Agressions sexuelles de Cologne : un « détail » pour Amnesty International

[Source : Boulevard Voltaire]

Tous les vendredis, Natacha Polony reçoit des « électrons libres » dans son émission « Polonium », diffusée sur la chaîne Paris Première. Dans le dernier épisode, datant du 4 mars au soir, un échange m’a interpellé. Robert Ménard faisait face à Jean-François Dubost, responsable du programme « Personnes déracinées » pour l’ONGAmnesty International.

Évoquant un rapport sur l’Allemagne rendu par Jean-François Dubost, l’édile de la ville de Béziers a voulu évoquer un sujet d’actualité révoltant, commenté depuis déjà plus de deux mois : « Ce qui me gêne, c’est que dans votre rapport sur l’Allemagne, vous ne parliez à aucun moment des agressions sexuelles du Nouvel An à Cologne, et ailleurs en Europe. » Qu’a répondu le Bisounours Dubost ? « Ah, ça, c’est un détail. »

Vous lisez bien. Un détail. Des centaines de viols, commis par des migrants extra-européens, constituent un détail de l’Histoire récente. On en a connu d’autres qui ont été mis au ban politico-médiatique pour ce genre de « détail ». Rassurez-vous, ce ne sera pas le cas de monsieur Dubost qui représente toujours, n’en déplaise aux « éditocrates » du Monde, la pensée dominante. Pas la pensée majoritaire, mais bien la pensée dominante dans les élites.

La suite...