Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 07:59
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 22:30

  Un autre son de cloche...

 

  ERIC DENÉCÉ, PRÉSIDENT DU CF2R, AU "TEMPS D'ALGÉRIE" :

«Les armes chimiques, c’est un montage total»

Eric Denécé, directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) démontre, dans cet entretien, arguments des plus solides à l'appui, que l'affaire de «l'utilisation des armes chimiques» en Syrie est un «montage total». Il démontre également que «tout est entièrement faux» dans cette affaire, et qu'il s'agit d'«une nouvelle campagne de grande envergure pour déstabiliser le régime». 

Le Temps d'Algérie : Que pensez-vous des accusations selon lesquelles le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques contre la population ?
Eric Denécé : Une nouvelle fois, je suis convaincu qu'il s'agit d'un montage total, tout est entièrement faux. C'est une nouvelle campagne de grande envergure pour déstabiliser le régime, les vidéos sont grossières, c'est de la mise en scène, tout est orchestré.

Est-il logique que le gouvernement syrien recourt aux armes chimiques alors que des inspecteurs de l'ONU se trouvaient en Syrie ?
Le bombardement (2 bombes selon mes sources locales) a eu lieu dans la banlieue de Damas, à quelques kilomètres du palais présidentiel. Or, nous savons tous que les gaz sont volatiles et auraient pu atteindre le palais. L'armée syrienne n'aurait jamais fait cela sauf à vouloir liquider le Président ! De plus, il y a toujours à Damas des inspecteurs de l'ONU (dont un inspecteur suédois qui était en Irak avant 2003) qui sont à l'hôtel et qui peuvent voir et vérifier. Le bombardement, très vraisemblablement organisé par les salafistes, comprenait un gaz primaire, pas très professionnel.

Expliquez-nous !
Le(s) produits(s) employé(s) ne semble(nt) pas correspondre à du sarin «militaire», mais plutôt à du gaz car les victimes ont eu des problèmes de respiration. Il m'a été dit qu'une centaine de soldats de l'armée loyaliste ont été contaminés, certains gravement. Mes sources confirment qu'un raid de l'armée de Damas a trouvé les substances. De plus, les vecteurs présentés par la presse ne ressemblent à aucun modèle connu. Cela pourrait confirmer leur origine artisanale, donc terroriste.

Il y a eu également accord donné aux inspecteurs de l'ONU d'aller vérifier sur place… Le régime a donné l'autorisation aux inspecteurs de l'ONU d'aller vérifier sur place, mais à leurs risques et périls car c'est un quartier contrôlé par les djihadistes.

N'oublions pas qu'au printemps dernier, une première enquête, qui avait conclu à la responsabilité des salafistes, a été enterrée par l'ONU car cela n'allait pas dans le sens de ce que voulaient Washington, Londres et Paris. Heureusement, Carla Del Ponte a eu le courage de révéler le pot aux roses… Pourtant, on essaie de nous rejouer aujourd'hui la même comédie.

Pourquoi toute cette manipulation et cet acharnement à aller à contre-sens de la vérité ?
Les puissances occidentales (USA, France, Royaume-Uni) ont décidé d'avoir la peau de Bachar, comme elles ont eu celle de Khadafi… avec les conséquences que l'on sait. Mais là, la situation est différente, car l'Iran et la Russie sont impliqués.

L'Arabie saoudite a tenté sans succès de corrompre la Russie…
Les Saoudiens ont essayé de corrompre les Russes en leur proposant un énorme deal pétrolier s'ils acceptaient de lâcher Bachar… Mais cela n'a pas marché. Finalement, ce qui est le plus toxique, ce sont la politique et les médias occidentaux et arabes… bien plus que les gaz ! Et je n'ai pas de raison ni d'intérêt de défendre Bachar. Je suis en revanche très préoccupé par l'irresponsabilité des Occidentaux.

Entretien réalisé par Mounir Abi. Le Temps d'Algérie, 28/08/2013

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 22:03

 

Esprit de Munich, es-tu là ?

harlem-shake 

 

Dominique Jamet, Journaliste et écrivain.

   Il a présidé la Bibliothèque de France et a publié plus d'une vingtaine de romans et d'essais.
Cliquez pour acheter

Est-ce faire preuve d’esprit munichois que de s’opposer à l’intervention militaire dont notre président va-t-en-guerre menace le régime syrien ? C’est ce qu’a cru pouvoir affirmer un certain Harlem, nommé Désir, jadis fondateur et président de SOS Racisme, aujourd’hui premier secrétaire du PS et d’autant plus enclin à durcir le ton qu’il est plus contesté, de l’intérieur comme du dehors.

« Munichois », c’est l’insulte éculée que les comiques de la scène française, lorsqu’à court d’arguments il ne leur reste plus que l’invective, jettent comme une tarte à la crème au visage de leurs adversaires. Etre munichois, c’est marcher sur les traces de ces lâches, de ces dégonflés, de ces pacifistes, de ces capitulards qui, en 1938, à plat ventre devant le Führer et le Duce, abandonnèrent à son sort la Tchécoslovaquie, choisirent le déshonneur pour éviter la guerre et qui, ce faisant, eurent l’un et l’autre. C’est dans leurs rangs que devaient se recruter, sous l’égide du maréchal Pétain, les futurs valets, les futurs complices, les futurs bourreaux de Hitler. Bref, être munichois, c’est déjà être hitlérien, c’est déjà être Hitler. On connaît la ritournelle et l’amalgame qu’ont cimenté au fil des ans la facilité, l’ignorance et la calomnie.

Successeur rue de Solférino de François Hollande, Lionel Jospin et François Mitterrand, M. Harlem Désir devrait mieux connaître l’histoire de la France et de son propre parti. Peut-il ignorer que, retour de Munich, le président du Conseil français, Edouard Daladier, fut acclamé par une foule immense et que, sur le moment, la quasi-totalité de la classe politique et de la population française, à commencer par la gauche de gouvernement, parti radical et S.F.I.O. sur la même ligne, partagèrent le « lâche soulagement » dont parlait Léon Blum et bénirent le sursis bienvenu qui hélas ne retarda que d’un an l’ouverture de la grande boucherie en gros qui devait ensanglanter l’Europe et le monde ?

Laissons à leurs regrets et à leurs rodomontades ceux qui regrettent en 2013 que la Seconde Guerre mondiale n’ait pas éclaté dès septembre 1938. Il est trop tard pour qu’ils demandent à leurs parents ce qu’ils en pensaient alors. Le danger que faisaient planer sur la paix du monde le dictateur nazi et son homologue fasciste n’avait hélas rien d’imaginaire. Entre Hitler, Mussolini et Bachar el Assad, il y a une différence de taille, dans les deux sens de l’expression. La Syrie, dont l’existence même est menacée, ne projette aucune conquête, elle se bat pour survivre. La lâcheté, aujourd’hui, ce n’est pas de plier devant la Syrie, c’est de bombarder Damas. Le président syrien ne fait pas le poids face à la coalition d’ennemis puissants – Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Turquie, royaumes sunnites, Israël – qui parlent et qui, pour certains d’entre eux, rêvent de lui faire mordre la poussière. Il y a peut-être plus de courage et certainement plus de lucidité chez ceux qui, résistant à la facilité et aux mensonges de la propagande, refusent le démantèlement de la Syrie et la constitution d’un axe de fer sunnite de Ryad à Istanbul que chez ceux qui, à la botte des faucons de Washington, à la babouche de l’Arabie saoudite ou à la solde du Qatar, prêchent l’étrange et nouvelle croisade qui associerait les étoiles du drapeau américain et le croissant des bannières d’Al Qaida.

Bref, l’homme à la petite main rose dont la nouvelle devise pourrait être « Touche pas à mon poste » a perdu une de ces occasions que trop souvent les dirigeants politiques laissent passer : celle de se taire.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 07:15

 

Avez-vous remarqué que les "frappes" (parfois chirurgicales) ont remplacé les bombardements ?

Un article de Maroun Charbel.

 

Frapper la Syrie ? Pour quoi faire ?

Beyrouth, le 29 août 2013, minuit. Il y a déjà longtemps que j’ai pris l’habitude, non seulement de dater mes chroniques, mais aussi de signaler l’heure à laquelle j’en ai commencé l’écriture. Il faudrait peut-être aussi que je signale l’heure du point final, tant les événements semblent devoir se précipiter dans ces tout prochains jours. Les Etats-Unis et, avec eux, la France, la Grande Bretagne… ont décidé de « donner une leçon à Bachar el Assad ». En termes plus simples, « de frapper vite et fort en Syrie » parce que le régime syrien a atteint les lignes rouges posées par le président américain en faisant usage d’armes chimiques sur sa propre population.

Nous allons donc vers une guerre de plus. A Beyrouth, comme dans la plupart de nos villes de province, la circulation est fluide tout au long de la journée et les rues sont quasi désertes la nuit. Des barrières et des bandes de sécurité interdisent tout stationnement devant les centres commerciaux et les administrations publiques. Les Forces de sécurité intérieures rappellent que tous les automobilistes sont priés de mettre en évidence sur leur tableau de bord leur identité complète, leur lieu de résidence habituelle et leur numéro de téléphone, quand ils garent leur voiture hors de leur propre parking ou hors d’un parking gardé où leur identité sera vérifiée. Mon voisin n’a pas encore fait le plein comme il le fait à chaque crise. Je pense que cela ne tardera pas.

Après les discours très va-t-en guerre du début de la semaine, une certaine tempérance est venue ralentir la marche à la guerre – des sources qualifiées de sûres affirmaient que les premières frappes auront lieu ce jeudi 29 août. Elles semblent avoir été différées pour plusieurs raisons. Il y a, ce jeudi justement, une rencontre prévue de longue date entre Barack Obama et l’opposition syrienne… Les observateurs de l’ONU chargés d’enquêter sur l’attaque chimique de la Ghouta sont toujours à Damas, il est donc « normal » d’attendre le résultat de leur enquête et l’analyse de leurs échantillons avant de décider d’intervenir. D’autant plus qu’attaquer la Syrie alors qu’ils sont toujours sur le terrain en fait des otages probables pour ne pas dire certains… Il y a aussi les parlements qui ont, chacun à sa manière, rappelé à l’ordre les gouvernants. Alors, Obama et les autres vont prendre le pouls et le feu vert des députés avant de nous jeter dans une nouvelle guerre.

Une guerre dont la qualification a été revue aussi à la baisse : pas de troupes au sol, il ne s’agit pas d’une intervention militaire sur le terrain mais de frappes ciblées sur des cibles identifiées – 35 très exactement – normalement sans dommage collatéral (?). Le but de la guerre n’est pas de modifier l’équilibre des forces (?), n’est pas de renverser le régime (?) mais juste de donner une leçon à Bachar el-Assad, parce qu’il a usé d’armes interdites. En effet il semble que, s’il y a consensus au sein de la communauté internationale, c’est bien sur ce point : on ne touche pas au régime, on ne touche pas au parti unique. La Syrie de demain sera baassiste mais sans Assad. Alors, pourquoi faire une guerre ?

Barack Obama l’a encore dit ce soir : « Il faut que le gouvernement syrien reçoive un message assez fort sur le fait qu’il ferait mieux de ne pas recommencer. »

La guerre, nous connaissons. Et cette nuit – il est près de 2 heures du matin – les avions militaires volent très bas. Nous n’avons pas d’aviation militaire. Généralement, ce sont les Israéliens qui violent notre espace aérien pour voir au plus près ce que fait le Hezbollah. Je pense que, cette nuit, ce sont encore une fois les Israéliens.

Prenons l’unique point de vue qui m’intéresse : c’est le nôtre, celui des Chrétiens du Liban et de Syrie et de tout l’Orient chrétien, puisque notre sort est étroitement lié.

Le sort des Chrétiens ? Le pire

En cas d’intervention en Syrie, quel sera le sort des Chrétiens ?

Le pire. Et nous le disons depuis les tout premiers jours de la révolution syrienne. Le pire, parce que cela sera celui des Chrétiens d’Irak. Comme dans toutes les crises du Moyen-Orient, ils seront les boucs émissaires de toutes les rancunes, ils seront des cibles faciles parce qu’isolées, parce que minoritaires. Ce n’est pas le régime d’Assad – qui s’est fabriqué la réputation de soutien des Chrétiens – qui viendra à leur aide. Ils auront toutes les parties contre eux. L’intervention militaire ne réussira pas à renforcer ou à unifier l’opposition syrienne – et ce n’est pas le but. Le risque est énorme de la voir s’ancrer toujours plus dans ses divisions. Pour les islamistes, les Chrétiens sont toujours associés aux « croisés » occidentaux. Pour le régime, les Chrétiens ne seront plus d’aucune utilité. Les Assad et assimilés se sont fait une « beauté » en s’affichant protecteurs des Chrétiens, espérant ainsi s’attacher la communauté internationale. Et leur extraordinaire réseau de désinformation aidant, ils avaient quasiment réussi.

Mais, en cas de non-intervention en Syrie, quel sera le sort des Chrétiens ?

De mal en pis avant d’atteindre le pire des pires annoncé plus haut. Isolés, totalement isolés, ils font face à une rébellion divisée où l’on trouve de tout – y compris des Chrétiens. Au sein de cette rébellion, les islamistes sont chaque jour plus nombreux. Les Chrétiens sont assimilés au régime, ils sont donc l’une des cibles de la rébellion. Le régime, passé maître de l’école des pyromanes-pompiers avec une très longue et très meurtrière expérience au Liban, sait jouer de leurs peurs et de leur allégeance. Une allégeance fondée sur la peur. Dupes du discours des Assad, les Chrétiens n’ont pas su ou n’ont pas pu prendre à temps leur distance avec le régime. En cas de victoire des islamistes, nous devinons sans peine leur sort.

Une intervention militaire en Syrie vaut-elle mieux qu’une non-intervention, pour les Chrétiens de Syrie ? Impossible de trancher. Le sort de nos frères de Syrie est aujourd’hui scellé. Ils sont condamnés. A une mort lente.

Le « non » des Eglises

Toutes les Eglises de Syrie ont dit leur opposition à l’intervention militaire. Un malheur que l’on connaît vaut mieux qu’un malheur inconnu !

On sait comment on commence une guerre, mais on peut difficilement deviner comment on la termine.

Faire une guerre pour bien marquer que l’on ne peut violer impunément les lignes rouges décidées par un président américain est un bien maigre motif pour la faire, d’autant qu’elle n’a pas d’autre but avoué.

Le concert des nations semble totalement acquis au fait de garder la structure de l’Etat baassiste. La leçon de la guerre d’Irak a porté. La débaassisation des institutions et de l’Etat avait conduit au chaos et il avait fallu rappeler au service les officiers bannis parce qu’encartés au parti Baas au pouvoir.

En résumé, si nous devons croire les informations distillées dans la presse par les services américains : les frappes auront lieu la semaine prochaine, elles viseraient 35 sites et dureront trois jours. Avis est donné au régime de dégager les lieux, pour qu’il y ait le moins de victimes possible !

Maroun Charbel 

"Présent" du 30 août 2013
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 08:59

Il y a deux ans, le 22 juillet 2011, Anders Brevik, qualifié de "fondamentaliste chrétien d'extrême-droite" par les grands medias (la preuve en photo) tuait 69 personnes sur l’île d’Utøya, en Norvège.

Anders_Behring_Breivik.png

Kristian Vikernes était récemment arrêté en Corrèze, vite relaché.   

 

1. Kristian Vikernes a été qualifié de néo-nazi par les grands medias

2. Kristian Vikernes est un musicien de Black Metal

3. Le festival de Clisson de Black Metal Hellfest ( en français : Fête de l'enfer ) est présenté plutôt favorablement par les grands medias et subventionné  par des élus de la République.

   1740876_hellfest.jpg

4. Trouvez l'erreur. 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 14:10

Affaire Bourdouleix :

"Rien ne peut justifier, ni excuser qu'un élu de la République ose une telle référence à la pire barbarie du XXe siècle", a réagi la préfecture.

 

victimes_du_communisme.jpg


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 16:20

Même France Culture le dit plus ou moins.

 

"L'Afrique du Sud est en perdition. Qu'a fait mandela ? Il n'a rien fait du tout ! (...) Mandela est un peu comme ce lierre sur les façades fissurées, il est un symbole qui cache la misère." Bernard Lugan


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 10:55

 

Les journalistes ont déjà écrit leurs articles élogieux. Les "une" sont prêtes. Celles de Bouteflika, Gorbatchev, Elisabeth II aussi. Celle de Johnny l'était déjà il y a quelques années. Cynique ? Non. Réaliste.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 09:22

 

Clément Méric : la vidéo de l'agression a parlé

Clément Méric en avril 2013, lors d'une manifestation.

Clément Méric en avril 2013, lors d'une manifestation.

Crédit : AFP

INFO RTL - Trois semaines après l'agression mortelle de Clément Méric le 5 juin, la police judiciaire parisienne vient de mettre la main sur les toutes premières images de la bagarre.

On avait d'abord cru qu'aucune image ne pourrait aider les enquêteurs... Finalement, trois semaines après l'agression mortelle de Clément Méric, le 5 juin dernier à Paris, la police judiciaire parisienne a mis la main sur les premières images de la bagarre.

La scène a été filmée par une caméra de surveillance de la RATP, située côté rue, au niveau de la station Havre-Caumartin. Les experts de la police technique et scientifique ont travaillé pendant plusieurs jours sur ces images pour les faire parler. Elles permettent de se faire une idée précise de la scène, jusqu'alors uniquement racontée par des témoins.

Clément Méric : la vidéo de l'agression a parlé

Crédit : Georges Brenier

On voit notamment, pendant une bagarre générale, le jeune militant d'extrême gauche se précipiter dans le dos d'Esteban Morillo, le meurtrier présumé, alors de dos, semble-t-il pour lui asséner un coup. Le skinhead se retourne alors et le frappe avec son poing en plein visage. 

L'image ne permet pas de dire de façon formelle si Esteban Morillo donne un deuxième coup, ni s'il a ou non un poing américain. Le militant d'extrême-gauche, en tout cas, tombe immédiatement au sol, inconscient. Il n'est pas lynché une fois par terre.

L'autopsie avait établi que la victime n'était pas morte en tombant sur le bitume, mais avait été tuée par un ou plusieurs coups au visage  Ces images permettent de confirmer l'identité du meurtrier. Elles excluent l'hypothèse d'un lynchage, montrent un Clément Méric provocateur et confortent la thèse du juge sur une mort accidentelle à la suite de coups donnés.

 

lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 08:02

Actualités correspondant à jean pierre pernaut


    1. Jean-Pierre Pernaut dérape sur le mariage gay en plein JT
      LaDépêche.fr ‎- il y a 2 jours
      VIDEO -- Jean-Pierre Pernaut est la cible de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux depuis jeudi midi et deux petites phrases dans son ...
Une fois n'est pas coutume ...

Quand un journaliste ose dire la vérité...

Le présentateur Jean-Pierre Pernaut a eu l'audace de relever dans un JT (jeudi à 13H00, sur TF1) qu'il "ne fait pas bon être hostile au mariage homosexuel" avant de rapporter la condamnation de Nicolas à deux mois de prison ferme ainsi que les menaces d'expulsion de son appartement pesant sur Frigide Barjot. Il n'en faut pas moins pour que tout le landerneau journalistique s'émeuve d'une pareille outrecuidance. Il est totalement inconvenant qu'un journaliste ose faire preuve d'indépendance à l'égard de la dictature du culturellement et politiquement correct. L'avenir nous dira si la direction de TF1 sera capable de résister aux pressions et à le maintenir au JT malgré cette campagne montée contre lui.

lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 23:20

 

Sans doute un hasard...
La page non trouvée est toutefois visible sur le site du Scrutateur guadeloupéen ... ICI.


 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 23:18

 

Fâchistes ? Non : Antifâchistes.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 09:50

 

En 2011, après 11 ans de procédure, il est condamné à 20.000 euros d'amende avec sursis pour «abus de confiance» dans une affaire d'emploi fictif à la communauté urbaine de Lille.

 

L'hommage est unanime. Peu de voix dissonantes, dans la classe politique comme dans les "micros trottoirs" (choisis ?).

Et pourtant, "On doit des égards aux vivants; on ne doit aux morts que la vérité"(Voltaire)

Premier Ministre de François Mitterand en 1981, il affirmait le 8 juillet, dans son discours de politique générale devant l’Assemblée Nationale : « l’homme doit devenir la mesure de toutes choses, car c’est à l’échelle de l’homme que l’on juge une politique ». L'homme mesure de toutes choses ? Et Dieu dans tout ça ?

Il s'occupa sur la fin de sa vie - pas Dieu, Pierre Mauroy - de la Fondation Jean Jaurès.

Rappelons cette déclaration de Non Serviam de Jaurès. C'est d'actualité maintenant que Pierre Mauroy paraît devant son Créateur...

Rappelons aussi ce qui devrait être un appel de Jaurès à agir ... pour les chrétiens, ICI ...  

 R.I.P. 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 17:53

Vu sur le site du Figaro. Fait exprès ?

"On doit des égards aux vivants; on ne doit aux morts que la vérité"  (Voltaire)

La classe politique rend hommage à Pierre Mauroy

EN IMAGES - La cérémonie a réuni de nombreuses personnalités, de gauche comme de droite, venues saluer le premier ministre emblématique de François Mitterrand.

PUBLICITÉ

La PhytothérapieDossier FigaroPartner

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 10:33
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 21:03

 

la suite et correction de  Tunique blanche et baskets beiges

 

Militaire agressé: l'auteur avoue les faits

Par Le Figaro.fr avec AFP

Mis à jour le 29/05/2013 à 12:34

L'auteur présumé de l'attaque contre un militaire à La Défense, un jeune converti à l'islam "à la fin de sa minorité", a sans doute "agi au nom de son idéologie religieuse", a affirmé aujourd'hui le procureur de Paris.

Prénommé Alexandre, ce jeune homme, qui aura 22 ans demain, "a reconnu les faits" lors de son interpellation ce matin dans les Yvelines, a précisé Xavier Molins. 

Le procureur, qui a dénoncé sa "volonté de tuer assez évidente", a toutefois précisé qu'il n'était pas connu des services de renseignement et que son identité avait simplement été contrôlée en 2007 à l'occasion d'une prière de rue. 

"A part cette prière de rue, il n'y a pas d'autre élément pouvant laisser croire à sa dangerosité", a précisé à son côté le directeur de la police judiciaire, Christian Flaesch. Selon lui, le jeune homme est issu d'une "famille qui paraît tout à fait honorable".


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 08:10

 

Un dossier sur le traitement de la Manif pour tous par les médias "dominants"

"Du mépris à la matraque" : une approche intéressante de l'observatoire des journalistes et de l'information médiatique.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 23:06

Commémoration de l'esclavage. Sans rien oublier.

Le génocide voilé. La traite négrière arabo-musulmane

► 8:58    Tidiane N'Diaye est interviewé au sujet de son livre              
                                           "Le génocide voilé" paru en 2008. 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article