Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 23:21

 

La noce à Cana, c'est la noce pour tous : ils sont 132 ici. Le tableau est de Véronèse.

Haut de 6,66 m, large de 9,90 m, il est au Louvre, face à la Joconde. Des guides audios pour mieux apprécier vos visites du Louvre sont ici. Des tas de détails  , par une recherche sur Veronese + Cana.

Sur le sens spitirituel des Noces de Cana, l'homélie de ce dimanche du Père Zanotti-Sorkine...  à ne pas manquer...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 09:58

C'est au Louvre  (Paris...)  jusqu'au lundi 14 janvier          

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 21:33

 

Rois-mages-Chartes.jpg

(...)  Plus sérieux encore, le travail du tailleur de pierre qui a exécuté le haut-relief (cathédrale de Chartres) que nous découvrons. L’imagination de l’artiste préside à la conception de la composition de cette scène en deux temps. L’on y découvre un raccourci dans le temps d’une petite saynète que reprendront bien des siècles plus tard les concepteurs de bandes dessinées. A la gauche de l’image, les trois rois mages endormis sont éveillés par un ange qui vient les prévenir de ne pas retourner chez Hérode avant de repartir pour leur pays. A droite, un serviteur, qui a attelé les chevaux, attend que ses maîtres viennent prendre leur monture. Cette seconde partie de la scène signifiant que le message de l’ange a bien été reçu par les mages.

Il faut bien regarder nos trois rois mages assoupis, chacun portant sur le visage l’expression d’un moment précis du sommeil d’un homme que l’on réveille. Celui qui est totalement allongé, au plan inférieur, les deux bras sur sa poitrine et maintenant de sa main droite la couverture rabattue sur lui, ne veut visiblement pas se réveiller ; celui qui se trouve à la fois derrière et un peu au-dessus de lui, se redresse de sa couche, encore barbouillé de sommeil, et tourne légèrement son visage vers l’ange qui les interpelle. Quant au troisième, bien éveillé, il place sa main gauche près de son oreille afin d’être certain de bien comprendre le message de l’ange.

Il faut aussi apprécier ici le travail scrupuleux du sculpteur, travaillant le moindre détail : le plissé des draps et de la tenture au fond de la scène, l’ornementation des couronnes des mages, les ferrures de la porte s’ouvrant pour laisser passer les chevaux, la parfaite exécution de la posture de chacun de ces derniers. Et surtout l’étude précise et délicate de l’expression de chacun des trois visages portraiturés.

Un art parfaitement maîtrisé

Cette volonté d’exprimer la vérité de l’être humain, dans sa personnalité et ses sentiments, est l’une des caractéristiques de l’art chrétien qui commence à s’affirmer en tant que tel, dans un savoir-faire parfaitement maîtrisé et une inspiration puisant sa source dans la vérité humaine et les relations de l’homme à Dieu. Un art à ce point poussé jusqu’à la perfection, qu’il permet aux tailleurs de pierre du XIIIe siècle de pousser l’analyse du cœur humain jusqu’à la satyre.

Lu ICI sur le beau site www.visitesaumusee.com

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 14:44

 

Luini-Mages.jpg

Que voit-on ici ?

Regardez la composition du tableau : il est construit autour d'une croix ..

  • dans le quart du bas à droite : la Vierge Marie, portant l'enfant Jésus, qui se tient bien droit, et derrière, regardant dehors, Saint Joseph.
  • en bas à gauche : les 3 " Rois Mages" qui apportent chacun un cadeau à l'enfant; le premier (Melchior) est agenouillé. Le Mage noir ( Balthazr) nous regarde. Il nous fait entrer dans la scène. Au fait, comment s 'appelle le troisième Mage ? Et quels sont ces cadeaux ?
  • en haut à gauche : on voit des personnages et des animaux (des chevaux, un dromadaire ?). Ce sont les personnes et animaux qui ont accompagné les Mages.
  • en haut à gauche aussi, à travers une lucarne par laquelle Saint-Joseph regarde dehors, portant ainsi notre regard au plan du fond.

Clignez des yeux. Voyez ainsi la composition des couleurs.

Voyez la douceurs des expressions, la finesse de la lumière.

Le tableau est une fresque de LUINI, au Louvre (de Paris ...). 

Suivez le guide...

  

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 14:32

 

Toute la richesse des musées de France Masque du gisant de Jeanne de Toulouse, provenant de l'abbatiale de Gercy à Varennes-Jarcy

Le site www.photo.rmn.frcréé par l'agence photographique de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Elysées ouvre à tous, professionnels ou non, l'accès à un fabuleux catalogue d'images d'art en ligne. Plus de 470 000 images photographiques des oeuvres d'art conservées dans les musées nationaux et régionaux français, comme les musées du Louvre, d'Orsay, le Centre Georges Pompidou, le musée Condé de Chantilly ou le Palais des Beaux-Arts de Lille sont accessibles en ligne. De prestigieuses collections étrangères comme la National Gallery de Londres, le Metropolitan Museum de New York, la Gemäldegalerie Alte Meisterle de Dresde ou les Offices de Florence sont également disponibles. De la Joconde de Léonard de Vinci aux Nympheas de Monet, du Titien à Fernand Léger, des masques de l'Océanie aux arts de l'Orient, peintures, sculptures, dessins, le site www.photo.rmn.fr vous convie à visiter la plus grande des collections d'images d'art.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 10:37

 

rembrandt.holy-family.jpg

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 19:42

 

Jusqu'au 1er janvier !!! Une vidéo ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 09:24

 

Hans_Memling_saints-innocents.jpg

Le massacre des Innocents, détail d'une Scène de la vie de Marie, huile sur bois d'Hans Memling, 1480

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 09:57

 

Tout le patrimoine des biens culturels ecclésiastiques des églises italiennes est désormais accessible aux internautes : au total, plus de 3 millions de peintures, objets sacrés et statues sont catalogués sur le portail BeWeb.

Le site internet BeWeb, raccourci de « Biens ecclésiastiques sur le Web » (Beni ecclesiastici in Web) a été présenté hier, 22 novembre 2012, dans les locaux de Radio Vatican, par Mgr Mariano Crociata, Secrétaire général de la Conférence des évêques italiens (CEI) et Mgr Stefano Russo, directeur de l’Office national pour les biens culturels ecclésiastiques.

Le travail d’inventaire informatisé de ces biens a été permis grâce à des accords spécifiques entre la CEI et le Ministère pour les biens et les activités culturelles, depuis 1996. Ce travail de titan a été réalisé par des équipes d’experts, lauréats en lettres, en histoire de l’art, en photographie.

Outre les trois millions d’objets culturels historiques, le portail présente tous les Instituts culturels ecclésiastiques présents sur le territoire: musées, archives, bibliothèques. L’utilisateur a accès à un moteur de recherche par artiste, par diocèse, par type d’objet ou par date et ce en italien et en anglais (à venir). Pour chaque objet, en plus des photos, une note précise la datation, l’auteur, les dimensions, la matière. (...)

source : ZENIT.org

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 09:50

 

(JPEG)

Notre patrimoine regorge de petits joyaux de la statuaire qui, pour ne pas avoir la notoriété duBaiser de Rodin ou de la Danse de Carpeaux, n’en sont pas moins d’authentiques chefs d’oeuvre. Celui-ci possède de surcroît l’élégance suprême d’être d’auteur anonyme. Autant dire que, faute de pouvoir nous référer à ce « label de qualité » que représente aujourd’hui pour une oeuvre la renommée de son auteur, il ne nous reste plus qu’à ouvrir les yeux et le coeur pour partir à la découverte de son indiscutable beauté. ... la suite

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 15:29

 

Google Doodle : 200ème anniversaire de Paul Abadie, architecte du Sacré-Cœur

 Pour les plans de la célèbre basilique parisienne, Paul Abadie s'est inspirée de la Cathédrale Saint-Front de Périgueux et de la Basilique Saint-Marc de Venise.

Le Doodle de Google rend hommage à l'architecte du Sacré Coeur Paul Abadie.

Le Doodle de Google rend hommage à l'architecte du Sacré Coeur Paul Abadie. Crédit Google

Le père du Sacré-Cœur fêterait ses 200 ans ce vendredi. Paul Abadie, resté célèbre pour être l'architecte de la basilique de Montmartre à Paris, est en effet né le 9 novembre 1812 dans la capitale française. Son père, qui s'appelait également Paul Abadie, était par ailleurs aussi architecte. Une famille de bâtisseur donc ! Si Paul Abadie est resté dans l'histoire pour avoir été l'architecte de la basilique du Sacré-Cœur, il a bien évidemment fait beaucoup d'autres choses avant de décéder le 3 août 1884 à Chatou. 

Lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 13:38

 

 - next picture

 

Observons ce tableau, visible en ce moment à l'exposition "Fables du paysage flamand" à Lille.

Ce Paysage d'hiver avec trappe à oiseaux est l’une des nombreuses répliques de l’œuvre de Pieter Brueghel l'Ancien par Pierre Brughel le Jeune (XVIe siècle)

Il s'agit ici d'une scène quotidienne et paisible qui se déroule avec harmonie dans un paysage dépouillé du Brabant, région de l'actuelle Belgique. L'œuvre, d'un format réduit, offre cependant un vaste panorama de campagne lointaine sous la neige. La perspective plongeante à vol d’oiseau avec une ligne d'horizon encore relativement haute permet d’embrasser une vaste étendue.

Un chemin de glace sur lequel patinent les paysans, serpente autour des maisons pittoresques.

Les arbres parsèment le chemin jusqu'à l'horizon.

La vie y semble paisible et enjouée, le sentiment de quiétude emplit les espaces naturels. Les camaïeux de gris et brun clair se mêlent de façon harmonieuse, rehaussés par les aplats de blanc et quelques points de couleur. Une incroyable luminosité emplit la toile et soutient l'idée des derniers jours de l'hiver, le moment du dégel. A droite de la composition, le piège à oiseaux est prêt à fonctionner : une vieille porte en bois faisant office de trappe et soutenue par un manche peut s'abattre à tout instant sur le pauvre oiseau imprudent (un fil va du manche à la petite fenêtre à droite...). Cette scène semble renvoyer à celle de gauche, là où les patineurs, les joueurs de toupie ou de hockey, dont la bonhomie fait sourire, risquent de se briser sous l'effet du dégel. 

Etabli à partir de cette fiche pédagogique

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 23:12

 

A l'occasion de l'exposition du Louvre , rendez visite au site  visitesaumusee.com

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 20:14

 

Exposition de Catherine Roch au sanctuaire de Montligeon


A voir en ce moment  !


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 17:47

C'est bientôt, à Lille 

 - next picture

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 09:53

 

 

commenté par un amoureux du tableau ICI

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 08:40

 

anbu

découvert sur ce blog : les sculptures de Marie

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 07:53

 

A Cherub Head in Different Views - Joshua Reynolds

ICI 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 20:55

Le culte des Saints connaît dès la fin du Moyen-âge un développement sans précédent  issu de la conjonction de deux mouvements : celui de l’Eglise, qui dans une intention pastorale propose l’exemple des saints comme modèles de vie chrétienne, et celui des fidèles désireux d’invoquer une protection dont l’efficacité a été démontrée par des miracles. Il faut se souvenir que les Saints jouent un rôle essentiel dans la vie quotidienne de nos ancêtres : chaque église est vouée à un Saint particulier dont la fête est célébrée par le village tout entier désireux de lui rendre hommage.

Pour aider les paroissiens à les reconnaître, à partir du XIVe siècle, les peintres et sculpteurs vont représenter chaque saint soit de manière symbolique soit avec un attribut bien à lui, en référence à sa légende. En général, les Saints tiennent en main les instruments de leur martyre et les personnages profanes, les objets qui indiquent leur rang ou leur état, leurs goûts ou leurs passions. Ainsi, aux côtés de l’agneau, le lion ou encore le phénix, figures symboliques de la divinité, des symboles comme les clefs entre les mains de Saint-Pierre ou des attributs comme la croix en sautoir entre les mains de Saint-André vont enrichir l’iconographie.

ST PIERRE.jpg

Saint-Pierre

Les vêtements et accessoires peuvent également renseigner sur l’identité des personnages représentés comme la tiare des papes,  le chapeau des cardinaux et  la crosse des évêques. Saint-Dominique est représenté en dominicain, Saint-François d’Assise en haillons, ou nu et décharné.

D’autres fois encore, c’est une scène complète qui est figurée : Saint-Jean-Baptiste est généralement montré vêtu d’une peau de mouton et regardant les cieux ; Saint-Georges, à cheval, terrasse un dragon ; Saint-Martin, à cheval lui-aussi, partage son manteau ; Saint-Christophe est représenté avec un bâton et l’Enfant Jésus sur ses épaules ; Saint-Nicolas avec la cuve d’où sortent les trois enfants qu’il a sauvés.

Pour vous aider à la reconnaître, voici quelques attributs parmi les plus significatifs :

Agneau : Saint Jean-Baptiste

Aigle : Saint Jean

Ancre : Saint Sylvestre

Balai : Sainte Pétronille qui avait « tenu le ménage » de Saint-Pierre

Bêche : Saint-Fiacre, patron des jardiniers

Bœuf : Saint-Luc

............

vu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 21:28

 

vierge-enfant-augustins.jpg        

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article