Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 16:24
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 12:00

 

Avec son best-seller « Fifty Shades of Grey », l’auteure britannique a fait entrer l’érotisme dans tous les foyers. Retour sur un phénomène mondial.

  Pauline Delassus - Paris Match

L’été fut hot. Sur les plages du monde entier, ce n’est pas le sable mais les pages d’un roman sado-masochiste qui nous ont brûlé les doigts. Quarante millions de lecteurs anglo-saxons ont lu l’histoire porno-amoureuse de la jeune ­Anastasia Steele et du dangereux Christian Grey. En Allemagne, 1,3 million d’exemplaires ont été vendus ; 1,7 million en Italie. A Hollywood, les droits d’adaptation ont été achetés par les studios Universal pour 5 millions de dollars, et la maison de disques EMI prévoit la sortie d’une compilation des morceaux écoutés par les deux héros. En France, Jean-Claude Lattès a emporté aux enchères les droits de publication pour 200 000 euros. « Je ne peux pas vous le confirmer, déclare Isabelle Laffont, patronne de JC Lattès. Ce n’est pas tout à fait ce chiffre. C’était important mais pas déraisonné. » Le 17 octobre, 320 000 volumes de « Cinquante nuances de Grey » seront envoyés dans les librairies, la mise en place la plus grosse de 2012 pour Lattès....la suite


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 08:19

 

Le principal reproche que l’on puisse faire au système médiatique, c’est d’être devenu le portevoix d’une doxa extrêmement restrictive et que l’on impute assez généralement aux fameux « bobos ».

La concentration du système politico-médiatique est géographique et économique. Il n’est dès lors pas incongru d’évoquer et de constater une certaine connivence intellectuelle.

S’il est compréhensible que poigne en filigrane à travers son article l’opinion d’un pigiste, d’un rédacteur, ou d’un éditorialiste, il est davantage problématique que tous ces détaillants se fournissent chez le même grossiste.

C’est pourtant le cas, et la conséquence directe est que le débat public s’en trouve dramatiquement appauvri, car d’une station de radio à l’autre, d’une chaîne à l’autre, ou d’un papier à l’autre, les jugements, les mots clés, les formules, les opinions évoquées sont toujours les mêmes.

lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 07:30

 

CQFD

Sur le blog d’Yves Daoudal, le 19 septembre :

« Charlie Hebdo publie de nouvelles caricatures de Mahomet. La classe politique est en émoi. On parle de « provocation inutile ». Le Premier ministre « désapprouve ». Le ministre de l’Intérieur reçoit les représentants de l’islam, et déclare que « chacun doit faire preuve de responsabilité : chaque acte, déclaration, écrits peut attiser la violence ».

Quand Charlie Hebdo publie d’ignobles caricatures du Christ ou du pape, non seulement cela ne suscite aucune émotion dans la classe politique, le ministre de l'Intérieur ne reçoit pas de représentants de l'épiscopat, mais les catholiques qui osent se dire choqués sont traités comme de pitoyables survivants du moyen âge, et on leur rappelle qu’il n’y a plus de délit de blasphème et que la liberté d’expression ne se divise pas. Et la justice balaie d’un revers de main les plaintes de l’Agrif.

Les ambassades de France vont être fermées dans une vingtaine de pays vendredi, le « jour de la prière ».

On n’a jamais entendu dire que l’ambassade de France en Pologne ou en Irlande aurait été fermée après des caricatures du Christ ou du pape, par peur de manifestations d’intégristes catholiques… »

Ici  CQFD : Le blog d'Yves Daoudal 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 08:53

       lu sur le blog de la guerre des mots ...

On y parle, en ce moment , du "mariage" homosexuel , subtilement appelé "mariage pour tous", et de la "mort dans la dignité" ...

" Le jargon, nous en avons déjà parlé.

Il n'épargne aucun monde, et donc pas le monde « catho ».

La langue de bois y est ... la langue de buis !

D'abord, notons simplement que nombre d’expressions ne sont plus « audibles » depuis quelques dizaines d’années : Chrétienté, Ciel, édification, prosélytisme, solennel, etc.

Ces mots ont été remplacés par d’autres : ouvert, cheminement, interpeller, le vécu, questionnement, dialogue, échange, l’ « Autre », mots qui ne sont pas spécifiquement chrétiens.

La solidarité a remplacé la charitél’eucharistie et la célébration remplacent souvent la messe.

Dans « l’Eglise qui est en France », on «  propose la foi ». On dit qu’on « fait Eglise ». On fait des « groupes de partage » où l’on « partage l’Evangile »,etc.  "

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 08:46

 

Facebook et les données personnelles

 Dans les CGU de Facebook, on s’aperçoit que le réseau social se réserve le droit de communiquer nos données à des tiers "may share your information with third parties, including responsible companies with which we have a relationship". De plus, Facebook indique clairement la possibilité de transférer les données à des agences gouvernementales : "this may include sharing information with other companies, lawyers, agents or government agencies ".

Enfin, en utilisant Facebook, vous consentez à transférer vos données personnelles aux Etats-Unis : "By using Facebook, you are consenting to have your personal data transferred to, and processed in, the United States."

... Tout l'article "Facebook serait-il au service de la CIA ?" est

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 17:45

Journée 2013 des media, message de Benoît XVI

ROME, samedi 29 septembre 2012 (ZENIT.org) – « Réseaux Sociaux: portes de vérité et de foi ; nouveaux espaces pour l’évangélisation » : c’est le thème choisi par Benoît XVI pour la Journée mondiale 2013 des Communications sociales, 47ème édition de cette manifestation. Il s’agit « d’humaniser et de vivifier le monde numérique ».

Cette Journée est célébrée dans plusieurs pays le dimanche avant la Pentecôte, et donc, en 2013, le 12 mai.

A ce propos, le Conseil pontifical des communications sociales (CPCS) explique que l’« un des plus importants défis actuels de l'évangélisation est celui qui émerge de l'ambiance numérique ».

« Au moment où la technologie tend à devenir le tissu connectif de plusieurs expériences humaines comme la connaissance et les relations, il est nécessaire de s’interroger sur son aptitude à aider les hommes et les femmes à rencontrer le Christ dans la foi », ajoute le CPCS.

Il avertit qu’il n’est pas question d’une « adaptation superficielle d’un langage », mais d’être capable « de présenter l'Évangile comme réponse à une quête humaine pérenne de sens et de foi, une quête qui émerge également du réseau et y fait son chemin ».

Internet n’est pas seulement en effet « un « moyen » d'évangélisation ». Mais la toile permet « d’évangéliser en considérant que l’expérience humaine s'exprime maintenant aussi dans l’ambiance numérique ».

C’est pourquoi le CPCS invite à « tenir compte, en particulier, du développement et de la grande popularité des réseaux sociaux, qui ont porté l'accent vers un style dialogique et interactif dans la communication et les relations »: il s'agit « d’humaniser et de vivifier le monde numérique »

Rappelons que cette Journée mondiale des communications sociales est la seule qui ait été instituée par Vatican II, par le décret sur les Communications sociales « Inter Mirifica » adopté en 1963.

Comme c’est la tradition, le message du pape pour cette Journée mondiale sera publié le jour de la fête de François de Sales, saint patron des journalistes, le 24 janvier 2013.

L’annonce du thème est faite le 29 septembre, en la fête des saints Archanges Michel, Gabriel et Raphaël, Gabriel étant celui qui a apporté le « bonne nouvelle » du salut à la Vierge Marie.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 08:19

 

Retour sur la situation des Roms

De bons sentiments ne font pas de la charité

par Dominique Morin 

L’abbé Arthur Hervet avait en 2010 souhaité publiquement une crise cardiaque à Nicolas Sarkozy pour sa politique envers les Roms. Il vient à nouveau de s’indigner contre la fermeture de camps illégaux de Roms dans la banlieue lilloise.

En 1995, je témoignais avec le professeur Henri Lestradet (1) contre lequel des militants de AIDES venaient de distribuer à l’entrée de la salle un tract diffamatoire avant de perturber la réunion. Son « péché », avoir dit la vérité sur le préservatif. L’abbé Hervet, invité avec nous, s’est empressé de rendre hommage… aux militants de AIDES, ajoutant qu’il hébergeait deux jeunes garçons homosexuels tirés de la prostitution dans sa péniche et qu’il n’allait pas vérifier le soir ce qu’ils faisaient dans leur chambre. Il a eu droit aux applaudissements chaleureux des homosexuels venus se faire du catho et ravis de cette « ouverture d’esprit ».

Une authentique charité consistait à respecter et aimer ces jeunes en vérité, comme Dieu les aime, sans cautionner cette homosexualité qui faisait leur malheur comme semblait l’oublier ce prêtre, aveuglé par ses bons sentiments.

Les Roms ont un pays qu’ils ont fui, pour le nôtre, où ils sont exploités par d’autres Roms, attirés par le formidable appel d’air que représentent nos lois sociales. Des estropiés exhibant leurs plaies, des femmes mendiant avec des bébés exposés aux aléas du climat, des pickpockets mineurs à l’abri de l’impunité, des musiciens envahissant les rames de métro, d’autres, plus discrets, organisés dans le vol de métaux et autres atteintes au bien commun, voilà où mène l’indécision de nos gouvernants.

L’abbé Hervet comme tant d’autres naïfs se fait le complice militant d’une exploitation de la misère humaine, mise en scène en comédie dramatique à grande échelle pour nous dissuader de réfléchir et nous accabler de culpabilité. Perversion de la charité. Personnes âgées, mères isolées, chômeurs, handicapés, étudiants pauvres, la liste est interminable de ceux qui manquent du nécessaire dans notre propre pays. Les lois sociales ont été créées pour eux en priorité, mais ils ne s’exhibent et ne revendiquent pas. Ces lois sont donc devenues l’objet d’un détournement organisé avec la complicité des associations pour aider en priorité tous ceux qui veulent bien se donner la peine de venir en profiter sans se soucier de savoir si nous avions les moyens de cette générosité. Il ne reste que le désespoir à ceux qui, délaissés dans leur propre pays, n’en ont pas d’autre où trouver refuge et assistance.

Le mode de vie Rom chez nous s’oppose à la paix et la justice sociale. Les professions légales qu’ils pourraient occuper sont celles que recherchent déjà nos compatriotes les plus précarisés. Notre état ruiné s’endette et emprunte toujours plus pour assurer les paiements, mais ne rembourse pas ou plus beaucoup de soins médicaux, sauf pour les clandestins et les Roms. L’universalisme abstrait des Droits de l’Homme, cette caricature de la charité chrétienne, se heurte en permanence au mur de la réalité, mais se relève à chaque fois, écarte les faits avec mépris, et continue son chemin pavé d’illusions comme si de rien n’était.

Organiser le développement de ces Roms dans leurs pays coûtera bien moins cher en dégâts humains et en moyens matériels que la situation actuelle et c’est le seul moyen réaliste et humain d’empêcher le rejet massif des Français à leur égard sans pour autant les abandonner à leur sort.

Ce clergé, qui outrepasse ses attributions en faisant la leçon politique à notre société (2), se soucie surtout de satisfaire ses bons sentiments qu’il confond avec la charité. Or, la sensibilité est une bonne servante mais une mauvaise maîtresse. Ils culpabilisent les Français et prétendent dicter une bonne gouvernance à nos dirigeants, mais oublient en route la sagesse prudente de la doctrine sociale de l’Eglise.

La charité politique reconnaît à notre prochain une légitime priorité à notre solidarité. Aucune instrumentalisation de la charité à des fins subversives ne doit nous le faire oublier.

La véritable charité nous presse !

Dominique Morin

• http://dominiquemorin.over-blog.com/

(1) Membre de l’académie de médecine et à ce titre auteur d’un rapport sur la fiabilité du préservatif évidemment contesté par le lobby du SIDA.

(2) Ils peuvent venir quand ils veulent protester avec nous contre les atteintes au respect de la vie.

extrait du n° de Présent du 15 septembre 2012

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 07:49

 

Notre ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, veut plus de morale laïque à l'école .

Il est intéressant de connaître son inspirateur.

 

Il s'agit de Ferdinand Buisson (1841-1932) à qui il a consacré un essai en 2010 (*). Ferdinand Buisson , directeur de l'enseignement primaire en France nommé par Jules Ferry , président de la Commission parlementaire qui a rédigé le texte de la loi de 1905 sur la séparation de l’église et de l’état et prix Nobel de la paix en 1927.


Voici la lettre qu'il adressa à Victor Hugo en 1869 :

 

«Ce n'est pas au protestantisme que je vous ai demandé si vous voudriez prêter votre puissant concours : c'est à une entreprise laïque et philosophique pour combattre le catholicisme en France.

Tenons-nous-en, dites-vous, à la philosophie. Sans doute, mais tâchons d'y amener les autres, la foule, les familles, les campagnes, les femmes, la jeunesse.

« La vraie question, la voici : oui ou non faut-il nous laisser porter vers une république, prochaine peut-être, sans songer à la situation qui nous sera faite au lendemain de son établissement ? Oui ou non, le prêtre, qui est aujourd'hui un de nos ennemis, ne sera-t-il pas alors notre ennemi ? Ne serait-il pas temps de préparer, par une hardie propagande, tous les esprits de toutes les classes à recevoir, à demander le régime de la liberté, la suppression du budget des prêtres, la séparation de l'Etat des églises, sans que toutes ces réformes puissent être tournées contre nous ? Ne pourrions-nous pas tenter d'opposer à l'Evangile de la superstition l'Evangile de la Science et de la conscience en le faisant pénétrer dans toutes les couches de notre pauvre société ? Je me représente — et c'est la chose à laquelle je suis bien décidé à consacrer toutes mes forces — une vaste franc-maçonnerie au grand jour constituant des centres innombrables sur le sol français, allant dans chaque ville, dans chaque village, grouper les esprits avancés. Là, vienne le dimanche, au lieu de laisser les femmes et les enfants et encore pas mal d'hommes aller à l'Eglise, on réunit les enfants dans une « école du dimanche » où ils n'entendent que parler d'humanité et de raison. On réunit les parents dans d'intéressantes, dans d'utiles, dans de généreuses conférences pour prêcher non pas le saint du jour, mais tous les saints de l'humanité, pour leur conter la vie des grands hommes, la mort des vrais martyrs, pour éveiller dans l'esprit le culte du beau, le respect sacré du devoir et ce soupir de l'idéal, plaisir humain par excellence, qui leur fera si vite oublier les rêves creux du mysticisme...

« Voilà le vrai sens de ce dont je vous ai parlé, monsieur. Il va sans dire qu'en Suisse, pays profondément protestant et d'un très libre protestantisme, il faut prendre pied sur la tradition et s'appuyer autant que possible sur ce qu'il y a de bon dans la tradition pour éliminer ce qu'elle a de mauvais. En France c'est autre chose, il faut y constituer à neuf la religion du bien, l'église de la libre-pensée, prouver qu'on n'a point d'arrière pensée cléricale, payer de dévouement, habituer la population à se détacher du prêtre pour venir jusqu'à nous, disputer ainsi partout au prêtre ceux qui vivent et ceux qui meurent. » (**)


(*): Une religion pour la République : la foi laïque de Ferdinand Buisson.

(**) :Serge Jeanneret, La vérité sur les instituteurs , Flammarion 1942, cité par François Brigneau dans Jules l’imposteur , Ed DMM


 

    

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 09:23
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 22:30
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 17:00

 

Face au problème des Roms, l’éclairage de Rome !

Martine Aubry serait fâchée contre Manuel Valls à la suite du démantèlement de deux camps illégaux de Roms dans la banlieue lilloise. Les deux intéressés démentent, la main sur le cœur. Lorsque la gauche expulse, ça n’a aucun rapport avec la politique deSarkozy ou de Guéant. Le discours n’est pas le même ! Pourtant, les familles se retrouvent à la rue… Mais, ça n’était que pour appliquer des décisions de justice, et il n’y a eu aucun message de haine, de discrimination ni de stigmatisation. Rien à voir avec Grenoble ! D’ailleurs, on va élargir les possibilités d’accès à l’emploi pour ces populations et le Premier ministre va organiser une table ronde sur le sujet dès la semaine prochaine. D’accord, mais les Roms vivent actuellement dans des conditions tout-à-fait insalubres, le lien entre leur présence et certaines formes de délinquance semble avéré, les démantèlements vont se poursuivre, les aides au retour aussi, et la mauvaise volonté de la Roumanie est toujours montrée du doigt. Rien n’a changé ?

la suite ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 12:07

 

Tele-cerveau--3356831319.png

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 10:13

 

Ron Paul - L’obsession des États-Unis pour la guerre (Iran, Syrie)

 

Voici le lien vers le site de Ron Paul où vous pouvez trouver son discours et ses positions en général.

 

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 10:09

« Ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux » (1 Jean, 1)

par Monseigneur Tournyol du Clos , Archimandrite Grec-Catholique Melkite

La paix en Syrie pourrait être sauvée si chacun disait la vérité.

De retour à Damas en ce mois de mai 2012, il me faut bien constater qu'après une année de conflit, la réalité du terrain ne cesse de s'éloigner du tableau catastrophiste qu'en imposent les mensonges et la désinformation occidentale. Le mois de février a marqué un coup d'arrêt aux provocations des islamistes radicaux. Les troubles, en majorité circonscrits à Hamma et à Homs, auraient d'ailleurs été plus vite résorbés si la pression internationale n'avait freiné l'intervention de l'Armée.

Les zones frontalières de la Turquie, de la Jordanie et du Liban - par lesquelles s'infiltrent les mercenaires - restent encore sensibles. Dans la capitale, ce que l'on appréhende le plus sont les voitures piégées et les attentats à la bombe, la plupart du temps, le fait de kamikazes alléchés par l'appât du gain, le désir du paradis d'Allah, ou bercés du rêve sunnite de la fin des Alaouites au terme de 40 ans de règne et l'avènement de Jésus au haut du minaret, accompagné du dernier prophète Al Mahadi pour le Jugement dernier.

Il faut dire et redire que l' idéologie fanatique est d'importation étrangère et que la Syrie n'a jamais été confrontée à un cycle de manifestations/répression, mais à une déstabilisation sanguinaire et systématique par des aventuriers qui ne sont pas syriens.Cette information, qui va à rencontre des journaux et des reportages télévisés, l'ex-ambassadeur de France, Éric Chevallier, n'avait eu de cesse de la faire entendre à Monsieur Juppé ; mais le ministre français refusa toujours de tenir compte de ses rapports et falsifiait sans vergogne ses analyses pour alimenter la guerre contre la Syrie.

Nos lecteurs ont encore en mémoire l'invitation du Patriarche maronite à Paris, Sa Béatitude Bchara Raï, par Nicolas Sarkozy qui, s'étant renseigné sur le nombre des chrétiens au Liban et en Syrie, lui proposa de les installer en Europe. La réponse indignée et courageuse du haut prélat qui prit la défense de Bachar Al-Assad - et qui devait, selon le protocole, être décoré de la légion d'honneur - lui valut d'en recevoir l'écrin de la main sèchement tendue de l'ex-président français.

Arrivée à Damas

L'on respire à Damas un autre air qu'on voudrait nous le faire croire partout ailleurs.

Certes, depuis quatre mois, dans la banlieue, les voitures piégées ont fait de sanglants dégâts ; plusieurs fanatiques suicidaires se sont fait exploser dans la foule d'innocentes victimes. L'on entend parfois, la nuit, des échanges de coups de feu, c'est l'armée qui veille à la protection des habitants et parvient souvent à empêcher les attentats meurtriers. Ces jours-ci, deux minibus bourrés de TNT ont explosé simultanément selon un schéma terroriste désormais classique. Toujours disposée à proximité d'une cible d'intérêt stratégique, la première charge est destinée à semer la panique et à attirer le plus grand nombre d'intervenants pour déclencher la seconde explosion. Cette fois-ci, c'était le Quartier Général du contre espionnage syrien, où avaient été détenus les officiers étrangers pris les armes à la main et que les salafistes projetaient de faire évader. Leur tentative échoua mais se solda par un bilan terrible : 130 morts (dont 34 chrétiens), 400 blessés et autant de logements endommagés.

la suite ou ici 

           Un point de vue critique de cet article ICI (dans les commentaires)

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 10:00

 

Le visage des rebelles syriens

Photo courtesy of www.prisonplanet.com

En une photo : Source et autres photos d'églises dévastées. 
» suite
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 11:00

 

" La diffusion de la théorie du gender ou du queer ne peut que renforcer la culture de dissociation de notre société : dissociation entre identité et comportement, entre sexualité et procréation, entre union et filiation, entre parenté et parentalité, créant autant de catégories que de cas d'espèces, dans le dessein de laisser chacun décider arbitrairement. Ainsi seront formés nos enfants si nous n'y prenons garde. "

Tout l'article ICI

Mais pourquoi donc dire théorie du gender et pas théorie du genre ...

Affichage-ERAM-pour-RP-2.jpg

 

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 08:22

C'est tonique.

 

« On veut combattre le mal à la place où il se montre, et on ne s’inquiète nullement du point où il prend son origine, d’où il exerce son action ! ... D’où la brusquerie des réactions : hâtives, violentes, plastiquantes. » (Goethe) 

«  Ainsi certains qui n’ont jamais rien fait ; qui n’ont jamais réagi – ou si peu – devant la progression du mal ; qui l’ont peut-être favorisé dans son principe, accepté dans ses premières démarches, s’insurgent brusquement, estimant intolérable que l’incendie qu’ils ont vu s’allumer sans intervenir menace désormais leur confortable hébétude ! 

«  Image toujours actuelle du sommeil dont les apôtres ne parviennent pas à sortir pendant que Jésus est en agonie et que Judas entraîne ses hommes. 

«  Le mensonge est odieux de ce piétisme qui se croit surnaturel parce que désincarné, et où la prière devient argument de négligence et de passivité. Attitude qui n’a tant de succès que parce  qu’elle favorise un penchant naturel à la paresse, à l’effort court, violent peut-être, sans résultats durables et sérieux. 

«  Ne vous inquiétez pas – nous dit-on parfois – le  résultat importe peu ! L’important est qu’ainsi vous gagniez le Ciel ! » Certes, dans la vie surnaturelle, la vie intérieure et de pur amour de Dieu, l’évidence temporelle d’un résultat importe peu puisqu’en cet ordre de choses, la fin directe, immédiate est de plaire à Dieu, et que le but est atteint dés lors qu’on s’y applique généreusement. Il n’en est plus ainsi au plan d’activités moins directement ordonnées à Dieu. Que penserait-on de la religieuse infirmière qui, sous prétexte qu’elle gagne aussi le ciel en tant que religieuse orante et fervente, ne s’inquiéterait pas de l’inefficacité habituelle des remèdes choisis et des soins prodigués ? Et qui oserait lui dire : 

« Ma sœur, ne vous inquiétez pas de ce que les malades meurent comme à plaisir dés qu’ils vous sont confiés. Peu importe le résultat : l’important est qu’ainsi vous gagnez le Ciel » ?  

Propos sinistre !  

« Dieu sait l’attention, le soin, la générosité, le zèle que chacun sait consacrer au plus grand succès de ses affaires !  Mais qu’il s’agisse du sort de la société (dont dépend pourtant le bonheur durable des affaires privées), la  routine, la négligence,  l’irréflexion, l’inconséquence, la paresse deviennent  la loi de ces hommes dont on admire, par ailleurs la sagesse et l’initiative. Passagers qui épongent l’humidité de leur cabine, mais qui refusent de s’intéresser au fait que leur navire sombre dans l’instant. 

« Chrétiens qui se veulent  excellents époux, excellents pères de famille, excellents employés, excellents paroissiens. Le monde peut compter sur eux ! Sauf leur Cité ! Sauf leur patrie ! » 

Jean Ousset , in « L’Action », disponible ICI

   (JPEG)

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
27 août 2012 1 27 /08 /août /2012 07:25

 

Sur de nombreux sujets-clef, nous manquons de données fiables pour étayer notre pensée. Sur certains thèmes, nous sommes saturés d’informations et il est difficile de s’y retrouver. Nous ne connaissons pas nécessairement les ouvrages indispensables sur des questions majeures. L'IPF, Institut de Formation Politique, propose des notes réalisées par des universitaires et spécialistes. Elles ont pour but de donner les informations et les arguments clés sur les sujets et organisations qui font l’actualité. 


Vous pouvez consulter les trois premières notes de l’IFP :

Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 07:13

 

"  Phobos, nom propre : en grec, le dieu de l’épouvante. 
Phobos, nom commun : en grec, terme polysémique comme vous l’indiquera volontiers ce cher Anatole mais notamment « action de faire fuir en effarouchant », « fuite », « crainte », « frayeur », « effroi »… (et, même, je continue de citer, « crainte éprouvée par les barbares » (!!!)) 

Je n’ai pas pris part à tous les débats qui ont secoué les médias et, par contrecoup, la blogosphère aux alentours du 15 août (très avant, finalement peu pendant mais qui continuent après), de la prière proposée par Mgr Vingt-Trois (l’avez-vous d’ailleurs vraiment mais vraiment lue ?), par choix : pas la peine de produire de la prose supplémentaire. Mais un truc qui m’a marquée et même blessée, sur lequel j’aimerais revenir bien que cela soit assez en marge de toutes ces questions mêlées de prière, d’intervention de l’Eglise sur la scène publique ou du statut de l’homosexualité, c’est ce terme en guise d’accusation qui fleurit désormais un peu partout : « homophobie » ! "
Repost 0
Published by ISP - dans Polis
commenter cet article