Cette équipe de coiffeurs exaltés me faisait, en vérité, assez peur.

 

La suite 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 22:10

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 20:04

 

Manuel Valls face aux religions : 3 questions à Emmanuel Ratier

Emmanuel Ratier, qui publie la lettre Faits et documents deux fois par mois, sort le 25 avril une biographie explosive sur Manuel Valls, Le Vrai visage de Manuel Valls (120 pages très denses avec documents et photos). Il y parle évidemment de la répression anti-Manif pour tous, mais il rapporte aussi des éléments nouveaux et inédits. Des informations très gênantes pour Valls et c'est un euphémisme. Nous lui avons posé 3 questions :

V1. Quelles relations Manuel Valls entretient-il avec la religion catholique et avec les représentants catholiques ? On raconte qu'il aurait pensé être prêtre, lorsqu'il vivait encore en Espagne. Est-ce une réalité ? Est-il plus proche d'un Vincent Peillon au laïcisme exacerbé ou d'un Nicolas Sarkozy et de sa laïcité dite positive ?

Emmanuel Ratier : Manuel Valls est issu d'une famille ultra-catholique sur plusieurs générations, engagée dans des mouvements catholiques. Son grand-père, qui a fondé le principal journal catholique conservateur de Catalogne, El Mati,  avait un directeur de conscience. Le journal a été interdit dès la prise du pouvoir local par les Rouges. Ce qui n'empêche pas la soeur de Manuel Valls de déclarer, sans rire, que le quotidien a été interdit par Franco...

Le jour de l'insurrection communisto-trotsko-anarchiste, toute la famille a assisté à une messe privée à l'église San Juan d'Horta, le faubourg huppé de Barcelone. Après, les religieux ont confié à la famille Valls les ornements les plus précieux, les trésors de leur église, les hosties consacrées, etc. C'est le père de Manuel Valls qui a porté le ciboire alors qu'il n'avait que 12 ans. Toute la famille a failli être fusillée pour avoir caché ces trésors durant toute la guerre civile. Les hosties étaient dissimulées derrière un miroir. Chaque fois qu'il passait devant, chaque membre de la famille faisait une génuflexion. Manuel Valls tout comme sa soeur est baptisé. Il a été enfant de choeur, a servi la messe et a même failli devenir prêtre si l'on en croit sa soeur. Il s'est marié religieusement à Saint-Louis-en-l'isle et ses enfants sont baptisés. Ce n'est pas du tout ce qu'on appelle un "laicard" même s'il tente aujourd'hui de le faire croire.

2. Manuel Valls est-il toujours franc-maçon ? Les médias nous répètent qu'il a été initié mais qu'il ne serait plus membre.

E.R. : Je ne sais pas si Manuel Valls est toujours franc-maçon. Du moins il l'a été, a été initié très jeune au Grand Orient de France et l'un de ses deux meilleurs amis est Alain Bauer, qui est le parrain d'un de ses enfants. Outre d'être le chantre de la fausse sécurité (mettre des caméras au lieu d'arrêt les délinquants), Bauer a été le plus jeune Grand Maître du Grand Orient de France. Il a des réseaux dans tous les milieux qu'il a mis au service de Manuel Valls. Comme l' a confié son autre très proche ami, Stéphane Fouks : " Avec Manuel au PS et Alain au GO, on tient la France pour trente ans." (cité par Challenges, 3 avril 2014)."

3. Comment Manuel Valls considère-t-il l'islam ? Est-il prêt à financer par l'argent public la construction de mosquées ?

E.R : A propos de l'islam, Manuel Valls a considérablement varié, comme d'habitude, avec un double visage à la limite de la schizophrénie. Le Vrai visage de Manuel Valls cite ses propos en 2003 lors de débats télévisés, avec l'habile prédicateur Tariq Ramadan, où il se déclare favorable au financement par les municipalités et les collectivités locales. Il explique comment a été construite la mairie d'Evry : en allant cherche l'argent en Arabie saoudite. Il est difficile d'être plus clair."

Michel Janva le 24/04/14 ICI 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 17:00

1.99 € en kiosque, pour le premier album - de 1954 - d'une nouvelle collection Hachette.


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 14:44

 

Pour le 25 août, fête de Saint Louis

Louis de France, les djihadistes du Levant et les idéologues d’Occident

par Daniel-Ange

Nous sommes en 1250. Saint Louis, prisonnier, comparaît devant le sultan du Caire. Joinville est présent, témoin de ce dialogue sidérant :

- « Quelle est la cause de votre tristesse ? »

- « C’est que je n’ai point gagné ce que je désirais le plus gagner, la chose pour laquelle j’avais laissé mon doux royaume de France, et ma mère, chère encore, qui criait après moi, la chose pour laquelle je m’étais exposé aux périls de la mer et de la guerre.

- « Et qu’est-ce donc, O Seigneur Roi, que vous désiriez si ardemment ? »

- « C’est… ton âme ! Que le diable promet de précipiter dans le gouffre. Mais jamais, grâce à Jésus Christ, qui veut que toutes les âmes soient sauvées, il n’arrivera que satan puisse se glorifier d’une si belle proie. Le Très Haut le sait, lui qui n’ignore rien : si toute le monde visible était à moi, je le donnerai tout entier, en échange du salut des âmes.

- « Eh quoi ! bon Roi, tel a été le but de ton pèlerinage si pénible ? Nous pensions tous, en Orient, que vous tous les chrétiens, aspiriez ardemment à notre soumission et vouliez triompher de nous par avidité de conquérir nos terre et non par désir de sauver nos âmes.

- « J’en prends à témoin le Tout Puissant, je n’ai point souci de retourner jamais dans mon Royaume de France, pourvu que je gagne à Dieu ton âme, et les âmes des autres infidèles, et qu’elles puissent être glorifiées.

Voilà donc le mot-clé lâché. Ce que veut ce Roi missionnaire, en finale, c’est la Gloire du Ciel, la Gloire du Royaume éternel, la propre Gloire du Ressuscité, non seulement pour ce Sultan, mais pour touts les musulmans du monde.

Père Daniel-Ange.

Lisez la suite sur France catholique

A vos commentaires...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 09:54

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 19:47

 

Trop de temps et d’énergie sont aujourd’hui perdus en querelles de clocher

Ancien secrétaire particulier du cardinal Jean-Marie Lustiger, le Père Matthieu Rougé a été aumônier des parlementaires pendant 9 ans, lorsqu'il était curé de Sainte-Clothilde. Il publie "L'Eglise n'a pas dit son dernier mot - Petit traité d'antidéfaitisme catholique" et déclare à Valeurs actuelles :

"La loi Taubira a été votée, le modèle familial est menacé, les lois de bioéthique sont remises en question, la société cherche ses repères. De nombreux chrétiens sont inquiets devant cette volonté de « changer l’Homme ».  Pourquoi votre livre est-il si optimiste ?

Mon livre n’est pas optimiste mais « antidéfaitiste ». J’aime le mot de Bernanos qui renvoie dos à dos les optimistes et les pessimistes, qualifiant les uns d’ « imbéciles heureux » et les autres d’ « imbéciles malheureux »… Il ne s’agit pas de nier les difficultés traversées en notre temps par la foi et les valeurs chrétiennes mais d’y réagir avec un surcroît d’espérance et d’énergie. Les ruptures anthropologiques que vous évoquez sont le signe d’une crise de la raison : elle serait désormais incapable d’exercer un véritable discernement éthique. Mais la foi chrétienne ne cesse d’éveiller la raison humaine à ses capacités et à ses responsabilités. Si nous voulons échapper à l’injustice et à la violence, il nous faut travailler avec courage et persévérance à mettre en lumière la vérité sur la personne humaine et sa dignité.

Pourquoi secouez-vous les chrétiens dans votre livre ?

J’essaye surtout de les encourager. La plupart des médias somment les catholiques de se reconnaître ultra-minoritaires, en perte irrémédiable de vitesse, en décalage insurpassable avec la culture contemporaine… A l’intérieur même de l’Eglise, il arrive qu’on entretienne ce défaitisme que le Pape François, avec sa lucidité roborative, qualifie de « lâcheté » et de « recroquevillement ». Si nous ouvrons les yeux, nous voyons que, dans l’indéniable désert ambiant, Dieu fait jaillir des sources, pour reprendre une belle image biblique. [...] 

Le message de l’Eglise est surtout universel. Trop de catholiques sont prisonniers d’une vision exclusivement franco-française ! A l’échelle du monde, la foi catholique est en expansion : il n’y a jamais eu dans l’histoire autant de baptisés et de prêtres qu’aujourd’hui. Pour résister au défaitisme ambiant, il suffit d’ouvrir les yeux et les oreilles sur les signes de vitalité spirituelle de notre monde et les sur les pierres d’attente de notre époque, qui constituent autant d’invitations à un témoignage tonique et novateur. [...]

Trop de temps et d’énergie sont aujourd’hui perdus en querelles de clocher. Trop de ressources humaines et spirituelles sont gâchées par manque de capacité à fédérer et encourager les personnes et les initiatives. La génération Jean-Paul II n’a pas oublié l’appel des JMJ de Rome : «Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le feu au monde entier ! »"

5 juin 2014 par Michel Janva

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 07:01

 

 

Grand athée devant l'Eternel, spécialiste de l'évolution et de l'éthologie, professeur émérite de l'université d'Oxford, Richard Dawkins vient de déclencher une tempête sur twitter en écrivant qu'il serait « immoral » de ne pas avorter un enfant atteint de trisomie 21, rapporte LifeSiteNews.
La « conversation » a démarré par un commentaire de Dawkins à propos de l'affaire qui agite actuellement l'Irlande, où une jeune femme a accouché par césarienne alors qu'elle réclamait un avortement au nom de ses pensées suicidaires. « L'Irlande est un pays civilisé sauf dans 1 domaine », écrivait-il en commentant un article sur l'Eglise catholique qui « préfère la barbarie médiévale à l'avortement moderne. »
L'avortement est-il donc « civilisé » ? Est-il civilisé d'éliminer ainsi les enfants trisomiques ? Oui, répond Dawkins : très. « Il s'agit de fœtus, diagnostiqués avant d'avoir des sentiments humains. »
Une femme lui écrit : « Je ne sais pas honnêtement ce que je ferais si j'étais enceinte d'un enfant atteint de trisomie 21. Un vrai dilemme éthique ». Réponse de Dawkins : « Avortez et essayez de nouveau. Il serait immoral de le mettre au monde si vous avez le choix. »

20 août 2014. La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 16:48

 

"Il n'y a pas d'idée plus hostile à la modernité que le pain quotidien"

Marin de Viry, auteur de l'essai Tous touristescritique le tourisme de masse. Extraits :

"Je vais être néo-marxiste, mais je crois que c'est le salariat, plus que la démocratisation, qui change tout. Les congés payés font partie du deal entre celui qui a besoin de la force de travail et celui qui la fournit. A quoi s'ajoute la festivisation, qui est d'abord la haine de la vie quotidienne. Et il est convenu que la destination doit être la plus exotique possible, car la banalité de la vie quotidienne, du travail, est à fuir absolument. Au fur et à mesure de l'expansion du monde occidental, la fête se substitue à la banalité, et la banalité devient un repoussoir. Il n'y a pas d'idée plus hostile à la modernité que le pain quotidien.

Autour de ce deal s'organise une industrie qui prend les gens comme ils sont, individualisés, atomisés, incultes, pas curieux, désirant vivre dans le régime de la distraction, au sens pascalien du terme, c'est-à-dire le désir d'être hors de soi. Le tourisme contemporain est l'accomplissement du divertissement pascalien, c'est-à-dire le désir d'être hors de soi plutôt que celui de s'accomplir. Promener sa Game boy à 10 000 kilomètre de la maison, si ce n'est pas s'oublier, qu'est-ce c'est? [...]

Nous sommes dans la culture de l'éclate, de la distraction permanente, sans aucune possibilité de retour sur soi. Le monde moderne est une «conspiration contre toute espèce de vie intérieure», écrivait Bernanos. Je crois que le tourisme est une des modalités de destruction de la vie intérieure."

Lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 13:50

 

" Une douche froide s’abat sur la Silicon Valley et Hollywood. De Mark Zuckerberg à Bill Gates en passant par Steven Spielberg ou Justin Timberlake, toutes les stars participent au «Ice Bucket Challenge», un défi Facebook lancé par l’ALS Foundation afin de récolter des fonds pour lutter contre la maladie de Charcot.(...) Le défi consiste à se verser un seau d’eau glacée sur la tête face caméra et à inviter trois autres personnes à le faire." (20minutes.fr).

Le Président de la République française n'avait pas attendu cet appel pour s'engager :


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 08:44

 

© Sheila Rock - Warner Classics

Emission RCF du vendredi 22 août 2014

"Quand on est artiste on a honte de ne pas être à la hauteur." HJ Lim a commencé le piano à trois ans comme beaucoup de petites coréennes, mais rapidement ses professeurs décèlent un immense talent. Elle répond à Thierry Lyonnet.
Elle donne ICI (video) le 2e concerto pour piano et orchestre de Rachmaninov. Un régal.
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 08:30

Au "Monde" , on n'aime pas beaucoup "le Puy du Fou". Retour sur un article de mars.

 

L’anti-village gaulois est en Vendée

Le Monde du 30/03/2014.  Par Jean-Baptiste Jacquin

Après avoir réalisé, en 2013, 64 millions d’euros de chiffre d’affaires, le parc du Puy du Fou compte investir en 2014 près de 24 millions.

 

Personne ne l’a vu venir ! Le spectacle du Puy du Fou, créé en 1978 sous l’égide de Philippe de Villiers, président du Mouvement pour la France et symbole politiqued’une droite souverainiste et traditionaliste, a prospéré lentement mais sûrement.

Devenu un véritable parc à thème, le Puy du Fou a détrôné, pour la première fois en 2013, le Parc Astérix et le Futuroscope en termes de fréquentation. Selon les chiffres publiés par le parc, jeudi 27 mars, 1,74 million de visiteurs ont été accueillis en 2013 sur le site vendéen, soit 8 % de plus qu’en 2012.

Certes, on est encore loin des près de 15 millions de Disneyland Paris, le plus grand parc d’Europe. Mais figurer sur la deuxième marche du podium français est une consécration.

Au-delà du véritable succès populaire, c’est une réussite économique et une performance entrepreneuriale. Ce qui surprend, c’est que même ses concepteurs n’avaient sans doute jamais imaginé pareille « success story ».

En tout cas, l’aventure du Puy du Fou a poursuivi son chemin, sans jamais vouloirjouer les gros bras ni se positionner en concurrent tricolore d’un envahisseur qui serait Disney. L’affaire a été gérée, depuis le début, avec une grande prudence. Tout simplement parce que ce n’était pas censé devenir une affaire…

ZÉRO DIVIDENDE

Le spectacle était joué par des bénévoles habitant les environs et organisé par une association loi 1901. C’est en 1989 qu’a été créé le parc à thème, histoire degarder sur place un peu plus longtemps les touristes qui commençaient à venir de loin.

C’est le début d’une nouvelle aventure, celle d’une entreprise. Car il s’agit désormais d’investir dans des décors, de créer des spectacles et de bâtir un hôtel. La société fondée est ordinaire, au sens où elle a des salariés, des recettes et des dépenses.

Ayant pour actionnaires l’association de la Cinéscénie (le nom du spectacle) et une seconde association (Puy du Fou Stratégie), la société baptisée Grand Parc du Puy du Fou verse zéro dividende. Et peut ainsi réinvestir la totalité de ses bénéfices.

La mise de départ provenait exclusivement des excédents générés par le spectacle. Aucune subvention n’est venue aider, ni au démarrage ni ensuite.

Après avoir réalisé, en 2013, 64 millions d’euros de chiffre d’affaires, le parc compte investir en 2014 près de 24 millions. Avec un quatrième hôtel et un nouvel espace thématique. L’unité historique a été abandonnée depuis longtemps : les Vikings côtoient un Colisée romain, une cité médiévale, etc.

On aurait pu y voir un village gaulois. C’est tout le contraire, puisqu’il innove et s’exporte.

L’expertise de cette société de 130 salariés (1 300 avec les saisonniers) présidée par Nicolas de Villiers, le fils du créateur, est désormais identifiée. Le Puy du Fou vient de remporter un appel d’offres pour créer un parc de 100 hectares autour de l’histoire russe au sein d’un mégaprojet de 1 000 hectares près de Moscou.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article