Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 06:54

“La photo”, nous y revoilà ! Bien sûr on se souvient de la photo de la petite vietnamienne nue et de celle du vautour qui attend la mort de l’enfant africain et les photos des « exécutions sommaires » à Saigon le 1.II.68. etc.

Les “La photo” constituent un album éloquent qui a été imprimé, indélébile, dans notre cerveau.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
6 septembre 2015 7 06 /09 /septembre /2015 21:54
Ce qui est choquant
 
On nous montre en boucle la photo d’un petit garçon mort noyé sur une plage turque. Et une armée de moralistes (tous politicards sans convictions et sans scrupules) entend nous tirer des larmes. Cette image « montre notre inhumanité », paraît-il.

Ce que je comprends, c’est que c’est l’image qui est censée faire accepter l’invasion musulmane aux opinions publiques européenne qui y sont réfractaires, comme viennent de le montrer des sondages.

Certes la mort d’un enfant est tragique. Mais…

1 – On tue légalement des enfants par dizaines chaque jour dans nos hôpitaux. Et il paraît que c’est un droit des femmes.

2 – En quoi la mort d’un enfant syrien sur une plage turque doit-elle nous émouvoir davantage que la mort d’un enfant péruvien sur la rive bolivienne du lac Titicaca ?

3 – Pourquoi les parents de cet enfant n’ont-ils pas demandé l’asile à la Turquie ?

4 – Comment se fait-il qu’aucun de nos moralistes politico-médiatiques ne se demande pourquoi les « réfugiés » musulmans – qui crient Allahou Akbar au moindre problème et dont toutes les femmes sont voilées - se précipitent tous en Europe et non dans les pays musulmans richissimes qui longent le Golfe persique et où l'on parle arabe ?

Yves Daoudal. Lu sur son blog  ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 19:12

La photo de l’enfant kurde mort sur une plage fait le tour de la planète. Comment ne pas être bouleversé ! Mais l’indignation, l’émotion ne suffisent pas en politique comme le rappelle Chantal Delsol dans Le Figaro du 4 septembre 2015 :

Celui qui ne serait pas capable de s'indigner devant le mal et le malheur serait un cynique et un esprit amoral. On dit « un sans cœur ». L'image qui fait le tour du monde, d'un petit garçon de trois ou quatre ans sans vie, couché dans la vague de la plage, suscite l'horreur et la compassion indignée de tous ceux qui la découvrent. (...). Le drame de l'immigration qui se déploie sous nos yeux effarés, ce n'est pas avant tout des suites de chiffres, de la rhétorique et des prologues, mais c'est avant tout une réalité terrible, dont l'image de cet enfant mort traduit l'expression la plus fidèle. L'émotion devant la réalité terrible engendre l'indignation (…). Il faut pourtant ajouter que l'émotion est loin de suffire, parce qu'elle est sélective, parce qu'elle est manipulable, parce qu'elle oblitère la pensée et la paralyse. On ne doit pas récuser l'émotion indignée .On ne peut pas non plus considérer qu'elle a le dernier mot. Elle peut susciter l'engagement moral de la part de ceux qui auparavant ne se sentaient pas concernés par un mal ou un malheur. Mais sans la réflexion qui doit la suivre, elle n’engendre que de la moraline et certainement pas de la morale.

En l'occurrence ,la terrible photo ne devrait pas nous faire perdre la tête ni perdre notre capacité de raisonnement. La presse européenne, presque unanime voudrait tirer de cette photo la démonstration que nous sommes des monstres inhumains, puisque incapables d'empêcher cette infamie. (…). La revue de presse du Courrier international titre « Pour l'Europe, que vaut la mort d'un enfant migrant ? », comme si l'image traduisait évidemment notre indifférence au drame qui se joue… La vérité est que bien des drames se déroulent dans le monde et aussi chez nous, que nous parvenons difficilement à solutionner. Et celui-ci est majeur. Les médias européens dans leur grande majorité, voudraient des gouvernements qui ouvrent les frontières sans restriction. C'est pourquoi en ce moment s'offrent à nous prioritairement deux images celle de l'enfant mort image de la victime absolue et celle du mur hongrois, image du Mal absolu.(…) La presse espère par cette image « réveiller la conscience » des Européens dixit le journaliste du Soir qui probablement n'habite pas les bas quartiers de Calais.

Il semble que les Européens aient une conscience bien éveillée à cet égard. Allez dire aux habitants de Calais qu'ils n'ont pas de conscience !(…). Brandir cette photo est une manifestation de bonne conscience, comme quand il s'agissait de brandir le Je suis Charlie dans tous les bureaux Voyez comme je suis moral ! Ce qui signifie au fond : Je suis du bon côté, je m'indigne quand il faut !...

Il y a là une instrumentalisation de l'image terrible, qui met le cœur au bord des lèvres.

On dirait bien qu'on se saisit de ce pauvre enfant pour encore une fois nous faire la morale et nous asséner que nous sommes des monstres parce que nous osons prendre en compte ce qu'est la politique. La politique consiste à protéger une société et à lui permettre de perdurer.

Évidemment, cela ne doit pas se faire à n'importe quel prix et surtout pas au détriment de la morale universelle. Mais la question que doivent se poser les gouvernants européens est certainement celle-ci : où se trouve l'équilibre entre l'exigence morale de l'accueil des réfugiés et l'exigence politique de protection des sociétés européennes ? Les médias voudraient nous faire croire, la photo de ce pauvre enfant à la main, que la question politique s'est évanouie devant la question morale. Or c'est faux.

Aucune société constituée ne peut échapper à la question politique.(…)

Il faut bien s'interroger sur la capacité des gendarmes du mode que nous sommes à faire régner un ordre juste. Plutôt que de dire que nous n'avons pas de conscience morale, dire que nous avons manqué à la politique. Que nous avons manqué de discernement (par exemple en courant en Libye n'importe comment au son des grands discours à la mode), que nous manquons de courage devant Daech comme nous avons en son temps manqué de courage devant Hitler.

Il nous faut viser au plus pressé pour accueillir ceux qui frappent à nos portes et sont en train de mourir sur les plages et en même temps il nous faut rétablir une politique étrangère raisonnable et courageuse afin d’'éviter la continuation ininterrompue de cette vague migratoire dans le futur proche. Ce ne sont pas les objurgations de la bonne conscience qui résoudront  quoi que ce soit même en brandissant l'image de ce pauvre enfant (…).

Merci à EVR

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 09:54
Larmes de crocodiles...

L’image bouleversante du petit Aylan qui avait échappé avec sa famille à l’enfer de Kobané, dormant sur la plage de Bodrum en Turquie dans son sommeil éternel, a fait le tour du monde. Et subitement, la caste dirigeante occidentale (politiques, médias, artistes) s’est mise à verser des larmes de crocodile.

par Hamdame Ammar, Ecrivain. Apostat.

 

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 08:33
Je suis Aylan Kurdi

Vu sur Funéraire Info.

A quand les tee-shirts ?

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 20:56

La SNCF offre des tarifs réduits pour se rendre à la fête de l’Humanité

En attendant les offres que la SNCF ne manquera pas de mettre en place pour se rendre à la Marche pour la vie le 24 janvier 2016 !

Preview

vu sur  Lien permanent 

Devoir de mémoire sur l'Humanité : c'est ICI...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 07:24

COP21 : manipulation de la cause écologique au profit d'objectifs politiques

Valeurs Actuelles a publié en avant dernière page de son n°4108 du 20 août 2015, une tribune de Stanislas de Larminat. Il décrypte le dernier "Sommet des consciences" que le Président Hollande a réuni le 21 juillet, se faisant entourer de plus de 40 personnalités morales et religieuses.

Logo-cop-21-carr--"Le maître de cérémonie, Nicolas Hulot, avait déjà repris un des qualificatifs du Christ pour prétendre que « rétablir les équilibres climatiques est la "pierre angulaire" de la dignité humaine ». Saluons l’artiste en instrumentalisation, des religions, et de toutes les thématiques associées à la question climatique."

La première instrumentalisation citée est celle de la science:

"Le Giec a reconnu le plafonnement du réchauffement depuis 15 ans. Il qualifie de "hiatus" cet évènement, qu’il n’avait d’ailleurs pas prévu. On parle du consensus de milliers de scientifiques - quelques 50 disciplines sont référencées. Tout cela ne fait que quelques dizaines d’experts pour chacune. Il manque au Giec la cohérence d’ensemble pour apporter une preuve. Or le Giec a ignoré une discipline reconnue dans le monde entier, l’Identification des systèmes complexes. S’y attelant, Philippe de Larminat conclut « que l’hypothèse d’un impact insignifiant de l’activité humaine ne peut pas être écartée et qu’on doit considérer comme un fait établi que l’activité solaire constitue l’explication première du "changement climatique » (Changement climatique -Identification et projections, éditions Iste, 2014)."

Instrumentalisation de l'encyclique également :

"Ils se trompent d’encyclique, ceux qui voient en Laudato si une supplique scientifique de la cause humaine des variations climatiques. Ils ont mal lu .... 

 

lisez la suite.... 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 17:41

Le grand remplacement n’est pas un mythe pour l’ONU

Alors qu’en France certains semblent hésiter à employer ce terme, ne sachant pas trop si le grand remplacement est une réalité ou pas ou tout simplement par soumission au politiquement correct, la Division de la Population des Nations Unis se l’approprie très bien comme le montre ce communiqué :

» La Division de la population du Département des affaires économiques et sociales a publié un nouveau rapport intitulé « Migration de remplacement: est-ce une solution pour les populations en déclin et vieillissantes ? ». Le concept de migration de remplacement correspond à la migration internationale dont un pays aurait besoin pour éviter le déclin et le vieillissement de la population qui résultent des taux bas de fécondité et de mortalité (…)

Les principaux résultats de ce rapport comprennent :

Le déclin de la population est inévitable, en l’absence de migration de remplacement. La fécondité peut rebondir dans les décades à venir, mais peu de spécialistes croient qu’elle pourra remonter suffisamment dans la plupart des pays pour atteindre le niveau de remplacement dans un futur prévisible (…)

Les nombres d’immigrants nécessaires pour éviter un déclin de la population totale sont beaucoup plus grands que ceux qui ont été envisagés dans les projections des Nations-Unies. La seule exception concerne les Etats-Unis.

 

Paru dans "les 4 vérités" le 24 août 2015 

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 11:38

INTERVIEW - Marion-Maréchal Le Pen est invitée, pour la première fois, à une université d'été catholique. Alors que certains accusent l'Église de participer à la dédiabolisation du parti lepéniste, l'évêque de Fréjus-Toulon assume sa décision.

LE FIGARO: Après l'annonce de la venue de Marion Maréchal Le Pen à l'université d'été de l'Observatoire sociopolitique du diocèse (OSP) de Fréjus-Toulon, certains accusent l'Église de contribuer à la «dédiabolisation» du Front national. Que répondez-vous à cette accusation?

MONSEIGNEUR REY* : Le FN, qu'on le veuille ou non, fait partie du paysage politique français, surtout dans le sud de la France. Ce parti représente 30 % de l'électorat français, et à Fréjus, il dirige la ville. On ne peut pas ignorer cette réalité. Il faut créer un dialogue, un débat, duquel le FN n'est pas exclu. L'Église n'est pas là pour rassembler des gens qui pensent comme elle. Nous invitons souvent, à l'OSP, des gens qui ne sont pas chrétiens. J'inviterai sans problème une personnalité d'extrême gauche !

La suite sur le site du Figaro.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 09:42

Emmanuel Ratier, écrivain, journaliste "d'investigation", "toujours pillé, jamais cité", est décédé le 20 août.

 

Emmanuel Ratier vient de décéder à l’âge de 57 ans. Journaliste d’investigation, rédacteur de la lettre confidentielle Faits et documents, il décrivait avec de nombreux détails les dessous du pouvoir en faisant connaître le parcours des personnalités du monde politique, économique et médiatique.

Sans-titreIl avait récemment publié le livre Le vrai visage d’Emmanuel Valls (voirici, ici et ici). Il animait également un libre journal sur Radio Courtoisie.

 

                                                                   dessin de Chard

 
 
 
Emmanuel Ratier, RIP
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 12:09

Juin 2015. Extraits. D'immigrés ou d'émigrés on est passé à "Migrants"... Une façon astucieuse de nous faire penser qu'ils viennent de quelque part pour aller quelque part...Un peu comme s'ils ne venaient pas chez nous... 
Suite M.Onfray :http://www.dailymotion.com/video/x2tufe4 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 09:27
  • le 25 août 1944 : libération de Paris.

Le consul de Suède Raoul Nordling et le président du Conseil municipal de Paris Pierre Taittinger réussissent à convaincre le général von Choltitz, gouverneur militaire de Paris, de ne pas détruire Paris, malgré les ordres d'Hitler. Von Choltitz fait donc évacuer l'armée allemande deux semaines plus tôt; seuls 2000 soldats allemands, dépourvus de matériel lourd, restent dans la capitale. Il accepte aussi de libérer 3 245 prisonniers politiques.

Paris aurait donc pu être libérée sans qu'une goutte de sang fût versée.

Mais comme partout en France, la "Résistance" tient à créer un climat insurrectionnel afin de se débarrasser des "notables" et cadres traditionnels de l'Etat français. Voici le témoignage de Geneviève de Galard, l'exceptionnelle infirmière du camp retranché de Dien-Bien-Phu :

« Le jour de la Libération, le 25 août 1944, dès que nous avons appris que Leclerc était dans Paris et que De Gaulle allait arriver sur les Champs-Élysées, nous sommes partis, ma sœur et moi, vers la place de l'Étoile. Nous nous abritions sous les porches lorsque les tireurs des toits entraient en action, avant de nous précipiter à nouveau vers notre destination. J'étais toute fière d'être enfin arrivée au pied de l'Arc de Triomphe mais ma joie fut soudainement gâchée. J'étais sidérée par l'attitude de Parisiens qui insultaient le conducteur d'un camion allemand, dont le camarade, mort, gisait appuyé sur son épaule … Plus loin, des passants insultaient des femmes aux cheveux rasées qui passaient sur un autre camion, et qui étaient accusées d'avoir reçu chez elles des combattants ennemis. De leurs visages émanaient une telle haine que cela me faisait mal. J'avais dix-neuf ans et je découvris soudain la haine et l'intolérance. (Une Femme à Dien Bien Phu, p. 34)

Voici le témoignage du Père Bruckberger, aumônier des Forces Françaises Libres :

« Le déchaînement populaire est hideux. L'image que j'en garde est hideuse. À trente ans de distance, elle me soulève le cœur : des femmes tondues, la croix gammée peinte au goudron sur le crâne, exposées nues aux crachats et à la dérision de la populace ! Des gens sans défense arrêtés de la manière la plus arbitraire, sans mandat, par des garçons qui jouaient aux petits soldats avec de vraies armes et qui se sentaient forts de la terreur qu'ils inspiraient. […]

Le fait est que le sentiment de solitude et de petit nombre qui nous avait si souvent accablés pendant l'occupation avait fait place à un immense étonnement : jamais nous ne nous serions crus si nombreux dans la résistance. […] [Le parti communiste] siégeait et hurlait à la mort dans toutes les cours de justice. Il exerçait un affreux chantage et une surenchère dans laquelle les démocrates chrétiens se laissèrent entraîner. Au cours de cette époque sinistre, le ministère de la Justice fut constamment détenu par un démocrate-chrétien qui avait toujours peur de ne pas en faire assez. Les gens étaient condamnés avant d'être jugés, ou plutôt la sentence était portée d'avance, la comparution devant un tribunal n'était plus qu'une parodie de justice, une cérémonie vide et sacrilège. » (Tu finiras sur l'échafaud, pp.387-388)

Quant à Pierre Taittinger, il est immédiatement arrêté par le "Comité parisien de Libération", et emprisonné pendant plusieurs mois. Libéré, il est déchu de ses droits civiques et déclaré inéligible.

Le général Leclerc reçoit devant la gare Montparnasse, la capitulation des troupes allemandes. Le soir même, le général De Gaulle s'installe au ministère de la Guerre en qualité de chef du gouvernement provisoire pour y faire sa fameuse allocution :

"Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !".

Du grand cinéma à la hauteur de l'évènement. 

D'autres "25 août" sur Le Salon Beige.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 00:23

Vu par LA CROIX

Vu par LES 4 VERITES

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 11:37

Quel point commun entre François Hollande, Alain Juppé, Pierre Moscovici ou Valérie Pécresse, Arnaud Montebourg, Najat Vallaud-Belkacem et Laurent Wauquiez, Aquilino Morelle, Fleur Pellerin, Marisol Touraine ou Emmanuel Macron? Entre les journalistes Yves de Kerdrel, directeur de Valeurs actuelles, et Laurent Joffrin, celui de Libération, entre l’essayiste libéral Philippe Manière et Pascal Riché, de Rue89, Louis Dreyfus ou Emmanuel Chain? Sans parler de ces têtes bien faites du privé, personnalités aux carrières souvent fulgurantes, as des sciences, de l’art ou de la défense nationale? Tous, à un moment de leur vie, entre 30 et 40 ans, ont été jugés comme ayant un très haut potentiel. À ce titre, par promotions d’une dizaine, ils ont été invités, avec autant de jeunes homologues américains – Bill et Hillary Clinton en leur temps -, à participer au programme des Young Leaders de la French-American Foundation.

La suite...

Young leaders : le petit club de l’élite transatlantique!

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 07:58

Les journalistes ont-ils une prime liée au nombre de fois qu'ils prononcent e mot "canicule" ?

 

La désinformation par la canicule

Dénoncée par Christian Combaz dans Le Figaro :

"[...] Cette année on se doutait que devant les horreurs commises en Isère, en Tunisie, et la crainte qu'elles ne se multiplient partout, on n'allait pas pouvoir titrer d'un cœur léger sur le retour de la jupe en vichy ou l'association des chasseurs de papillons. Miracle, la Canicule permet de faire le pont entre les reportages les plus frivoles, et l'inquiétude que suscite la température chez les esprits cafards et prophylactiques, qui ne veulent plus de vapotage dans les jardins et qui vous somment, pendant le journal télévisé, d'aller sonner chez la mémé du coin avec une bouteille d'eau.

Blague à part, cette façon de botter sans arrêt vers la touche de la superficialité, de l'anecdotique, ne répond pas seulement à une pudeur gênée de nos médias. Elle illustre que dans une société dont l'économie dépend de plus en plus de l'optimisme, du désir de consommer, le client, le vacancier, le voyageur insouciant et dépensier, sont autant de soldats de la prospérité obligatoire. Toute morosité peut donc être considérée comme un abandon de poste devant l'ennemi. Voilà pourquoi même si les gens sont pétris d'inquiétude en ce moment, nous ne cesserons jamais d'être accablés par les sujets de diversion."

Les commentaires pourraient vous intéresser .....

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 06:33

Une prime sur le nombre de contraventions

Auto Plus publie un classement des policiers qui verbalisent le plus sur les routes, et dénonce l'octroi d'une prime de 600 euros aux unités arrivées en tête. :

"Et oui, la politique des quotas de PV dans la police existe bel et bien ! Auto Plus est parvenu à mettre la main sur un document exclusif qui le prouve. Emanant du sommet de la police nationale, celui-ci est un classement des brigades routières (neuf compagnies autoroutières CRS et 22 unités de motards) dressé en fonction du nombre de PV qu'elles distribuent.

Pour chaque prune distribuée, les différentes brigades sont en effet créditées d'un nombre de points précis. Et à l'issue d'une période de douze mois, les deux compagnies et les deux unités qui ont accumulé le plus de points sont gratifiées d'une prime annuelle. Cette dernière est ensuite équitablement partagée entre les agents du service concerné. Gain pour chacun : 600€ !"

Et la prime pour le nombre de voyous arrêtés pour avoir brûlé un feu rouge une voiture, c'est combien ?

Lu ICI

La valse des contredanses

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
18 juillet 2015 6 18 /07 /juillet /2015 06:19

Il faut se battre pour montrer le réel

Il est interdit de montrer Vincent Lambert, de montrer un foetus avorté, de montrer le film Le Cri silencieux à des lycéens, de montrer des enfants porteurs de la trisomie à la TV (dixit le CSA), de montrer les crimes islamistes... Jean-Marie Le Méné estime que la guerre des images fait rage et qu'il faut se battre pour montrer le réel :

"Nos sociétés d’images imposées sont quelquefois piégées par les images rebelles. Car il y a image et image, les permises et les interdites, les citoyennes et les extrémistes, les pieuses et les blasphématoires.

La suite...

Dans la catégorie Désinfo Réinfo ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 22:12

La nuit du ramadan se tenait, selon le calendrier lunaire de la mairie de Paris, ce lundi 19 du mois du même nom, de l’année 1436 de l’Hégire, à l’hôtel de ville. 450 intimes étaient, dans la plus grande discrétion, conviés. Le gotha le plus ultra. La rupture du jeûne a été célébrée, comme il est d’usage durant cette tradition typiquement républicaine, autour d’un cocktail d’amandes et de lait. Et beaucoup d’amour et d’eau fraîche.

La maire et maîtresse de cérémonie, Anne Hidalgo, voilant à peine son lunaire émoi, déclarait, lunatique : « Le ramadan est une fête qui fait partie du patrimoine culturel français. Le célébrer fait partie du partage et ne contrecarre pas la laïcité. »

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 09:42

A vous, Souverains Grands Inspecteurs Géné­raux, Nous disons, pour que vous le répétiez aux Frères des 32e, 31e et 30e degrés : - La reli­gion maçonnique doit être, par nous tous, initiés des hauts grades, maintenue dans la pureté de la doctrine luciférienne.

Car le Dieu Lucifer de la théurgie moderne n'est pas le démon Satan de la vieille goétie. Nous sommes Ré-Théurgistes Optimates, et non praticiens de la magie noire.

Les prêtres, en inventant Satan, ont créé les sorciers, leurs sanglants sacrifices du Moyen-Âge, leurs folles assemblées, leurs criminels et horri­bles conventicules de goules et de striges. Mais il y a deux magies : la magie lumineuse, et la magie des ténèbres. Il est vrai que les prêtres, lorsqu'ils ont eu l'omnipotence, ont persécuté également les mages de la sagesse et les mages de la folie, ont brûlé les Templiers, nos pères, aussi bien que les sorciers, oubliant que ces der­niers, sans eux, n'eussent pas existé.

La magie créatrice du démon, cette magie qui a dicté le Grimoire du pape Honorius, 1'Enchiri­dion de Léon III, les exorcismes de l'église catholique, les réquisitoires des Laubardemont, les sentences de Torquemada, cette magie n'est pas la nôtre ; cette horreur, cette démence, avec son cortège de turpitudes et de cauchemars, c'est la Rome papale qui doit en porter la res­ponsabilité.

Elle a été enfantée par Adonaï, calomniateur de Lucifer. Dans sa rage contre son éternel et magnanime antagoniste, le Dieu Mauvais a bouleversé chez les hommes superstitieux la notion des choses saintes, Il a nié la divinité du Père du Bien et l'a appelé le Mal. Il a voulu écraser la raison sous les pieds de la crédulité aveugle. Il a perverti le sens de toutes choses, il a porté son chaos jusque dans la logique des mots. L'hypocrisie a été par lui transformée en sainteté ; le vice, en vertu ; le mensonge, en vé­rité ; le caprice et l'arbitraire, en justice ; la diva­gation et la foi de l'absurde, en science théolo­gique. La nuit a osé appeler nuit le jour; ténèbres, la lumière ; licence, la liberté ; erreur, la philoso­phie. L'orgueil, qui se prétend infaillible et se cantonne dans l'obscurité de ses dogmes illogi­ques et anti-naturels, l'orgueil superbe a eu le cynisme de nommer orgueil l'humble raison qui doute, qui ne croit que lorsqu'elle est sûre, qui n'émet une affirmation que lorsque la preuve des faits a été irrévocablement donnée par la science ; oui, Adonaï et ses prêtres ont jeté au ciel de notre Dieu toutes les boues de leur impudence, en qualifiant d'orgueilleuse l'intelligence raisonnable, qui cherche la solution des grands problèmes, qui marche sans cesse à une découverte nouvelle, qui est toujours insatiable de vérité.

Si Lucifer n'était point Dieu, Adonaï, dont tous les actes attestent la cruauté, la perfidie, la haine de l'homme, la barbarie, la répulsion pour la science, si Lucifer n'était point Dieu, Adonaï et ses prêtres le calomnieraient-ils ?

Oui, Lucifer est Dieu, et malheureusement Adonaï l'est aussi. Car la loi éternelle est qu'il n'y a pas de splendeur sans ombre, pas de beauté sans laideur, pas de blanc sans noir ; car l'absolu ne peut exister que comme deux ; car les ténèbres sont nécessaires à la lumière pour lui servir de repoussoir, comme le piédestal est nécessaire à. la statue, comme le frein à la locomotive.

En dynamique analogique et universelle, on ne s'appuie que sur ce qui résiste. Aussi l'univers est-il balancé par deux forces qui le maintiennent en équilibre : la force qui attire et celle qui repousse. Ces deux forces existent en phy­sique, en philosophie et en religion. Et la réalité scientifique du dualisme divin est démontrée par les phénomènes de la polarité et par la loi uni­verselle des sympathies et des antipathies. C'est pourquoi les disciples intelligents de Zoroastre, ainsi qu'après eux les Gnostiques, les Manichéens, les Templiers ont admis, comme seule concep­tion métaphysique logique, le système des deux principes divins se combattant de toute éternité, et l'on ne peut croire l'un inférieur à l'autre en puissance.

Donc, la doctrine du Satanisme est une hérésie; et la vraie et pure religion philosophique, c'est la croyance en Lucifer, égal d'Adonaï, mais Lucifer Dieu de Lumière et Dieu du Bien, luttant pour l'humanité contre Adonaï Dieu des Ténèbres et Dieu du Mal....

 

... Donné au Grand Orient de Charleston, le quatorzième jour du cinquième mois de l'an 000889 de la Vraie Lumière (14juillet 1889, ère vulgaire). ALBERT PIKE, 33e.

 

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 08:56

à 9h45

 

 

Le 14 juillet vu par Google
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article