Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 17:54

On pourra s’agacer de la façon qu’a Sokourov de tourner autour de son sujet, de ses digressions, de ses fantaisies parfois un peu ridicules. Reste que son film, réalisé avec très peu de moyens mais riche d’images souvent magnifiques (dont de splendides vues de Paris prises à l’aide d’un drone), est un bel hommage à un musée qui résume l’âme de la France et, à travers lui, à toute la culture occidentale, qui, en scrutant passionnément les visages, a cherché à capter les soubresauts des âmes : « Que serais-je, se demande le cinéaste, si je n’avais pas pu connaître les visages des hommes qui m’ont précédé ? » De l’art comme passage de témoin d’une humanité commune, depuis les origines des temps.

Extrait de la critique de Laurent Dandrieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article

commentaires