Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 14:08

À l’Ecole des fans. Avant la rentrée, lire le dernier tome de Lefranc

enfant staline martin

L’angoisse monte. Demain matin, le réveil sonnera. Écolier ou salarié, vous n’échapperez pas au destin tragique de la reprise. Les symptômes sont connus : de la boule au ventre à l’envie de disparaître, de tout plaquer, de vous retrouver, seul, dans cette crique, loin des affreux, du monde « civilisé », des professeurs, des chefs, des empêcheurs de respirer, etc… Comme le disait le fataliste président Chirac, les emmerdes volent toujours en escadrille surtout à la fin de l’été où impôts, taxes, directives et injonctions nous encerclent. Nous sommes pris dans la nasse. Pas la peine de gesticuler, il faut se soumettre, abdiquer, la fermer et reprendre le chemin du travail ou du lycée en rêvant aux prochaines hypothétiques vacances.

Il existe cependant un moyen de se libérer temporairement de ce carcan : lire (dévorer) le tome 24 des aventures de Lefranc. L’Enfant Staline vient de paraître chez Casterman. Cette douceur d’enfance est un régal, elle panse les blessures de l’âge adulte. Elle abolit le temps. Elle redonne des couleurs à l’automne. ...

...  la suite sur le site de Causeur


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 13:46

... de Petrus Angel : qui pourraient être les vôtres pour la rentrée.

Loin des prix littéraires.

***

L'arrestation, théâtre de Jean Anouilh

 

Jean Anouilh, une biographie, d'Anca Visdei

Petit guide du Pèlerin d'éternité, par un moine bénédictin

 

Les Russes blancs, d'Alexandre Jevakhoff

 

Je n'ai pas le temps, du Père Ludovic Frère

 

 

La Bible pas à pas, de Jocelyne Tarneaud

 

Ni prince ni crapaud.

L'analyse transactionnelle : savoir ou mystification ?

de Michel Tougne

 

 

L'idéologie du gender, de Joseph-Marie Verlinde

L'IDEOLOGIE du GENDER comme identité reçue ou choisie ? Joseph-Marie VERLINDE

 

Avez-vous pensé à cliquer sur les couvertures ?

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 07:14

 

  • Philippe de Villiers, pourquoi un livre sur Charette ?

Parce que Charette est un héros méconnu. On connaît Charette terrien, Charette vendéen, on ne connaît pas le Charette breton, le Charette marin. J’ai donc multiplié les recherches pendant plusieurs années et j’ai moi-même découvert que la vie du Charette marin était d’une richesse en surprises relevant du plus haut romanesque.

  • Pourquoi maintenant ?

Parce que Charette me paraît être l’antidote à la folie thaumaturgique de la tentation révolutionnaire, immanente dans la médiacratie. Pour moi, Charette, c’est l’anti-Robespierre. Il incarne la Vendée martyre. Or la Vendée, c’est l’œil de Caïn de l’Histoire de France au sens où Robespierre déclare : Mes chers collègues, nous sommes devant un terrible dilemme : ou bien la Vendée est déclarée coupable et alors, tout ce que nous avons fondé est légitime. Ou bien la Vendée est déclarée innocente. Alors pèsera sur chacun de nous et sur la Révolution toute entière pour la suite des temps, un terrible soupçon.

  • Mais pourquoi Charette est-il si méconnu ?

Je ne sais pas. J’ai du mal à croire que c’est le hasard. Peut-être est-ce tout simplement dû à la paresse des historiens du XIXe siècle qui se comportaient en moines copistes. Peut-être aussi parce qu’ils jugent que cette période était sans importance. Sans doute n’avaient-ils pas non plus accès aux documents que j’ai pu me procurer… « Pour moi, Charette, c’est l’anti-Robespierre. »


Les 31 août et 1er septembre, Philippe de Villiers sera aux Journées chouannes à Chiré-en-Montreuil

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
10 août 2013 6 10 /08 /août /2013 11:06

requiem-pour-nagasaki--biographie-de-takashi-nagai.jpg

11 heures du matin, le 9 août 1945 : de son bombardier 829, le major Chuck Sweeney largue une bombe A de 4 tonnes et demie -l'équivalent de 22 tonnes d'explosifs conventionnels - au-dessus de Nagasaki et c'est l'anéantissement de 72 000 habitants d'une ville magnifique. Nagai perd sa femme et, bien qu'en phase terminale de la maladie des rayons X, il construit une cabane au milieu des cendres et se met à écrire. Ses livres deviennent des best-sellers dans un Japon démoralisé. Des gens de toutes classes, conditions et croyances religieuses, de l'empereur jusqu'aux gamins des rues, viennent rendre visite à cet homme qui ne condamne personne. 
C'est la vie de ce médecin militaire japonais, shintoïste converti au catholicisme, que raconte Paul Glynn, religieux mariste australien, ami de la famille Nagai et de nombreux survivants de la bombe A. 
Un succès en langue anglaise, un chant de réconciliation et de paix, plus de 60 ans après "Hiroshima et Nagasaki". Et aussi une découverte très pédagogique du Japon, de sa culture et de son âme profonde.

 

Le livre est disponible d'occasion ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 20:38



Après un an de gouvernement Hollande, et à la suite des manifestations populaires contre la loi du « Mariage pour Tous », cet ouvrage dépasse le cadre étroit du mariage gay, de la PMA et de la GPA. Les tribunes et analyses font clairement prendre conscience des dérives du pouvoir en place tout en proposant une autre lecture de notre société sous le regard d’un humanisme chrétien assumé. Enfin, il nous invite à envisager l’après et propose des solutions.
Dans ses articles publiés dans Contrepoints, Nouvelles de France, JOL Presse, Le Salon Beige …, Cyril Brun a repris l’expression « Printemps français » dont le journal Le Monde lui attribue la paternité. Renouveau de l’expression qui déborde largement le mouvement du même nom émanant de La Manif pour Tous.
Le Printemps Français, le grand réveil de notre civilisation veut simplement être une de ses multiples contributions pour penser, et préparer l’après manif pour tous. 
Retrouvez l'auteur Cyril Brun sur Ethique et Société .
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 23:13
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 13:23

 

      MdRocamadour.jpg

     chez Librim

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 12:38

 

Il a osé l’écrire ! La vérité sur le «désir homosexuel»...
19 octobre 2012 

Quand l'un des meilleurs spécialistes de la «culture homosexuelle» se décide à décrypter «l'homosexualité en vérité» (1), il en résulte un livre exceptionnellement courageux à l'heure où le politique, à la solde de quelques lobbies LGBT intégristes qui ne représentent pas grand monde, tente de nous imposer sa pensée unique...

Philippe Ariño est homosexuel. Il ne risque donc pas d'être accusé d'homophobie lorsqu'il récuse la notion même de «mariage gay», et plus encore, lorsqu'il écrit : «Je trouve que le mot qui convient le mieux (à l'homosexualité), c'est celui de blessure. Beaucoup de personnes homosexuelles, dans leurs discours et leurs oeuvres artistiques, la décrivent d'ailleurs explicitement comme une cicatrice, une fêlure. Une blessure, ça ne définit pas une personne dans son entier».

«Le couple homo est d'une grande violence et fragilité»

Dans son livre politiquement incorrect, Philippe Ariño va encore plus loin dans son analyse et affirme que le «désir homosexuel est un désir plus sincère que vrai, parce qu'il a fui le réel (et son roc principal : la différence des sexes, sans laquelle nous n'existerions pas !). Il a du mal à s'incarner paisiblement, et pour le coup, il en devient violent et divisant. Il apparaît toujours dans des contextes humains […] où le fantasme et la pulsion ont pris le pas sur la réalité. Dans notre planète qui se virtualise à vitesse grand V par la voie des bons sentiments ''humanistes'', on tend à vouloir effacer les différences du réel en énonçant, avec les meilleures intentions du monde, que l'amour n'a pas de sexe, pas d'âge, pas de frontière, pas d'origine, ni d'autre maître que la conscience individuelle et le Couple fusionnel. (…) Le couple homo est d'une grande violence et fragilité, en dépit des apparences et des sincérités qui s'y expriment : il est purement et simplement signe de l'exclusion de la différence des sexes, qui n'est pas une ''petite différence'' puisqu'elle est la condition même de l'existence de la Vie...»

Se refusant à tout rapport homosexuel depuis sa conversion au catholicisme, Ariño a également écrit ce livre pour déclarer que l'Eglise catholique «a raison de parler de désordre en ce qui concerne les actes homosexuels». D'ailleurs, confie-t-il, «j'ai étudié dans les discours des personnes homosexuelles (pourtant athées pour la plupart) et dans les oeuvres traitant d'homosexualité toutes les fois où il est fait référence au "désordre" et à la "division"" : ça revient extrêmement souvent et coïncide parfaitement avec ce qu'a senti l'Eglise... ».

Le livre de Philippe Ariño révèle encore davantage la bêtise qui sous-tend le projet gouvernemental en faveur d’un «mariage pour tous»…

Paul OHLOTT

(1) Le livre « L’homosexualité en vérité », de Philippe Ariño, vient de paraître aux éditions Frédéric Aimard.

Philippe Ariño a un blog : http://www.araigneedudesert.fr/

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 22:22

 

L'ange des pauvres

Pier Giorgio Frassati

Odile Haumonté - illustrations Jérôme Brasseur


Quand Pier Giorgio Frassati meurt à l'âge de 24 ans, à la stupéfaction de sa famille, une foule immense d'inconnus pleure en témoignant de la « vie secrète » et de la sainteté cachée de celui qui était devenu plus que leur ami : leur ange…
Qui est donc ce garçon qui vivait avec fougue et passion, et dont la devise résume bien toute sa vie : « Vers le haut ! » ?
  L'ange des pauvres - Pier Giorgio Frassati

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 09:40

      L´ultime transgression. Refaçonner l´homme cliquez



« C'est un terrifiant voyage dans le Meilleur des mondes où nous projette l'auteur. (.) J.-P. Dickès, lui-même médecin, détaille ce puissant maelström, généralement paré des meilleures intentions, et qui, sous couvert de médecine régénérative, nous entraîne vers l'ultime transgression : transformer l'homme en robot. » (La Nef) 

« Ce qui semble n'être qu'élucubration aux esprits peu avertis des choses de la science est en fait en train de se réaliser peu à peu (.) L'homme de demain sera un mutant, immortel, obsédé par son bien-être et à la merci des têtes pensantes. A moins que. » (L'Homme Nouveau) 

Le Docteur Jean-Pierre DICKES est médecin originaire de Boulogne-sur-mer, président de l'ACIMPS, Association Catholique des Infirmières, Médecins et Professionnels de Santé.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 22:45

 

 

(JPEG)

L'action de Jean Ousset 

Il n’y a pas de penseur chrétien qui ne se soit interrogé avant Jean Ousset sur les méthodes pratiques d’une action politique, sociale et culturelle à mettre en œuvre pour que le Christ règne.

Ce livre est un maître livre pour bien penser l’action en fonction du but poursuivi.

Tout homme ou femme d’action doit l’avoir lu avant de se lancer dans un combat politique chrétien.

 

     disponible ICI                                                                    

 

 


Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 19:30

 

livre  Le livre que Pékin voulait brûler

Liao YIWU, Dans l’empire des Ténèbres,  

Ed. François Bourin

« Au moment où j’écris, je vis toujours dans cette porcherie qu’est la Chine, et je me languis de pouvoir nettoyer mon âme en profondeur. » L’auteur de ces lignes, Liao Yiwu, signe le récit de quatre ans d’enfer dans les prisons chinoises. « En prison, dit-il, j’ai connu le vrai visage de la Chine. » Le visage des truands et des marginaux, des victimes et des bourreaux, des condamnés à mort que l’on vide de leur sang avant de les exécuter…Texte poignant, brutal, comique, lyrique, effrayant, plein de compassion, enraciné dans les espérances démocratiques martyrisées du printemps 1989. L’empire des ténèbres bouleverse notre regard sur la Chine. C’est pourquoi Pékin a tout fait pour empêcher sa parution, volant à l’auteur ses manuscrits, jusqu’à ce qu’il choisisse l’exil en 2011. 

Un extrait est ICI.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 16:51
par  Marc-Antoine Costa de Beauregard
2013, Editions de l'OEUVRE
Les chrétiens ne sont pas contre les homosexuels. Des chrétiens sont homosexuels, des homosexuels sont chrétiens. Aujourd'hui, les personnes homosexuelles veulent la pleine reconnaissance de la société. C'est pour elles une question de droit, de principe et de morale. Mais une nouvelle morale sociale ne changerait rien au problème que l'homosexualité pose aux chrétiens. Car la position chrétienne est, non pas morale, mais spirituelle. Pour un chrétien, l'homosexualité interroge la nature de l'homme créé à l'image de Dieu. Elle questionne sa relation avec le Créateur, ainsi qu'avec l'ensemble de la Création. 
En proposant une approche théologique de l'état homosexuel, Regard chrétien sur l'homosexualité relève l'un des défis majeurs de la modernité.  
Agrégé de lettres classiques et docteur en théologie dogmatique, auteur de Dumitru Staniloae : Ose comprendre que je t'aime (Cerf) et de La voie hésychaste (Actes Sud), Marc-Antoine Costa de Beauregard est prêtre orthodoxe.
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 19:06

 

 

1949. Jean Raspail a vingt-trois ans et un rêve : descendre en canot du Saint-Laurent à La Nouvelle-Orléans sur les traces des premiers explorateurs français.

Sept mois durant, avec trois compagnons, jeunes scouts comme lui, il va affronter intempéries, accidents et naufrages, tenant chaque soir son journal de bord. Miraculeusement retrouvées, ces notes nous permettent de croiser Champlain, Le Moyne d’Iberville, le père Marquette, Cavelier de la Salle, mais aussi les officiers du roi, les garnisons des forts...
Hymne à la France américaine, ce « voyage d’apprentissage » est aussi une fabuleuse aventure humaine.

  cliquez donc sur les photos ...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 23:52

Oui

 

  • Cliquez pour feuilleter et acheter
    vu sur Boulevard Voltaire
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 21:21

 

Par ces conférences parfaitement accessibles au grand public, Gustave Thibon nous incite à accéder à la profondeur qui fait de nous des hommes de l’éternel.

Zoom

 

« L’évidence la plus commune, si elle pénètre le fond de l’âme, se transforme en révélation inépuisable » : Gustave Thibon, philosophe et écrivain, a donné nombre de conférences, rassemblées dans cet ouvrage. Elles constituent des pistes de réflexion variées, toujours actuelles, sur le conflit des générations, le progressisme, les racines culturelles de la foi, les liens entre tradition et mouvement...

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 21:03

 

Vent debout!

Manuel de réflexion et de méditation à l’adresse des scouts et plus largement des adolescents, dans l’esprit des JMJ, des routes Saint-Jacques et des pèlerinages de Chartres. L’auteur du célèbre Livre d’Hermine (préfacé par Jean Raspail) replonge sa plume dans la même encre sympathique, « pleine de cette saveur héroïque, de cet humour prévenant, de cette gravité et de cette humilité un peu bénédictine qui sont l’essence du scoutisme catholique » (Henri Servien).

 

 

 

 

Commande par courrier, télécharger le Bon de Commande ici

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 19:59
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 00:00

Euthanasie , avortement , mariage "pour tous" : les gouvernants français s'ingénient à faire des réformes sociétales qui semblent mues par un instinct mortifère ...

On peut s'interroger sur ce goût morbide.

Igor Chavarévitch , mathématicien russe célèbre et dissident, membre de l'Académie des sciences , dans son livre Le phénomène socialiste  (Editions du Seuil, 1977) a fait un examen clinique de l'idéologie socialiste et répond à cette interrogation :

Les conclusions auxquelles nous a conduit l'examen du socialisme sont ainsi confirmées par une série d'arguments indépendants. Formulons ces conclusions :

      a/ L'idée de disparition de l'humanité, et plus précisément de la fin de tout le genre humain, est présente dans le psychisme de l'homme. L'attrait et le stimulant qu'elle exerce varient en intensité selon les époques et les individus. L'ampleur de son influence nous oblige à supposer que tout homme lui est plus ou moins soumis : il s'agit donc d'une propriété universelle du psychisme humain.

   b/ Cette idée ne se manifeste pas uniquement au niveau des émotions individuelles, fussent-elles celles d'un grand nombre de personnes; elle est capable (à la différence du délire, par exemple) d'unir les hommes, autrement dit elle représente une force sociale. Le désir d'autodestruction peut être considéré comme un élément du psychisme de L'HUMANITÉ TOUT ENTIÈRE.

    c)  Le socialisme constitue l'un des aspects de cette tendance à l'autodestruction, de ce goût du Néant, et plus précisément sa manifestation dans le domaine de l''organisation de la société. Les dernières paroles du « Testament » de Jean Meslier : « Je finirai donc ceci par le rien » expriment, pour reprendre une expression favorite de Feuerbach, « l'ultime mystère » du socialisme.

Nous en sommes arrivés à cette conclusion après avoir essayé de comprendre ce que signifiait exactement le socialisme, après avoir tenté d'en lever les contradictions les plus apparentes. Si nous jetons maintenant un coup d'oeil en arrière, nous acquérons la conviction que ce point de vue explique effectivement bon nombre de particularités qui avaient précédemment retenu notre attention. Comprendre le socialisme comme étant l'une des manifestations de ce désir d'autodestruction que nous portons tous en nous à des degrés divers, c'est comprendre l'hostilité qu'il nourrit envers l'individualité, c'est également comprendre ce désir qu'il a de détruire les forces qui soutiennent et fortifient la personnalité humaine : religion, culture, famille, propriété privée, ce besoin qu'il a de réduire l'homme à l'état de rouage du mécanisme d'État, de prouver qu'il n'existe réellement que comme expression des forces de production ou des intérêts de classe. Voir en l'homme un instrument au service d'autres forces permet à son tour de comprendre la psychologie des chefs socialistes : d'une part, leur empressement à se défaire de tout ce qui leur est propre pour mieux se soumettre aux exigences du mouvement (...). Ajoutons à tout cela les appels à la destruc­tion, l'attrait qu'exercent les guerres, les crises, la mort elle-même et enfin l'idée de Néant.

Les mêmes faits qui nous ont amené à cette conclusion nous permettent de découvrir le mécanisme qui met en action le socialisme et de voir par quelles voies celui-ci agit sur les personnes.

Manifestement, nous sommes avant tout en présence d'un phénomène dont le but ne nous apparaît pas consciemment. C'est en partant de l'analyse méthodique de l'idéologie socialiste et non des oeuvres de tel ou tel théoricien que nous en sommes arrivés à la conclusion que le socialisme était essentiellement mû par un désir d'autodestruction. Apparemment, les hommes ont aussi peu cons­cience du but vers lequel les entraîne le socialisme que le rossignol qui chante ne se soucie de l'avenir de sa race. L'influence d'une idéologie est fonction des émotions qu'elle inspire et des réactions qu'elle provoque. Il suffit pour s'en convaincre de voir l'enthou­siasme et la fougue dont font preuve les militants socialistes, la réserve apparemment inépuisable de forces qui les anime au plus fort de la lutte, la bouillonnante activité de pamphlétaires, d'agita­teurs, d'organisateurs qui est la leur à travers l'Histoire.

C'est bien parce que le mécanisme fondamental de l'idéologie socialiste plonge dans le domaine du subconscient et fait appel aux émotions, que la raison, la réflexion rationnelle et l'examen logique des faits y jouent un rôle secondaire. Les doctrines socialistes s'accommodent des contradictions avec une facilité qui n'est pas sans rappeler le mode de pensée primitif « prélogique » dont parle Lévy-Bruhl. Les divergences qui apparaissent en cours d'expérience n'entament en rien leur efficacité.

merci Eric V

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 18:45

 

On croit peut-être connaître La Fontaine parce qu’on a étudié deux ou trois de ses fables à l’école, et on ne songe plus à le lire, puisqu’il n’écrivait que pour faire la morale à des enfants. Bien sûr, on a le plus grand tort de se donner de telles raisons de passer à côté du plus grand poète français, qui se double d’un penseur parmi les plus profonds.

La Fontaine est en livre de poche, à La Pléiade, et sur un grands nombre de sites Internet, tel que celui-ci.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article