Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 09:44
La jeune Suzu quitte Hiroshima en 1944, à l'occasion de son mariage, pour vivre dans la famille de son mari à Kure, un port militaire. La guerre rend le quotidien de plus en plus difficile, malgré cela, la jeune femme cultive la joie et l'art de vivre. Mais en 1945, un bombardement va éprouver son courage.
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 08:38

 

Louis VII avait accédé au pouvoir à l'âge de 16 ans, et était un homme extrêmement religieux : sa femme, Aliénor d'Aquitaine, le surnommait « le moine ». Il démontra sa foi en participant activement à la deuxième croisade et en s'affirmant tout au long de sa vie comme le protecteur de l'Église. Mais il n'oublia pas pour autant les intérêts de la dynastie capétienne.

En prenant systématiquement le parti de l'Église contre les seigneurs abusifs, il réussit à affermir son autorité dans tout le royaume et même à agrandir le domaine en direction de la Bourgogne et de l'Auvergne. Comme ses prédécesseurs, Louis VII a contribué à l'affaiblissement du pouvoir féodal. 

La France s'enrichit sous son règne, l'agriculture se transforme et gagne en productivité, la population augmente, le commerce et l'industrie se développent, une véritable renaissance intellectuelle apparaît, et le territoire se couve de châteaux forts construits en pierre.   

Pourtant, problèmes et difficultés diverses ne manquaient pas au début du règne, comme le montrent les deux extraits suivants :  

18 septembre,henri iv,pendule de foucault,panthéon,sully,louis vii,alienor d'aquitaine,reims,deneux

Dans notre album L'aventure France racontée par les cartesvoir la photo « La France avant et après Philippe Auguste »

Lire la suite

 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 23:17

Sempé

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 21:10

 

  • 5ème Apparition de Notre Dame à Fatima.

A la 5ème apparition, le 13 Septembre, environ 30 000 fidèles sont présents, ainsi que de nombreux malades. L'immaculée Conception annonce pour le mois suivant, la venue de Saint Joseph avec l'enfant jésus.

Pour en savoir plus

Résultat de recherche d'images pour "13 septembre 1917 fatima"

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 20:52

 

Euthanasie pour cause de maladie de Charcot : France Inter donnera-t-elle la parole à la défense de la vie ?

France Inter (émission de Léa Salamé) a interrogé une femme atteinte de la maladie de Charcot. Celle-ci compte se suicider en Belgique et milite pour l'euthanasie en France.

Axelle Huber aimerait donner sa conception de "mourir dans la dignité" - assez différente, puisqu'elle a accompagné jusqu'au bout son mari, alors qu'ils étaient parents de quatre jeunes enfants (retrouvez son témoignage ici). Mais sera-t-elle invité par France Inter ?

Vous pouvez interpeller Léa Salamé pour lui demander d'inviter Axelle Huber :

"Léa Salamé Page, relèverez-vous ce défi : êtes-vous "cap" de m'inviter sur votre émission de radio sur France Inter avec Nicolas Demorand pour m'écouter vous donner, à travers mon témoignage, un autre point de vue sur l'euthanasie que celui d'Anne Bert. Joie, au coeur de notre souffrance, d'avoir accompagné mon mari jusqu'à sa mort naturelle. Mon mari Léonard est mort de la maladie de Charcot en 2013. Il venait d'avoir 41 ans. Nos 4 enfants étaient alors âgés de 4 à 9 ans. Axelle Huber, auteur de Si je ne peux plus marcher, je courrai, Éditions MAME, préfacé par Philippe Pozzo di Borgo. Vous pouvez me découvrir lors de mon passage dans l'émission "1001 vies" sur FRANCE 2 avec Frédéric LOPEZ."

Michel Janva, dans Le salon beige 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 20:39

 

Retour sur quelques catégories ...

Résultat de recherche d'images pour "THEATRE"

Regard

Ecran

Musique

Scène

Résultat de recherche d'images pour "CINEMA"

Vous faites suivre ? Merci !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 18:45


« Vous nous voyez debout parmi les nations.

Nous battrons-nous toujours pour la terre charnelle.

Ne déposerons-nous sur la table éternelle

Que des cœurs pleins de guerre et de séditions.

 

Vous nous voyez marcher parmi les nations.

Nous battrons-nous toujours pour quatre coins de terre.

Ne mettrons-nous jamais sur la table de guerre

Que des cœurs pleins de morgue et de rébellions.

 

Heureux ceux qui sont morts pour la terre charnelle,

Mais pourvu que ce fût dans une juste guerre.

Heureux ceux qui sont morts pour quatre coins de terre.

Heureux ceux qui sont morts d'une mort solennelle.

 

Heureux ceux qui sont morts dans les grandes batailles,

Couchés dessus le sol à la face de Dieu.

Heureux ceux qui sont morts sur un dernier haut lieu,

Parmi tout l'appareil des grandes funérailles.

 

Heureux ceux qui sont morts pour des cités charnelles.

Car elles sont le corps de la cité de Dieu.

Heureux ceux qui sont morts pour leur âtre et leur feu,

Et les pauvres honneurs des maisons paternelles.

 

Heureux ceux qui sont morts, car ils sont retournés

Dans la première argile et la première terre.

Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre.

Heureux les épis murs et les blés moissonnés.

 

Heureux ceux qui sont morts, car ils sont retournés

Dans la première terre et l'argile plastique.

Heureux ceux qui sont morts dans une guerre antique.

Heureux les vases purs, et les rois couronnés.

 

Heureux ceux qui sont morts, car ils sont retournés

Dans ce premier terreau nourri de leur dépouille,

Dans ce premier caveau, dans la tourbe et la houille.

Heureux les grands vaincus, les rois désabusés.

 

Heureux les grands vainqueurs. Paix aux hommes de guerre.

Qu'ils soient ensevelis dans un dernier silence.

Que Dieu mette avec eux dans la juste balance

Un peu de ce terreau d'ordure et de poussière.

 

Que Dieu mette avec eux dans le juste plateau

Ce qu'ils ont tant aimé, quelques grammes de terre.

Un peu de cette vigne, un peu de ce coteau,

Un peu de ce ravin sauvage et solitaire.

 

Mère voici vos fils qui se sont tant battus.

Qu'ils ne soient pas pesés comme on pèse un esprit.

Qu'ils soient plutôt jugés comme on juge un proscrit

Qui rentre en se cachant par des chemins perdus.

 

Mère voici vos fils et leur immense armée.

Qu'ils ne soient pas jugés sur leur seule misère.

Que Dieu mette avec eux un peu de cette terre

Qui les a tant perdus et qu'ils ont tant aimée. »

 

Charles Péguy, Eve (1913)

Charles Peggy est mort pour la France le 5 septembre 1914.

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 18:09

Un anniversaire : Charles Péguy

Rédigé par Anne Bernet le  dans Culture

Un anniversaire : Charles Péguy

Ce 5 septembre marque le cent-troisième anniversaire de la mort au champ d’honneur de Charles Péguy, tué dans la contre-attaque devant Villeroy qui préluda à la victoire de la Marne. Il est bon de revenir sur cette figure héroïque et inclassable.


Péguy n’entre pas dans les catégories préétablies. Né le 7 janvier 1873 à Orléans, dans une famille très modeste, élevé par sa mère rempailleuse restée prématurément veuve, il poursuit ses études secondaires et supérieures en tant que boursier. Il s’en  croira toujours redevable à la IIIe République et cela explique son loyalisme envers un régime dont, en vieillissant et confronté à la réalité, il méprisera toujours davantage le personnel qu’il épingle sans pitié :

« L’idéal, c’est de mourir pour ses idées ; la politique, c’est d’en vivre. »

Ferveur républicaine

Cette ferveur républicaine sincère devrait faire de lui un homme de gauche, Péguy se décrit d’ailleurs comme socialiste. Cependant, très vite, ces étiquettes ne correspondent plus à ses sentiments intimes, ni au combat hors norme qu’il mène. C’est que Péguy est un homme de la terre, un enraciné, et que tous les rêves internationalistes lui demeurent étrangers. Ce paysan de la Beauce et du Bourbonnais ne sera jamais un « citoyen du monde » et c’est ce qui le sauvera. Il aime la France par toutes les fibres de son être, incapable de s’acoquiner avec ceux qui la braderaient au premier venu. C’est pourquoi il applaudira, en juillet 14, l’assassinat de Jaurès qu’il croyait capable de toutes les lâchetés en cas de défaite française face à l’Allemagne. Et pourquoi, alors qu’âgé de 41 ans, il devrait être versé dans la territoriale, il insiste pour rester dans les cadres d’active, choix qui lui vaudra de tomber au champ d’honneur parmi les premières victimes du conflit.

Jeanne d'Arc

Parce qu’il aime la France, il aimera Jeanne d’Arc, sainte Geneviève, et la Vierge Marie qui ramèneront cet agnostique à la foi de son enfance, une foi combative, propre à heurter quelques bonnes consciences trop étroites pour saisir sa vision peu sulpicienne mais puissante du catholicisme. Saint Pie X s’opposera à sa mise à l’Index, mesurant ce que cette parole libre, forte, imprégnée de piété vraie apportera au siècle qui vient et le réconfort que tant d’âmes y puiseront.
Autant dire que ce Péguy catholique, patriote, farouchement « anti-boche », n’a rien pour plaire à notre époque. Il s’en doutait, lui qui dénonçait les dérives de la modernité, « la stérilité moderne », « le monde de ceux qui ne croient à rien, pas même à l’athéisme, qui ne se dévouent, qui ne se sacrifient à rien », avec des accents qui, sortis de leur contexte daté, ont quelque chose de prophétique. Qu’on relise, parmi d’autres, ce texte posthume, Nous sommes des vaincus, qui s’applique, si terriblement, à ce que cette chrétienté qu’il aimait vit aujourd’hui :

« Nous sommes des vaincus. […] Aujourd’hui, dans la décroissance, dans la déchéance des mœurs politiques et privées, nous sommes littéralement des assiégés. Nous sommes dans une place en état de siège. […] et toute la plaine est abandonnée, toute la plaine est aux mains de l’ennemi. […] Nul aujourd’hui, nul homme vivant ne nie, nul ne conteste, nul ne songe même se dissimuler qu’il y a un désordre; un désordre croissant et extrêmement inquiétant ; non point en effet un désordre apparent, un trouble de fécondité qui recouvre un ordre à venir, mais un réel désordre d’impuissance et de stérilité, nul ne nie plus ce désordre, le désarroi des esprits et des cœurs, la détresse qui vient, le désastre menaçant. Une débâcle. C’est peut-être cette situation de désarroi et de détresse qui nous crée, plus impérieusement que jamais le devoir de ne pas capituler. Il ne faut jamais capituler. »

« En temps de guerre, celui qui ne se rend pas est mon homme, quel qu’il soit, d’où qu’il vienne et quel que soit son parti. Il ne se rend point, c’est tout ce qu’on lui demande. » disait-il aussi.

Nous sommes en guerre

Nous sommes en guerre, et comme jamais peut-être nous l’avons été. Il semble même, à certaines heures, que la guerre est perdue, la citadelle tombée et que nous luttons absurdement sur des bastions dérisoires tandis que toutes les portes de la place sont ouvertes et l’ennemi déjà en train de fêter sa victoire. Cette « situation de désarroi et de détresse » que Péguy pressentait, c’est la nôtre.
Alors, suivons son conseil : ne capitulons pas.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 17:15

Jackson, Zahira, Samuel et Carlos, quatre enfants, vivent l'un au Kenya, l'autre au Maroc, les autres enfin en Inde et en Patagonie. Tous les quatre, même s'ils ne se connaissent pas, sont prêts à relever tous les défis pour aller à l'école, espérant que l'éducation leur permettra d'échapper à leur destinée. 

Un film documentaire visible encore 6 jours ICIDisponible aussi en DVD.

 

Résultat de recherche d'images pour ""Sur le chemin de l'école""

 

 

La rentrée sur Petrus Angel...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 10:32
"S'aimer à plusieurs" ...

des panneaux publicitaires qui invitent à "s'aimer à plusieurs",

en français partouzer.

 

« A force de tout voir on finit par tout accepter,
à force de tout accepter on finit par tout approuver.»

Saint Augustin

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 08:55

Puisqu'on parle beaucoup de la fameuse braderie de Lille de ce week-end ...

 

«Louis XIV, Martine et moi», une fantaisie littéraire, pédestre et historique de Bernard Leconte à Lille

C’est l’ouvrage à emporter en vacances. À l’heure où la capitale des Flandres célèbre le 350e anniversaire de son rattachement à la France, l’auteur ressuscite le Roi Soleil pour une balade dans la ville de Martine Aubry.

Par Frédérick Lecluyse - La Voix du Nord, le 25/07/2017

Bernard Leconte livre une balade truculente.

Né en 1942 dans la ville du P’tit Quinquin, Bernard Leconte – à ne pas confondre avec l’ex-président du LOSC – est un touche-à-tout qui cultive le talent au pluriel. Agrégé de lettres, il fut enseignant au lycée Jean-Perrin de Lambersart tout en conjuguant ses passions pour l’écriture de romans et de chroniques fines et ses causeries à la radio. Cette fois, l’intéressé a, comme il le dit, «  sorti du purgatoire Louis XIV  » pour l’emmener dans la ville qu’il avait conquise en août 1667 avec Turenne. Évidemment, trois siècles et demi plus tard, les choses ont changé... En parfait érudit, Bernard Leconte libère une plume truculente dans les pas de sa chère ville de Lille.

La royale promenade est truffée d’anecdotes comme ces symboles maçonniques sur la façade de l’hôtel de l’Évêché...

La promenade avec le monarque est truffée d’anecdotes. Comme ces symboles maçonniques qui figurent sur l’hôtel de l’Évêché, rue Royale. Un héritage Voltairien, bien sûr. Mais le roi soleil, mort en 1715, n’a pas connu le siècle des... Lumières. Le reste est à l’avenant. Drôle et bien écrit. La royale balade passe par le boulevard Louis-XIV. Le monarque est épaté. Mais l’auteur en profite pour égratigner gentiment le nouveau plan de déplacements urbain. «  Voyez-vous sire, notre bourgmestre s’est laissée suborner par de prétendus écologistes qui sont de grands empêcheurs d’aller tout droit... »

« Louis XIV, Martine et moi, promenade dans Lille ». Disponible en librairie (14,90 €) et sur le site www.leslumieresdelille.com

Source

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 08:13
 
 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 11:04

Il y a un an Clotilde Brossollet dénonçait les facilités offertes, par la réforme Justice pour le 21ème siècle, pour le changement de sexe à l’état civil. Depuis, à l’étranger, plusieurs femmes ayant l’apparence d’hommes ont accouché d’un enfant. Pourtant, en France plus rien ne s’y oppose. Retour sur une réforme de la justice qui s’affranchit de la loi naturelle.

Il était une fois, un monde merveilleux, celui de Magaly Lhotel. Un monde dans lequel, les enfants pourront naître de corps aux apparences masculines. Ce monde n’existe pas encore mais, on peut compter sur l’avocate pour le faire advenir au plus vite. D’ailleurs, elle n’est pas seule dans son combat. Elle est soutenue par toutes les associations défendant les droits des LGBT ; Lesbiennes, Gay, Bi, Trans …

Leur revendication est claire, faciliter les procédures de changement de sexe à l’état civil pour les personnes transsexuelles, personnes qui ont subi des transformations physiques pour changer de sexe et pour les personnes transgenres, personnes qui vivent avec le sentiment d’appartenir à l’autre sexe que celui de leur naissance.

Les associations militent pour que la procédure de changement de sexe se fasse devant un officier d’état civil, sur une simple déclaration, sans prise en compte de la situation médicale.

Et c’est dans la question médicale que réside tout le problème. Car jusqu’à présent, toute personne, désireuse de changer de sexe, devait passer par une opération au caractère irréversible. J’explique : une opération de changement de sexe conduit au retrait obligatoire des organes reproductifs du sexe antérieur. C’est ainsi qu’une femme devenant homme perdait dans l’opération ovaires et utérus. Et les associations LGBT de dénoncer une stérilisation forcée au nom de l’atteint à la vie privée.

Bref, ce que voudraient les LGBT, c’est qu’une femme présentant l’apparence d’un homme mais ayant gardé son utérus puisse être enceinte !

Cher auditeur, imagine un peu la scène ! Celle de l’enfant comprenant que l’homme qu’il a devant lui est celui qui l’a porté dans son ventre pendant neuf mois. Et là, les mots nous manquent, papa, maman ? Comment nommer cet être hybride ? Paman, mapa ? Le problème des mots est un beau révélateur du délire vers lequel les associations LGBT veulent nous conduire. La Sécurité sociale se retrouvera donc avec des dossiers d’hommes, considérés comme tels par l’état civil, mais enceinte : Monsieur Alain X arrêté pour congé maternité.

Cher auditeur, nous pourrions rester sereins, considérer la revendication comme une folie douce, si folle qu’elle en serait sans danger. Mais Magaly Lhotel s’attelle à rendre réel son monde merveilleux où transgenre et transmaternité se normaliseraient. Dans le cadre de la discussion sur le projet de loi « Justice au XXIème siècle », un amendement a été déposé par le député socialiste Erwan Binet. Erwan Binet ! Rappelle-toi, cher auditeur, Erwan Binet, nous l’avons déjà croisé sur notre chemin de défense du bien commun. C’est ce député socialiste qui se dit catholique et a été le rapporteur de la Loi Taubira, celle du mariage pour tous !

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
25 août 2017 5 25 /08 /août /2017 08:41
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 08:37

Jeunisme et infantilisme, les deux mamelles du système

 
 

Depuis les Romains, tous les gouvernements savent que pour régner sans encombre notoire, il faut donner au peuple, du pain et des jeux. La formule a fait ses preuves, et chaque régime l’applique à sa façon. Aujourd’hui, on l’adapte. Au système mondialisé, qui, dans sa logique financière du profit à court terme, génère toujours plus de chômage et de moins en moins de pain. Pour compenser et pour avoir la paix, il faut bien occuper les congés de tous ces inactifs économiques – et des autres, aussi ! Ce sera donc, la solution-miracle : des jeux, toujours plus de jeux et encore des jeux ! Sous toutes ses formes, mais en privilégiant les plus puériles : le but de tous les marchands de perlimpinpin n’est-il pas de fabriquer du rêve pour les enfants ? Pour anesthésier, au passage, les quelques rebelles qui auraient envie de casser le système.

Pour que l’illusion soit totale, tout doit devenir spectacle. Le sport, la culture, la politique, la bienfaisance, tout ! C’est affligeant, mais personne ne peut y échapper. Car, tous les jours, à toute heure, nos médias, compatissants, organisent le cirque. On ne compte plus le nombre d’émissions de téléréalité, de jeux pour gagner des broutilles ou des millions, de concours pour combines publicitaires. Au point que cela peut se transformer en un harcèlement incessant. À tout propos ou pour presque rien ! Et les autorités, complices, tolèrent toutes les entorses. Pour la bonne cause : le fric et le clientélisme ! La provocation aux désirs les plus minables est permanente. Pour susciter des frustrations, qui, à la longue, deviendront rentables en rendant les gens accros à la consommation, à la surconsommation et, même, au gaspillage. L’accumulation de gadgets, plus improbables les uns des autres, est sans limites et la possession frénétique de biens inutiles, ou d’objets incongrus, frise la démence. Le monde occidental ressemble à un vaste hypermarché peuplé d’aliénés. Tout le monde est touché par la folie marchande : c’était l’objectif recherché.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
23 août 2017 3 23 /08 /août /2017 18:06

Retrouvez des milliers de visages connus ou pas sur Petrus Angel.

Pourriez-vous en reconnaître 10 ici ?

Et ?

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 18:11

 

C'est du 24 au 27 août prochains, à Paris

 

Inhérente à chacun, la Beauté parfois nous surprend pour avoir, sans crier gare, traversé tous nos barrages. Nous faisant vibrer devant un paysage, un tableau ou à l'écoute d'une musique, elle vient nous révéler que nous sommes quelqu'un d'autre que ce que nous pensions être !

Violemment rejetée pour avoir été longtemps extériorisée, étouffée dans un formalisme étroit, la voilà qui semble resurgir autrement, nouvellement, plus profondément.

Alors que nous sommes la plupart du temps prisonniers des contingences du monde extérieur, l’essence de la Beauté demeure – quoi qu’il puisse advenir de nos vies – au plus intime de nous-même. Invisiblement, sourdement, en toute fragilité, elle fait son chemin. Libérée, fruit de la communion, elle manifeste nos singularités…

La suite ...

 http://www.congres-beaute.org/

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Initiatives
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 09:36
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 08:54

 

  • le 22 août 1862 : naissance du compositeur français Claude Debussy.

 Achille Claude Debussy naît à St-Germain-en-Laye. Parmi ses  œuvres on peut noter:

  • "Prélude à l'après midi d'un faune"
  • "Pelléas et Mélisande"
  • "La Mer"
  • "Le Marthyre de saint-Sébastien"
  • "Jeux"

Il étudie le piano avec Antoine Marmontel et le solfège avec Albert Lavignac, et compose ses premières mélodies dès 1879, à partir de textes d'Alfred de Musset. Créateur prolifique (œuvres pour piano, pour orchestre, musique de ballets, etc.), il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands compositeurs du 19ème siècle. En hommage, son visage orne les billets de 20 francs à partir de 1981 et ce jusqu'à la disparition de la monnaie nationale.

Il meurt à Paris, le 25 mars 1918 d'un cancer, à l'âge de 55 ans.

D'autres 22 août ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 08:11

Ainsi les trois avions postaux de la Patagonie, du Chili et du Paraguay revenaient du sud, de l'ouest et du nord vers Buenos Aires. On y attendait leur chargement pour donner le départ, vers minuit, à l'avion d'Europe. Trois pilotes, chacun à l'arrière d'un capot lourd comme un chaland, perdus dans la nuit, méditaient leur vol, et, vers la ville immense, descendraient lentement de leur ciel d'orage ou de paix, comme d'étranges paysans descendent de leurs montagnes. Rivière, responsable du réseau entier, se promenait de long en large sur le terrain d'atterrissage de Buenos Aires. Il demeurait silencieux car, jusqu'à l'arrivée des trois avions, cette journée, pour lui, restait redoutable... 

En accès libre, une version numérique 

 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article