Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 09:55

De Gaulle dans le texte et dans le contexte

Pour condamner les propos de Nadine Morano, Alain Juppé a cru malin de faire une distinction de contexte historique :

"Nadine Morano a sorti une citation du général de Gaulle qui avait été faite dans un contexte radicalement différent, celui de l'indépendance de l'Algérie. Il s'agissait de savoir si on allait intégrer à la nation française les 10 ou 15 millions de musulmans de l'Algérie"

 

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 07:47

Vu à la télé : la race blanche existe

CQQs_U1W8AAVRGQ

Lu sur le salon beige

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 19:16

vu sur le blog Bonnet d'âne de Jean-Paul Brighelli

 

Et retrouvez tous les articles DésInfo RéInfo

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 07:42
 
 
« une fraction croissante de la population d’origine musulmane est heurtée par des appellations toponymiques qui sont autant de manifestations d’une époque archaïque où l’identité de la France, loin de s’assumer comme plurielle, se définissait exclusivement sous le signe d’une chrétienté triomphante et totalitaire »
 

Les Jacobins avaient montré l’exemple par haine profonde de la religion catholique. Quelques milliers de communes, hameaux, simples lieux-dits, départements, changèrent de noms entre 1793 et la Restauration. Ce qui rappelait la religion, la royauté, la noblesse (le mot château notamment), fut supprimé et remplacé parfois par un mot plus « patriote » (= révolutionnaire). Pour punir la Vendée de s’être soulevée, la Convention lui donna le nom de « département Vengé » ; Fontenay-le-Comte devint Fontenay-le-Peuple.

Un peu partout, les Jacobins locaux s’employèrent à effacer des noms d’Ancien régime, des représentations héraldiques. Et, en priorité, les noms. Dans la plupart des villes de France, la rue principale se nommait sous l’Ancien régime, rue royale, elle devint rue nationale ; Châteauroux fut remplacé par Indrelibre ; Saint-Malo devint « Commune de la victoire » ; le Mont Saint-Michel fut changé en Mont libre, Grenoble devint Grelibre, etc.
Une grande quantité de villages portaient un nom de saint. Ils furent changés. Il fallut attendre la Restauration, en 1814, pour que les 3000 communes « républicanisées » reprissent leurs anciens noms.

Les descendants actuels des Sans-culottes viennent de ressortir ces idées que l’on peut juger comme de honteuses stupidités, mais révèlent une volonté de subvertir les mots et annihiler le passé.

En commençant par le bouillant Manuel Valls qui a suscité un rapport qui aurait pu être écrit par Alphonse Allais dans ses bons jours. Il s’intitule en toute simplicité : « Revoir la toponymie de la France à la lumière du vivre ensemble ». Il s’emploie à imposer le changement des noms de lieux pour, dit-il, ne pas vexer certaines communautés vivant sur le sol français.

Le rapport a été établi par deux parlementaires, membres d’un groupe de réflexion « Laïcité et République moderne » : le député PS du Cher, Yann Galut (après hésitations, il s’est rallié à Hollande) et le sénateur EELV du Val-de-Marne, Esther BenbassaDans quelque langue que ce soit, le sentiment d’être irrité par un panneau routier doit – mis à part quand on est perdu – être très rare. La raison a été donnée par le Premier ministre : avec l’arrivée massive de populations exogènes et tropicales qui ne comprendraient pas les allusions contenues dans les noms des communes ni celui des « gentilités » (noms des habitants du lieu), a assuré M. Valls, toute expression inconnue d’eux « qu’ils peuvent voir comme une agression à leur égard »… (sic) devrait être modifiée.

L'article complet

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 10:31

Quand Bolloré met ses médias au service de ses intérêts économiques

Patron de Vivendi, qui détient notamment Canal, D17 et D8, Vincent Bolloré entend bien utiliser ses différentes chaînes au service des autres secteurs de son groupe. Dans un communiqué envoyé mardi 15 septembre, la chaîne D17 a en effet annoncé qu'elle diffusera, samedi 3 octobre à 23 heures, le documentaire « Ebola : tous ensemble vers la victoire », consacré au concert géant du même nom qui se déroulera le 26 septembre à Conakry, capitale de la République de Guinée, avec à la clé des artistes locaux parfaitement inconnus en France. Le communiqué ajoute que cet événement ne sera que le premier « d'une série d'initiatives lancées en Guinée » par Vivendi, désireux de « promouvoir tous les talents présents en Guinée » et d'« en assurer l'émergence sur les places internationales ». Comment expliquer cette décision, qui annonce d’ores et déjà de retentissants flops d'audience ? La réponse est simple : Vincent Bolloré, à l'initiative de cette diffusion, compte de nombreux intérêts économiques dans ce pays africain, dont la gestion du port de Conakry, ainsi que des liens étroits avec ses dirigeants. D'ailleurs, à partir du 26 septembre, Vivendi va construire à Conakry une nouvelle salle de spectacle, baptisée « CanalOlympia » en référence à la chaîne cryptée ainsi qu'à la célèbre salle de spectacle parisienne... La future grille de programmes des chaînes du groupe risque d'être aussi originale qu'exotique. Et tant pis pour l’intérêt des téléspectateurs… 

Lu ICI

                                                                                                                       Ojim.fr

 

On trouve par ailleurs un intéressant portrait de Vincent Bolloré dans les archives du Point.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 23:59

OUEST-FRANCE : LA GUERRE DES IMAGES

 

APRÈS LA GUERRE DES MOTS, LA GUERRE DES IMAGES… ALORS QUE 80% DES IMMIGRÉS QUI ARRIVENT ACTUELLEMENT EN EUROPE SONT DES HOMMES, LA PRESSE PRÉFÈRE PUBLIER DES PHOTOS DE FEMMES ET D’ENFANTS.

Ainsi, entre le 10 et le 17 septembre 2015, soit sur sept éditions, Ouest-France a placé à cinq reprises une photo de « migrants » à sa une. Toutes ces cinq photos, qu’elles soient grandes ou petites, représentent des enfants ou des familles ! À l’intérieur, en pages « Monde / Europe » le constat est le même. Dix photos de « migrants » ont été publiées. Sur sept d’entre elles, on y voit, en premier plan, des femmes et des enfants…

Un constat qui est également celui d’un animateur du site Fdesouche qui a tweeté sur la « société du spectacle » à la frontière hongroise le 17 septembre.

 

La suite avec les photos évoquées...

Permalien de l'image intégrée

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 09:27

A propos de la réforme des programmes.

 

Moyen Âge chrétien : "Ce dont on ne veut pas dans le présent, on fait mine de l’effacer du passé. Un exemple parfait de mentalité magique"

Après la publication du décret de réforme du collège et alors que la circulaire d’adaptation est encore en débat, Atlantico prend de la hauteur en revenant avec les quelques-uns des meilleurs spécialistes sur ce que peuvent nous apporter l’étude du Grec, du Latin, du Moyen-Âge et des Lumières. Aujourd’hui, entretien avec Rémi Brague.

Atlantico : Dans la réforme des programmes qui se profile, l’étude du moyen-âge chrétien deviendra un enseignement facultatif au collège. Quelle est votre réaction à la disparition programmée de cette période de notre histoire ?

la suite de l'entretien... (4 juin 2015)

Moyen Âge chrétien : "Ce dont on ne veut pas dans le présent, on fait mine de l’effacer du passé. Un exemple parfait de mentalité magique"

 

 
  •  
  •  
  •  
  •  
 
 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 09:35

Accusé de « racisme » et de « xénophobie » depuis deux jours sur les réseaux sociaux, traîné dans la boue par des médias qui ont sorti l’artillerie lourde pour soutenir les clandestins, condamné mardi par le ministre de l’Intérieur, Yves Nicolin, député-maire LR de Roanne, va-t-il devoir répondre de ses propos devant la justice ? Son crime ? Avoir osé déclarer lundi, devant des journalistes scandalisés, qu’il accueillerait bien des migrants sur le territoire de sa commune, mais « à condition qu’il (s’agisse) de réfugiés chrétiens qui sont persécutés par Daech en Syrie » !

8436-P1

« Prendre toutes les précautions possibles »

Interrogé par France Bleu Saint-Étienne Loire au sujet de la lettre adressée dimanche par Cazeneuve à tous les maires de France, Yves Nicolin a en effet osé émettre des réserves quant à l’accueil des migrants en indiquant notamment qu’il faudra « prendre toutes les précautions possibles » pour s’assurer qu’il ne s’agit pas de réfugiés économiques ni de terroristes. Avant d’ajouter : « ce que je souhaite, c’est qu’on puisse avoir l’absolue certitude que ce ne sont pas des terroristes déguisés, c’est la raison pour laquelle je pense que demander ça, et que ce soit des chrétiens, peut représenter une garantie suffisante ». Une position qu’il a de nouveau défendue un peu plus tard sur France TV Info en posant cette question pleine de bon sens : « qui nous dit que, parmi ces réfugiés, ne se cachent pas des membres du groupe Etat islamique qui ont décidé de prendre le chemin de l’Europe avec de mauvaises intentions ? »

À Belfort aussi

Une position qui choque évidemment les chiens de garde du politiquement correct, mais qui est partagée, en partie du moins, par d’autres élus. Ainsi, peu après le maire de Roanne, c’est celui de Belfort, Damien Meslot (LR), qui disait réfléchir à la possibilité d’accueillir en priorité des « familles de chrétiens syriens et de chrétiens d’Irak, qui sont particulièrement persécutés ».
Et le député-maire LR de répondre très justement aux journalistes indignés de France Bleu Belfort-Montbéliard : « je ne fais pas de tri, je choisis d’accueillir ceux qui sont le plus persécutés : quand on est chrétien en Syrie ou en Irak, on risque la mort et je pense que nous pouvons faire un geste pour ces communautés ».

Franck Delétraz, "Présent", le 9 septembre 2015

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 17:00

Curieusement, dans le rappel du "11 septembre" 2001 , les grands medias évoquent la destruction par deux avions des 2 tours jumelles du World Trade Center.

Pourquoi ne parlent-ils pas de la 3e tour ? Celle qui est tombée ... toute seule.

 

Cette question est simple : ‘Did you know a 3rd tower fell on 9/11 ?  (Saviez-vous qu’une 3ème tour est tombée le 11 septembre ?). Une information facilement vérifiable précise:‘World Trade Center building 7, not hit by a plane, collapsed in free-fall 7 hours after the Twin Towers.’ (Le bâtiment 7 du World Trade Center, qui n’a été touché par aucun avion, s’est effondré en chute libre 7 heures après les Tours Jumelles).

Et vous, le saviez-vous ? Un sondage (7) réalisé en 2011 par HEC Junior Conseil pour le compte de l’association françaiseReopen911 (http://www.reopen911.info/) divulguait que seul 14% des Français savait qu’une troisième tour s’était effondrée le 11 septembre 2001.

Cette question est fondamentale, car elle n’accuse personne et n’est partisane d’aucune théorie au sujet des causes et des conséquences des évènements du 11 septembre. 

L'article complet est ICI .

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 07:52
  • le 28 juillet 1945 : un avion frappe l'Empire State Building.

Un bombardier B25 américain, perdu dans le brouillard s'écrase accidentellement sur le 79ème étage de l'Empire State Building tuant 14 personnes et en blessant 26 autres. Cela n'a rien à voir avec l'histoire de France ou de l'Eglise, mais c'est un fait oublié qui en rappelle un plus récent dont les conséquences ont aussi touché la France. Pourtant en 1945 la tour n'est pas tombée !

Lu sur le salon beige.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 07:22
VOIR UN TÉMOIGNAGE
"L’Humanité, à travers son positionnement, une contestation communiste, radicale du capitalisme, de la bourgeoisie, a également toujours eu à cœur et de manière extraordinairement courageuse, de rester un journal très exigeant sur le plan de la culture, des arguments, des photos", Axel Kahn, directeur de recherche à l’Inserm.
 
Vu sur le site de L'Humanité.
Retrouvez L'Humanité sur Petrus Angel ; vous ne serez pas décu...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 10:00

Enfant Aylan Kurdi mort sur la plage : ce que la photo recadrée vous a caché

 

original.83659.demi

 

La photo tragique de cet enfant mort sur une plage et reprise par la presse internationale pour attendrir les occidentaux et leur faire accepter les réfugiés syriens – alors qu’ils saturent d’une immigration islamiste imposée, la photo de l’enfant Aylan Kurdi, mort sur les côtes turques, a été recadrée par des médias populistes, pour émouvoir et endormir la raison.

 

 

Enfant Aylan-Kurdi

 

Regardez à droite la partie encerclée : alors qu’un garde cote prend des notes, qu’un autre, avec son appareil photo, semble occupé ailleurs, deux turcs, à quelques dizaines de mètres, sont en train de pêcher à la ligne, imperturbables, indifférents à la présence de l’enfant mort.

 © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 15:02

L'Europe est coupable : la grande manipulation !

Billet de Christian Vanneste :

"Vous n’avez pas le droit de penser autrement. » Dans une société totalitaire, c’est ce principe qui commande  toute « information » depuis la maternelle jusqu’au journal du soir. Alors, quand chez l’individu une petite voix se fait entendre qui dit : »et pourquoi je ne pourrais pas penser le contraire ? », tout espoir n’est pas perdu pour la liberté. Nous vivons un grand moment de totalitarisme mou, de cette mixture de politiquement correct et de pensée unique, qui abêtit l’Europe et la France, en particulier, depuis des années. Comment ? 56% des Français seraient hostiles à l’accueil des migrants ! Insupportable ! La machine à décérébrer s’est donc mise en marche ! Vous devez penser qu’il faut accueillir les réfugiés ! Vous devez admirer la merveilleuse Angela Merkel et les Allemands qui se mobilisent pour en loger et  nourrir un million, peut-être. Vous devez condamner le méchant Victor Orban qui érige un mur de barbelés à la frontière hongroise de l’Union Européenne et fait matraquer les migrants en gare de Budapest. Vous devez applaudir à la décision du Président Hollande de s’aligner sur l’Allemagne pour répartir les arrivants entre les pays européens.

Comment opérer ce retournement de l’opinion ? (...) L’émotion emporte la conviction des foules avec force et plus rapidement. Une photo-choc reprise par tous les médias, à laquelle se réfèrent tous les politiques avec une voix chargée de compassion, voilà qui va renverser le courant en un éclair. Un enfant de trois ans sans vie sur une plage… 

La suite...

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 06:54

“La photo”, nous y revoilà ! Bien sûr on se souvient de la photo de la petite vietnamienne nue et de celle du vautour qui attend la mort de l’enfant africain et les photos des « exécutions sommaires » à Saigon le 1.II.68. etc.

Les “La photo” constituent un album éloquent qui a été imprimé, indélébile, dans notre cerveau.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 21:54
Ce qui est choquant
 
On nous montre en boucle la photo d’un petit garçon mort noyé sur une plage turque. Et une armée de moralistes (tous politicards sans convictions et sans scrupules) entend nous tirer des larmes. Cette image « montre notre inhumanité », paraît-il.

Ce que je comprends, c’est que c’est l’image qui est censée faire accepter l’invasion musulmane aux opinions publiques européenne qui y sont réfractaires, comme viennent de le montrer des sondages.

Certes la mort d’un enfant est tragique. Mais…

1 – On tue légalement des enfants par dizaines chaque jour dans nos hôpitaux. Et il paraît que c’est un droit des femmes.

2 – En quoi la mort d’un enfant syrien sur une plage turque doit-elle nous émouvoir davantage que la mort d’un enfant péruvien sur la rive bolivienne du lac Titicaca ?

3 – Pourquoi les parents de cet enfant n’ont-ils pas demandé l’asile à la Turquie ?

4 – Comment se fait-il qu’aucun de nos moralistes politico-médiatiques ne se demande pourquoi les « réfugiés » musulmans – qui crient Allahou Akbar au moindre problème et dont toutes les femmes sont voilées - se précipitent tous en Europe et non dans les pays musulmans richissimes qui longent le Golfe persique et où l'on parle arabe ?

Yves Daoudal. Lu sur son blog  ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 19:12

La photo de l’enfant kurde mort sur une plage fait le tour de la planète. Comment ne pas être bouleversé ! Mais l’indignation, l’émotion ne suffisent pas en politique comme le rappelle Chantal Delsol dans Le Figaro du 4 septembre 2015 :

Celui qui ne serait pas capable de s'indigner devant le mal et le malheur serait un cynique et un esprit amoral. On dit « un sans cœur ». L'image qui fait le tour du monde, d'un petit garçon de trois ou quatre ans sans vie, couché dans la vague de la plage, suscite l'horreur et la compassion indignée de tous ceux qui la découvrent. (...). Le drame de l'immigration qui se déploie sous nos yeux effarés, ce n'est pas avant tout des suites de chiffres, de la rhétorique et des prologues, mais c'est avant tout une réalité terrible, dont l'image de cet enfant mort traduit l'expression la plus fidèle. L'émotion devant la réalité terrible engendre l'indignation (…). Il faut pourtant ajouter que l'émotion est loin de suffire, parce qu'elle est sélective, parce qu'elle est manipulable, parce qu'elle oblitère la pensée et la paralyse. On ne doit pas récuser l'émotion indignée .On ne peut pas non plus considérer qu'elle a le dernier mot. Elle peut susciter l'engagement moral de la part de ceux qui auparavant ne se sentaient pas concernés par un mal ou un malheur. Mais sans la réflexion qui doit la suivre, elle n’engendre que de la moraline et certainement pas de la morale.

En l'occurrence ,la terrible photo ne devrait pas nous faire perdre la tête ni perdre notre capacité de raisonnement. La presse européenne, presque unanime voudrait tirer de cette photo la démonstration que nous sommes des monstres inhumains, puisque incapables d'empêcher cette infamie. (…). La revue de presse du Courrier international titre « Pour l'Europe, que vaut la mort d'un enfant migrant ? », comme si l'image traduisait évidemment notre indifférence au drame qui se joue… La vérité est que bien des drames se déroulent dans le monde et aussi chez nous, que nous parvenons difficilement à solutionner. Et celui-ci est majeur. Les médias européens dans leur grande majorité, voudraient des gouvernements qui ouvrent les frontières sans restriction. C'est pourquoi en ce moment s'offrent à nous prioritairement deux images celle de l'enfant mort image de la victime absolue et celle du mur hongrois, image du Mal absolu.(…) La presse espère par cette image « réveiller la conscience » des Européens dixit le journaliste du Soir qui probablement n'habite pas les bas quartiers de Calais.

Il semble que les Européens aient une conscience bien éveillée à cet égard. Allez dire aux habitants de Calais qu'ils n'ont pas de conscience !(…). Brandir cette photo est une manifestation de bonne conscience, comme quand il s'agissait de brandir le Je suis Charlie dans tous les bureaux Voyez comme je suis moral ! Ce qui signifie au fond : Je suis du bon côté, je m'indigne quand il faut !...

Il y a là une instrumentalisation de l'image terrible, qui met le cœur au bord des lèvres.

On dirait bien qu'on se saisit de ce pauvre enfant pour encore une fois nous faire la morale et nous asséner que nous sommes des monstres parce que nous osons prendre en compte ce qu'est la politique. La politique consiste à protéger une société et à lui permettre de perdurer.

Évidemment, cela ne doit pas se faire à n'importe quel prix et surtout pas au détriment de la morale universelle. Mais la question que doivent se poser les gouvernants européens est certainement celle-ci : où se trouve l'équilibre entre l'exigence morale de l'accueil des réfugiés et l'exigence politique de protection des sociétés européennes ? Les médias voudraient nous faire croire, la photo de ce pauvre enfant à la main, que la question politique s'est évanouie devant la question morale. Or c'est faux.

Aucune société constituée ne peut échapper à la question politique.(…)

Il faut bien s'interroger sur la capacité des gendarmes du mode que nous sommes à faire régner un ordre juste. Plutôt que de dire que nous n'avons pas de conscience morale, dire que nous avons manqué à la politique. Que nous avons manqué de discernement (par exemple en courant en Libye n'importe comment au son des grands discours à la mode), que nous manquons de courage devant Daech comme nous avons en son temps manqué de courage devant Hitler.

Il nous faut viser au plus pressé pour accueillir ceux qui frappent à nos portes et sont en train de mourir sur les plages et en même temps il nous faut rétablir une politique étrangère raisonnable et courageuse afin d’'éviter la continuation ininterrompue de cette vague migratoire dans le futur proche. Ce ne sont pas les objurgations de la bonne conscience qui résoudront  quoi que ce soit même en brandissant l'image de ce pauvre enfant (…).

Merci à EVR

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 09:54
Larmes de crocodiles...

L’image bouleversante du petit Aylan qui avait échappé avec sa famille à l’enfer de Kobané, dormant sur la plage de Bodrum en Turquie dans son sommeil éternel, a fait le tour du monde. Et subitement, la caste dirigeante occidentale (politiques, médias, artistes) s’est mise à verser des larmes de crocodile.

par Hamdame Ammar, Ecrivain. Apostat.

 

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 08:33
Je suis Aylan Kurdi

Vu sur Funéraire Info.

A quand les tee-shirts ?

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 20:56

La SNCF offre des tarifs réduits pour se rendre à la fête de l’Humanité

En attendant les offres que la SNCF ne manquera pas de mettre en place pour se rendre à la Marche pour la vie le 24 janvier 2016 !

Preview

vu sur  Lien permanent 

Devoir de mémoire sur l'Humanité : c'est ICI...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 07:24

COP21 : manipulation de la cause écologique au profit d'objectifs politiques

Valeurs Actuelles a publié en avant dernière page de son n°4108 du 20 août 2015, une tribune de Stanislas de Larminat. Il décrypte le dernier "Sommet des consciences" que le Président Hollande a réuni le 21 juillet, se faisant entourer de plus de 40 personnalités morales et religieuses.

Logo-cop-21-carr--"Le maître de cérémonie, Nicolas Hulot, avait déjà repris un des qualificatifs du Christ pour prétendre que « rétablir les équilibres climatiques est la "pierre angulaire" de la dignité humaine ». Saluons l’artiste en instrumentalisation, des religions, et de toutes les thématiques associées à la question climatique."

La première instrumentalisation citée est celle de la science:

"Le Giec a reconnu le plafonnement du réchauffement depuis 15 ans. Il qualifie de "hiatus" cet évènement, qu’il n’avait d’ailleurs pas prévu. On parle du consensus de milliers de scientifiques - quelques 50 disciplines sont référencées. Tout cela ne fait que quelques dizaines d’experts pour chacune. Il manque au Giec la cohérence d’ensemble pour apporter une preuve. Or le Giec a ignoré une discipline reconnue dans le monde entier, l’Identification des systèmes complexes. S’y attelant, Philippe de Larminat conclut « que l’hypothèse d’un impact insignifiant de l’activité humaine ne peut pas être écartée et qu’on doit considérer comme un fait établi que l’activité solaire constitue l’explication première du "changement climatique » (Changement climatique -Identification et projections, éditions Iste, 2014)."

Instrumentalisation de l'encyclique également :

"Ils se trompent d’encyclique, ceux qui voient en Laudato si une supplique scientifique de la cause humaine des variations climatiques. Ils ont mal lu .... 

 

lisez la suite.... 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article