Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 18:15

Où il est montré qu'il faut pendre de la hauteur pour comprendre les événements...

 

Dans L'Empire écologique (prix Renaissance 2000), Pascal Bernardin dénonce l’écologie subvertie par le mondialisme.

S’appuyant sur d’innombrables écrits, il démontre que se modifie progressivement la conception de l’homme et de Dieu au sein même du monde catholique.
Ainsi prouve-t-il que des infiltrations politico-religieuses panthéistes, gnostiques et maçonniques, œuvrent en faveur d’un syncrétisme religieux, avec une spiritualité globale qui aboutit à « surnaturaliser la nature » et « naturaliser le surnaturel ». 

 

Prix Renaissance 2000. 23 €

Disponible ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 07:33
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 09:27
Comment occuper les esprits quand il y a le feu à la maison
par Paul Bernard, préfet de région honoraire
De récentes statistiques officielles (INSEE) concernant les flux migratoires sont utilisées pour démontrer que l’immigration est une chance « incontestable » pour la France. Les statistiques veulent souvent dire ce que l’on veut obtenir.
La manipulation de l’information a fait disparaître la confiance entre les dirigeants politiques et les citoyens. La plupart des Français ne partagent plus le point de vue imposé sur l’immigration. Quelques observations permettent de soulever des questions qui sont maintenues dans le brouillard. 
De récentes statistiques officielles (INSEE) concernant les flux migratoires sont utilisées pour démontrer que l’immigration est une chance « incontestable » pour la France. Les statistiques veulent souvent dire ce que l’on veut obtenir. Il suffit de noter deux résultats qui ne cessent d’augmenter : l’arrivée d’immigrés et le départ à l’étranger de personnes nées en France. Chacun peut approfondir à loisir et en tirer les conclusions. Toutefois, les données de l’étude ne tiennent pas compte de l’immigration illégale, de la clandestinité des déboutés du droit d’asile et de l’évolution mécanique du droit du sol ni, bien sûr, du coût social.
La suite sur Boulevard Voltaire...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 octobre 2015 7 11 /10 /octobre /2015 21:32

« Les questions de race » : ce que disent nos experts en 1950

par Marion Duvauchel.

Nous sommes très mal informés. Le 20 juillet1950 à Paris, l’UNESCO a réuni un ensemble d’experts dont la collaboration fraternelle a abouti à la rédaction d’un texte : « Déclaration d’experts sur les questions de race ». On le trouve sur la toile.

Quinze articles édifiants dont le premier stipule que « les savants s’accordent à reconnaître que l’humanité est une et que les hommes appartiennent à la même espèce ». Très exactement ce que dit l’Eglise dans sa langue théologique lorsqu’elle postule l’unité du genre humain.

Une « race » (biologiquement parlant) peut donc se définir comme un groupe parmi ceux qui constituent l’Homo sapiens (souligné dans le texte original). L’article 7 admet que même si les races humaines sont classées différemment selon les anthropologues, ceux-ci s’accordent pour admettre trois grands groupes : mongoloïde, caucasoïde et négroïde. En gros et à la louche, les blancs, les noirs et les jaunes. Ce sont nos grands savants eux-mêmes qui le disent.

L’article 8 évoque la question de la sous-classification, pour ajouter que les experts ne sont pas d’accord et que rien n’est établi nettement. On peut donc déduire légitimement qu’il y a toujours trois grands « groupes ethniques » repérables, que la variable dominante semble la couleur, mais que pour des sous classifications, polop…

Suivent un certain nombre de considérations générales qui disent dans la langue pédante de nos savants jurisconsultes ce que nous savons tous, que ni le caractère ni la personnalité ne dépendent de la race.

Fort de toutes ces certitudes, l’article 13 affirme que rien n’interdit « l’hybridation ». C’est le mot utilisé. Aujourd’hui on dit plutôt « métissage », plus poli, plus élégant, moins désuet.

Or l’hybridation, selon nos grands savants, c’est « l’un des principaux mécanismes de la formation, de la fusion ou de l’extinction des races » mais ça n’entraîne pas de dégénérescence. Rien n’empêche dont d’imaginer que, à plus ou moins long terme, à force d’hybridation, il n’y aura plus que des blancs, ou des noirs, ou des chinois. Pardon, des mongoloïdes, des caucasoïdes ou des négroïdes. Moi franchement, pourvu qu’on apprenne encore le violoncelle, qu’on prie Jésus Christ et qu’on chante l’Ave Maria de Gounod ou de Schubert, si l’une ou l’autre de ces couleurs disparaissait, ma foi, je m’en remettrais, même si je trouve qu’un monde café au lait perdrait en contraste. Nos savants préconisent par ailleurs de dire désormais : « groupes ethniques ». Je suis d’accord. J’avais moi-même proposé autrefois, « grands peuplements ». Mais personne ne m’a écoutée.

L’article 14 est admirable, il affirme que l’homme aurait un instinct inné de coopération, une tendance naturelle plus forte que la tendance égocentrique. C’est très exactement ce que dit saint Augustin. Il y aurait même, et nos savants l’expriment clairement, « une éthique de la fraternité universelle » et là, il faut citer in extenso: « c’est en ce sens que l’homme est la gardien de son frère ». C’est beau non ?

Le problème, comme le soulignent avec justesse nos grands savants, ce n’est pas le fait physique de la « race » ou plus exactement de la « variabilité qui se produit dans un groupe donné ». C’est l’interprétation qu’on en fait, le « mythe de la race », ça, c’est sûr !

Nota bene :

Signalons ce passage édifiant (article 15). « Il faut affirmer, et de manière la plus catégorique, que l’égalité en tant que principe moral ne repose nullement sur la thèse que tous les êtres humains sont également doués. Il est bien évident qu’au sein de tout groupes ethniques, les individus diffèrent considérablement par leurs aptitudes». Il faudrait peut-être en informer d’urgence les membres de notre gouvernement ?

Oserai-je signaler que parmi les signataires, on trouve le nom de M. le professeur Claude Levi Strauss, auteur de Race et histoire et de Race et culture. Deux ouvrages, que, question brûlante, il conviendrait peut-être désormais d’interdire ?

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 13:19

L'Humeur de Pasquin ...

 

Réfugiés oui! Si…

Rédigé par Pasquin le  dans Humeur

Réfugiés oui! Si…

Les eurocrates « se la ferment » définitivement ! Ces profiteurs friqués, cul dans le beurre avec salaires, avantages et conditions de travail inversement proportionnels à leur contribution au bien commun des pays ne sont pas crédibles. À condition ensuite que Hollande et sa clique eux aussi nous lâchent. Nous en avons plein le dos de leurs engagements et de leurs promesses qui n’engagent… que les autres. Si aujourd’hui le Français hésite un peu avant d’ouvrir son cœur et sa maison, c’est qu’il a l’expérience de quarante ans d’impuissance politique et de culpabilisation face à l’immigration. Quoi qu’il en soit nous ouvrirons nos maisons. Mais pas n’importe comment. D’abord pas aux hommes ou alors pas longtemps. Le temps qu’il faut pour se reposer, se reconstruire et repartir. En âge de vous battre, nous ne vous garderons pas. Des hommes à nous : marins, pilotes, forces spéciales, sont engagés dans votre pays et des femmes et des enfants sont encore là-bas. L’homme se bat pour son pays. Le lapin fuit. Nos maisons ne sont pas des clapiers. Nos femmes pourront recoudre sur les treillis que nous vous donnerons le cœur et la croix… Nous avons aussi l’expérience des révolutionnaires intégristes qui pillent, brûlent, violent, massacrent, égorgent et guillotinent ceux qui ne pensent pas comme eux. Les nôtres n’étaient pas musulmans mais laïcs républicains. Nous accueillerons vos femmes et vos enfants, nous leur donnerons logis, vêtements et nourriture avec grand cœur, sans rien réclamer en retour… Si, encore une condition. Si elles sont musulmanes, nous ne trierons pas, alors nous leur demanderons de laisser dans nos maisons les crucifix. C’est par Lui et pour Lui que nous accueillons. À ces conditions-là… soyez les bienvenus chez nous et que la paix soit avec vous !

Ce billet a été publié dans L'Homme Nouveau, je commande le numéro

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
10 octobre 2015 6 10 /10 /octobre /2015 13:10

Le Grand Journal (Canal +) : selon NKM, les climatosceptiques sont des connards.

Invitée au Grand Journal, Nathalie Kosciusko-Morizet n'a pas hésité à qualifier les climatosceptiques d'un sobriquet des plus fleuris.

© DR

Après une sujet sur Philippe Verdier, son livre Climat investigation et le réchauffement climatique qui relancerait le tourisme, Maïtena Biraben demande à Nathalie Kosciusko-Morizet, NKM pour faire court, ce qu’elle pense des climatosceptiques :  « en un mot, les climatospectiques sont… ? »

Installée à la table du Grand Journal de Canal + le lundi 5 octobre, la vice présidente des Républicains a d’abord rit en cherchant ce mot. Après avoir affirmé que « dans (sa) tête, c’était très claire », elle glisse : « j’allais dire que c’est des connards mais on va encore dire que… » Très vite coupée par Maïtena Biraben qui confirme que la réponse est très claire. A bon entendeur.
 
 
Vous pouvez retrouver les connards sur Petrus Angel

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 20:39

Philippe Verdier : “Le catastrophisme climatique n’a aucun sens”

Par Mickaël Fonton

 

Philippe Verdier. Le "monsieur météo" de France Télévisions met les pieds dans le plat. Photo © AFP

L’entretien : Philippe Verdier. Le chef du service météo de France Télévisions a longuement enquêté sur le phénomène climatique et son traitement par les médias et les politiques. Sa conclusion est sans appel : c’est une formidable imposture.

Pourquoi avoir écrit ce livre ?

Cela fait quelque temps que j’avais en tête l’idée de cette enquête. Je m’intéresse à la météorologie depuis vingt ans et au climat depuis dix ans. J’ai suivi plusieurs grandes conférences mondiales. Sachant que la prochaine allait se dérouler à Paris, j’ai pressenti que sa préparation donnerait lieu à un véritable matraquage, à une avalanche de chiffres et de rapports, qui, bien que parfois peu cohérents entre eux, serviraient tous à renforcer le même message : le changement climatique est là, et c’est grave.

Mais ce qui m’a vraiment décidé à écrire, c’est, en juin 2014, la convocation adressée par Laurent Fabius à tous les présentateurs météo. En substance, il nous a dit : « Je ne veux pas m’immiscer dans votre travail mais le climat, c’est important. » Cette rencontre devait être suivie par des réunions de travail. Elles n’ont jamais eu lieu, mais les éléments de langage ont été mis en place et Laurent Fabius, renommé “monsieur météo”, a fait la couverture du Parisien Magazine, sous la mention « 500 jours pour sauver le monde ». J’en suis resté perplexe, vraiment interloqué et j’ai décidé de m’exprimer simplement, sans autocensure.

L’échéance de la Cop21 se rapproche. Vous êtes très sévère sur ces grands sommets mondiaux : les scientifiques y seraient absents et l’enjeu serait finalement plus diplomatique que climatique. C’est une caricature ?

Au contraire, c’est très réel ! Que ce soit à Bali, Copenhague ou Cancún, c’est ce que j’ai eu sous les yeux. C’est le lieu d’expression d’une science politisée, pas du tout indépendante, uniquement tendue vers la quête de preuves venant confirmer son primat initial : le réchauffement climatique est avéré et l’homme en est le principal responsable. Il n’y a pas de place pour d’autres arguments, ni même pour de la nuance. C’est pour cela que je soutiens que rien de bon ne peut sortir de ces grandes réunions planétaires.

C’est une illusion de croire que tous les États du monde peuvent ainsi s’asseoir autour d’une table et régler la question du climat. Cela fait vingt ans que nous négocions et rien n’a changé. Les engagements pris n’ont aucune valeur puisqu’il n’y a, bien sûr, ni police ni justice climatiques. Ce n’est pas à cet endroit-là que les choses se feront. Le ballet incessant des conférences mondiales ne sert à rien sinon à nourrir tout une petite économie du climatLire la suite...

Climat investigation, de Philippe Verdier, Ring, 340 pages, 18 €.

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 09:55

De Gaulle dans le texte et dans le contexte

Pour condamner les propos de Nadine Morano, Alain Juppé a cru malin de faire une distinction de contexte historique :

"Nadine Morano a sorti une citation du général de Gaulle qui avait été faite dans un contexte radicalement différent, celui de l'indépendance de l'Algérie. Il s'agissait de savoir si on allait intégrer à la nation française les 10 ou 15 millions de musulmans de l'Algérie"

 

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 07:47

Vu à la télé : la race blanche existe

CQQs_U1W8AAVRGQ

Lu sur le salon beige

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 19:16

vu sur le blog Bonnet d'âne de Jean-Paul Brighelli

 

Et retrouvez tous les articles DésInfo RéInfo

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
27 septembre 2015 7 27 /09 /septembre /2015 07:42
 
 
« une fraction croissante de la population d’origine musulmane est heurtée par des appellations toponymiques qui sont autant de manifestations d’une époque archaïque où l’identité de la France, loin de s’assumer comme plurielle, se définissait exclusivement sous le signe d’une chrétienté triomphante et totalitaire »
 

Les Jacobins avaient montré l’exemple par haine profonde de la religion catholique. Quelques milliers de communes, hameaux, simples lieux-dits, départements, changèrent de noms entre 1793 et la Restauration. Ce qui rappelait la religion, la royauté, la noblesse (le mot château notamment), fut supprimé et remplacé parfois par un mot plus « patriote » (= révolutionnaire). Pour punir la Vendée de s’être soulevée, la Convention lui donna le nom de « département Vengé » ; Fontenay-le-Comte devint Fontenay-le-Peuple.

Un peu partout, les Jacobins locaux s’employèrent à effacer des noms d’Ancien régime, des représentations héraldiques. Et, en priorité, les noms. Dans la plupart des villes de France, la rue principale se nommait sous l’Ancien régime, rue royale, elle devint rue nationale ; Châteauroux fut remplacé par Indrelibre ; Saint-Malo devint « Commune de la victoire » ; le Mont Saint-Michel fut changé en Mont libre, Grenoble devint Grelibre, etc.
Une grande quantité de villages portaient un nom de saint. Ils furent changés. Il fallut attendre la Restauration, en 1814, pour que les 3000 communes « républicanisées » reprissent leurs anciens noms.

Les descendants actuels des Sans-culottes viennent de ressortir ces idées que l’on peut juger comme de honteuses stupidités, mais révèlent une volonté de subvertir les mots et annihiler le passé.

En commençant par le bouillant Manuel Valls qui a suscité un rapport qui aurait pu être écrit par Alphonse Allais dans ses bons jours. Il s’intitule en toute simplicité : « Revoir la toponymie de la France à la lumière du vivre ensemble ». Il s’emploie à imposer le changement des noms de lieux pour, dit-il, ne pas vexer certaines communautés vivant sur le sol français.

Le rapport a été établi par deux parlementaires, membres d’un groupe de réflexion « Laïcité et République moderne » : le député PS du Cher, Yann Galut (après hésitations, il s’est rallié à Hollande) et le sénateur EELV du Val-de-Marne, Esther BenbassaDans quelque langue que ce soit, le sentiment d’être irrité par un panneau routier doit – mis à part quand on est perdu – être très rare. La raison a été donnée par le Premier ministre : avec l’arrivée massive de populations exogènes et tropicales qui ne comprendraient pas les allusions contenues dans les noms des communes ni celui des « gentilités » (noms des habitants du lieu), a assuré M. Valls, toute expression inconnue d’eux « qu’ils peuvent voir comme une agression à leur égard »… (sic) devrait être modifiée.

L'article complet

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
24 septembre 2015 4 24 /09 /septembre /2015 10:31

Quand Bolloré met ses médias au service de ses intérêts économiques

Patron de Vivendi, qui détient notamment Canal, D17 et D8, Vincent Bolloré entend bien utiliser ses différentes chaînes au service des autres secteurs de son groupe. Dans un communiqué envoyé mardi 15 septembre, la chaîne D17 a en effet annoncé qu'elle diffusera, samedi 3 octobre à 23 heures, le documentaire « Ebola : tous ensemble vers la victoire », consacré au concert géant du même nom qui se déroulera le 26 septembre à Conakry, capitale de la République de Guinée, avec à la clé des artistes locaux parfaitement inconnus en France. Le communiqué ajoute que cet événement ne sera que le premier « d'une série d'initiatives lancées en Guinée » par Vivendi, désireux de « promouvoir tous les talents présents en Guinée » et d'« en assurer l'émergence sur les places internationales ». Comment expliquer cette décision, qui annonce d’ores et déjà de retentissants flops d'audience ? La réponse est simple : Vincent Bolloré, à l'initiative de cette diffusion, compte de nombreux intérêts économiques dans ce pays africain, dont la gestion du port de Conakry, ainsi que des liens étroits avec ses dirigeants. D'ailleurs, à partir du 26 septembre, Vivendi va construire à Conakry une nouvelle salle de spectacle, baptisée « CanalOlympia » en référence à la chaîne cryptée ainsi qu'à la célèbre salle de spectacle parisienne... La future grille de programmes des chaînes du groupe risque d'être aussi originale qu'exotique. Et tant pis pour l’intérêt des téléspectateurs… 

Lu ICI

                                                                                                                       Ojim.fr

 

On trouve par ailleurs un intéressant portrait de Vincent Bolloré dans les archives du Point.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 23:59

OUEST-FRANCE : LA GUERRE DES IMAGES

 

APRÈS LA GUERRE DES MOTS, LA GUERRE DES IMAGES… ALORS QUE 80% DES IMMIGRÉS QUI ARRIVENT ACTUELLEMENT EN EUROPE SONT DES HOMMES, LA PRESSE PRÉFÈRE PUBLIER DES PHOTOS DE FEMMES ET D’ENFANTS.

Ainsi, entre le 10 et le 17 septembre 2015, soit sur sept éditions, Ouest-France a placé à cinq reprises une photo de « migrants » à sa une. Toutes ces cinq photos, qu’elles soient grandes ou petites, représentent des enfants ou des familles ! À l’intérieur, en pages « Monde / Europe » le constat est le même. Dix photos de « migrants » ont été publiées. Sur sept d’entre elles, on y voit, en premier plan, des femmes et des enfants…

Un constat qui est également celui d’un animateur du site Fdesouche qui a tweeté sur la « société du spectacle » à la frontière hongroise le 17 septembre.

 

La suite avec les photos évoquées...

Permalien de l'image intégrée

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 09:27

A propos de la réforme des programmes.

 

Moyen Âge chrétien : "Ce dont on ne veut pas dans le présent, on fait mine de l’effacer du passé. Un exemple parfait de mentalité magique"

Après la publication du décret de réforme du collège et alors que la circulaire d’adaptation est encore en débat, Atlantico prend de la hauteur en revenant avec les quelques-uns des meilleurs spécialistes sur ce que peuvent nous apporter l’étude du Grec, du Latin, du Moyen-Âge et des Lumières. Aujourd’hui, entretien avec Rémi Brague.

Atlantico : Dans la réforme des programmes qui se profile, l’étude du moyen-âge chrétien deviendra un enseignement facultatif au collège. Quelle est votre réaction à la disparition programmée de cette période de notre histoire ?

la suite de l'entretien... (4 juin 2015)

Moyen Âge chrétien : "Ce dont on ne veut pas dans le présent, on fait mine de l’effacer du passé. Un exemple parfait de mentalité magique"

 

 
  •  
  •  
  •  
  •  
 
 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 09:35

Accusé de « racisme » et de « xénophobie » depuis deux jours sur les réseaux sociaux, traîné dans la boue par des médias qui ont sorti l’artillerie lourde pour soutenir les clandestins, condamné mardi par le ministre de l’Intérieur, Yves Nicolin, député-maire LR de Roanne, va-t-il devoir répondre de ses propos devant la justice ? Son crime ? Avoir osé déclarer lundi, devant des journalistes scandalisés, qu’il accueillerait bien des migrants sur le territoire de sa commune, mais « à condition qu’il (s’agisse) de réfugiés chrétiens qui sont persécutés par Daech en Syrie » !

8436-P1

« Prendre toutes les précautions possibles »

Interrogé par France Bleu Saint-Étienne Loire au sujet de la lettre adressée dimanche par Cazeneuve à tous les maires de France, Yves Nicolin a en effet osé émettre des réserves quant à l’accueil des migrants en indiquant notamment qu’il faudra « prendre toutes les précautions possibles » pour s’assurer qu’il ne s’agit pas de réfugiés économiques ni de terroristes. Avant d’ajouter : « ce que je souhaite, c’est qu’on puisse avoir l’absolue certitude que ce ne sont pas des terroristes déguisés, c’est la raison pour laquelle je pense que demander ça, et que ce soit des chrétiens, peut représenter une garantie suffisante ». Une position qu’il a de nouveau défendue un peu plus tard sur France TV Info en posant cette question pleine de bon sens : « qui nous dit que, parmi ces réfugiés, ne se cachent pas des membres du groupe Etat islamique qui ont décidé de prendre le chemin de l’Europe avec de mauvaises intentions ? »

À Belfort aussi

Une position qui choque évidemment les chiens de garde du politiquement correct, mais qui est partagée, en partie du moins, par d’autres élus. Ainsi, peu après le maire de Roanne, c’est celui de Belfort, Damien Meslot (LR), qui disait réfléchir à la possibilité d’accueillir en priorité des « familles de chrétiens syriens et de chrétiens d’Irak, qui sont particulièrement persécutés ».
Et le député-maire LR de répondre très justement aux journalistes indignés de France Bleu Belfort-Montbéliard : « je ne fais pas de tri, je choisis d’accueillir ceux qui sont le plus persécutés : quand on est chrétien en Syrie ou en Irak, on risque la mort et je pense que nous pouvons faire un geste pour ces communautés ».

Franck Delétraz, "Présent", le 9 septembre 2015

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 17:00

Curieusement, dans le rappel du "11 septembre" 2001 , les grands medias évoquent la destruction par deux avions des 2 tours jumelles du World Trade Center.

Pourquoi ne parlent-ils pas de la 3e tour ? Celle qui est tombée ... toute seule.

 

Cette question est simple : ‘Did you know a 3rd tower fell on 9/11 ?  (Saviez-vous qu’une 3ème tour est tombée le 11 septembre ?). Une information facilement vérifiable précise:‘World Trade Center building 7, not hit by a plane, collapsed in free-fall 7 hours after the Twin Towers.’ (Le bâtiment 7 du World Trade Center, qui n’a été touché par aucun avion, s’est effondré en chute libre 7 heures après les Tours Jumelles).

Et vous, le saviez-vous ? Un sondage (7) réalisé en 2011 par HEC Junior Conseil pour le compte de l’association françaiseReopen911 (http://www.reopen911.info/) divulguait que seul 14% des Français savait qu’une troisième tour s’était effondrée le 11 septembre 2001.

Cette question est fondamentale, car elle n’accuse personne et n’est partisane d’aucune théorie au sujet des causes et des conséquences des évènements du 11 septembre. 

L'article complet est ICI .

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 07:52
  • le 28 juillet 1945 : un avion frappe l'Empire State Building.

Un bombardier B25 américain, perdu dans le brouillard s'écrase accidentellement sur le 79ème étage de l'Empire State Building tuant 14 personnes et en blessant 26 autres. Cela n'a rien à voir avec l'histoire de France ou de l'Eglise, mais c'est un fait oublié qui en rappelle un plus récent dont les conséquences ont aussi touché la France. Pourtant en 1945 la tour n'est pas tombée !

Lu sur le salon beige.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 septembre 2015 5 11 /09 /septembre /2015 07:22
VOIR UN TÉMOIGNAGE
"L’Humanité, à travers son positionnement, une contestation communiste, radicale du capitalisme, de la bourgeoisie, a également toujours eu à cœur et de manière extraordinairement courageuse, de rester un journal très exigeant sur le plan de la culture, des arguments, des photos", Axel Kahn, directeur de recherche à l’Inserm.
 
Vu sur le site de L'Humanité.
Retrouvez L'Humanité sur Petrus Angel ; vous ne serez pas décu...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 10:00

Enfant Aylan Kurdi mort sur la plage : ce que la photo recadrée vous a caché

 

original.83659.demi

 

La photo tragique de cet enfant mort sur une plage et reprise par la presse internationale pour attendrir les occidentaux et leur faire accepter les réfugiés syriens – alors qu’ils saturent d’une immigration islamiste imposée, la photo de l’enfant Aylan Kurdi, mort sur les côtes turques, a été recadrée par des médias populistes, pour émouvoir et endormir la raison.

 

 

Enfant Aylan-Kurdi

 

Regardez à droite la partie encerclée : alors qu’un garde cote prend des notes, qu’un autre, avec son appareil photo, semble occupé ailleurs, deux turcs, à quelques dizaines de mètres, sont en train de pêcher à la ligne, imperturbables, indifférents à la présence de l’enfant mort.

 © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 15:02

L'Europe est coupable : la grande manipulation !

Billet de Christian Vanneste :

"Vous n’avez pas le droit de penser autrement. » Dans une société totalitaire, c’est ce principe qui commande  toute « information » depuis la maternelle jusqu’au journal du soir. Alors, quand chez l’individu une petite voix se fait entendre qui dit : »et pourquoi je ne pourrais pas penser le contraire ? », tout espoir n’est pas perdu pour la liberté. Nous vivons un grand moment de totalitarisme mou, de cette mixture de politiquement correct et de pensée unique, qui abêtit l’Europe et la France, en particulier, depuis des années. Comment ? 56% des Français seraient hostiles à l’accueil des migrants ! Insupportable ! La machine à décérébrer s’est donc mise en marche ! Vous devez penser qu’il faut accueillir les réfugiés ! Vous devez admirer la merveilleuse Angela Merkel et les Allemands qui se mobilisent pour en loger et  nourrir un million, peut-être. Vous devez condamner le méchant Victor Orban qui érige un mur de barbelés à la frontière hongroise de l’Union Européenne et fait matraquer les migrants en gare de Budapest. Vous devez applaudir à la décision du Président Hollande de s’aligner sur l’Allemagne pour répartir les arrivants entre les pays européens.

Comment opérer ce retournement de l’opinion ? (...) L’émotion emporte la conviction des foules avec force et plus rapidement. Une photo-choc reprise par tous les médias, à laquelle se réfèrent tous les politiques avec une voix chargée de compassion, voilà qui va renverser le courant en un éclair. Un enfant de trois ans sans vie sur une plage… 

La suite...

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article