Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 19:28
Saint Gabriel archange, par Juan Correa de Vivar

 

Fiançailles de Notre Dame avec Saint Joseph


 De Dom Delatte, osb., pour la fête de l’Annonciation

 
La scène est à Nazareth, dans la Galilée. Une humble maison. Un ménage humble et pauvre : un artisan, son épouse vierge. Regardons. Là nous pouvons tout apprendre. Nazareth est l’école par excellence. Nous voyons le milieu et l’atmosphère où s’accomplissent les œuvres de Dieu : l’humilité, la pauvreté, la solitude, la pureté, l’obéissance.
 
Ce même archange Gabriel envoyé, dans l’Ancien Testament, pour renseigner Daniel sur le mystère des semaines d’années et la date de l’avènement du Messie, député à Zacharie pour lui apprendre que l’heure est proche, est maintenant envoyé de Dieu dans une ville de la Galilée, Nazareth, à une vierge du nom de Marie, épouse de Joseph, un rejeton de la famille de David.
 
Et ayant pénétré près d’elle, il dit : « Je vous salue, pleine de grâce »
 
Ce n’est pas avec des paroles qu’il faut commencer. Aussi bien, les termes sacrés sont pleins, riches de signification profonde. C’est vraiment la joie qui est annoncée au mondeet depuis cette heure-là, il n’y a plus que du bonheur pour ceux qui acceptent l’Incarnation.
 
Cette créature surnaturelle qui s’éveille à la parole de l’ange, suffit à l’allégresse du temps et à celle de l’éternité. Le terme grec par « gratia plena », signifie une plénitude de grâce reçue par Notre Dame.
 
Et comme la grâce est la dot de l’âme et la condition de son union à Dieu, celle qui est pleine de grâce est pleinement à Dieu, pleinement avec Dieu ; elle est sainte non seulement par ses privilèges, mais par ses vertus. « Le Seigneur est avec vous ; vous êtes bénie entre les femmes ». L’ange ne dit rien de plus.
 
La salutation était plus large que toutes celles adressées dans l’Ancien Testament, l’attitude de l’ange infiniment respectueuse, la Vierge infiniment humble.
 
Joignons ensemble tous ces éléments et nous aurons la raison de la prudente réserve de Notre Dame. Lorsque l’on remarque qu’elle fut troublée à ces paroles de l’ange, cela veut dire qu’elle demeure indécise sur ce qu’elle devait répondre. Et, gardant le silence, elle recherchait, à part elle, ce que pouvait signifier une telle salutation. Encore une fois, elle est humble, elle est prudente : l’ange l’a abordée comme une reine, mais il n’a encore rien dit de son message divin. En face de ce silence, qui contenait une interrogation muette, Gabriel reprit la parole.
 
Marie, Mère de Dieu,
riches Heures de Simone de Varie
Le "ne timeas" n’a pas pour dessein de bannir une crainte proprement dite mais seulement d’exclure même le trouble et l’indécision que nous venons de décrire.
 Cette fois Notre-Dame est appelée par son nom : « Ne craigniez point, Marie, car vous avez trouvé grâce devant Dieu. »
 
La faveur de Dieu, la tendresse de Dieu qui est souveraine, qui est gracieuse, qui est active, s’est reposée sur elle. La même expression a été employée au sujet de Noé, qui bâtit l’arche du salut ; Noé trouva grâce devant le Seigneur (Gn 6 8). Mais il s’agit aujourd’hui d’une faveur plus haute, d’une arche plus sainte, d’un salut plus complet. La Sainte Vierge connaissait les Ecritures ; elle avait lu et médité, au chapitre 7 d’Isaïe, les mots mêmes que l’ange emploie maintenant. « Voici que la Vierge concevra et enfantera un Fils, et on l’appellera Emmanuel ». Voici, dit l’ange, que « vous concevrez dans votre sein et que vous enfanterez un Fils, et vous l’appellerez Jésus ». Le parallélisme était flagrant. Emmanuel, « Dieu avec nous », c’était l’équivalent de Jésus, « Dieu sauveur ».
 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 19:06

L’image contient peut-être : 1 personne 

Qui sait encore ce que c'est,

et que c'est fêté aujourd'hui ???

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 13:05

Résultat de recherche d'images pour ""CABINET NOIR""

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 10:05

 

Le 25 mars 1957, l'acte de naissance de l'Union européenne a été signé à Rome. Célébrons à notre façon le 60ème anniversaire du traité de Rome en relisant ce qu’a déclaré le célèbre dissident soviétique, Vladimir Boukovsky, sur l'Union Européenne qu’il comparait à l'Union Soviétique.

EVR

 

« Je fais référence aux structures, à certaines idéologies qui sont inculquées, aux plans, à la direction, à l'inévitable expansion, à l'effacement des nations, ce qui était le but de l'Union Soviétique. La plupart des gens ne comprennent pas cela. Ils ne le savent pas, mais nous le savons parce que nous avons été élevés en Union Soviétique où nous devions étudier l'idéologie soviétique à l'école et à l'université. Le but ultime de l'Union Soviétique était de créer une nouvelle entité historique, le peuple soviétique, sur tout le globe. La même chose est vraie dans l'UE aujourd'hui. Ils tentent de créer un nouveau peuple. Ils appellent ce peuple les « Européens », quoi que cela signifie(brusselsjournal.com -2006-02-27)

«Comment fut créée l'URSS? Bien sûr, par la force militaire, mais aussi en contraignant les républiques à s'unir sous la menace financière, leur faisant économiquement peur. Donc, nous y sommes .

Mais nous en sommes encore au début, à la première étape. Le but ultime de toutes les unions qui se sont construites à ce jour ne s'achève pas avec la soumission au contrôle de Bruxelles, mais va plus loin. Ce vers quoi on pointe, c'est la construction d'un Etat unique sous un gouvernement mondial, avec une seule loi .... Les crises financières servent à pousser dans cette direction.

Le concept même d'"union" enlève la flexibilité de l'économie. Une économie unique rend impossible les continuels ajustements nécessaires pour faciliter les échanges.(…)

C'est le projet qui est socialiste. (…). Et (les eurocrates) parlent tous comme dans le livre de Lénine "L'État et la Révolution", qui explique comment mourra l'État-nation. Ses mots sont "il se flétrira jusqu'à disparaître". (…) Le rêve des socialistes, le "Programme Maximum" a toujours été d'éliminer la propriété privée, la famille et l'État-nation. Avec la propriété privée, ils n'ont pas réussi, mais ils continuent sur le chemin de la destruction de la famille et de la nation. Le plan qui a échoué à l'Est a été transféré à l'Ouest. » (Radici Cristiani, n°80, Décembre 2012)

« Ce n'est pas un hasard si le Parlement Européen, par exemple, me rappelle le Soviet Suprême. Il ressemble au Soviet Suprême parce qu'il a été conçu comme lui. De même, quand vous regardez la Commission Européenne, elle ressemble au Politburo. Je veux dire qu'elle lui ressemble exactement, sauf pour le fait que la Commission a maintenant 25 membres et que le Politburo avait habituellement 13 ou 15 membres. A part ça, ils sont exactement les mêmes, ne rendant de compte à personne, sans être directement élus par personne. Quand vous regardez toute cette activité bizarre de l'UE avec ses 80.000 pages de règlements, ça ressemble au Gosplan. Nous avions une organisation qui planifiait tout dans l'économie, dans les moindres détails, cinq ans à l'avance. C'est exactement la même chose qui se passe dans l'UE. Quand vous regardez le type de corruption de l'UE, c'est exactement le type soviétique de corruption, allant de haut en bas, plutôt que de bas en haut.

Si vous parcourez toutes les structures et tous les traits de ce monstre européen émergeant, vous remarquerez qu'il ressemble de plus en plus à l'Union Soviétique. Bien sûr, c'est une version plus douce de l'Union Soviétique. S'il vous plaît, ne vous méprenez pas. Je ne dis pas qu'il a un Goulag. Il n'a pas de KGB – pas encore – mais je surveille très attentivement des structures comme l'Europol par exemple. (…)L'Union Soviétique était un Etat dirigé par l'idéologie. L'idéologie d'aujourd'hui de l'Union Européenne est sociale-démocrate, étatiste, et en grande partie politiquement correcte. Je surveille très attentivement la manière dont le politiquement correct se répand et devient une idéologie oppressive, sans parler du fait qu'ils interdisent de fumer presque partout maintenant. Regardez la persécution de gens comme le pasteur suédois qui a été persécuté pendant plusieurs mois parce qu'il a estimé que la Bible n'approuve pas l'homosexualité. La France a voté la même loi de crime d'injures [hate crime] concernant les gays.(…) Ce que vous observez est une introduction systématique d'idéologie qui pourrait être renforcée plus tard par des mesures oppressives. (…)

Je n'ai aucun doute là-dessus. Il va y avoir un effondrement de l'Union Européenne tout comme l'Union Soviétique s'est effondrée. Mais n'oubliez pas que quand ces choses s'effondrent, elles laissent une telle dévastation qu'il faut une génération pour s'en remettre. Pensez seulement à ce qui se passera s'il arrive une crise économique. Les récriminations entre nations seront immenses. Ça pourrait mener à une explosion. Regardez l'immense nombre d'immigrants du tiers-monde vivant maintenant en Europe. Cela a été encouragé par l'Union Européenne. Que se passera-t-il avec eux s'il y a un effondrement économique ? Nous aurons probablement, comme en Union Soviétique à la fin, tellement d'affrontements ethniques que cela donne le vertige. (…).Cet immense édifice de bureaucratie va s'effondrer sur nos têtes. C'est pourquoi, et je suis très franc là-dessus, plus tôt nous en finirons avec l'UE, mieux cela vaudra. Plus tôt elle s'effondrera, moins il y aura de dégâts pour nous et pour les autres pays. » (Discours, Bruxelles, 2005).

Merci à EVR.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 10:00

On aimerait avoir plus souvent des débats comme celui-là sur les ondes 

C'était Répliques, émission su 18 mars de France Culture animée par Alain Finkielkraut...

Dernières publications sur Laurent Dandrieu

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 14:37

 

L’Université "catholique" de Louvain favorable à l'avortement

L’Université catholique de Louvain (UCL) s’est distanciée du plaidoyer pro-vie adopté par l’un de ses chargés de cours invité. Dans un texte d’une quinzaine de pages, cet enseignant, Stéphane Mercier, également chargé de cours en philosophie au séminaire de Namur depuis 2015, qualifie notamment l’avortement de «  meurtre  », «  plus grave que le viol  ».

« La vérité est que l’avortement est le meurtre d’une personne innocente. Et c’est même un meurtre particulièrement abject, parce que l’innocent en question est sans défense. »

L’Université catholique de Louvain a déclaré :

"Les autorités de l’UCL viennent de prendre connaissance d’un écrit de M. Mercier, chargé de cours invité à l’Institut de philosophie, à propos de l’avortement. Elles ont immédiatement convoqué la personne concernée afin de l’entendre et d’instruire le dossier. La personne sera entendue afin d’éclaircir le statut de cet écrit et l’usage éventuel qui en est fait dans le cadre de son enseignement.

Quelle que soit l’issue de l’instruction, le droit à l’avortement est inscrit dans le droit belge et la note dont l’UCL a connaissance est en contradiction avec les valeurs portées par l’université. Le fait de véhiculer des positions contraires à ces valeurs dans le cadre d’un enseignement est inacceptable.

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 13:36
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 11:36

 

Résultat de recherche d'images pour "NRH d'histoire président de la République"

La “monarchie républicaine” à la française. Éditorial de Philippe Conrad (NRH n°88. Dossier : La République et ses présidents)

Les citoyens vont bientôt être appelés à désigner le successeur à l’Élysée de François Hollande et le suffrage universel sacrera ainsi celui qui sera le neuvième président de la Ve République. Institué depuis le référendum constitutionnel de 1962, et régulièrement renouvelé depuis les élections de 1965, ce rituel fait aujourd’hui partie de notre paysage politique. L’élection présidentielle demeure pour les Français le moment démocratique par excellence, un scrutin plébiscité par l’opinion et qui bénéficie de la participation électorale la plus forte. Un demi-siècle après les empoignades qui accompagnèrent l’adoption du suffrage universel direct pour désigner le chef de l’exécutif, les protestations indignées des juristes et des ténors du « Cartel du non » paraissent aujourd’hui bien dérisoires. Les velléités de certains d’en finir avec un « pouvoir personnel » soupçonné de violer les grands principes démocratiques ne paraissent guère en mesure de changer une pratique désormais solidement installée.

La suite...

A acheter en ligne 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 09:32

Le monde de la foi du 14 mars 2017 : “La France, fille aînée de l'Église : son histoire, ses saints et ses héros”

Jean Christaki de Germain, assisté de Nicolle, recevait sur Radio Courtoisie  Camille Pascal, haut fonctionnaire ; Mauricette Vial-Andru, écrivain, sur le thème : “La France, fille aînée de l'Église : son histoire, ses saints et ses héros".

 

Résultat de recherche d'images pour "my Camille Pascal France des saint s"

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 09:51
23:40

SÉRIE TV

New York, unité spéciale S16E13

New York, unité spéciale S16E13  Quand le brouillard se dissipe...

00:25

SÉRIE TV

New York, unité spéciale S09E17
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 18:58

 

version piano

La version orchestrée est ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 18:29

 

Solennité de Saint Joseph, époux de Marie
Patron de l'Église universelle 
(Solennité)

 

Audience Générale de saint Jean-Paul II

Mercredi 19 mars 2003
 

1. Nous célébrons aujourd'hui la solennité de Saint Joseph, époux de Marie (Mt 1, 24; Lc 1, 27). La liturgie nous l'indique comme le « père » de Jésus (Lc 2, 27.33.41.43.48), prêt à réaliser les desseins divins, même lorsque ceux-ci échappent à la compréhension humaine. A travers lui, « fils de David » (Mt 1, 20; Lc 1, 27), les Écritures se sont accomplies et le Verbe Eternel s'est fait homme, par l'œuvre de l'Esprit Saint, dans le sein de la Vierge Marie. Saint Joseph est défini dans l'Évangile comme un « homme juste » (Mt 1, 19), et il est pour tous les croyants un modèle de vie dans la foi.

 

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
20 mars 2017 1 20 /03 /mars /2017 10:02

La "Saint-Joseph", c'était hier...

Mois de mars, patron des artisans, des entrepreneurs, des chefs d'entreprises... Saint Joseph reste notre grand intercesseur dans nos vies professionnelles, nos projets, nos aspirations...

Livres en Famille vous propose une belle sélection des meilleurs titres - livres et CD, images, statues...- pour adultes et pour les enfants à qui il est important d'enseigner cette dévotion.

« Saint Joseph m’a toujours exaucée au-delà de mes prières et de mes espérances », disait sainte Thérèse d'Avila.

                        SELECTION SAINT JOSEPH  


Et bon carême à tous !

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 11:46

Etats-Unis: WikiLeaks met la CIA sur la sellette

Par 
Auteur
Antoine Colonna, Valeurs actuelles, 19 mars 2017 à 09:30

Tout juste élu, le président Donald Trump avait accordé l'une de ses premières visites au siège de la CIA. Photo ©AFP

Etats-Unis. WikiLeaks a rendu publics 8 761 documents montrant les moyens d'espionnage développés par la CIA pour prendre le contrôle d'ordinateurs et de téléphones. Un nouveau point marqué par la plate-forme contre les "grandes oreilles" américaines.

Beaucoup de mugs, remplis à ras bord de café brûlant, ont dû tacher des chemises, ce matin du 7 mars, quand la nouvelle de la fuite a traversé l’Agence. WikiLeaks a divulgué la puissance du cyberes pionnage de la CIA en mettant à la disposition du public des documents internes de l’organisation. La plate-forme de Julian Assange, réfugié depuis 2012 dans l’ambassade d’Équateur à Londres, entend ainsi « lancer un débat sur la sécurité, la création, l’utilisation, la prolifération et le contrôle démocratique des cyberarmes ». Selon WikiLeaks, Vault 7, nom de code donné au programme d’écoutes de la CIA, assez similaire à celui déjà connu de la NSA, occupe 5 000 fonctionnaires. Le consulat des États-Unis à Francfort est donné, par le rapport, comme étant le centre du cyberespionnage en Europe. Il permet à Langley par le biais de logiciels espions de prendre le contrôle de Windows, de macOS et d’autres systèmes d’exploitation grand public. Il permet aussi d’attaquer les smartphones, les tablettes et même les télévisieurs intelligents, au premier rang desquels certains modèles de Samsung, transformant le téléphone ou la télévision en micro activable à distance. Le groupe sud-coréen a immédiatement indiqué « revoir ses programmes pour garantir la vie privée de ses clients ». WikiLeaks n’en est pas à son coup d’essai en publiant autant de documents sensibles. L’un de ses succès majeurs avait permis de mettre en évidence l’écartement de Bernie Sanders par le comité national du Parti démocrate au profit de Hillary Clinton.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 09:27

 

Mon journal dans la Drôle de paix -
  • feuilleter
 
  •  
    • Une réédition, 9,70 EUR €
    •  
Mon journal dans la Drôle de paix
Jean Galtier-Boissière

Suite immédiate de Mon journal pendant l’Occupation et de Mon journal depuis la LibérationMon journal dans la Drôle de paix s’étend sur l’année qui va de septembre 1945 au même mois de l’année suivante.

 

C’est le temps des grands procès de la collaboration (Pétain, Laval), des retrouvailles et des retours de déportation ou d’exil, des nouveaux affrontements politiques et idéologiques qui annoncent la Guerre froide qui vient.

 

Des salons de la rive gauche aux abattoirs de la Villette, dans la rue ou dans les salons feutrés, le fondateur du Crapouillot poursuit sa chronique décapante et jubilatoire de la société parisienne à l’aube d’une période nouvelle.

 

Editions Libretto

 

Quelques extraits...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 10:19

 

Georges Prêtre, célèbre chef d'orchestre

Georges Prêtre, célèbre chef d'orchestre né le 14 août 1924 à Waziers (Nord de la France) et décédé le 4 janvier 2017 , était non seulement un homme brillant, mais il avait une foi chrétienne profonde. Ainsi, alors que son épouse Gina, qui lui a survécu, était très gravement malade, il accomplit pour implorer sa guérison un pèlerinage à pied de Castres à Lourdes.

Ses obsèques ont eu lieu en l'église de Naves tout près de Castres (France). Évoqué en effet partout, avec raison, comme un enfant du nord, Georges et Gina s'étaient pris d'affection pour le pays castrais où il s'est éteint.

Avant même d'évoquer l'extraordinaire chef d'orchestre qu'il fut, il a été omis dans nombre d'articles et d'émissions qui ont été consacrés à son œuvre et à sa personnalité, que Georges Prêtre fut tout au long de sa vie un homme d'une foi catholique rayonnante. On ne peut donc être surpris que le faire-part familial de son décès ait été annoncé comme " un rappel à Dieu ".

Bernard-antony

Découvrir plus sur mariedenazareth.com :
La musique baroque, Vivaldi, Monteverdi, Haendel... J.S. Bach

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 00:10

 

Ils sont mauvais a l‘écrit? Pédagogiste bienveillant: «Faites davantage d'oral.»

Ils ont des mauvaises notes?: «Supprimez les notes.»

Ils ont du mal a travailler seuls?: «Faites les travailler en groupes.»

Ils font des fautes?: «La faute n'est pas si importante si le message passe.»

Ils ont écrit «il prena» au lieu de «il prit»?: «Ils ont eu la «sensation» du passé simple, c'est déjà bien.»

Ils n'écoutent pas un cours magistral?: «Ne faites pas de cours magistral.»

lls ne travaillent que si c'est ludique?: «Faites du ludique.»

Ils ont du mal avec l'abstrait?: «Faites du concret.»

Ils ne comprennent pas la consigne?: «Simplifiez la consigne.»

Ils ne font pas leurs devoirs chez eux?: «Faites-leur faire en classe.»

Ils sont déconcentrés au bout de quelques minutes?: «Changez d'activité au bout de quelques minutes.»

lls n'aiment pas lire?: «Travaillez sur des documents iconographiques et des vidéos.»

Ils mémorisent mal? Ils ont peu de connaissances?: «Ils peuvent tout trouver dans Google et Wikipédia.»

Bref: ils ont un problème? Au lieu de leur apprendre à affronter le problème, apprenez-leur sans cesse à FUIR le problème.

Ainsi va la logique pédagogiste «bienveillante.»

Je pense, à mots pesés, qu'il y a là un scandale dont les enfants d'origine modeste, comme d'habitude, feront et font déjà les frais.

Le texte complet

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 22:41

 

Sortir de l'euro ? Le débat doit s’ouvrir

De François Billot de Lochner :

"La question de l’euro est devenue dogmatique : y rester est une saine évidence qui ne se discute pas, en sortir est une aberration traduisant une déficience mentale, voire des tendances fascisantes. Les élites politico-médiatiques ferment ainsi la porte à toute discussion sereine sur le sujet. À l’exception de Marine Le Pen, tous les leaders des grands partis politiques affichent leur détermination sans faille : l’euro est un acquis définitif. Et pourtant…

Si l’euro était la huitième merveille du monde, pourquoi tant de grands économistes, à peu près ignorés par le Système, démontrent-ils implacablement que la mise en place de l’euro fut une aberration économique, et que son maintien ne pourra durer ? Stiglitz, prix Nobel d’économie, économiste mondialement reconnu ; Sapir, grand économiste de gauche, unanimement respecté ; Gave, grand économiste de droite, non moins respecté ; Lauzun, économiste de renom, ex-Délégué général de l’Autorité des marchés financiers ; et tant d’autres…Ces économistes, qui savent de quoi ils parlent, sont formels : l’euro finira mal.

Si l’euro était la huitième merveille de la France, pourquoi la totalité des indicateurs économiques de notre pays se sont-ils effondrés à partir du début du siècle, date de sa mise en place ? La croissance, la dette publique, le budget de l’état, le chômage, le commerce extérieur, l’industrie, l’agriculture : tout s’est écroulé à une vitesse inédite. Les journalistes économiques, qui sont souvent à l’économie ce que Macron est à la culture, ne voient aucun rapport entre cette situation calamiteuse et l’euro. L’idéologie, sur ce sujet comme sur tant d’autres, les aveugle.

Les calculs du coût d’une sortie de l’euro, réalisés par le système politico-médiatique, sont généralement totalement erronés, et occultent totalement le second et si nécessaire calcul du coût du maintien de l’euro, coût véritablement pharaonique, que nous continuerons de payer à guichet ouvert.

Le débat sur l’euro doit donc s’ouvrir dans la sérénité, sur les fondements d’analyses réelles, non faussées par l’idéologie. À cet égard, certains organismes influents, comme le Medef, ou certains journaux à fort tirage, comme Le Figaro ou les Echos, s’honoreraient s’ils faisaient preuve, sur ce sujet capital, de plus d’objectivité, et s’ils travaillaient plus à fond ce dossier. Car les candidats à la présidentielle ne peuvent être valorisés ou jetés aux orties, de façon définitive et non argumentée, selon qu’ils sont pour le maintien de l’euro ou pour son abandon. Le sujet mérite un traitement de meilleure qualité, puisque l’avenir de notre pays en dépend, d’une certaine façon."

Michel Janva

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Eco & Travail
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 10:56

 

Un portrait d’Emmanuel Macron de 2012. Extrait.

« C’est la tradition de la maison de se mettre à la disposition de la République. » Cette déclaration de civisme de David de Rothschild en aura fait rire plus d’un. Comme l’écrit excellemment Martine Orange dans Rothschild, une banque au pouvoir (Albin Michel, septembre 2012) : « Pour lui, c’est revenir aux usages du passé, quand, avant guerre, les allers-retours de certains dirigeants entre les gouvernements et la banque étaient devenus une pratique habituelle. Il sait que la maison est considérée désormais comme un de ces points de passage obligés par la haute fonction publique. C’est aussi la rançon de l’influence. »

C’est donc pourquoi Emmanuel Macron, banquier d’affaires associé chez Rothschild, est devenu l’un des plus proches conseillers, voire le plus influent, de François Hollande, remplaçant ainsi François Pérol, banquier d’affaires associé chez Rothschild, qui avait été secrétaire général adjoint de l’Élysée durant l’ère Nicolas Sarközy (il a même repris son bureau à l’Élysée…). Tout comme Georges Pompidou, ancien de Rothschild, était devenu président de la République. Donc rien que de très normal, la banque Rothschild étant implantée à l’Élysée alors que la banque Lazard règne traditionnellement sur Matignon.

« Celui-là, Hollande l’a repéré de longue date et il n’a pas l’intention de le laisser très longtemps dans l’ombre. Emmanuel Macron a beau être un jeune trentenaire, il a déjà une carte de visite longue comme le bras […] Emmanuel Macron est la perle que tout le monde s’arrache. »
Le Nouvel observateur, 19 janvier 2012.

Faits & Documents n°346 du 16 au 30 novembre 2012. Portrait : Emmanuel Macron

Faits & Documents n°346 du 16 au 30 novembre 2012. Portrait : Emmanuel Macron

 

 

Couverture

« L’un des inspecteurs des finances les plus brillants de sa génération. »
Le Monde, 16 mai 2012.

« C’est probablement le téléphone portable le plus saturé du Tout-Paris. Parler à Emmanuel Macron relève du parcours du combattant […] C’est l’homme de la crise de l’euro et de tous les dossiers économiques […] Le “petit Macron” comme on le surnomme, est devenu une pièce maîtresse dans le dispositif élyséen. »
Libération, 17 octobre 2012.

« N’ayant ni vocation ni l’envie de m’engager dans l’industrie ou une structure particulière, je me suis orienté vers la finance. Celle-ci me paraissait plus libre et plus entrepreneuriale que d’autres secteurs. Les métiers de la banque d’affaires sont exigeants mais extrêmement stimulants. »
Emmanuel Macron, Rue Saint-Guillaume, avril 2010.

Il y a un véritable fossé entre les mâles déclarations opportunistes et la réalité du pouvoir. « Dans cette bataille qui s’engage, mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti mais il gouverne, cet adversaire c’est le monde de la finance. » Dixit François Hollande, le 22 janvier 2012, lors de son discours du Bourget. Dès son élection, le même François Hollande prenait comme secrétaire général adjoint et principal conseiller financier Emmanuel Macron, banquier associé chez Rothschild…

Âgé de 34 ans à peine, Emmanuel Macron est né le 21 décembre 1977 à Amiens (Somme). Il est le fils de Jean-Michel Macron, médecin agrégé et médecin hospitalier (neurologie), et de Françoise Noguès, médecin. Se gardant bien d’indiquer au Who’s Who qu’il s’agit d’un établissement catholique privé sous contrôle des jésuites, il a effectué ses études de la 6ème à la 1ère au lycée La Providence, où il sera systématiquement premier (notamment grâce à sa grand-mère, ancienne directrice d’école qui le fera travailler le mercredi et le samedi), terminant sa scolarité au lycée Henri IV à Paris (où il se liera avec Jean-Baptiste de Froment, futur conseiller d’éducation de Nicolas Sarközy). En 1994, à 16 ans, il est lauréat du concours général de français, et décroche même un troisième prix de piano du conservatoire d’Amiens. On relèvera qu’il lui reste sans doute un semblant d’éducation chrétienne puisqu’il appartient au comité de rédaction de la revue Esprit.

Étonnamment, c’est à La Providence qu’il rencontre un professeur de français, de vingt ans plus âgé que lui, Brigitte Trogneux, qui sera son professeur en seconde. Il en tombe amoureux (il est alors mineur)…

Lire la suite : abonnez-vous à Faits & Documents,  En savoir plus sur www.faitsetdocuments.com

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 08:09

Résultat de recherche d'images pour "révolution Macron"

Révolution ?

" Si, arrachant son masque, vous lui demandez : qui es-tu ? Elle vous dira :

Je ne suis pas ce que l’on croit. Beaucoup parlent de moi et bien peu me connaissent. Je ne suis ni le carbonarisme... ni l’émeute... ni le changement de la monarchie en république, ni la substitution d’une dynastie à une autre, ni le trouble momentané de l’ordre public. Je ne suis ni les hurlements des Jacobins, ni les fureurs de la Montagne, ni le combat des barricades, ni le pillage, ni l’incendie, ni la loi agraire, ni la guillotine, ni les noyades. Je ne suis ni Marat, ni Robespierre, ni Babeuf, ni Mazzini, ni Kossuth. Ces hommes sont mes fils, ils ne sont pas moi. Ces choses sont mes œuvres, elles ne sont pas moi. Ces hommes et ces choses sont des faits passagers et moi je suis un état permanent.

Je suis la haine de tout ordre que l’homme n’a pas établi et dans lequel il n’est pas roi et Dieu tout ensemble. Je suis la proclamation des droits de l’homme sans souci des droits de Dieu. Je suis la fondation de l’état religieux et social sur la volonté de l’homme au lieu de la volonté de Dieu. Je suis Dieu détrôné et l’homme à sa place (l’homme devenant à lui-même sa fin). Voilà pourquoi je m’appelle Révolution, c’est-à-dire renversement..."

Mgr Gaume, La RévolutionRecherches historiques, Lille. 1877.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article