Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 09:02

 

  

cliquez sur l'image pour écouter le débat

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 08:47
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 21:01

 

Étymologie

Le terme solstice vient du latin solstitium (de sol, « soleil », et sistere, « s'arrêter, retenir »), faisant référence à l’azimut du Soleil à son lever et à son coucher semble rester stationnaire pendant quelques jours à ces périodes de l'année, avant de se rapprocher à nouveau de l'Est au lever et de l’Ouest au coucher.

Le terme latin solstitium est employé à la fin de la République romaine au ier siècle av. J.-C.Pline l'Ancien l'emploie plusieurs fois dans son Histoire naturelle dans le même sens qu'actuellement. De même, d'un point de vue astronomique moderne, c'est la période où la déclinaison du Soleil semble constante et son mouvement apparent vers le nord ou le sud sur la sphère céleste semble s'arrêter avant de changer de direction.

Histoire

Lever de soleil le jour du solstice d'été à Stonehenge.
Sur un fond nuageux un rayon de Soleil perce au-dessus d'une montagne.
Lever de soleil le jour du solstice d'hiver entre Crib Goch et Carnedd à Llanrug au Royaume-Uni.

Les solstices d'hiver et d'été sont la source de nombreuses célébrations, fêtes païennes ou fêtes religieuses dans différentes cultures au cours de l'histoire.

Dans l'Égypte antique, le solstice d'été correspond à peu près au gonflement des eaux du Nil et marque le début de la nouvelle année.

Plusieurs tribus amérindiennes célèbrent le solstice d'été par la danse du soleil.

Le christianisme célèbre différentes fêtes liées aux solstices, apparentées à la fête de la Saint-Jean, le 24 juin, et à Noël, le 25 décembre.

 

 

 

 

 

Extraits de Wikipedia.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 18:50

 

Un peu d'air frais ...

faites en profiter à vos amis...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 18:33

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 18:25

En français, fête de l'enfer.

C'est ce week-end à Clisson, sympathique petite ville viticole (le muscadet) de Loire-Atlantique.

© MaxPPP

                          

Slayer y a chanté hier " L'anti Christ" .

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 09:15

 

3939295_girl_545x341Un peu de fraîcheur dans ce monde de brutes...                   "Après deux années passées sur les routes de la planète, la célébrissime « Jeune fille à la perle » de Johannes Vermeer a retrouvé sa demeure et ses compagnons de l'âge d'Or néerlandais au musée Mauritshuis, qui rouvrira ses portes la semaine prochaine.

 

La « Jeune fille à la perle » est devenue « la Joconde du Nord » [...]
Cette petite huile de 45 cm sur 40, peinte vers 1665, ne cesse de fasciner et d'intriguer depuis trois siècles."

On est loin, bien loin des Femen ...

  

20 juin 2014 sur  Valeurs chrétiennes : Culture 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 08:25

      On va finir par revenir à :

france-provinces.jpg

Le point de vue sur les regroupements de régions de Jean-Robert Piette, président de la Société de Géographie.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 08:17

 

Lors des oraux d’admission au Capes, les candidats présentent deux épreuves : la première dite de « leçon » (trente minutes d’exposé sur un sujet tiré au sort suivies de trente minutes d’entretien) et la seconde dite « épreuve sur dossier ».

Cette épreuve sur dossier se déroule en deux temps :

- Vingt minutes de réflexion et analyse sur un sujet en histoire ou en géographie (selon la matière non présentée à la leçon), à partir de trois documents (suivies de vingt minutes d’entretien)
- Dix minutes de réflexion et analyse sur un quatrième document se référant à cette fameuse compétente « agir en fonctionnaire de l’état de façon éthique et responsable ».

Cette année, le jury a poussé l’idéologie ambiante à son paroxysme. Le sujet posé à de nombreux candidats le lundi 16 juin posait ainsi deux questions à l’épreuve sur dossier en géographie :

- L’étude des discriminations, notamment de sexe et de genre, est-elle pertinente pour aborder les conflits en géographie ?
- En quoi les luttes contre les stéréotypes filles-garçons participent-elles à régler les situations conflictuelle ?

Outre l’absence de lien direct avec les compétences en géographie des futurs enseignants, les documents à l’appui étaient d’une rare objectivité : préface d’un ouvrage Genre et construction de la géographie, extrait du rapport remis en janvier 2014 à Najat Vallaud-Belkacem pour la lutte contre les stéréotypes du genre… Aucune place n'est laissée à la réflexion, dans la mesure où les questions et les documents sont trop orientés et partisans pour permettre un débat contradictoire.

Nous sommes nombreux à avoir eu ce sujet : c'est donc bien la ligne officielle de recrutement des profs et non un dérapage d'un examinateur un peu trop zélé.

C’est donc officiel. Le changement de civilisation promis par Mme Taubira et le changement des mentalités voulu par M. Peillon passent par l’école. École dans laquelle les professeurs seront cette année sélectionnés non en fonction de leurs compétences disciplinaires et pédagogiques, mais bien en fonction de leur adhésion à une idéologie d’État.

Lisez l'article complet ICI.

Heureusement, "la théorie du genre n'existe pas". Nous voilà rassurés.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 22:35

Moi, j'ai des principes :

  • Je préfère le téléphone au "face à face", le courriel au téléphone, le SMS au courriel.
  • Je ne réponds pas aux invitations et propositions qui me sont faites, surtout si je suis personnellement invité.
  • Si un message ne me pose pas personnellement une question très précise, je ne réponds pas.
  • Je fais suivre un message en laissant le titre comme ça : Tr>fw>>TR >>>fw>Fw , et en laissant toujours tous les noms et adresses de personnes qui ne le souhaitent sans doute pas.
  • Je reçois beaucoup trop de mails ? Je les mets directement à la poubelle, et, soit j'injurie l'expéditeur, soit je ne lui dis rien.
  • J'envoie toutes sortes de messages à tout le monde tous azimuts. Surtout des blagues et des hoaxs ...

D'autres principes...


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 17:58

 

Désinformation sur la "fosse" aux enfants en Irlande

De Marie Piloquet dans Présent :

"En pleine Irlande catholique, voilà du pain bénit pour les opposants à l’Eglise. Et toute la presse se rue pour dénoncer ce nouveau scandale « dramatique », « effroyable », qu’elle peut ajouter victorieusement au chapelet d’épisodes de maltraitance et de pédophilie qu’elle a agité ces dernières années.

Tout vient des recherches d’une historienne, Catherine Corless. Qui, grâce aux archives d’un ancien foyer catholique irlandais, St Mary, à Tuam, dans le comté de Galway, découvre des registres de décès suggérant quelque 800 inhumations secrètes, sans cercueil ni pierre tombale, par les sœurs de Bon Secours qui dirigeaient l’établissement. Les registres publics renseignaient déjà sur les centaines d’enfants morts dans ce foyer entre 1925 et 1961, date de sa fermeture. Mais personne n’avait fait le lien avec la fosse emplie à ras bord d’ossements, découverte par les habitants de Tuam en 1975, qui l’avaient jusque-là toujours rattachée aux victimes de la grande famine du milieu du XIXe siècle.

Le ministre chargé de l’Enfance, Charlie Flanagan, a parlé de révélations « profondément bouleversantes (…), d’un rappel choquant d’un sombre passé de l’Irlande ». Des membres de l’opposition ont souhaité une enquête gouvernementale exhaustive sur cette affaire. Et l’archevêque de Dublin, Diarmuid Martin, s’est dit favorable « à des fouilles sur ce qui pourrait être des tombes anonymes ».

Mais de quoi sont morts ces enfants ? Selon les documents, de malnutrition et de maladies infectieuses comme la tuberculose, sans parler de ceux qui ne survivaient pas à la naissance.Rappelons que, lors de la première moitié du XXe siècle, la très pauvre Irlande enregistrait le taux de mortalité infantile le plus élevé d’Europe et que les épidémies de tuberculose y faisaient des ravages. Les statistiques de mortalité sont sans doute les mêmes qu’ailleurs : ils ne parlent pas du nombre total d’enfants passés par le foyer. Préférant se jeter sur un rapport d’inspection gouvernemental décrivant certains enfants « fragiles, émaciés » qui date de … 1944, année de pleine guerre mondiale.

Ce qui est extraordinaire, c’est le retournement opéré.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 14:56

 

Le président de la République a demandé une loi permettant à un majeur atteint d'une maladie incurable de demander «une assistance médicalisée pour terminer sa vie en dignité». Le texte pourrait être présenté d'ici à la fin de l'année.

En attendant, la propagande pro-euthanasie est de retour avec le nouveau procès de Nicolas Bonnemaison, qui s'ouvre mercredi, devant les assises des Pyrénées-Atlantiques. Poursuivi pour avoir tué 7 patients (au minimum), l'ancien urgentiste avait été radié par l'Ordre des médecins. Il comparaît libre.

Plus de 250 médecins ont dénoncé dans une lettre ouverte à François Hollande la radiation de l'urgentiste. Une pétition en sa faveur a également recueilli 60 000 signatures... Une seule famille de victime s'est constitué partie civile contre Nicolas Bonnemaison. Les six autres n'ont pas estimé devoir le faire.

11/06/2014. Lu sur Culture de mort : Euthanasie 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 07:30

 

 

En vous inscrivant à la Newsletter,

vous serez tenu au courant de la parution des nouveaux articles.

Pour cela, indiquez une adresse mail ici à droite : "Newsletter".


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 07:10

 

Vous avez aimé "la vie des autres" ? Vous aimerez "D'une vie à l'autre".

Ne tardez pas à aller le voir.

 

D'UNE VIE A L'AUTRE

Réalisé par Georg Maas

Europe 1990, le mur de Berlin vient de tomber. Katrine, qui a grandi en Allemagne de l'Est, mais qui vit depuis 20 ans en Norvège, est une « enfant de la guerre », fruit d'une relation entre une Norvégienne et un soldat allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle mène une vie familiale heureuse, jusqu'au jour où un avocat lui demande de témoigner contre l'État norvégien au nom des enfants de la guerre, et que progressivement, ses secrets refont surface, obligeant ses proches à prendre position.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 22:53

 

      L’Île de Giovanni de Mizuho Nishikubo

Poétique. 1945. L’île japonaise de Shikotan passe sous contrôle soviétique. Pour Junpei et son petit frère, le quotidien prend un tour tragique, seulement éclairé par leur fascination commune pour le conte de Kenji Miyazawa Train de nuit dans la Voie lactée et par l’amitié de Junpei pour une petite Russe, Tanya. Un dessin animé sur un sujet austère, voire sombre, traité dans un style plus enfantin que chez Miyazaki et avec un ton moins sobre, parfois envahi par le pathos. L’histoire est originale, poétique par moments, mais paraît bien grave et alambiquée pour le public d’enfants auquel elle s’adresse

Laurent Dandrieu

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 18:00

Détente...

J'ai déjà fait part sur ce blog de la profonde admiration qui m'envahit (et l'expression n'est pas trop forte) à la lecture ou plutôt la visite (comme dans un musée) des livres de Sempé. L'incroyable délicatesse du trait et la profondeur du regard de l'artiste sous l'apparente simplicité du dessin donne un plaisir rare et subtile.
Ce petit livre est peut-être encore plus représentatif du talent de l'auteur car il est composé que de dessins et croquis sans « histoire ». C'est au lecteur de l'inventer. Et ça marche ! Où va ce petit vieux crispé sur son vélo ? Pourquoi ce vacancier, revenant des courses le porte-bagage regorgeant de fruits et légumes, a-t-il un air si décontracté ? Pour qui pose ce sportif du dimanche les bras fièrement croisés ? Toute une galerie de cyclistes croqués avec tendresse par un maître du dessin. Un livre de pur plaisir et de rêverie.
Tout simplement génial.
Lu ICI
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 17:43

 

Retour sur le black metal norvégien et les incendies d’églises

HELLFEST-mpi
Du 20 au 22 juin, la commune de Clisson va une fois de plus accueillir le Hellfest, festival de musique black metal aux références ouvertement satanistes.
Nous ne manquerons pas de revenir sur ce phénomène.
Commençons par un premier article consacré à l’histoire du black metal norvégien et aux incendies d’églises dont il est responsable.
L’histoire du black metal norvégien est indissociable du groupe Mayhem, et plus particulièrement de son guitariste, Øystein Aarseth. Aarseth fonde Mayhem en 1983, alors qu’il est âgé de quinze ans à peine. Rapidement, Aarseth adopte des maquillages macabres. Il s’intéresse de plus en plus au satanisme et à tout ce qui est morbide et blasphématoire. Il adopte comme pseudonyme « Euronymous« . Eurynomos, dans la mythologie grecque, est une créature vivant sous terre au royaume des morts. Cependant, l’orthographe « Euronymous » apparaît dans La Bible Satanique d’Anton Lavey qui le définit comme le prince des morts. 

hellfest-mayhem-MPI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 08:34

 

La multiplication des maîtres à penser

6172785-9223740.jpg?v=1388110942  Notre époque s'imagine être libre et affranchie de toute contrainte, de toute morale, de toutes valeurs considérées comme arbitraires et insupportables. Chacun veut choisir ce qu'il veut penser, picorant au hasard, consommant un peu de ci, un peu de ça, un peu de christianisme, un peu de bouddhisme, un peu de « Nitche » (voir photo prise ici, même Lou-Andréas Salomé s'y est laissé prendre), mais surtout rien qui implique de l'altérité ou de se soucier de l'autre plutôt que de rester centré sur son nombril.

Et paradoxalement, apparemment du moins, dans le même temps, poussent un peu partout comme du chiendent, du mildiou, de la « mauvaise herbe » des « maîtres à penser » de tout style, des spécialistes en "côtching", en "direction spirituelle", de toute obédience, qui bien souvent aux prétentions matérielles de la classe sociale dont ils sont tous issus, les bourgeois, rajoutent en jouant sur leurs « réseaux », et copinages endogamiques, des prétentions sociales, intellectuels et culturelles, à servir de guides au « bon peuple », aux « pékins moyens ». Bien souvent le "côtch" est un imbécile qui, bénéficiant d'une petite expérience dans un domaine, pense ou feint de penser que cela le légitime pour tout le reste.

Pour se justifier, ils énumèrent généralement leurs titres de gloire supposés : d'avoir écrit dans tel journal, édité leurs livres dans telle maison d'édition, qu'ils ont bien connu tel auteur célèbre lui-même très ami avec tel philosophe fameux, ou se contentent de visser une plaque de cuivre à côté de leur sonnette etc...

En gros ils acquéraient la sagesse et le talent de leurs relations dont ils se réclament par procuration, par contact ou intinction...

Quelles que soient la direction ou l'origine des opinions et pensées, et maximes et aphorismes professés par ces « maîtres », cela réveille en moi le gamin de Paris insolent, le gosse de Pantruche, le petit banlieusard indocile n'ayant surtout pas envie de se laisser domestiquer par un bourgeois ayant des vanités à satisfaire fût-ce un curé réputé saint. Dans le cas précis, à l'instar de Bernanos, je préfèrerai toujours les prêtres humbles, maladroits et même pas brillants, à l'image du « petit curé d'Ambricourt » pourtant beaucoup plus proches qu'eux du mystère divin aux prêtres « mondains » qui goûtent les compliments et l'adulation avec un peu trop de gourmandise. 

La suite sur le blog Mes Terres Saintes... 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 06:15

 

      Première « Boulette » durant l épreuve de philo et première polémique du Bac 2012 à Valencienne   

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 16:54

 

" L'Eglise fête la Sainte Trinité . Une bonne occasion de nous rappeler que la religion musulmane nie ce dogme . Philippe Maxence vient d'ailleurs de publier Chesterton face à l’islam (Edition Via Romana) où il démontre que cette négation de la Trinité est en réalité une négation de la personne et du libre arbitre.

Nous vous donnons à lire cette lettre de Jean Coulonval (1912-1999), ouvrier lillois. Le 25 octobre 1941, Jean Coulonval alors garde-forestier en Algérie, reçoit une vision qui lui fait percevoir dans une image fulgurante la globalité du réel . Il publia en 1979 un livre extraordinaire, recueil des correspondances qu'il eut avec les grands intellectuels de son temps : Synthèse et temps nouveaux , Librairie René Girard, Lille. "

 

A Mr Jean-Claude Barreau

Je retrouve votre livre "De l'Islam en général et du monde moderne en particulier". C'est vrai, les intellectuels occidentaux n'ont rien compris à l'Islam. Curieusement, c'est mon contact avec l'Islam en Algérie, qui m'a fait comprendre la vérité du Christianisme. (...)Tout est parti du constat que tout existant est de structure trinitaire. Le 3, le triangle, 1er cycle, est le germe de tout existant. S'il n'y a pas cycle rien n'existe: on est enfermé entre le 1 et le 2 dans un perpétuel aller et retour sans possiblilité d'y échapper.

L'Islam est une erreur parce qu'il nie la Trinité, le Trois. C'est parce qu'il m'a été donné de connaître le Trois que j'ai été conduit à penser que la chrétienté qui enseigne la Trinité est la seule religion vraie. Une religion, par définition, relie le monde temporel sensible au monde de l'Esprit, le créé et le créant. Si le créé est de structure trine, il faut bien que le créant le soit aussi.

La Trinité n'est pas pour moi un dogme, selon le catéchisme une vérité que nous ne pouvons comprendre mais que nous devons croire. Je ne crois pas la Trinité, je la sais, par logique géométrique. De même, je dis que Dieu est de la même nécessité qu'une circonférence a nécessairement un centre, et un seul. Je ne dis pas: Dieu existe; il est, Ex-ister c'est être engendré de l'être, extrait de l'être. Dire que Dieu ex-iste, c'est dire qu'il n'est pas par lui-même - "per se"-, qu'il doit son ex-istence à quelque chose autre que lui-même. Si, en disant que Dieu existe, on entend que Dieu est la réalité première, c'est vrai, mais c'est précisément parce qu'il est la réalité première qu'il est, et donc qu'il n'existe pas. Ce qui ex-iste c'est sa création à partir du trois, du cycle.L'obstacle à la compréhension du Dieu qui est, et donc n'existe pas, est la tendance presque incoercible à penser Dieu dans les 3 dimensions de l'espace, comme occupant un espace. Cette fausse idée de Dieu est la source de toute idolatrie: l'idole est vécue comme occupant un espace: c'est une pierre, ou un végétal, ou un animal ou toute autre chose. L'idolatre confère les attributs de Dieu qui est à une créature qui existe.

Nier la Trinité c'est, ipso-facto, nier les relations subsistantes entre le 3, le divin, et sa création. D'où l'absence de sens scientifique chez les musulmans. Ce sens a existé, mais s'est éteint vers le 13°siècle, probablement quand l'Islam s'est limité à la récitation par coeur du Coran. Le pakistanais Abdou Salam, seul prix Nobel d'origine musulmane a constaté que l'Islam n'a rien apporté dans le domaine scientifique, au sens moderne.

D'où vient le Coran ? Il nie la Trinité, dit que les chrétiens sont des associateurs, qui ont inventé 3 Dieux. Les musulmans n'ont pas le sens du trois, et donc du cycle. Or, tout ex-istant est cyclique, sans le 3 rien n'ex-iste.

Il semble que Mohammed n'a fait que répandre l'enseignement qu'il a reçu d'un juif, nommé ben Tobal, peut-être le père de sa femme Kadidja,qui était juive.

La Trinité n'est pas un dogme religieux, c'est un constat scientifique cosmique. C'est un dogme religieux dans la mesure où il ne peut y avoir contradiction entre le concept Dieu et ce que constate la science,entre le germe et son fruit. (8 mars 1992).

Jean Coulonval   

                

Merci à EVR.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article