Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 10:43

Le populisme, pour quoi faire ?

Jacques de Guillebon

Source : La Nef n°291 Avril 2017
Nombreux avons-nous été à nous réjouir des deux surprises politiques internationales de l’an passé, le Brexit et l’élection de Donald Trump. Peut-être pas tant, faut-il avouer, surtout pour le second cas, par adhésion au programme politique qui était proposé, que par jouissance devant la défaite de forces oligarchiques dont la morgue devenait par trop patente.

Nous avons retrouvé le peuple, avons-nous songé. Soit. Mais quel peuple ? A-t-il encore cette dimension organique qui peut le rendre capable de maîtriser ses destinées ? La même question se pose aujourd’hui pour la France, qui va devoir choisir son président. Comment raisonne ce peuple et ses choix sont-ils toujours valables ? On sait que les Grecs distinguaient deux types de peuple, le laos, c’est-à-dire le peuple non organisé (la masse), et le démos, le peuple comme corps politique. Ce démos existe-t-il encore aujourd’hui, et si oui, sous quelle forme ? 

La politique spectaculaire qui prévaut depuis près d’un siècle, c’est-à-dire depuis la naissance conjointe de l’hollywoodisme et des totalitarismes, fasciste, nazi et communiste, aura fait beaucoup de tort à l’exercice de la raison politique parmi les peuples. Mais il faut constater que la séduction s’est accélérée ces derniers temps : qu’un Emmanuel Macron, sans vrai programme, sans bilan et sans histoire puisse recueillir les suffrages putatifs de tant de Français en dit long sur l’époque. De même, un Donald Trump aura exercé une étonnante fascination sur le peuple américain, à qui il promit de le débarrasser de tout ce qu’il pouvait haïr.

Nous n’avons pas ici l’intention de faire le procès du « populisme », terme qui sert généralement à une caste dominante pour exclure du champ des possibles politiques tout ce qui la contredit et la gêne. Néanmoins, se contenter de l’« absolutisation » du peuple telle qu’elle a cours aujourd’hui, sans s’interroger sur ce qu’est ce peuple, sur ses désirs, ni sur le système de gouvernement, serait un peu court.
La suite sur La Nef...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 12:27

 

Retrouvez qui est le Réformateur et qui est le Conservateur 

Ou le journalisme sans peine

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 10:20

 

Le Havre, dont Édouard Philippe est le maire, devrait accueillir la première école confessionnelle musulmane de Normandie

Lu dans Valeurs Actuelles :

4199 IMAM Aami Hassen"À la recherche d’un terrain où construire l’établissement, la communauté musulmane du département a multiplié les contacts avec les élus du Havre, pour finalement obtenir de s’installer en lieu et place du presbytère de l’église Saint-Jean-Baptiste, rue Théophile-Gautier. La croix ornant l’édifice a d’ores et déjà été retirée et les travaux viennent tout juste de démarrer.

Pour les financer, l’association en charge du projet peut compter sur l’appel aux dons des fidèles lancé par Aami Hassen (photo). Cet imam, dont la mosquée, à Aubervilliers, est connue pour être fréquentée par des groupes salafistes, a également créé la controverse pour ses positions à l’égard des mariages forcés. Menacé d’expulsion en 2013 par Manuel Valls pour avoir tenu des propos homophobes, il prêche toujours à Aubervilliers. Soutenu par la Mairie du Havre, son projet éducatif est d’offrir « le meilleur bagage, à travers une éducation complète alliant les apprentissages définis par le socle commun de compétences à ceux de l’islam »."

Qu'en dit Edouard Philippe, notre nouveau Premier ministre ?

Michel Janva dans le salon beige

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 10:17

 

Le président élu Macron est l’éminent représentant du « système ».La grande majorité de l’opinion publique semblait pourtant vouloir rejeter ce fameux « système ». Le peuple se sent piégé, démuni, appauvri par une élite médiatique, financière et politicienne, sans foi ni loi qu’il nomme le « système » sans trop bien le définir. Alain de Benoist dans l’article ci-dessous clarifie cette dénomination.

 

Un système se définit, de façon assez classique, comme un ensemble d'éléments interagissant entre eux selon certains principes ou certaines règles. Cette idée d'interaction est très importante. On la retrouve à la base de la cybernétique ou encore de la théorie générale des systèmes, dont le grand théoricien fut Ludwig von Bertalanffy (1901-1972). La critique du système repose sur cette idée qu'il ne sert à rien de s'en prendre à telle ou telle composante politique ou sociale, à tel ou tel parti plutôt qu'à un autre, parce que tout est lié, que tous les éléments forment bloc, et qu'il faut donc les rejeter en bloc également. Cette approche « systémique » est assez comparable à la façon dont, pour les ethnologues, les cultures forment des ensembles indissociables, où chaque élément ne prend sens qu'en fonction du tout, et où le tout présente des propriétés dites émergentes qui empêchent de l'analyser comme la simple addition de ses parties.

La dénonciation du Système représente certes un discours critique assez vague. Les choses s'éclairent si on ajoute un adjectif : les maurrassiens s'en prennent au système démocratique, les antilibéraux au système capitaliste, les écologistes au système productiviste, les tenants de la théorie du genre au système familial. Cependant, si le mot Système est vague, cela correspond aussi à son caractère intrinsèquement englobant. Une critique anti-Système est toujours une critique globale. Elle peut viser le couple droite-gauche, le système des partis, la classe politique dans son ensemble, ou encore ce qu'on appelle l'Establishment, la Caste, la Nouvelle Classe, les élites, etc. Dans tous les cas, on s'en prend à un tout dont les parties font système.(…)

La diffusion de la pensée unique a fortement contribué à faire percevoir le Système dans ce qu'il peut avoir d'homogène et d'homogénéisant. Le tarissement de l'offre électorale, le recentrage des programmes, la fin des clivages traditionnels, l'abandon du socialisme par la gauche et l'abandon de la nation par la droite, la conversion de la social-démocratie à l'axiomatique du marché, le fait que les élections ne débouchent jamais sur une véritable alternative, mais seulement sur une alternance (avec, de surcroît, des gouvernements de droite qui font une politique de gauche et des gouvernements de gauche qui font une politique de droite), bref tout ce qui fait que le Système apparaît désormais nettement comme un système, est allé de pair avec l'avènement d'une pensée unique aujourd'hui alimentée par deux éléments essentiels, quoique très différents : d'une part la langue de bois du politiquement correct, qu'on peut très justement comparer à la « novlangue » orwellienne ; de l'autre, le règne de l'expertocratie, qui considère que les problèmes politiques sont en dernière analyse des problèmes techniques, pour lesquels il n'existe par définition qu'une seule solution optimale rationnelle (d'où l'idée qu'« il n'y a pas d'alternative »).(…)

Ce qui sert d'idéologie implicite au Système, ce ne sont pas des idées de gauche au sens traditionnel ou « gramscien » du terme. C'est un mélange assez nouveau d'individualisme, de droits-de-l'hommisme, de croyance au progrès et de fétichisme de la marchandise, ordonné à l'idée, relativement nouvelle elle aussi, qu'une société peut se réguler entièrement sur la base du contrat juridique et de l'échange marchand. Le Système désigne une société fondée sur l'amnésie programmée, l'effacement des limites, la fin des frontières et des généalogies. C'est la société du self made man (l'homme qui s'engendre et se construit lui-même à partir de rien), des droits individuels censés appeler une réponse institutionnelle à n'importe quelle forme d'aspiration ou de fantasme. Une société où la révolution du désir a remplacé le désir de révolution !(…)

On peut parler d'une mondialisation du Système (…) si l'on admet que la plus grande partie de l'humanité, du moins sa partie occidentale, adhère à un modèle anthropologique où l'homme est posé comme une monade qui se suffit à elle-même, un être fondé à toujours rechercher son meilleur intérêt personnel, et qui fait de cette démarche la seule raison d'être de sa présence au monde.

Ce modèle se confond à mes yeux avec le système capitaliste, avec ce qu'il suppose de primat des valeurs marchandes et d'illimitation dans la transformation du monde en un immense marché. Mais il ne faut pas oublier que la mondialisation engendre aussi des fragmentations nouvelles, et que tout ce qui triomphe approche par là même de sa fin.

(Extraits des propos recueillis par l'abbé Guillaume de Tanoüarn dans Monde et Vie du 16 mars 2017)

Merci à EVR.

Résultat de recherche d'images pour "Emmanuel macroN systemE"

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 14:13

Sur RMC en 2011, Roland Dumas, ancien ministre socialiste : "Le FN c'est une rigolade ! La menace Le Pen, on a fait voter tous les socialistes comme des couillons pour Chirac"

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 13:11
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 10:20

 

Emmanuel Macron a fait du mensonge son arme principale du débat

Selon François Billot de Lochner :

"Macron a fait du mensonge son arme principale du débat. Comment ose-t-il affirmer qu’il n’a aucune responsabilité dans le bilan catastrophique de ce quinquennat, alors qu’il a été aux manettes pendant cinq ans ? Comment peut-il annoncer avec une assurance inébranlable qu’il fera, alors qu’il n’a rien fait ? Comment peut-il masquer à ce point la vérité sur ses relations étroites avec le monde islamique qui le soutient massivement ? Comment ose-t-il proclamer son respect pour les électeurs de Marine, qu’il méprise par tous les pores de sa peau ? Comment peut-il ignorer, ou feindre d’ignorer que la crise financière qui se prépare risque d’aboutir à l’éclatement de la zone euro ? Comment ose-t-il dire, lui, le serviteur zélé des plus grandes entreprises et du Medef, qu’il s’intéresse aux petites entreprises ? Pourquoi n’a-t-il pas prononcé une seule fois le mot « immigration », dont chacun sait qu’il est aujourd’hui le principal problème de la France ? Comment annoncer 60 milliards d’économies à la fin du quinquennat sans en donner le moindre contenu ? Comment oser affirmer que les forces de l’ordre pourront verbaliser sans problème les petits voyous, quand chacun sait que cela est strictement impossible aujourd’hui, notamment dans les zones de non-droit ?

Macron a beaucoup menti, mais avec une glaciale brillance, et ses mensonges à répétition sont probablement passés comme une lettre à la poste pour beaucoup de téléspectateurs."

Lu assis dans le salon beige 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 mai 2017 5 05 /05 /mai /2017 08:05
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 10:51

 

La colère de Finkielkraut contre l'instrumentalisation de la Shoah

Alain Finkielkraut, ont une grande partie de la famille est morte en déportation, s’est insurgé dimanche, sur les ondes de RCJ (Radio communauté juive), lors de l’émission hebdomadaire « L’Esprit d’escalier », présentée par Élisabeth Lévy :

Unknown-6« C’est le fils de déporté en moi qui hurlait. On ne peut pas faire de l’extermination des Juifs un argument de campagne. Les morts ne sont pas à disposition. Le devoir de mémoire dont on parle tant consiste à veiller sur l’indisponibilité des morts. »

« La question du négationnisme demande tout autre chose qu’une halte rue Geoffroy-l’Asnier [adresse parisienne du mémorial en question, NDLR] pour mobiliser l’électorat juif contre Marine Le Pen, car ce ne sont pas des jeunes militants du FN qui rendent impossible l’enseignement de la Shoah dans les écoles ou qui vont chercher des faits alternatifs aux camps de la mort. De cette terrible réalité, je ne vois guère d’écho dans la campagne d’Emmanuel Macron. Il ne cesse de faire des clins d’œil aux jeunes des banlieues et réserve ses coups à la bonne vieille bête immonde. »

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 20:02

 

Puisqu'il sera encore question ce soir et dans les prochains jours des-heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire, voici quelques rappels ...

 

Tous résistants

“Aucun terroriste ne peut m'empêcher de payer trop cher mon café en terrasse”.
 

Pétainiste et résistant

A l’occasion des commémorations des 70 ans de la résistance en région, les éditions Les lumières de Lille publient deux essais sur la période 1941 à Lille. Passionné par l’histoire de la seconde guerre mondiale, Grégory Célerse décrypte l’activité de...
 

Les deux Gaules ?

De Gaulle et le gaullisme en débat A regarder et écouter sur le site Enquête et Débat : "En ce 70ème anniversaire du 18 juin 1940, Roger Holeindre , résistant pendant la guerre, vice-président du FN, et Paul-Marie Coûteaux , ancien député européen, débattent...
 

Sur la déportation des homosexuels

un article de 2005 MANIPULATION DE MEMOIRE Une chaîne de service public a diffusé, le lundi 7 mars, un téléfilm qui accrédite une série de mensonges sur la déportation de citoyens français en raison de leur homosexualité. France 2 s’est rendue complice...
 
Sophie Scholl, résistante allemande au nazisme, p ar Johan Rivalland. J’ai été absolument ravi de tomber par hasard sur cette retranscription par la bande dessinée de l’histoire de Sophie Scholl, celle qui, avec son frère Hans et quelques dizaines de...
 

Le 25 août 1944 vu par Michel Audiard

Femmes tondues, Paris, août 1944. Photo © Serge de Sazo Dans le texte qui suit, publié une première fois dans le Figaro Magazine en 1984, alors qu’on venait de commémorer en grande pompe le débarquement en Normandie, Michel Audiard raconte la libération...
 
« C’est le moment de s’entendre. » La phrase n’est pas de moi, elle est de Jeanne d’Arc, lorsque le duc d’Alençon menaçait de se retirer du combat si Richemont et ses hommes venaient se joindre à eux. Eternelle histoire de la brouille des chefs, de la...
 

La suite prochainement pour les abonnés à la Newsletter (gratuite)...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 17:30

 

Qu'est-ce qui est faux ?

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 21:34

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 09:03

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 19:33
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 11:31

 

NOUS, féministes, gouines, trans, bi-e-s, pédés, antifascistes, psychiatrisé-e-s, séropos, asexuel-le-s, queers, anormaux-ales, masochistes, poly(in)fidèles, hystériques, avortante-s, intersexes, enculé-e-s, putes, travs, pornographes, et autres combattantes dénonçons le regain de respectabilité des discours des droites extrêmes, leur diffusion dans les médias et leur influence sur les prises de décision politiques.

(...)

NOUS NE QUÉMANDONS PAS LES PLEINS DROITS QUI NOUS REVIENNENT. NOUS NE TENDRONS NI LA MAIN NI L’AUTRE JOUE : PRÉPARONS LES PLANCHES ET LES CLOUS !

SOURCE. novembre 2012

Résultat de recherche d'images pour "NOUS, féministes, gouines, trans, bi-e-s, pédés, antifascistes, psychiatrisé-e-s, séropos, asexuel-le-s, queers, anormaux-ales, masochistes, poly(in)fidèles, hystériques, avortante-s, intersexes, enculé-e-s, putes, travs, pornographes, et autres combattantes dénonçons le regain de respectabilité des discours des droites extrêmes, leur diffusion dans les médias et leur influence sur les prises de décision politiques. (...) NOUS NE QUÉMANDONS PAS LES PLEINS DROITS QUI NOUS REVIENNENT. NOUS NE TENDRONS NI LA MAIN NI L’AUTRE JOUE : PRÉPARONS LES PLANCHES ET LES CLOUS ! SOURCE. novembre 2012 Couverture La dernière phrase a disparu de certains sites."

La dernière phrase a disparu de certains sites.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 09:36

 

Les valeurs de la République ?

 

  • le 29 avril 1903 : expulsion des chartreux de la Grande Chartreuse.

L'armée envoyée par le ministère Combes, en dépit du soutien de milliers d'habitants venus de toute la région, chasse les Chartreux. Le capitaine Colas des Francs, commandant le 2ème bataillon du 140ème de ligne, brise son épée sur le chemin du retour ; et le commandant de Coubertin commandant du 2ème Dragons remet sa démission au ministre de la Guerre, considérant que la noble énergie des officiers français réclame une tâche plus noble et que seule la démission de son chef peut laver l'affront". Les chartreux ne reviennent qu'en 1940.

 

Résultat de recherche d'images pour "le 29 avril 1903 : expulsion des chartreux de la Grande Chartreuse."

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
28 avril 2017 5 28 /04 /avril /2017 17:20

 

« Macron est le candidat des milliardaires »

Selon les sociologues du CNRS Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, la « guerre de classe » menée par la bourgeoisie risque de se durcir en cas de victoire d’Emmanuel Macron. Le couple analyse (avant le 1er tour) pour Politis la trajectoire d’Emmanuel Macron,

« mandaté par la classe dominante pour donner un grand coup de balai sur les divisions politiques, qui paralysent les intérêts de l’oligarchie ».

Lien permanent 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 07:57
 
  • le 26 avril 1986 : accident nucléaire à la centrale nucléaire de Tchernobyl, en ex-URSS.

Les retombées radioactives affectent la majeure partie de l'Europe, toutefois les nuages radioactifs s'arrêtent, officiellement, aux frontières françaises et suisses.

Lois Spalwer,  dans le salon beige

Résultat de recherche d'images pour "Tchernobyl"

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 17:45

 

64% des Français estiment que la télévision a été le média qui les a le plus aidés à se forger une opinion pendant la campagne (contre 72% pour l'élection présidentielle de 2012).

26% des Français estiment que les médias en ligne les ont le plus aidés à se forger une opinion (devant 24% des Français qui déclarent s'être forgé une opinion grâce à la profession de foi des différents candidats).

70% des Français qui ont déclaré s'être forgé une opinion avec l'aide de la télévision ont voté pour Emmanuel Macron.

OpinionWay, 04/2017. / Le Pouvoir des Idées

 

Merci GdC

 

Résultat de recherche d'images pour "OPINIONWAY  ELECTIONS"

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
22 avril 2017 6 22 /04 /avril /2017 12:42

Eclairage sur les sondages à 11mn30...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article