Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

21 janvier 2017 6 21 /01 /janvier /2017 00:12

 

Les petits hommes naissent dans le ventre de leur mère, quelle que soit l'idée que la population tout autour peut bien s'en faire, et il est parfaitement inutile d'imaginer qu'il existe différentes opinions également valables sur ce point. Il n'y a qu'une opinion honnête, à savoir que nous sommes dès le début homme, singe ou animal et que nous restons au niveau où nous avons été créés.(…).

Ce que (nos modernes théoriciens) veulent réellement, c'est détruire ce sentiment profond qu'a chacun de nous pour la réalité du monde, pour la beauté du monde vivant. Et pour la merveille qu'est cette vie qui nous est simplement donnée, qu'aucun de nous n'a fabriquée et que chacun de nous a reçue. (…)

A cet étrange nouveau langage, (la réponse) est simple. Très très simple. (…) Quand on l'emploie, cela marche toujours .Elle n'est pas de moi, c'est dans l'Evangile "Que votre oui soit oui, que votre non soit non". "Est est, non non". L'homme qui vous dit qu'il est en train d'éliminer un conglomérat cellulaire est probablement animé de mauvaises intentions. Celui qui vous dit : "Je vois un homme très petit et je le respecte", est véridique et n'est pas dangereux.

Et la population ne s'y trompera pas; c'est là-dessus, et seulement là-dessus que nous pouvons parler, tenir et gagner.

Car la plus grande leçon de la biologie, c'est justement ce début de l'être humain dans une humilité étonnante, et cette façon de se forger à l'abri de sa mère, martelé par l'inlassable espérance du battement de l'artère-aorte, et excité par le battement rapide de son propre cœur. C'est la leçon même de l'inlassable espérance. Et ce même cœur qui a battu en vous au vingt-et-unième jour de votre existence, c'est à lui que vous devez demander votre ligne de conduite. Chaque jour, il nous faudra refaire cette impossible synthèse entre les vraies valeurs et la dure réalité. Chaque jour, il nous faudra lutter, il nous faudra convaincre, et ce sera difficile, incertain, impossible; seulement n'oubliez pas que l'an dernier déjà, c'était dur, c'était difficile, c'était incertain, c'était impossible.

Cette seule réflexion nous dicte notre seule conduite, elle se résume en une seule phrase : quoi qu'il arrive et quoi qu'il nous advienne, nous n'abandonnerons jamais.

 

Professeur Jérôme Lejeune, au Congrès de Lausanne de l’Office des œuvres de formation civique et d'action culturelle selon le droit naturel et chrétien, 1974

 

Merci à EVR.

 

Afficher l'image d'origine

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article

commentaires