Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 23:13

paru en avril 2017 chez ARTEGE

    À l'occasion du centenaire des apparitions de la Vierge Marie à Fatima en 1917, Yves Chiron offre un récit complet des événements, depuis les préparations (les apparitions de l'Ange en 1915 et 1916) jusqu'à aujourd'hui.

   Tout en s'appuyant sur les études les plus sérieuses consacrées à Fatima, l'auteur revient aux sources : les VI Mémoires rédigés par soeur Lucia, la biographie qu'ont publiée après sa mort les carmélites de Coimbra et la vaste Documentação Crítica de Fátimainédite en français, qui recueille et reproduit toutes les pièces du dossier depuis les premiers interrogatoires des trois voyants (Lucia, Jacinta et Francisco) jusqu'au long procès canonique diocésain et la reconnaissance des apparitions en 1930. Le dernier grand acte fut, le 13 mai 2000, la béatification de Francisco et de Jacinta et la révélation du « troisième secret » par Jean-Paul II. 
 Les controverses sur Fatima n'ont pas cessé. Depuis la critique néo-moderniste du P. Dhanis jusqu'à ceux qui estiment que la consécration de la Russie n'a pas été faite, que le secret révélé en 2000 est un faux ou est incomplet. Yves Chiron répond à ces objections. Il a aussi interrogé sur ce sujet le pape émérite Benoît XVI. Il publie sa réponse, inédite.


Yves Chiron, directeur du Dictionnaire de biographie française, spécialiste de l'histoire de la papauté, est auteur d'ouvrages de référence sur les apparitions mariales, les miracles, les béatifications et les canonisations, traduits en plusieurs langues.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 06:39

 

Romans, essais de guerre… les mots à vif de Bernanos, « lanceur d’alerte »

Dans la prestigieuse Pléiade, une nouvelle édition des œuvres romanesques et des poignants « Dialogues des carmélites », aux éditions du Rocher, les écrits du Chemin de la Croix-des-Ames… 

Georges Bernanos. En médaillon, Gilles Bernanos, petit-fils et gardien des droits de l’écrivain. Photos Archives La Voix et Pib

 

«  L’œuvre de Bernanos, particulièrement les Dialogues des carmélites, sont les mots d’un écrivain nous rappelant où peut mener un monde sans foi et sans idéal.  » En ces termes, Gilles Bernanos, petit-fils et gardien des droits et de l’œuvre de son grand-père, évoque la place aujourd’hui de l’écrivain mort en 1948 dont l’enfance se passa sur les terres de l’Artois (le village de Fressin). Une production qu’il ne faudrait pas réduire à une seule profession de foi catholique – fût-elle ardente – ou à l’angoisse de la mort. 

Tout cela, certes, traverse Sous le soleil de Satan (1926), le Journal d’un curé de campagne (1936) que la Pléiade vient de rééditer en deux volumes dans lesquels on trouve également Nouvelle histoire de Mouchette, Monsieur Ouine et d’autres textes comme L’Imposture, La Joie, Un crime. Le Chemin de la Croix des Âmes, recueil d’articles que viennent de publier les éditions du Rocher, dévoile une autre facette de Bernanos : l’observateur effaré de l’effondrement de la France en 1940, du naufrage de l’Europe occupée par les barbares. Un écrivain «  lanceur d’alerte  » qui, depuis le Brésil, combat avec ses armes, les mots, les idées. L’insurrection de l’âme. Dès la publication des Grands cimetières sous la lune (1938), il avait pris ses distances avec l’extrême droite en dénonçant les crimes de la guerre d’Espagne. 

L’honneur et le martyre 

Sans doute, comme le souligne Gilles Bernanos, la vie de l’écrivain peut-elle apparaître comme «  une grande entreprise de dépouillement  » dont le point culminant, son dernier acte, sera, peu avant sa mort, l’écriture des poignants Dialogues des carmélites, à l’origine un scénario de film d’après une nouvelle de Gertrud von Le Fort : le destin tragique de religieuses pendant la Révolution, où Bernanos pose la question de l’honneur et du martyre. Poulenc s’en empara pour un opéra magnifique joué partout dans le monde. 

Œuvres romanesques complètes, la Pléiade, 2 volumes, 65 €.

Le Chemin de la Croix-des-Ames, Rocher, 25 €.

Par Jean-Marie Duhamel | La Voix du Nord, le 14/06/2017 

image le-chemin-de-la-croix-des-ames-9782268090559

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 09:36

 

Petrus Angel lit en ce moment ...

 
Mon journal pendant l’Occupation -
 Réédition de 2016 / 9,70 EUR €
 
Mon journal pendant l’Occupation
Jean Galtier-Boissière

Publié au sortir de la Seconde Guerre mondiale, Mon journal pendant l’Occupation relate dans un style léger et doux-amer les vicissitudes des contemporains de l’auteur : intellectuels de gauche ou de droite, collabos ou résistants, grands avocats ou petites gens, trafiquants, profiteurs, arnaqueurs, tous sont les figures tragi-comiques du Paris occupé. Anecdotes, « histoires drôles », jeux de mots recueillis sur le vif apportent une touche d’humour à cette chronique des heures les plus sombres de notre Histoire.

Jean Galtier-Boissière, journaliste anarcho-pacifiste, décrit la vie quotidienne de ses compatriotes depuis sa tanière de la place de la Sorbonne avec autant d’humour que de finesse.

ILS EN PARLENT…
  • « Un témoignage précieux. »

    Dominique Missika. Onlalu.
  • « C’est le ton de ce journal qui frappe – outre la qualité de sa langue classique : son humour, ses formules, son ironie, ses histoires drôles – dans une période où on peut arguer qu’elle ne l’était pas. »

    Vincent Roy. Transfuge.

Chez Libretto

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
11 juin 2017 7 11 /06 /juin /2017 08:59

 

" J’étais obsédé par le défi que lancent à notre pays

des jeunes qui ne se reconnaissent pas en lui"

Jean-francois CHEMAIN - Tarek Une chance pour la france

Par Nicolas Vidal - BSC News - 5/6/17

Diplômé de Sciences po Paris, agrégé, docteur en Histoire et professeur dans un collège de la banlieue lyonnaise, Jean-François Chemain vient de publier un livre témoignage « Tarek, une chance pour la France ?» (éditions Via Romana).  Le propos suscite de nombreuses interrogations sur notre système scolaire confronté aux problèmes d’intégration racontés par un professeur qui vit cette école au quotidien. Jean-François Chemain signe une vision brute mais teintée d’espoir pour l’avenir.

 

Vous avez pris le parti de découper votre livre en 7 chapitres. Etait-ce plus facile pour aborder l’ensemble des sujets qui vous tenaient à coeur ?
J’ai rédigé ce livre un peu comme un crescendo, une échelle qu’on monte, ou un tunnel dont on finit enfin par sortir… Il y a bien des raisons de s’inquiéter à propos de Tarek, de douter qu’on puisse en faire un jour quelque chose. Et pourtant on finit brusquement par découvrir (il faut attendre le 6ème chapitre ) que tout est en fait possible, car Tarek est une pâte de sentiments. C’est en faisant appel à son cœur qu’on peut le faire évoluer. Les Lumières nous ont habitué à croire que tout doit passer par la raison, or la raison de Tarek ne peut être touchée que si l’on passe d’abord par son cœur. Tout ce qu’on essaye de lui enseigner par un autre chemin suscite son incompréhension, son rejet, sa colère, sa violence.


Pourquoi avoir choisi d’enseigner l’histoire en 2006 en ZEP ? Quel a été l’élément déclencheur de cette vocation à la pédagogie et à l’apprentissage ?
Cela faisait des années – depuis le collège précisément, où j’étais dans l’un des premiers établissements de l’agglomération lyonnaise qui ressemblait à celui où j’enseigne – que j’étais obsédé par le défi que lancent à notre pays des jeunes qui ne se reconnaissent pas en lui. J’aurais pu me contenter de faire de grands discours politiques, mais d’abord je ne crois pas à leur efficacité, ensuite certains heurtent mes convictions. Alors que faire concrètement ? Je me sentais de plus en plus mal dans mon métier, confortable, bien rémunéré, mais qui me paraissait très en décalage avec ce que je portais au fond de moi. Comment faire pour amener ces jeunes à la France et à ses valeurs républicaines, qui sont ce dans quoi ils seront amenés à vivre toute leur vie ? Comment les amener à être les concitoyens apaisés de mes enfants ?

La suite...

 

«Tarek, une  chance pour le France» de Jean-François Chemain
Editions Via Romana

tarek une chance pour la france jean francois chemain

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 22:29

 

Le choc des civilisations serait-il en train de se produire ? L'actualité retentit des échos de l'affrontement entre islam et Occident : contrecoups des décolonisations, guerres pour le pétrole, guerres contre le terrorisme, islamisation, communautarisation et revendications religieuses, et autres attentats islamistes affolent une France ballottée dans la marche inexorable du Progrès.
Difficile cependant d'établir de toute autorité qu'islam et occident seraient voués par nature à la guerre, car entre ces deux-là, c'est plutôt le registre du "je t'aime, moi non plus". L'occident a en effet depuis deux siècles les yeux de chimène pour un islam dont il exploite sans vergogne les richesses pétrolières et gazières, le fanatisme religieux et militaire, les logiques de soumission à l'autorité et le potentiel électoral.
Tandis que l'irruption d'un occident moderne et conquérant en terre d'islam a forcé celui-ci à se redéfinir dans une dialectique de ressentiment, d'émulation progressiste et de réformisme fondamentaliste qui en a transformé le visage. Les dynamiques des amis-ennemis sont étroitement imbriquées, a fortiori lorsque ce sont les mêmes intérêts politiques et financiers qui tirent parti des jeux d'alliance et d'affrontement.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
28 mai 2017 7 28 /05 /mai /2017 06:17

Pour en finir avec le théâtre ? 
Défense et illustration du théâtre

Rédigé par Pierre Durrande le  dans Culture

Pour en finir avec le théâtre ? <br>Défense et illustration du théâtre

Pour tous ceux qui aiment le théâtre, le livre de Jean-Luc Jeener, Pour en finir avec le théâtre ?, est à lire et faire lire d’urgence. Il est le cri de l’intelligence et du cœur d’un homme qui a consacré sa vie au théâtre et qui lance dans cet ouvrage à la fois un cri d’alarme et un magnifique message d’espérance. « Le théâtre est le miroir de notre condition humaine. Un microcosme du monde. Un vivant qui photographie le vivant. Intrinsèquement, c’est cela le théâtre : un art qui possède en lui le possible de témoigner fidèlement, “entomologiquement” de ce que nous sommes dans ce monde. À condition, bien sûr, que ces possibles soient exploités. Car de quel théâtre s’agit-il ? De quel théâtre parle-t-on ? Est-il vraiment “ceci et cela” comme le disait si bien Laurent Terzieff ? Et s’il n’était que “ceci” et non pas “cela” ? »

Le décor de ce petit ouvrage au titre paradoxal est bien posé. Si le théâtre est véritablement « ceci », il ne peut être en même temps « cela ». Le théâtre aujourd’hui est-il à la hauteur de sa vocation d’art qui témoigne « in vivo » de notre humanité en ce monde ? Le théâtre que nous découvrons dans nos salles est-il véritablement « le miroir de notre condition humaine » ?

Cette question, Jean-Luc Jeener la porte en lui comme dramaturge, comme comédien, comme metteur en scène, comme directeur du théâtre du Nord-Ouest et comme critique. Elle n’a cessé d’éclairer le chemin de son engagement. Une seule chose, nous dit-il, pourrait mettre fin au théâtre, c’est qu’il soit entièrement détourné de ce pour quoi il existe. Il récuse à juste titre cette hypothèse, mais montre avec discernement dans cet ouvrage les contrefaçons qui se substituent caricaturalement à cet art vivant en le pervertissant. D’où son cri d’alarme.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
21 mai 2017 7 21 /05 /mai /2017 23:18

 

L'intelligence en péril de mort - Marcel De Corte

    Publié pour la première fois en 1969, L’Intelligence en péril de mort du philosophe catholique belge Marcel De Corte était épuisé depuis longtemps. Vingt-trois ans après la mort de Marcel De Corte, cette troisième édition démontre que son analyse, à bien des égards prophétique, n’a rien perdu de son intérêt tant ce qu’il décrit correspond à notre société contemporaine. Pour saisir la profonde mutation à laquelle sont soumis aujourd’hui l’homme et les sociétés, Marcel De Corte offre une analyse implacable, s’appuyant sur la philosophie classique et les lumières de la Révélation chrétienne, établit la généalogie des maux contemporains et indique des voies de redressement. Ce que Orwell et Huxley ont romancé, Marcel de Corte l’a prédit par le raisonnement et l’a analysé à l’aune de la Sagesse.

En vente ICI ou LA.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
14 mai 2017 7 14 /05 /mai /2017 22:30

Résultat de recherche d'images pour "jacques tremolet tempus  jeanne"

 

 

Une plongée dans l'un des plus fascinants et décisifs procès de l'Histoire : celui de Jeanne d'Arc. 


Maintenant en poche

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 08:22

Paroles du front

Rédigé par Philippe Maxence le 

Paroles du front

Auteur du monumental Cheval rouge, l’écrivain Eugenio Corti a rendu son âme à Dieu en 2014, laissant derrière lui une œuvre superbe, appuyée sur une foi solide et une formation philosophique qui lui permettait de n’être pas dupe de la modernité. La parution de ce nouveau livre est une surprise. Et, une bonne surprise ! Elle nous permet de découvrir le futur écrivain avant même qu’il ait vécu la grande expérience fondatrice que fut pour lui la guerre sur le Front de l’Est. Jeune officier d’artillerie, Eugenio Corti est envoyé en 1941 en Russie pour se battre contre le bolchevisme. Anti-­communiste, il veut voir sur le terrain la réalité de cette immense machine anti-chrétienne. Comme beaucoup de soldats, il écrit à ses parents, sa famille et ses amis.

Ce sont ses lettres que l’on peut découvrir dans ce volume. Parfaitement maîtrisées (Corti tient à ne pas affoler les siens), elles permettent de découvrir la réalité de cette campagne italienne en Russie. Elles témoignent aussi de son intérêt pour les populations rencontrées. Mais c’est la foi de Corti, surtout qui impressionne. Dès le départ, il assure qu’il reviendra, étant confiant en la Providence. Et il revint ! Pour témoigner de cet enfer et des enjeux réels de cette guerre.

Eugenio Corti, Je reviendrai, 

Éd. des Syrtes, 240 p., 17 €.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 11:00

 

Cette semaine, deux livres en rapport avec une belle conférence de Béatrice Guespereau (association Montre Nous Ton Visage) invitée par les AFC.

 

Guide du Linceul de Turin (association MNTV )

 

La merveilleuse Image - Librim Concept

La merveilleuse image (Agnès Lozier, Antoine Storez)

avec des lunettes pour voir l'image anaglyphique du visage du Crucifié !

 

D'autres lectures ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
23 avril 2017 7 23 /04 /avril /2017 09:55
Les Gaulois sont-ils des barbares ? Sommes-nous les descendants d'un peuple vil et embourbé au fond de sa hutte ? L'historien Lorris Chevalier mène méthodiquement une croisade contre ces stéréotypes pernicieux et dresse le tableau de l'héritage gaulois. À rebours de la légende, les Gaulois forment un peuple ingénieux, curieux, voyageur dont certaines moeurs ont été transmises à notre temps sans que nous le sachions. Ce livre sert de manuel à quiconque s'interroge sur les ancêtres des Français. 

Lorris Chevalier, historien médiéviste, diplômé des universités de Lyon, Besançon et Barcelone, est l'auteur de plusieurs livres concernant l'époque médiévale. Il est actuellement conservateur du patrimoine de la Forteresse de Berzé en Bourgogne du Sud. Il est licencié de Sciences politiques à Lyon 2 et a obtenu sa maîtrise d'Histoire et Histoire de l'art, histoire sociale, politique et culturelle de l'Europe, de l'Antiquité à nos jours.
 

Nos ancêtres les Gaulois !

A commander ICI par exemple.

Retrouvez (presque) tous les livres sur Petrus Angel !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 23:19
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
9 avril 2017 7 09 /04 /avril /2017 10:03

 

Les quatre Evangiles en un seul . Si tu savais le don de Dieu...

Chanoine Alfred Weber - Lettre de son Eminence le Cardinal Merry del Val

..."Que votre livre soit lu et médité partout, afin d'alimenter la piété au sein des familles "...

Les Apôtres se sont dépensés jusqu'au sang, à prêcher, convertir, à la suite de Notre Seigneur. Ils nous ont laissé les Evangiles, directement inspirés par l'Esprit Saint afin que nous fassions de même...

 

Les quatre Evangiles en un seul - Chanoine Alfred Weber

 

Ce livre présente les quatre évangiles réunit en un seul, harmonise, fond ensemble de manière à présenter une Histoire suivie de Notre-Seigneur Jésus-Christ, écrite par les Evangélistes.
Au sommaire :
- Introduction et présentattion des 4 évangiles
- Première partie : L'incarnation - La sainte enfante de Notre Seigneur et sa vie cachée
- Deuxième partie : De la prédication de Jean-Baptiste à la deuxième Pâque, première année du ministère public de Notre Seigneur
- Troisième partie : De la deuxième à la troisième Pâque, deuxième année du ministère public de Notre Seigneur
- Quatrième partie : De la troisième Pâque au jour des Rameaux, troisième année du ministère public de Notre Seigneur
- Cinquième partie : La Semaine Sainte
- Sixième partie : De la Résurrection à l'Ascension
Tableau synoptique des principaux faits de la vie de Notre Seigneur, avec l'indication de leurs dates et des lieux où ils se sont accomplis.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 09:07
 
  • le 6 avril 1943 : publication du livre « Le Petit Prince » d'Antoine de Saint-Exupéry
 

Certainement l'œuvre la plus connue d'Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince est publié à New York, c'est un conte poétique et philosophique sous l'apparence d'un conte pour enfants.

D'autres 6 avril dans notre Histoire...

 

Retrouvez Saint-Exupéry sur Petrus Angel

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 09:01

 

Les contes russes constituent un vaste univers dont les racines remontent aux temps les plus reculés. Ils ont conservé leur symbolique dans la mémoire populaire grâce à la riche palette de leurs couleurs, leur sens du mouvement, leurs nobles sentiments, et parfois leur charmante naïveté.
Dans cet ouvrage, ceux que nous avons choisis ont un point commun : la fête de Pâques. venue de Byzance au Xe siècle, à l'époque où les premiers slaves posèrent le pied sur le territoire russe entre la Haute Volga et le Dniepr, cette célébration revêt dans la liturgie orthodoxe une dimension fastueuse.
Les plus beaux contes de Pâques portent la signature d'écrivains exceptionnels, à l'instar d'Alexandre Pouchkine, Léon Tolstoï, Anton Tchékhov, Alexandre Kouprine, Fédor Dostoïevski.
Gageons que la redécouverte de ces petits joyaux tisse de nouveaux liens d'amitié entre nos deux peuples et contribue au renouveau spirituel de l'Occident chrétien.  

Gérard Letailleur, éditeur d'ouvrages de bibliophilie, est l'auteur de nombreux livres consacrés à l'histoire, dont le dernier, L'histoire insolite des cafés parisiens, préfacé par Jean Piat, paru aux éditions Perrin, a rencontré un vif succès couronné par le prix de l'Académie Rabelais 2013.
Illustrations de Françoise Pichard.

On peut le commander chez Chiré ou chez Livres en Famille.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 21:17
Lire ce Printemps (1) : Si Pâques m'était conté

Pour vivre le Carême différemment, je vous invite à découvrir le livre de Jocelyne Tarneaud "Si Pâques m'était conté".

Paru en 2007, ce livre fête ses 10 ans !! Il est devenu un classique ! Vous apprécierez d'ailleurs la couverture vintage et davantage encore son contenu, formidable de pertinence et qui lui, n'a pas pris une ride !

Jocelyne vous dédicacera votre ouvrage et vous l'enverra par courrier postal. En cadeau bonus, nous vous enverrons notre chanson de Carême " Encore quarante jours " (en mp3)

Prix du livre : 25€ ( frais de port inclus pour la France) . Règlement par chèque à l'ordre de Jocelyne Tarneaud à envoyer à IONA PRODUCTION 34 rue de l'échiquier 75010 PARIS.

Bon Carême à tous!

Etienne TARNEAUD

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 09:27

 

Mon journal dans la Drôle de paix -
  • feuilleter
 
  •  
    • Une réédition, 9,70 EUR €
    •  
Mon journal dans la Drôle de paix
Jean Galtier-Boissière

Suite immédiate de Mon journal pendant l’Occupation et de Mon journal depuis la LibérationMon journal dans la Drôle de paix s’étend sur l’année qui va de septembre 1945 au même mois de l’année suivante.

 

C’est le temps des grands procès de la collaboration (Pétain, Laval), des retrouvailles et des retours de déportation ou d’exil, des nouveaux affrontements politiques et idéologiques qui annoncent la Guerre froide qui vient.

 

Des salons de la rive gauche aux abattoirs de la Villette, dans la rue ou dans les salons feutrés, le fondateur du Crapouillot poursuit sa chronique décapante et jubilatoire de la société parisienne à l’aube d’une période nouvelle.

 

Editions Libretto

 

Quelques extraits...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 10:37

 

En fouinant chez les bouquinistes ou en triant sa bibliothèque, c'est le genre de livres qu'on retrouve assez facilement...

 

Résultat de recherche d'images pour "maxence van der meersch l'élu"

Directeur d'une fabrique d'explosifs, Siméon Bramberger appartient à cette race d'hommes énergiques à qui tout réussit : Pourtant, son bonheur est lentement miné par la maladie qui s'empare chaque jour davantage de son fils, Valère. A l'atmosphère de désespoir s'ajoute soudain la suspicion. Isabelle, la. jeune femme de Valère, trouve prétexte à s'absenter en même temps qu'un jeune ingénieur de l'usine. Valère a des doutes mais se refuse à les exprimer. Siméon, lui, obéit à l'indignation, il épie la jeune femme et découvrant la vérité provoqua le départ d'Isabelle et suscite chez Valére une haine que rien ne pourra désormais effacer:
Alors commence pour Siméon le dur apprentissage de la solitude et du désarroi. Valère ne survit pas au départ d'Isabelle, et. Françoise son épouse, meurt de tristesse et d' épuisement. Siméon tente d'obscurcir sa propre conscience et dans le long chemin de la perte de soi découvre le mystère de la foi.

 

Retrouvez ICI les autres livres présentés chaque dimanche.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
5 mars 2017 7 05 /03 /mars /2017 20:40
Rédacteur en chef des pages « Culture » de Valeurs actuelles, Laurent Dandrieu vient de publier Église et immigration : le grand malaise — Le pape et le suicide de la civilisation européenne (Presses de la Renaissance, janvier 2017). Il a bien voulu répondre aux questions du Rouge & le Noir.

R&N : La question de l’immigration peut être abordée du point de vue du migrant, du pays d’origine mais aussi de celui du pays d’arrivée. De même, elle peut être envisagée dans sa dimension individuelle ou dans sa dimension collective. Comment le discours actuel de l’Église prend-il en compte ces différentes dimensions ?

Laurent Dandrieu : En réalité, depuis que l’Église se penche réellement sur ces questions, c’est-à-dire depuis les années 1950, son discours est biaisé sur ces deux points. Le premier biais est que ce n’est pas un discours sur l’immigration, mais un discours sur les migrants : ce n’est pas pour rien que l’institution vaticane compétente s’appelle le Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement : si les États sont éventuellement mentionnés dans leur droit à réguler les flux migratoires, les populations des pays d’accueil, elles, sont la plupart du temps condamnées à faire de la figuration dans une histoire qui les concerne pourtant au premier chef, ou mentionnées seulement pour condamner leur réticence à l’accueil, voire leur racisme ou leur xénophobie. Mais les difficultés créées par l’immigration aux populations des pays d’accueil ne sont pratiquement jamais évoquées ; quant à leurs inquiétudes quant à la perte de l’identité nationale, elles sont rejetées, comme le fait le pape François lors du message annuel pour la Journée mondiale du migrant 2016, en leur opposant une réponse évangélique (« La réponse de l’Évangile est la miséricorde ») qui paraît surtout, par rapport aux problèmes concrets qui se posent, une manière d’esquiver le problème.

Concrètement, il est très frappant qu’il n’y ait pas eu de réaction ecclésiale aux agressions sexuelles collectives commises par des groupes d’immigrés à Cologne, le soir du Nouvel-An 2016. On a l’impression pour le moins dérangeante que les souffrances des populations européennes sont sorties du champ de vision de l’Église, en vertu d’une sorte d’application aux peuples de l’option préférentielle pour les pauvres, qui voit dans les migrants une sorte de nouveau prolétariat des nations tandis que les Européens seraient d’indécrottables dominants, qui pour expier leur passé colonial n’auraient plus qu’un seul droit, celui de tout sacrifier à la « culture de la rencontre ».

Le second biais du discours de l’Église sur l’immigration est que c’est un discours qui ignore la dimension collective du problème : il n’est question la plupart du temps que de migrant au singulier, ou de familles. C’est un Migrant avec un grand M, dont l’origine culturelle ou religieuse n’est pas considérée. On répète qu’il faut l’accueillir et l’intégrer, sans jamais prendre en compte le fait que ce n’est pas la même chose d’intégrer quelques centaines de familles et des centaines de milliers de migrants qui seront d’autant moins portés à s’intégrer que leur nombre leur permettra de rester entre eux et de s’en trouver bien ; ni d’intégrer des personnes de la même sphère culturelle et religieuse et une immigration extra-européenne majoritairement musulmane. Dès les premiers textes de Pie XII sur la question, c’est frappant : cinquante ans avant que l’ONU n’invente la politique de “remplacement de population”, au début des années 2000, pour suppléer au déficit démographique des pays occidentaux, l’Église regardait déjà les populations comme interchangeables, faute de les considérer dans leur dimension culturelle, identitaire et collective…

La suite...

 

Une entretien de 27 mn avec l'auteur en vidéo

se trouve ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
26 février 2017 7 26 /02 /février /2017 20:26

 

La commémoration du centenaire des apparitions de Fatima ne doit pas seulement consister à « faire mémoire » mais aussi à mesurer notre fidélité aux appels pressants que Marie a adressés en 1917 au monde entier par l'intermédiaire de trois pastoureaux. Jamais Notre Dame ne s'est adressée à ses enfants de la terre avec tant de gravité et d'insistance, utilisant des moyens saisissants pour qu'ils mettent en pratique ses demandes et sauvent leur âme : révélation de son Cœur Immaculé et outragé, vision de l'enfer, miracle du soleil devant 70 000 témoins. 

Le 12 mai 1946, à l'occasion du couronnement solennel de la statue de Notre Dame de Fatima, le pape Pie XII prononça ces paroles graves qui n'ont rien perdu de leur actualité :

« À cette heure décisive de l'histoire, où le royaume du mal, avec une stratégie infernale, use de tous les moyens et déploie toutes ses forces pour détruire la foi, la morale, le Règne de Dieu, les enfants de lumière, les fils de Dieu, doivent tout employer et s'employer tous pour les défendre, si l'on ne veut pas assister à une catastrophe infiniment plus grave et plus désastreuse que toutes les ruines accumulées par la guerre ». 

Les XXe et XXIe siècles se comprennent à la lumière de Fatima. La venue de Marie dans ce petit hameau du Portugal est un fait qui s'inscrit dans l'Histoire contemporaine. Nous sommes tous concernés par le Message de Fatima. Sa bienfaisante influence peut s'étendre à chacun de nous, aux familles, aux nations : « SI l'on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d'âmes se sauveront et il y aura la paix »nous a promis Notre Dame de Fatima.

Disponible ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article