Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 20:49

 

Le temps des vacances est le temps du repos, des voyages, des rencontres, de la lecture, ...

On pense à entretenir son corps et son esprit. Et si on entretenait son âme ?

Par exemple grâce à une retraite spirituelle. Où ça ?

Là ? au  Foyer de Charité de la Flatière

       A quelques pas du chalet dénommé "Le Prarion"

Ou là ?   à l'Abbaye de Clairval
L'Abbaye Saint Joseph de Clairval, située au diocèse de Dijon, en France, est une communauté de moines vivant selon la Règle de Saint Benoît. Sur ce site vous trouverez un aperçu historique, une description complète de l'abbaye: vie liturgique, horaire, bâtiments, ses activités, etc...
  

 
Abbaye bénédictine de la congrégation de Solesmes crée, à la demande de Monseigneur de la Chanonie Evêque de Clermont-Ferrand, par l'Abbaye de Fontgombault. Inaugurée en 1971, elle est située au coeur des monts d'Auvergne, à une vingtaine de kiliomètres au sud de la capitale régionale.


Ou à la Famille de Saint-Joseph qui propose des sessions de formations et des retraites, principalement de lectio divina et de guérison intérieure. 

Ou chez les CPCR qui proposent les exercices spirituels de Saint-Ignace.

Présentation des deux communautés monastiques, des infos pratiques pour assister aux offices monastiques chantés par les Fraternités Monastiques de Jérusalem, comment faire une retraite en silence au Mont-Saint-Michel ?, introduction à l'histoire du Mont. 


Ou encore une  Retraite dans l’esprit de Saint Ignace avec la Famille missionnaire de Notre-Dame
La Famille Missionnaire de Notre-Dame vous invite à participer à une retraite dans l’esprit de saint Ignace de Loyola, adaptée aux besoins de notre temps. Avec la Vierge Marie, en Église.

 ou ailleurs ...
dont vous pouvez faire profiter les lecteurs en commentaire...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 13:21

 

A méditer : Le Saint-Père François, lors de la messe célébrée au sanctuaire de Notre-Dame d'Aparecida, le 24/07/13 :

« … Je voudrais rappeler trois attitudes : garder l’espérance, se laisser surprendre par Dieu, et vivre dans la joie.

1. Garder l’espérance. Face au découragement qui pourrait être dans la vie et qui pourrait gagner ceux qui œuvrent pour l’évangélisation ou qui font l’effort de vivre la foi en tant que père et mère de famille, je voudrais dire avec force : ayez toujours dans vos cœurs cette certitude : Dieu marche à vos côtés, il ne vous abandonne en aucun moment ! Le « dragon », le mal, est présent dans notre histoire, mais il n’est pas le plus fort. Dieu est le plus fort

2. Se laisser surprendre par Dieu. L’homme ou la femme d’espérance – la grande espérance que la foi nous donne – sait que, même au milieu des difficultés, Dieu agit et nous surprend. Ayons confiance en Dieu ! Si nous nous éloignons de lui, le vin de la joie, le vin de l’espérance finit. Si nous nous approchons de lui, si nous restons avec lui, nos froideurs, nos difficultés, nos péchés se transforment en vin nouveau d’amitié avec lui.

3. Vivre dans la joie. Chers amis, si nous marchons dans l’espérance, nous laissant surprendre par le vin nouveau que Jésus nous offre, il y aura de la joie en nos cœurs et nous ne pourrons être que des témoins de cette joie. Le chrétien est joyeux, il n’est jamais triste."

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 08:20

 

JMJ - Au cours d’une cérémonie avec environ 5 000 Français réunis mardi 23 juillet à la cathédrale de Rio, le cardinal Vingt-Trois a exhorté les jeunes à « ne pas cacher » leur foi catholique :

« vous avez vu des gens plus pauvres que vous et pourtant remplis de joie et d’espérance. Vous avez eu ce que peut-être vous chercherez maintenant à vivre. Le christianisme n’est pas une honte à cacher mais une fierté à montrer ».

Lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 08:22

 

... tu peux suivre les JMJ sur Famille chrétienne, La Croix, le Salon Beige, Liberté Politique, Zenith , etc. etc.


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 17:59

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 23:23

 

Funny how a $10.00 bill looks so big when you take it to church, but so

small when you take it to the mall.

Funny how big an hour serving God looks and how small 60 minutes are when
spent playing golf, fishing or shopping.

Funny how long a couple of hours spent at church, but how short they are
when watching a movie.

Funny how we get thrilled when a football game goes into overtime, but we
complain when a sermon is longer than the regular time.

Funny how laborious it is to read a chapter in the Bible and how easy it is
to read 200-300 pages of a best selling novel.

Funny how we believe what newspapers say, but question what the Bible says.

Funny how people scramble to get a front seat at any game, but scramble to
get a back seat at church service.

Funny how we cannot fit a gospel meeting into our schedule with yearly
planner but we can schedule for other events at a moment's notice.

Funny how we need 2 or 3 weeks to fit a church event into our schedule, but
can adjust it for a social event at the last minute.

Funny how much difficulty some have learning a simple gospel well enough to
tell others, but how simple it is for the same people to understand and
explain gossip about someone else.

Funny how we can't think of anything to say when we pray, and don't have any
difficulty thinking of things to talk about to a friend.

Funny how we are so quick to take direction from a total stranger when we
are lost, but are hesitant to take God's direction to be found.

Funny how people are so consumed with what others think about them rather
than what God thinks about them.

Funny how so many churchgoers sing "Standing on the Promises" but all they
do is sit on the premises.

Funny how people think that they can get more accomplished in a lifetime
without God than in an hour with Him.

Funny how everyone wants to go to heaven, provided they don't have to
believe, or to think, or to say, or to do anything.

Funny how we all need to read this.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 22:49

 

Saint Jacques le Majeur, Apôtre et martyr († c. 42)

Jacques le Majeur, fils de Zébédée et de Salomé, était frère de saint Jean l'Évangéliste. On le surnomma le Majeur, pour le distinguer de l'Apôtre du même nom surnommé le Mineur, qui fut évêque de Jérusalem. Il était de Galilée et vint au monde douze ans avant Jésus-Christ. Il exerçait la profession de pêcheur, ainsi que son père et Jean, son frère. Un jour qu'ils nettoyaient leurs filets dans une barque sur les bords du lac de Génésareth, Jésus appela les deux frères ; à l'instant, quittant leur barque et leur père, ils se mirent à sa suite et furent bientôt agrégés au collège des Apôtres.
Le choix que Jésus fit des deux frères pour être, avec Pierre, témoins de sa Transfiguration, et plus tard de sa prière au Jardin des Oliviers, montre assez l'affection dont Il les honorait. Après la dispersion des Apôtres, Jacques le Majeur vint en Espagne, dont Dieu le destinait à faire la conquête. Il la parcourut en tous sens et la féconda de ses sueurs ; mais il ne put convertir que neuf disciples. N'est-ce pas un sujet de consolation pour les prédicateurs dont les efforts ne sont pas toujours couronnés de succès ? Dieu se plaît ainsi à éprouver ses envoyés; ils sèment, d'autres recueilleront la moisson.
Du reste, Jacques eut une grande consolation: la Sainte Vierge, vivante encore, lui apparut et lui demanda de construire, en son honneur, une chapelle qui serait une protection pour l'Espagne. La Sainte Vierge a maintes fois prouvé depuis aux Espagnols qu'ils étaient sous sa sauvegarde.

Saint Jacques revint à Jérusalem, y prêcha la foi de Jésus-Christ et convertit beaucoup de personnes. L'Apôtre gagna à Jésus-Christ deux magiciens qui avaient cherché à le confondre par leur art diabolique. Un jour qu'il prêchait, une émeute, préparée à l'avance, se souleva contre lui ; on le conduisit au gouverneur Hérode, en disant : « Il séduit le peuple, il mérite la mort. » Hérode, homme sans conscience, visant avant tout à plaire, commanda de trancher la tête au saint Apôtre.

Le glorieux martyr appartenait à l'Espagne, qu'il avait évangélisée. Sa dépouille mortelle y fut conduite par quelques disciples. Il n'est peut-être pas au monde un ancien pèlerinage plus célèbre que celui de Saint-Jacques de Compostelle. Saint Jacques a été souvent le défenseur de l'Espagne contre les Sarrasins.

  

vu sur http://levangileauquotidien.org/M/FR/

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 07:59

 

Anti-catholicisme ordinaire dans l'exposition "L'art à l'épreuve du monde" à Dunkerque, capitale régionale de la culture en 2013.

" A force de tout voir on finit par tout accepter, à force de tout accepter on finit par tout approuver " - Saint Augustin

 

Exposition "L'Art à l'épreuve du monde" à Dunkerque : de la noirceur de l'homme

Publié le 08/07/2013 à 14H55, mis à jour le 08/07/2013 à 15H40

Pape météorite

Pape écrasé par une météorite : une oeuvre provocante qui avait déjà fait scandale lors de sa création en 2000

 © Capture d'écran Culturebox
Alors qu'"Inferno", le dernier Dan Brown, plonge le lecteur dans l'univers de "La Divine Comédie" de Dante, les cercles de l'enfer semblent se refermer sur la terre. Au Dépoland de Dunkerque, l'exposition "L'Art à l'épreuve du monde" propose de croiser les regards d'artistes qui s'interrogent sur la souffrance du monde au regard de l'histoire. A découvrir jusqu'au 6 octobre 2013.  la suite ...
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 07:25

 

La Mère de Dieu parle à sainte Brigitte…

 

…en lui disant : « Ma fille, vous devez avoir cinq vertus intérieures et cinq extérieures. Les extérieures : une bouche pure et exempte de médisance ; les oreilles closes aux vaines paroles ; les yeux chastes et pudiques ; vos mains aux bonnes œuvres, et vos pieds éloignés de la conversation humaine. 

Au dedans, il vous faut avoir cinq autres vertus : aimer Dieu avec ferveur ; le désirer avec sagesse ; donner des biens temporels avec juste, droite, et raisonnable intention ; fuir le monde avec humilité, et attendre fermement et patiemment mes promesses. »

 

Sainte Brigitte 
Les révélations de sainte Brigitte, 
livre 5 (livre des questions), Chapitre I www.prophecyfilm.com/ 

Lire aussi : 
Ste Brigitte de Suède († 1373), patronne de l'Europe




Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 10:25

 

Saint Benoît de Nursie


Père des Moines d’Occident  
(480-547)

Benedetto naquit, autour de l’an 480, dans une petite ville des montagnes de l'Ombrie, d'une des plus illustres familles de ce pays. Le Pape saint Grégoire assure que le nom de Benoît lui fut providentiellement donné comme gage des bénédictions célestes dont il devait être comblé.
Craignant la contagion du monde, il résolut, à l'âge de quatorze ans, de s'enfuir dans un désert pour s'abandonner entièrement au service de Dieu. Il parvint au désert de Subiaco, à quarante milles de Rome, sans savoir comment il y subsisterait ; mais Dieu y pourvut par le moyen d'un pieux moine nommé Romain, qui se chargea de lui faire parvenir sa frugale provision de chaque jour.

Le jeune solitaire excita bientôt par sa vertu la rage de Satan ; celui-ci apparut sous la forme d'un merle et l'obséda d'une si terrible tentation de la chair, que Benoît fut un instant porté à abandonner sa retraite ; mais, la grâce prenant le dessus, il chassa le démon d'un signe de la Croix et alla se rouler nu sur un buisson d'épines, tout près de sa grotte sauvage. Le sang qu'il versa affaiblit son corps et guérit son âme pour toujours. Le buisson s'est changé en un rosier : de ce buisson, de ce rosier est sorti l'arbre immense de l'Ordre bénédictin, qui a couvert le monde.

la suite sur EAQ

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 12:02

 

... puis trader, puis jeune prêtre de la Communauté Saint-Martin
Un reportage passé sur FR3 ce 6/7 au JT de 19H30
Une foi n'est pas coutume.
A revoir vite sur Internet : ICI à la 14e mn


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 14:34

 

Extrait de l’homélie de Mgr Raymond Centène, évêque de Vannes, pour l’ordination de deux nouveaux prêtres :

« Aujourd’hui il est devenu difficile de prier, même pour les prêtres.
Nous vivons dans une hyperactivité incessante.
Les prêtres n’y échappent pas car ils sont sollicités par des devoirs pastoraux urgents et tellement nombreux qu’ils ne peuvent pas faire face à tous.
Mais ces devoirs pastoraux eux-mêmes n’ont de sens que parce qu’ils relèvent d’une mission et cette mission, si elle veut prendre sens et échapper à un activisme stérile, doit toujours et toujours s’enraciner et se revigorer par le contact personnel avec Celui qui a envoyé en mission.

Si nous étions envoyés en mission au nom d’une idée, il suffirait de réfléchir,
Si nous étions envoyés en mission au nom d’une doctrine, il suffirait d’étudier,
Si nous étions en envoyés en mission au nom d’une idéologie, il ne faudrait ni réfléchir, ni étudier mais seulement agir.

Mais nous sommes envoyés en mission au nom d’une personne et il nous faut la connaître :
Non pas comme le monde la connaît, lui qui « ne l’a pas reconnu ».
Non pas comme les sondages la décrivent – « Pour la foule, qui suis-je ? »
L’appartenance au Christ ne relève pas de la sociologie mais de la fréquentation assidue, de la contemplation, de l’amour :
« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés […]
Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie . »
Comme je demeure dans le Père, vous aussi demeurez en moi.
C’est la seule manière de répondre à la question « Et pour vous, qui suis-je ? »
Comment le saurons-nous si ce n’est par la prière ? »

La source :  PEREPISCOPUS

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 17:45
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 14:22

 

Une nouvelle étape a été franchie dans le procès de canonisation des bienheureux époux Martin, parents de Ste Thérèse de L’Enfant Jésus et de la Sainte Face. L’évêque de Séez , Mgr Habert et les responsables du sanctuaire d’Alençon étaient à Valence en Espagne à la clôture du procès diocésain concernant le présumé miracle qui pourrait conduire à la canonisation de Louis et Zélie. Le père Sangalli, postulateur de la cause, a déclaré :

« Aujourd’hui, 21 mai 2013, nous nous retrouvons réunis pour la session de clôture du Procès et pour l’envoyer à la Congrégation pour la Cause des Saints (à Rome). En attendant, à l’école de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, nous osons formuler le désir audacieux qu’avec son aide, ses Bienheureux Parents puissent, s’il plaît à Dieu… être canonisés par le successeur de Pierre, le Pape François. En cette Année de la Foi, le témoignage chrétien de ce couple marié, éducateur, maître de foi et de sainteté, apparaît clairement d’actualité pour toute l’Eglise. »

25 mai 2013; lu sur Riposte catholique

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 09:11

 

Kézako ?

 

Née en 1647, Marguerite-Marie Alacoque est entrée en 1671, au monastère de la Visitation de Paray-le-Monial ; c'est là qu'elle fit sa profession religieuse. À partir de ce jour vont s'échanger de longs dialogues entre le Christ et cette âme choisie, au cours desquels Jésus veut lui-même former "l'héritière" de son Coeur. Morte en 1690, elle fut proclamée bienheureuse en 1864, et canonisée en 1920.

 Peu à peu, le Christ lui a confié la mission de redire aux hommes l'amour extraordinaire de Dieu et de les exhorter à y répondre positivement. S'adressant à elle, le Christ a promis certaines grâces à ceux qui pratiqueraient une véritable dévotion à son divin Coeur. Ces promesses ne sont pas des recettes magiques mettant le salut à bon marché. Elles sont assorties au contraire de sérieuses exigences : Dieu ne donnera ses grâces que si l'on satisfait à ses requêtes, écho de celle de l'Évangile.

Voici ICI  les six promesses authentiques de Jésus à soeur Marguerite-Marie.


"Voici ce Coeur qui a tant aimé les hommes qu'Il n'a rien épargné, jusqu'à s'épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour ; et en reconnaissance, je ne reçois de la plupart que des ingratitudes par les mépris, irrévérences, sacrilèges et froideurs qu'ils ont pour moi dans ce sacrement d'amour."

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 12:48

 

A l’occasion de l’Année de la foi, toutes les cathédrales du monde seront en union de prière avec Rome et le pape François de 17h à 18h ce dimanche 2 juin, solennité du Saint-Sacrement (Livret de la cérémonie romaine).

Une première mondiale : 

"Le Pape présidera une adoration eucharistique solennelle dans la basilique Saint-Pierre. Tous les évêques du diocèse de Rome seront présents. Au même moment, dans le monde entier, un temps d’adoration aura lieu dans les cathédrales de chaque diocèse et si possible dans les églises paroissiales. Il s’agira d’une première mondiale. 

Le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation a demandé aux évêques du monde entier de s’unir à ce geste universel qui veut être le témoignage d’une communion spirituelle, une occasion propice pour intensifier la célébration de la foi dans la liturgie, et en particulier dans l’Eucharistie. Ce grand événement sera présenté ce mardi par Mgr Rino Fisichella dans la salle de presse du Saint-Siège".

Même s'il "suffit" en principe de se rendre dans sa cathédrale - voire dans son église paroissiale - aujourd'hui à 17h pour participer à cet énénement exceptionnel, les sites des diocèses de France fourmillent de renseignements :ParisVersaillesFréjus-Toulon, Angers (à Cholet), Annecy, etc.

KTO assurera un direct.

Ads

vu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 08:37

      Aujourd'hui, fête des mères (pour longtemps ?), fête de la Sainte-Trinité, et fête de Saint Philippe Néri.


Philippe, l’apôtre laïc de Rome

Durant la journée, St Philippe est aussi l’homme du « Forum », de la place publique, de la conversation. C’est un apôtre ardent.

La ville de Rome où St Philippe arrive en 1532 est un véritable chantier de reconstruction: le traumatisme du Sac de 1527 marque encore les esprits de manière très vive sans avoir produit tous les fruits de conversion qu’on aurait pu en attendre ! Tout reprend un peu comme avant et les mœurs des fidèles, jeunes en particulier comme des membres de la hiérarchie de l’Eglise demeurent païennes. Des palais se reconstruisent plus magnifiques encore !

Et c’est sans le savoir, sans le vouloir même, - car St Philippe vit sans projet peaufiné à l’avance- dans la fidélité à son inspiration intérieure qu’il va inventer sa manière à lui, toute particulière et toute originale d’entreprendre la nouvelle évangélisation de la société romaine de son temps.

« A la rencontre du paganisme renaissant et de ses séductions subtiles, il s’avancera sans autre arme que la séduction plus puissante encore de la pureté et de la vérité. » (Père Louis Bouyer, Un socrate romain). L’entreprise était délicate: mais avec une simplicité en apparence si désarmée, « sa scandaleuse méthode fera de lui l’apôtre victorieux de la Rome paganisée. ».

St Philippe laisse à tous l’accès immédiat de sa pensée et de son cœur. Il a le contact facile : « De la foule qui fait cercle, on l’appelle et il répond sans se lasser, à l’un d’un bon mot, à l’autre d’un geste complice de sa main diaphane. Il a un sourire tout prêt pour chacun et qui n’est le même pour personne» . Il va droit à cette jeunesse dont il se sent parent et qu’il sent perdue pour le Christ afin de lui faire voir l’incomparable beauté du Seigneur. « Le voici donc, comme Socrate encore une fois, semblant n’avoir jamais rien à faire que d’errer à travers le dédale des rues romaines. St Philippe n’enseigne aucune doctrine particulière, n’impose aucune pratique spéciale...c’est tout au plus s’il suggère. Mais on ne peut vivre quelque temps avec lui sans devenir autre qu’on était. De soi-même, on s’imposera les changements qu’il ne proposait même pas. Cet apostolat peu banal qui commence comme une simple amitié et qui finit de même, mais dans l’entre-deux toute la vie d’une âme s’est communiquée à une autre, c’est déjà le caractère qui restera le plus constant des méthodes oratoriennes pour autant qu’il y en aura jamais. ». Loin d’être une condamnation du paganisme, sa vie fut une assomption dans la purification de la grâce, du meilleur de son temps.

 

Philippe Néri, fondateur de l’Oratorio.

Toute cette expérience pastorale de St Philippe se retrouvera dans l’Oratorio, la grande œuvre de St Philippe Dans l’Oratorio, Philippe voudra communiquer aux siens son expérience spirituelle. Pour les garder libres dans le siècle comme il l’est, il transposera de manière habituelle et commune ce qui fut son expérience personnelle. C’est ce qui explique les moyens mis en œuvre pour les siens : les temps d’oraison et de prière silencieuse, la dévotion à l’Esprit Saint et à la Sainte Vierge, les pèlerinages aux saints, la vie fraternelle et joyeuse, ses prières jaculatoires qui disent son âme, les conseils ascétiques (en particulier la lutte contre l’amour-propre), la lecture de la vie des saints, des Pères du désert....l’échange sur le livre permettant à tous les participants de donner son avis et d’approfondir la vie spirituelle, la morale ou la doctrine et même les Laudes (poésies en langue italienne mises en musique) qui serviront à exprimer la joie qui déborde des cœurs habités par l’Esprit Saint.

 

Lisez ici l'article complet.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 08:43

 

"Le Sénat a voté l'obligation d'apposer la devise de la République "Liberté, Egalité, Fraternité" ainsi que le drapeau français sur le fronton de tous les établissements scolaires publics et privés sous contrat. Jusqu'à présent, ce n'était pas obligatoire. Il s'agit de réaffirmer l'attachement de la nation à son école a dit le ministre de l'Education."   (TF1 news) 

Pour mieux comprendre, rappelons quelques écrits de Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale (socialiste).

Voici ce que Vincent Peillon écrivait dans

« La Révolution française n’est pas terminée »,  2008, le Seuil :

« La révolution française est l’irruption dans le temps de quelque chose qui n’appartient pas au temps, c’est un commencement absolu, c’est la présence et l’incarnation d’un sens, d’une régénération et d’une expiation du peuple français. 1789, l’année sans pareille, est celle de l’engendrement par un brusque saut de l’histoire d’un homme nouveau.
La révolution est un événement méta-historique, c’est-à-dire un événement religieux.
La révolution implique l’oubli total de ce qui précède la révolution. Et donc l’école a un rôle fondamental, puisque l’école doit dépouiller l’enfant de toutes ses attaches pré-républicaines pour l’élever jusqu’à devenir citoyen. Et c’est bien une nouvelle naissance, une transsubstantiation qui opère dans l’école et par l’école, cette nouvelle église avec son nouveau clergé, sa nouvelle liturgie, ses nouvelles tables de la loi

Et, le 2 septembre 2012, dans le Journal du dimanche, répondant à la journaliste Adeline Fleury :
« Le point de départ de la laïcité c’est le respect absolu de la liberté de conscience. Pour donner la liberté du choix, il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel… ».

A rapprocher de la déclaration de Christiane Taubira : Il faut « arracher les enfants au déterminisme de la religion et de la famille. » (déclaration du 3 février 2013 à l’Assemblée Nationale).

liberte-egalite-fraternite-ecole.jpg

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 22:30

 

File:Byzantine agriculture.jpg

" Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire ? "

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 21:30

 

JPEG - 46.6 ko

« Quand le jour de la Pentecôte fut arrivé, ils se trouvèrent tous ensemble. Tout à coup survint du ciel un bruit comme celui d’un violent coup de vent. La maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues ».

Actes des Apôtres, 2, 1-13

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article