Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 19:24
  • le 18 avril 1909 : béatification de Jeanne d'Arc par Pie X.
« menteresse, abuseresse du peuple, blasphémeresse de Dieu, idolâtre, cruelle, dissolue, invocateresse de diables, hérétique et schismatique» au terme d'un procès «le plus infâme qui ait épouvanté les hommes depuis le procès ineffable de Notre Seigneur Jésus-Christ». (Léon Bloy)
 

Née le 6 janvier 1412, à Domrémy, de Jacques d'Arc et d'Isabelle Romée, Jeanne est d'une famille de 5 enfants. Dès l'âge de 13 ans, elle entend les voix de saint Michel, sainte Marguerite et sainte Catherine, alors qu'elle garde ses brebis. La France est alors en partie aux mains des Anglais, alliés des Bourguignons, le Dauphin du Royaume de France, futur Charles VII, n'est que le «roi de Bourges», doutant de sa légitimité.

En mai 1428, les voix de Jeanne lui commandent d'aller trouver le Dauphin Charles, de le faire sacrer à Reims et de l'aider à libérer le Royaume de France de l'occupation anglaise. Dès lors le miracle se produit. 

Lisez la suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 09:07
Lundi de Pâques

Octave de Pâques I

Cette semaine est comme un long dimanche se prolongeant sur huit jours, où chaque jour, férie solennelle, est Jour de Pâques. Il n'est pas d'autre cas dans l'année liturgique où tous les jours d'une semaine ont le titre de « solennité ».
Le même verset de l'alléluia chanté chaque jour en donne la tonalité festive : « Voici le jour que fit le Seigneur, qu'il soit pour nous jour de fête et de joie », et en chaque prière eucharistique, tout au long de cette première semaine, nous célébrerons « le jour très saint où ressuscita selon la chair notre Seigneur Jésus Christ ».
Ainsi prenons-nous conscience en ce temps trop vite écoulé, d'un moment d'éternité, d'une fête continue, prélude à une jubilation céleste ininterrompue, un au-delà du voile, les cieux et la terre nouvelle, la Jérusalem céleste. Toutes les lectures bibliques sont tirées uniquement du Nouveau Testament, les références à la première Alliance parlant éloquemment par la catéchèse de l'apôtre Pierre et la résonance des psaumes.

Aujourd'hui : Lundi de Pâques

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 05:00
Il est ressuscité !
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 22:06
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 09:57

 

 

Clef

Quand un catholique revient de s’être confessé, il retourne vraiment, par définition, à cette aurore de son commencement ; il regarde le monde avec des yeux nouveaux.
L’Homme à la clef d’or (disponible aux éditions des Belles Lettres)

Lu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 08:30

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 00:35
Vendredi saint
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 09:28
Dimanche des Rameaux

D'autres représentations sont ICI.

 

Le lendemain, la foule nombreuse venue pour la fête apprit que Jésus venait à Jérusalem ; ils prirent les rameaux des palmiers et sortirent à sa rencontre et ils criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur et le roi d’Israël ! » Jésus, trouvant un petit âne, s’assit dessus selon qu’il est écrit : Sois sans crainte, fille de Sion : Voici que ton roi vient, monté sur un petit d’ânesse. Cela, ses disciples ne le comprirent pas tout d’abord ; mais quand Jésus eut été glorifié, alors ils se souvinrent que cela était écrit de lui et que c’était ce qu’on lui avait fait. (Jn, 12, 12-16).

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 18:29

 

      

Le cardinal Leonardo Sandri, préfet de la congrégation pour les Eglises orientales, est en Hongrie depuis dimanche (voir la galerie de photos en bas de cette page, et ici), à l’invitation de l’Eglise grecque-catholique, qui a été érigée en Eglise métropolitaine sui juris vendredi dernier. Hier mardi il était à Máriapócs, pour lancer le troisième centenaire du (deuxième) miracle des larmes et de l’actuel sanctuaire.

En 1696, un paroissien, qui venait d’être miraculeusement délivré de sa détention chez les Turcs, avait demandé au frère du curé de lui peindre une icône en ex-voto. Ce que lui fit celui-ci pour six forints. L’icône fut accrochée dans l’église, et, le 4 novembre suivant, pendant la divine liturgie, les fidèles remarquèrent que des larmes coulaient abondamment des yeux de la Mère de Dieu. Les larmes coulèrent sans interruption pendant deux semaines, puis avec quelques brèves interruptions jusqu’au 8 décembre.

On se souviendra que les Ottomans avaient fait le siège de Vienne en 1683, et qu’on était en pleine guerre entre l’Autriche et la Turquie, notamment sur le sol hongrois où elle était doublée d’une guerre civile entre ceux qui voulaient rester vassaux des Ottomans et ceux qui choisissaient les Habsbourg. Les Turcs furent définitivement chassés de Hongrie en 1697, juste après le phénomène des larmes de la Vierge. 

La suite...

Yves Daoudal, 25/03/15

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 07:30
Véronique Lévy, sur le chemin de la croix

La sœur cadette de l'écrivain Bernard-Henri Lévy publie un livre dans lequel elle raconte sa conversion au catholicisme. Récit d'un parcours hors du commun.

En ce premier dimanche de carême de l'année 2012, la nef de Notre-Dame de Paris est pleine à craquer. Une cérémonie présidée par Mgr Vingt-Trois rassemble les adultes qui seront baptisés quarante jours plus tard, dans la nuit de Pâques. Soudain, dans l'assistance, on s'avise de la présence de Bernard-Henri Lévy. Que fait-il là, dans les rangées réservées aux familles des catéchumènes? Des tweets fusent, vite relayés. C'est ainsi que se répand l'incroyable nouvelle: Véronique Lévy, la sœur d'une des figures de la communauté juive française, s'est convertie au catholicisme.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 09:16

Le CCFD sollicite les catholiques lors des quêtes des églises ce dimanche 22 mars.

Depuis quelques années, le blog Terrorisme pastoral pose la question "Faut-il donner au CCFD ? "... 

A chacun de s'informer et de se faire un jugement ...

T

 

(Re)découvrez plus de 150 articles dans la catégorie

Désinfo Réinfo ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 21:08

Vous le savez peut-être. Aujourd'hui, c'est la Saint-Joseph. La météo dirait : "Nous fêtons les Joseph"...

Françoise Juhel nous en parle sur la radio RCF en 2 mn...

 

Saint Joseph

Présentée par Françoise Juhel

S'ABONNER À L'ÉMISSION 
 

SAINT DU JOUR

 

JEUDI 19 MARS À 5H20

 

DURÉE ÉMISSION : 2 MIN

Saint Joseph
 

Epoux de Marie, père de Jésus, Joseph est choisi comme saint patron par de nombreux pays : Autriche, Canada, Pérou, Russie... Joseph est aussi le patron des travailleurs, de ceux qui cherchent un logement, de ceux qui fuient leur pays ou de ceux qui veulent mourir sereinement.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 08:50
  • le 17 mars 458 ou 461 : décès et fête de Saint-Patrick (date présumée), saint patron de l'Irlande.

   Patrick est né en fait au pays de Galles, à la fin de l'époque romaine. Enlevé par des pirates, l'enfant est emmené en esclavage en Irlande, où il devient gardien de cochons. Il réussit à s'évader, retrouve ses parents, puis gagne la Gaule. A Auxerre, auprès de l'évêque Germain, il reçoit la prêtrise. Devenu évêque, il obtient de revenir en Irlande pour convertir les païens. Le trèfle à trois feuilles lui permet d'expliquer le mystère de la Trinité (trois Dieux en Un). La plante deviendra le symbole de l'île. Infatigable dans son apostolat, il meurt en 461 ou 458 à près de quatre-vingts ans.

On dit aussi de lui qu'il convertit l'Irlande au catholicisme... et au whiskey.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 09:52

Le cardinal Cesare Nosiglia a annoncé que le Saint Suaire sera exposé pour une période de 45 jours en 2015 à Turin.

Photo logo Ostension Suaire de Turin 2015
Diocesi di Torino
24/04/2014

Une ostension extraordinaire du Saint-Suaire est prévue à Turin en 2015 à l’occasion du bicentenaire de la naissance de don Bosco (1815-1888), a indiqué en décembre dernier l’archevêque de Turin,Mgr Cesare Nosiglia, gardien pontifical de la relique.
 
Il a reçu en effet le consentement du pape François pour cet événement exceptionnel qui aura lieu pour Pâques et durera jusqu'au  24 juin 2015 - soit 45 jours environ - dans la chapelle Guarini de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, là où le linceul est conservé.
 
 
Retrouvez le Saint Suaire ( un faux du Moyen-Age ???) sur Petrus Angel (par Recherche).
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 23:37


Maintenant que l’écran est allumé,
et que le clavier n’attend plus que le toucher diligent de mes doigts,
je me tourne vers Toi, Seigneur,
dans la certitude que je vais aussi te rencontrer sur ces chemins anonymes d’Internet,
qui traversent le monde,
chemins créés par l’aspiration de l’homme à communiquer avec les autres,
dans l’heureuse intention de nier les distances. 

Toi, qui a voulu t’incarner dans le mystère de l’homme,
et souffrir, comme nous, la fatigue et l’inconnu des chemins du monde,
accompagne-nous aujourd’hui dans ce voyage,
car ici aussi
il y a des parcours pénibles et fatigants
comme ces sentiers poussiéreux que tu as foulés en Galilée.
Accompagne-nous, Toi, Seigneur,
car ici aussi,
il y a des chemins mystérieux, comme celui d’Emmaüs,
qui nous conduisent sans bruit à la découverte de l’autre
et conservent encore la lumineuse faculté de nous transformer. 

Apprends-nous, Seigneur, à user de cet outil, avec profit et mesure
et aide-nous à éviter les périls de notre route :
que nous ne nous laissions pas étourdir par la surabondance des informations,
ni leurrer par les apparences trompeuses, vides de contenu,
 que nous sachions nous éloigner de toute sorte d’esclavage indigne,
de l’aveuglement de la pensée unique,
des chemins sans visage de la déshumanisation. 

Accorde-nous, Seigneur, une intelligence claire
pour interpréter les signes inquiétants de notre époque,
écrits dans l’espace approprié de chaque Carrefour,
et garde notre cœur attentif aux voix prophétiques, là où ton Esprit – qui souffle où il veut —
les encourage et les fait surgir,
tantôt familières, comme les lumières connues des phares sur la côte,
et tantôt imprévues, telles les lueurs de ta providence dans l’obscurité de certaines nuits.

 

Une prière sur le site de la neuvaine pour la vie consacrée http://i.hozana.org/17Dv54t

Merci à M.G.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 06:53

5ème Dimanche de Carême (Dimanche Iúdica *)

 

En ce 5ème Dimanche de Carême, l'Église toute entière va se préparer aux événements de la Passion. L'Église-Épouse sait que son Époux va lui être bientôt enlevé : elle revêt donc ses "voiles de veuve" et c'est pour cela que de nombreuses églises conservent l'usage de cacher les crucifix et les statues des saints à partir de ce 5ème Dimanche, en les recouvrant de voiles violets [excepté le Chemin de Croix] pour effacer - avant la Semaine Sainte - tout autre culte que celui du mystère célébré : le Saint-Sacrifice Rédempteur du Christ. Introït de la Messe : « Iúdica me, Deus, et discérne causam meam de gente non sancta; ab hómine iníquo et dolóso éripe me, quia tu es Deus meus et fortitúdo mea. Ps. Emitte lucem tuam et veritatem tuam: ipsa me deduxerunt et adduxerunt in montem sanctum tuum et in tabernacula tua » (« Ô Dieu, jugez-moi, et séparez ma cause de celle d'un peuple impie; arrachez-moi à l'homme inique et trompeur, parce que vous êtes mon Dieu et ma force. Ps. Envoyez-moi votre lumière et votre vérité : elles me guideront et me conduiront jusqu'à votre montagne sainte et à vos tabernacles. O Dieu, jugez-moi »)

* Appelé encore le "Dimanche Noir", le "Dimanche de la Passion", le "Dimanche des Voiles", le "Dimanche des Prophètes" (à cause des trois 1ères lectures des 3 années) ou bien encore le "Dimanche de la Néoménie", c'est-à-dire de la nouvelle lune pascale, parce qu'il tombe toujours après la nouvelle lune qui sert à "fixer" la Solennité de Pâques.

 
tempsdelapassionviolet
 
le "Dimanche des Prophètes" (à cause des trois 1ères lectures des 3 années) ou bien
encore le "Dimanche de la Néoménie", c'est-à-dire de la nouvelle lune pascale, parce
qu'il tombe toujours après la nouvelle lune qui sert à "fixer" la Solennité de Pâques
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 23:02

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,7-15.

 

En ce temps-là,  Jésus disait à ses disciples : Lorsque vous priez, ne rabâchez pas comme les païens : ils s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés.
Ne les imitez donc pas, car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant même que vous l’ayez demandé.
Vous donc, priez ainsi : Notre Père, qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Remets-nous nos dettes, comme nous-mêmes nous remettons leurs dettes à nos débiteurs.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal.
Car, si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi.
Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes.
(Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris)

 

Le commentaire de Dom Delatte ...

Vous ne prierez pas non plus comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et à l'angle des places publiques. — Mais n'est-il pas recommandé de prier toujours et partout, aux heures prescrites? Est-ce donc une faute de prier debout? Plusieurs passages de l'Écriture ne nous affirment-ils pas que c'est l'attitude normale de la prière (I Reg.,. i, 26 ; Me, XI, 25 ; Le., xviii, 11-13)? Sans doute ; mais ce que le Seigneur désapprouve, c'est uniquement la recherche de l'effet : ut videantur ah hominibus. En vérité, je vous le dis, ils ont reçu leur récompense. Cette préoccupation du regard des hommes est plus odieuse encore dans la prière que dans l'aumône. Pour vous» ajoute le Sauveur, lorsque vous priez, vous n'avez pas affaire à un Dieu lointain : entrez dans votre appartement retiré et, ayant fermé votre porte (Is., xxvi, 20 ; ÏV Reg., iv, 33), priez votre Père en secret ; votre Père, qui voit dans le secret, le saura seul et vous exaucera. Le Seigneur ne blâme aucunement ici la prière publique, la liturgie officielle, mais il oppose à la dévotion affectée et tapageuse du pharisien le caractère intime et discret de la prière chrétienne. Sous peine de franchir les limites d'un commentaire, nous ne saurions d'ailleurs rechercher maintenant la signification profonde de ces paroles : intra in cubiculum tuum ; la recommandation divine s'entend bien, non pas seulement de la prière orale, mais de la prière mentale, et aussi de la prière parfaite ou mystique. La critique qui suit condamne sans doute, comme au chapitre XXIII, 14, «les longues prières » des pharisiens, qui n'étaient .qu'un calcul d'avarice et un procédé d'ostentation : mais elle est spécialement dirigée contre la méthode des païens. Pour les Romains, par exemple, la religion n'était guère qu'un ritualisme méticuleux et compliqué, la prière qu'un énoncé de formules matérielles et fixées. Au IIIe Livre des Rois (xviii, 26), il est raconté comment les prêtres de Baal invoquent leur dieu depuis le matin jusqu à midi, criant : « Écoutez-nous, ô Baal ! » Lorsque vous priez, dit l'évangile, gardez-vous du verbiage, comme les païens ; ils pensent, en effet, que c'est grâce à cette abondance de paroles qu'ils seront exaucés. Le Seigneur n'interdit point toute prière prolongée : lui-même y employait des nuits entières. Il ne défend pas de prier dans les mêmes termes fréquemment répétés ; les Kyrie eleison et les Ave Maria du chapelet ne sont certainement pas proscrits par celui qui, au soir de son agonie, « pria trois fois en redisant les mêmes paroles «. C'est à son exemple, et, à l'exemple des saints, que nous répétons indéfiniment le Psautier. Mais il nous rappelle qu'il n'existe pas de prière purement vocale et qu'il y a une grande différence entre beaucoup parler et beaucoup prier. Gardez-vous de ressembler aux gentils. Vous n'avez pas besoin de tant de paroles. Les paroles ne sont utiles que comme expression de votre désir, comme procédé filial vous portant à intervenir dans les choses de la Providence et dans le conseil de Dieu, pour lui dire naïvement, comme un enfant à son père, ce qui VOUS serait utile, ce qui vous ferait plaisir. Nous prions et nous parlons pour nous humilier, nous reconnaissant pauvres ; pour fournir à Dieu la condition moyennant laquelle il accorde ; pour nous unir à sa volonté, pour témoigner de notre filiation, pour adorer, louer et dire merci. Mais nous n'avons pas la prétention de renseigner Dieu ; car, avant que notre prière ne soit formulée, notre Père sait ce dont nous avons besoin. Il le sait si bien qu'il ne nous accorde point même ce que nous lui demandons avec instance, lorsqu'il le reconnaît peu expédient. Tel est le caractère de notre prière. 

( in Commentaire de l'Evangile)

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 23:57

Livre de la Genèse 9,8-15.

 

Dieu dit à Noé et à ses fils :
« Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous,
et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous : les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre, tout ce qui est sorti de l’arche.
Oui, j’établis mon alliance avec vous : aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. »
Dieu dit encore : « Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à jamais :
je mets mon arc au milieu des nuages, pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre.
Lorsque je rassemblerai les nuages au-dessus de la terre, et que l’arc apparaîtra au milieu des nuages,
je me souviendrai de mon alliance qui est entre moi et vous, et tous les êtres vivants : les eaux ne se changeront plus en déluge pour détruire tout être de chair. 

Noé et le Déluge sont dans les lectures de ce dimanche.

Ils sont aussi sur Petrus Angel...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
22 février 2015 7 22 /02 /février /2015 23:51

L'Homme Nouveau consacre un dossier aux Missionnaires de la Miséricorde divine, qui se consacrent notamment à l'évangélisation des musulmans. L'abbé Fabrice Loiseau déclare notamment :

Une-1584-blog"Le dialogue est nécessaire. Le catholique croit profondément dans l’importance du dialogue. Mais trop souvent le dialogue est devenu une finalité en soit. Avec l’islam, le dialogue sur une question théologique ne repose souvent pas sur une bonne connaissance de l’islam de la part du côté catholique. De ce fait, le dialogue n’a pas mené à grand-chose. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir une meilleure connaissance de l’islam. Je pense que tant que l’on n’invitera pas des convertis dans ce dialogue, on restera à la surface des choses. Il y a plusieurs aspects sur lesquels les musulmans doivent être interpellés : la notion de la parole incréée, dogme fondamental qui empêche très souvent une compréhension de leur part du christianisme.

D’autres notions douloureuses doivent aussi être abordées telles que le djihad, la place de la raison, ou encore les erreurs historiques de l’islam à propos du christianisme. Et surtout ces dialogues n’ont pas à être consensuels. Ils doivent se faire en vérité. Il est nécessaire d’interpeller les musulmans sur les sujets en contradiction avec le christianisme. On va trop souvent chercher ce qui est commun, comme l’aumône, l’importance de la prière, etc. Et cela peut fausser le dialogue. Beaucoup de musulmans aujourd’hui croient que les chrétiens sont subjugués par l’islam, et qu’ils n’osent pas interpeller les musulmans. Les trois principaux mystères rejetés violemment par l’islam doivent donc être impérativement abordés, à savoir la Trinité, l’Incarnation et la Rédemption."

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 15:10

par Dom Guéranger

On donne le nom de Carême au jeûne de quarante jours par lequel l'Eglise se prépare à célébrer la fête de Pâques ; et l'institution de ce jeûne solennel remonte aux premiers temps du Christianisme. Notre Seigneur Jésus-Christ lui-même l'a inauguré par son exemple, en jeûnant quarante jours et quarante nuits dans le désert ; et s'il n'a pas voulu, dans sa suprême sagesse, en faire un commandement divin qui dès lors n'eût plus été susceptible de dispense, il a du moins déclaré que le jeûne imposé si souvent par l'ordre de Dieu dans l'ancienne loi serait aussi pratiqué par les enfants de la loi nouvelle.

Un jour, les disciples de Jean s'approchèrent de Jésus et lui dirent : « Pourquoi, tandis que nous et les pharisiens jeûnons fréquemment, vos disciples ne jeûnent-ils pas? » Jésus daigna leur répondre ...  la suite

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article