Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 08:40

 

anbu

découvert sur ce blog : les sculptures de Marie

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 07:53

 

A Cherub Head in Different Views - Joshua Reynolds

ICI 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 20:55

Le culte des Saints connaît dès la fin du Moyen-âge un développement sans précédent  issu de la conjonction de deux mouvements : celui de l’Eglise, qui dans une intention pastorale propose l’exemple des saints comme modèles de vie chrétienne, et celui des fidèles désireux d’invoquer une protection dont l’efficacité a été démontrée par des miracles. Il faut se souvenir que les Saints jouent un rôle essentiel dans la vie quotidienne de nos ancêtres : chaque église est vouée à un Saint particulier dont la fête est célébrée par le village tout entier désireux de lui rendre hommage.

Pour aider les paroissiens à les reconnaître, à partir du XIVe siècle, les peintres et sculpteurs vont représenter chaque saint soit de manière symbolique soit avec un attribut bien à lui, en référence à sa légende. En général, les Saints tiennent en main les instruments de leur martyre et les personnages profanes, les objets qui indiquent leur rang ou leur état, leurs goûts ou leurs passions. Ainsi, aux côtés de l’agneau, le lion ou encore le phénix, figures symboliques de la divinité, des symboles comme les clefs entre les mains de Saint-Pierre ou des attributs comme la croix en sautoir entre les mains de Saint-André vont enrichir l’iconographie.

ST PIERRE.jpg

Saint-Pierre

Les vêtements et accessoires peuvent également renseigner sur l’identité des personnages représentés comme la tiare des papes,  le chapeau des cardinaux et  la crosse des évêques. Saint-Dominique est représenté en dominicain, Saint-François d’Assise en haillons, ou nu et décharné.

D’autres fois encore, c’est une scène complète qui est figurée : Saint-Jean-Baptiste est généralement montré vêtu d’une peau de mouton et regardant les cieux ; Saint-Georges, à cheval, terrasse un dragon ; Saint-Martin, à cheval lui-aussi, partage son manteau ; Saint-Christophe est représenté avec un bâton et l’Enfant Jésus sur ses épaules ; Saint-Nicolas avec la cuve d’où sortent les trois enfants qu’il a sauvés.

Pour vous aider à la reconnaître, voici quelques attributs parmi les plus significatifs :

Agneau : Saint Jean-Baptiste

Aigle : Saint Jean

Ancre : Saint Sylvestre

Balai : Sainte Pétronille qui avait « tenu le ménage » de Saint-Pierre

Bêche : Saint-Fiacre, patron des jardiniers

Bœuf : Saint-Luc

............

vu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Regard
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 21:28

 

vierge-enfant-augustins.jpg        

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 08:25

 

 

 

 

Grand Angle Le Mont-Saint-Michel vu du ciel 6760

Le grand angle "Le Mont-Saint-Michel vu du ciel " (11 pages) est à lire dans Pèlerin  n°6760 du 21/06/12

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 08:20

 

(PNG)
c’est  ICI
(PNG)            (PNG)
Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 06:50

 

Histoire-de-l-art.-Femme.jpgCi dessous, une vidéo d’une enthousiasmante richesse réalisée en 2007 par Philip Scott Johnson et dépeignant un flamboyant hommage à la femme dans l’art.

L’accompagnement musical celui de la : Sarabande, suite pour Violoncelle n° 1 de Bach.

Cette vidéo est un vrai chef d'œuvre de l'art digital rendu possible grâce au logiciel de « morphing » pour les images : Fanta Morph d'Abrosoft.

Cet ouvrage numérique illustre la parfaite maîtrise technique de l’auteur et témoigne également de sa créativité artistique.

En quelques images cette vidéo dévoile aussi, pour les novices en histoire de l’art, l’extraordinaire génie de ces maîtres de la peinture et de l’évolution du patrimoine pictural occidental durant ces dernières 500 années.

 

 

A voir et à revoir sans retenue.  

source 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 08:30

 

 

LES EXTRAITS DES VISITES

Promenes-vous au Louvre et ailleurs avec http://www.visitesaumusee.com/

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 11:56

 

Notre patrimoine regorge de petits joyaux de la statuaire qui, pour ne pas avoir la notoriété du Baiser de Rodin ou de la Danse de Carpeaux, n’en sont pas moins d’authentiques chefs d’oeuvre. Celui-ci possède de surcroît l’élégance suprême d’être d’auteur anonyme. Autant dire que, faute de pouvoir nous référer à ce « label de qualité » que représente aujourd’hui pour une oeuvre la renommée de son auteur, il ne nous reste plus qu’à ouvrir les yeux et le coeur pour partir à la découverte de son indiscutable beauté.

 

(JPEG)

L’oeuvre est de taille moyenne puisqu’à première vue elle s’insère dans le chapiteau d’une colonne porteuse d’une construction architecturale. Le dessin simplifié de sa facture comme la rapidité d’exécution du travail de la pierre pourraient nous faire penser à une oeuvre pratiquement contemporaine. .... la suite ...

 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 08:40

 

... de Léonard de Vinci, restaurée, au Louvre : à ne pas manquer avant le 25 juin !

Cliquez sur les images ...

 

P1110024.JPG

P1110022.JPG

photos Petrus Angel

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 00:40

 

Si vous allez au Louvre, pour voir la peinture italienne qui est dans la Galerie "du bord de l'eau", donc le long de la Seine, décrochez  - en imagination - tous les tableaux qui ont un sujet chrétien. Et constatez ...

ghirlandaio_visitation_gr.jpg

Plus précisement, comptez, et surtout regardez les tableaux dont le sujet est la Visitation (de la Vierge Marie à sa cousine Elisabeth). 

Et, au Louvre et partout ailleurs, voyez , ICI par exemple, les mille façons dont la Visitation a été représentée en peinture.

Puis, supposez que le christianisme n'ait pas existé...

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 07:40
Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 07:41

Philippe Lejeune
du 21 avril au 27 mai

 


 

Qui ne connaît cet artiste Essonnien de renom qui a ouvert un atelier il y maintenant plus de 40 ans à Etampes. "L’imitation créatrice" est le nom de cette exposition.


au musée Paul Delouvrier d'Evry


 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 10:04

Une nouveauté sur Internet : une visite virtuelle de la Basilique du Saint-Sépulcre, à Jérusalem.


Assez facile à manier. On se dirige sans difficulté dans l'espace. La grosse surprise : l'église est absolument vide, et on voit des détails qui passent totalement inaperçus à cause de l'affluence en temps normal. Bonne visite.
Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 18:22

Berthe Morisot est au Musée Marmottan.

(Re) découvrez là, entre autres, ICI.    

 

Actualités
Exposition
8 mars 2012 au 1er juillet 2012

Le musée Marmottan Monet organise, du 8 mars au 1er juillet 2012, la première rétrospective de l’œuvre de Berthe Morisot (1841-1895)

 En savoir plus
 Réservez vos bill

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 07:31

 

P1040233.JPG

Sainte Anne porte la Vierge Marie, sa fille,

qui porte Jésus ...

(vu à l'église de Fressin, village d'enfance de Georges Bernanos)

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 17:19

 P1060841.jpg

P1060837.jpg

La Rédemption, n’a jamais cessé d’être au centre du Christianisme. Toutes les circonstances de la Passion ont été représentées. On le sait le Christ est mort pour le salut du monde mais il faut savoir ce qui s’est passé entre le Christ et sa Mère pour bien comprendre le dessein divin du salut des hommes. Après le Calvaire, le Christ mort est descendu de la croix. Le silence de Dieu rempli l’atmosphère. Nicodème et Joseph d’Arimathie déposent le Christ sur les genoux de sa Mère avant de le coucher dans sa Sépulture.

Extrait du Permanences n°462

Le temps est laissé au temps. La Mère et le fils se retrouvent dans un dernier adieu. Cette scène dite de la Pieta, imaginée par les artistes chrétiens, signifie l’union de Jésus et de la Vierge dans le Rédemption du Monde. Au seuil de la Basilique Saint Pierre de Rome, la Pieta de Michel-Ange met immédiatement le fidèle en face de la suprême réalité de la mort et de l’amour. « Oh ! Mort où es ta victoire ? » .

A 24 ans, le grand Michel-Ange nous livre une représentation étonnante où le spirituel et l’artistique se mêlent étroitement. Le groupe du fils et de la Mère est exécuté avec une virtuosité qui nous surprend encore. Aucune hésitation dans l’exécution. La main de l’artiste pressent la pierre, ce marbre qu’il a choisi lui-même à Carrare, ce marbre amoureusement poli libère une des images les plus authentique du Mystère chrétien. Et pourtant, une difficulté s’ impose à l’artiste : adapter le corps du Christ allongé à la forme de la Vierge assise. Mais Michel-Ange connaît son métier. Si nous regardons bien, la Vierge est beaucoup plus grande que le Christ. Sans ce subterfuge l’œuvre aurait été visuellement loupée. Très vite ce qui frappe, c’est l’abandon du corps du Christ sans aucune rigidité qui repose en paix avant la Résurrection.         la suite 

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 17:05

 

« Visites au musée » propose des visites, dont celle du prestigieux musée du Louvre, pour retrouver un regard chrétien sur notre fabuleux patrimoine. Pour retrouver l'essentiel de l'art. Pour retrouver la beauté et le plaisir de l'art. Ré-ouvrir les yeux comme ceux d'un enfant.

Visites au musée, en ville, à la carte ; audioguides ; vidéo ; blog...

Découvrez vite cette nouvelle initiative culturelle.  

En page d'accueil, des extraits gratuits... pour voir...  

http://www.visitesaumusee.com

P1000136.JPG  P1030280.JPGP1030295.JPG photos Petrus Angel

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 17:01

 

      Sur La Descente de croix de Roger van der Weyden, on peut voir le r�alisme d'une larme perlant � l'?il de Saint-Jean.

  Sur "La Descente de croix" de Roger van der Weyden, on peut

voir le réalisme d'une larme perlant à l'œil de saint Jean.  

Mille six cents clichés pour le seul Jardin des délices de Jérôme Bosch : une profusion qui permet de distinguer des détails invisibles à l'œil nu, selon les promoteurs du projet. Le Jardin des délices et treize autres chefs-d'œuvre du musée du Prado sont disponibles, depuis mardi 13 janvier, en haute résolution sur Google Earth, le site d'images satellites du géant américain de l'Internet. Cette avancée technologique permet "l'accès à des œuvres à n'importe qui et depuis n'importe quel endroit du monde", explique le directeur du célèbre musée madrilène lors de la présentation du projet. "C'est la première fois que cela se fait dans le monde", indique pour sa part le directeur de Google Espagne.

La mise en ligne concerne Les Ménines de Velasquez, Le Jardin des délices de Jérôme Bosch, Les Fusillades du 3 mai de Francisco GoyaLes Trois Grâces de Rubens ou encore Le Chevalier à la main sur la poitrine du Greco.

Pour visualiser les œuvres, il faut positionner le navigateur Google Earth sur le musée du Prado, à Madrid, et ensuite cliquer sur l'icône "Obras maestras" pour ensuite entrer dans chacun des tableaux comme on pourrait le faire avec une loupe. Une reproduction "digitale ne peut se substituer à l'œuvre originale mais permet d'arriver à des détails que jamais on ne pourrait voir à l'oeil nu", souligne le directeur du Prado. Chaque tableau a été l'objet de centaines de clichés à très haute résolution, chaque cliché se concentrant sur une partie infime de l'œuvre.

 

Visitez le Prado sur google map ou google earth, Source : LEMONDE.FR

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 08:15

La place du travail de l'Homme dans l'art, apprenons à la voir avec "les fileuses" du peintre Vélasquez.

Velázquez - La Fábula de Aracne o Las Hilanderas (Museo d

Le spectateur s’en remet ici entièrement au remarquable travail de composition effectué par Velasquez, afin d’évoluer aisément dans les différents niveaux que propose le tableau qui s’offre à notre regard. De fait, l’unité de la composition est assurée, d’abord, par le travail de toutes les nuances du vert bronze, lequel relie entre eux les différents plans de cette œuvre dont la virtuosité du travail qu’elle a nécessitée se manifeste dès le premier regard. La chaude palette aux couleurs automnales achevant de retenir l’attention du spectateur. la suite ...

cliquez sur l'image pour l'agrandrir ...

Repost 0
Published by ISP - dans Regard
commenter cet article