Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 23:59

OUEST-FRANCE : LA GUERRE DES IMAGES

 

APRÈS LA GUERRE DES MOTS, LA GUERRE DES IMAGES… ALORS QUE 80% DES IMMIGRÉS QUI ARRIVENT ACTUELLEMENT EN EUROPE SONT DES HOMMES, LA PRESSE PRÉFÈRE PUBLIER DES PHOTOS DE FEMMES ET D’ENFANTS.

Ainsi, entre le 10 et le 17 septembre 2015, soit sur sept éditions, Ouest-France a placé à cinq reprises une photo de « migrants » à sa une. Toutes ces cinq photos, qu’elles soient grandes ou petites, représentent des enfants ou des familles ! À l’intérieur, en pages « Monde / Europe » le constat est le même. Dix photos de « migrants » ont été publiées. Sur sept d’entre elles, on y voit, en premier plan, des femmes et des enfants…

Un constat qui est également celui d’un animateur du site Fdesouche qui a tweeté sur la « société du spectacle » à la frontière hongroise le 17 septembre.

 

La suite avec les photos évoquées...

Permalien de l'image intégrée

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 15:19

Les nullités de mariage ? Un sujet en or pour votre prochain dîner

BILLET_DHUMEUR_Benedicte_DROUIN_NEW_©Didier_Goupy

©Didier_Goupy

Vous craignez de vous ennuyer lors de votre prochain dîner ? Lancez l’air de rien un débat sur les reconnaissances de nullités de mariages que le pape facilite.

• Première certitude : la question fera mouche, chacun aura son avis à défendre.

• Seconde certitude : histoires et clichés vont défiler. Vous aurez sans doute droit au récit du copain qui se marie fou amoureux de sa fiancée qui, en réalité, entretenait une liaison avec son ancien petit ami ou à celui de la cousine dont le mariage n’était toujours pas consommé au bout de cinq ans…

Question clichés, voilà ce que cela peut aussi donner : « C’est n’importe quoi, et quand il y a des enfants, le mariage n’a pas existé ? », « Finalement, c’est le divorce des catholiques »…  Je vous fais grâce des autres.

Ces avis témoignent d’une méconnaissance de la position de l’Église. Le sacrement de mariage est par nature indissoluble, une promesse est une promesse. Il n’y a donc rien à annuler ou à dissoudre comme l’a rappelé le pape François dans le motu proprio du 8 septembre.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
18 septembre 2015 5 18 /09 /septembre /2015 14:14

Les 14 conseils de saint Thomas d’Aquin pour acquérir le « trésor de la culture »

Pour ce docteur de l'Église, "c'est par le plus facile qu'il convient d'arriver au plus difficile".

 

San Tommaso D'Aquino / St Thomas d'Aquin

Une cinquantaine d’années après la mort de saint Thomas, une de ses lettres fit surface sous le titre « Exhortations de saint Thomas d’Aquin aux jeunes gens de bonne volonté pour ce qui concerne l’étude » :

« Jean, mon très cher frère,

Tu m’as demandé comment étudier pour acquérir le trésor de la science et de la culture. Voici, à cet égard, les conseils que je te donne.

1. Entre dans la mer de la connaissance par les petits ruisseaux et non d’un trait : car c’est par le plus facile qu’il convient d’arriver au plus difficile. Voici mon premier conseil et tu serais bien inspiré de le suivre.

2. Sois lent à parler, lent à te rendre là où l’on parle.

3. Accorde une grande importance à garder une conscience pure.

4. Ne cesse jamais de prier.

5. Montre-toi aimable envers tous.

6. Ne te mêle pas des affaires des autres.

7. Ne sois trop familier avec personne, car l’excès de familiarité engendre le mépris et fournit l’occasion de négliger le travail sérieux.

8. Ne perds pas de temps en conversations inutiles.

9. Marche dans les pas des saints et des gens de bien.

10. Ne te concentre pas sur celui qui parle, mais confie à ta mémoire tout ce que tu entends de bon.

11. Ce que tu lis et entends, fais en sorte de bien le comprendre.

12. Dissipe tes doutes.

13. Efforce-toi de ranger tout ce que tu pourras dans la petite bibliothèque de ton esprit.

14. Ne cherche pas ce qui te dépasse. Si tu suis mes conseils, tu parviendras à ton but.

Saint Thomas d’Aquin, 1270 »

Adapté du portugais par Élisabeth de Lavigne

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 11:15

Le livre des chants composés par sainte Hildegarde est intitulé Symphonie de l’harmonie des révélations célestes. On les appelle « hymnes » ou plus souvent « séquences », mais ce ne sont pas des pièces liturgiques. C’est pourquoi l’interprétation ci-dessous, par l’ensemble Sequentia, ne me paraît pas légitime, car elle en fait une antienne du Magnificat. Cela dit le chant du Magnificat est intéressant, et cela permet d’entendre l’« antienne » deux fois, et la deuxième fois l’interprétation me semble plus chaleureuse…   A écouter podcast

                                                    Hildegarde.jpg

Vu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 08:27

Bonne fête aux Renaud.

Et bonne fête aux Robert Bellarmin et aux Hildegarde de Bingen.

 

Il y a plus de 900 articles à (re)découvrir dans la catégorie Religio.

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 23:41

l'un des films préférés de Petrus Angel !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 21:02
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Musique
commenter cet article
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 18:19
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Ecran
commenter cet article
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 07:16

Les articles sur le transhumanisme ne manquent pas sur Internet, le sujet est abordé diversement, toujours avec passion. Tous perçoivent en effet comment cette « révolution » ambitionne d’engendrer une humanité nouvelle, de créer un humain plus fort, dont le corps soit plus performant, le cerveau plus intelligent, les sens assistés par l’électronique.
Dans son dernier livre, La fabrique du post-humain, le père Joseph-Marie Verlinde pose sur ces perspectives un regard éclairé. Dans le style pédagogique qu’on lui connaît, il dévoile les enjeux philosophiques de ces nouvelles orientations scientifiques et économiques. Son analyse aide à comprendre la mutation sociale s’opérant sous nos yeux et à évaluer ses enjeux anthropologiques à la lumière de l’Évangile.

Vu ICI.

C'est-à-lire sur Petrus Angel !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 21:51

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Lire
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 19:43

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 09:27

A propos de la réforme des programmes.

 

Moyen Âge chrétien : "Ce dont on ne veut pas dans le présent, on fait mine de l’effacer du passé. Un exemple parfait de mentalité magique"

Après la publication du décret de réforme du collège et alors que la circulaire d’adaptation est encore en débat, Atlantico prend de la hauteur en revenant avec les quelques-uns des meilleurs spécialistes sur ce que peuvent nous apporter l’étude du Grec, du Latin, du Moyen-Âge et des Lumières. Aujourd’hui, entretien avec Rémi Brague.

Atlantico : Dans la réforme des programmes qui se profile, l’étude du moyen-âge chrétien deviendra un enseignement facultatif au collège. Quelle est votre réaction à la disparition programmée de cette période de notre histoire ?

la suite de l'entretien... (4 juin 2015)

Moyen Âge chrétien : "Ce dont on ne veut pas dans le présent, on fait mine de l’effacer du passé. Un exemple parfait de mentalité magique"

 

 
  •  
  •  
  •  
  •  
 
 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 15:40

 

Fête de la Croix glorieuse

Quand, à Jérusalem, la reine sainte Hélène, mère de l'empereur Constantin, fut convaincue d'avoir retrouvé sur le Mont Calvaire la vraie croix du Christ, elle fit édifier en ce lieu, avec l'aide de son fils, une basilique englobant le Calvaire et le Saint Sépulcre. Cette basilique qui eut pour nom "Résurrection" fut consacrée un 14 septembre. Vénération de la Sainte-CroixPar la suite, ce jour fut choisi pour célébrer une fête qu'on appela "Exaltation de la précieuse et vivifiante Croix" parce que son rite principal consistait en une ostension solennelle d'une relique de la vraie croix. Ce geste manifestait devant tous que la Croix est glorieuse parce qu'en elle la mort est vaincue par la vie. La fête se répandit à Constantinople où elle connut un éclat nouveau à partir du VIIe siècle parce que les Perses infidèles s'étaient emparés de Jérusalem et avaient emporté dans leur pays la vraie Croix comme trophée de victoire. L'empereur Heraclius alla la reprendre et ramena triomphalement à Constantinople le symbole de la victoire du Christ sur la mort. Progressivement la fête fut célébrée dans toute l'Église et des parcelles de cette relique furent distribuées à travers le monde chrétien.

 

Vu sur NOMINIS

Retrouvez-y votre prénom.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 15:01

 

commenter les articles.

retrouver des informations par thème à l'aide des catégories

indiquées colonne de droite.

nous rejoindre sur Facebook où sont relayés d'autres articles.

rechercher une info par mot-clé : "écologie", "migrant", "Strauss-Kahn",

"Saint-Exupéry", "nazisme", humour", "prière", etc.etc.

être informés de la parution des nouveaux articles en inscrivant

une adresse "mail" colonne de droite dans la case "newsletter" 

 

Vous pouvez aussi parler de nous à vos amis... Merci.

 

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 13:15

Découvrez le nouveau "Permanences"

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans en Kiosque
commenter cet article
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 09:35

Accusé de « racisme » et de « xénophobie » depuis deux jours sur les réseaux sociaux, traîné dans la boue par des médias qui ont sorti l’artillerie lourde pour soutenir les clandestins, condamné mardi par le ministre de l’Intérieur, Yves Nicolin, député-maire LR de Roanne, va-t-il devoir répondre de ses propos devant la justice ? Son crime ? Avoir osé déclarer lundi, devant des journalistes scandalisés, qu’il accueillerait bien des migrants sur le territoire de sa commune, mais « à condition qu’il (s’agisse) de réfugiés chrétiens qui sont persécutés par Daech en Syrie » !

8436-P1

« Prendre toutes les précautions possibles »

Interrogé par France Bleu Saint-Étienne Loire au sujet de la lettre adressée dimanche par Cazeneuve à tous les maires de France, Yves Nicolin a en effet osé émettre des réserves quant à l’accueil des migrants en indiquant notamment qu’il faudra « prendre toutes les précautions possibles » pour s’assurer qu’il ne s’agit pas de réfugiés économiques ni de terroristes. Avant d’ajouter : « ce que je souhaite, c’est qu’on puisse avoir l’absolue certitude que ce ne sont pas des terroristes déguisés, c’est la raison pour laquelle je pense que demander ça, et que ce soit des chrétiens, peut représenter une garantie suffisante ». Une position qu’il a de nouveau défendue un peu plus tard sur France TV Info en posant cette question pleine de bon sens : « qui nous dit que, parmi ces réfugiés, ne se cachent pas des membres du groupe Etat islamique qui ont décidé de prendre le chemin de l’Europe avec de mauvaises intentions ? »

À Belfort aussi

Une position qui choque évidemment les chiens de garde du politiquement correct, mais qui est partagée, en partie du moins, par d’autres élus. Ainsi, peu après le maire de Roanne, c’est celui de Belfort, Damien Meslot (LR), qui disait réfléchir à la possibilité d’accueillir en priorité des « familles de chrétiens syriens et de chrétiens d’Irak, qui sont particulièrement persécutés ».
Et le député-maire LR de répondre très justement aux journalistes indignés de France Bleu Belfort-Montbéliard : « je ne fais pas de tri, je choisis d’accueillir ceux qui sont le plus persécutés : quand on est chrétien en Syrie ou en Irak, on risque la mort et je pense que nous pouvons faire un geste pour ces communautés ».

Franck Delétraz, "Présent", le 9 septembre 2015

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
13 septembre 2015 7 13 /09 /septembre /2015 09:11

Vu sur ALETEIA

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 17:20

A propos de la victoire de Vienne du 12 septembre 1683...

 

Cappuccino et croissants : 

Alors que – dans l’ignorance crasse des évènements du passé qui semble caractériser notre époque et favoriser de ce fait toute sorte d’imprudences politiques et religieuses – la grande victoire de Vienne paraît oubliée : il n’en demeure pas moins qu’un très grand nombre de nos contemporains la célèbrent sans le savoir, parfois même de manière quotidienne en… savourant un croissant et en buvant un cappuccino!!!

Cappuccino et croissant

Le croissant fut en effet créé par les boulangers de Vienne à la suite de cette victoire : selon la tradition, pendant le siège et avant la délivrance accomplie par Jean III Sobieski, les Ottomans avaient tenté de s’emparer de la ville par surprise en creusant la nuit des galeries passant sous les remparts.
Mais les boulangers, qui travaillaient justement la nuit dans leurs fournils, entendirent le bruit des travaux de sape organisés par les envahisseurs et donnèrent l’alarme, ce qui permit de déjouer leur ruse.
En récompense, l’empereur Léopold leur accorda le privilège d’immortaliser l’évènement par la réalisation d’une pâtisserie dont la forme fut inspirée par le croissant de lune placé par les mahométans sur leurs étendards.
A l’origine, ces viennoiseries étaient réalisées avec une pâte à pain briochée. Elles furent importées en France par la Reine Marie-Antoinette, et c’est seulement en 1920 que les boulangers parisiens commencèrent à les confectionner avec une pâte au beurre feuilletée.

Quand au cappuccino, dont se délectent les amateurs de café, son nom lui vient directement du Bienheureux Marc d’Aviano, qui était, je vous l’ai dit, prêtre capucin (cappuccino en italien) : les armées ottomanes en s’enfuyant avaient laissé des sacs plein de café dont le bon religieux fit faire une boisson réconfortante pour ceux qui avaient victorieusement combattu. La manière dont il le fit apprêter, encore inconnue à Vienne, connut un si vif succès qu’elle lui valut de garder le nom de son ordre religieux!

En cette fête du Saint Nom de Marie, et avant que des esprits tordus – comme on peut en trouver si souvent parmi ceux qui veulent imposer à l’Occident le renoncement à ses racines et traditions – ne les fassent interdire, rendez donc gloire à Dieu en savourant quelques croissants et un bon cappuccino, tout en vous réjouissant de la musique composée par Jean-Baptiste Lully pour la burlesque cérémonie des Turcs du « Bourgeois gentilhomme »!

Lully.                    

Vu ICI

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 16:06

L'agenda indique pour aujourd'hui Saint Apollinaire ("Nous fêtons les Apollinaire " dirait M. ou Mme Météo).

Le site EAQ (L'Evangile Au Quotidien) mentionne d'autres saints.

Et voilà que de différents côtés, nous apprenons qu'aujourd'hui se fête  "le très saint nom de Marie ".

De quoi s'agit-il ? EAQ en parle ainsi :

LE SAINT NOM de MARIE
Mémoire facultative

La fête du Saint Nom de Marie fut établie par le Bx Innocent XI (Benedetto Odescalchi, 1676-1689), l'an 1683, en souvenir d'une mémorable victoire remportée par les Chrétiens sur les Turcs, avec la protection visible de la Reine du Ciel.

Cent cinquante mille Turcs s'étaient avancés jusque sous les murs de Vienne et menaçaient l'Europe entière. Sobieski, roi de Pologne, vint au secours de la ville assiégée dans le temps de l'octave de la Nativité de la Sainte Vierge, et se disposa à livrer une bataille générale. Ce religieux prince commença par faire célébrer la messe, qu'il voulut servir lui-même, ayant les bras en croix. Après y avoir communié avec ferveur, il se leva à la fin du sacrifice et s'écria : « Marchons avec confiance sous la protection du ciel et avec l'assistance de la très sainte Vierge. » Son espoir ne fut pas trompé : les Turcs, frappés d'une terreur panique, prirent la fuite en désordre. C'est depuis cette époque mémorable que la fête du Saint Nom de Marie se célèbre dans l'octave de sa Nativité.

La suite...

 

Le Petit Placide relaye l'homélie du Père Abbé de Fontgombault

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
12 septembre 2015 6 12 /09 /septembre /2015 09:10

Puisque le premier ministre hongrois est "stigmatisé" par la plupart de nos medias, donnons lui la parole.

 

Le 3 septembre dernier, le premier ministre hongrois, Viktor Orban, a publié une tribune dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung dont voici de larges extraits (traduction par les soins d'EVR que nous remercions) :

Tout ce qui se déroule sous nos yeux menace toute l'Europe d’une explosion (…).

Les faits parlent d'eux-mêmes: cette année près de 150 000 immigrants illégaux sont entrés en Hongrie . Cela est déjà une fois et demi le niveau de 2014, et l'année n’est pas encore terminée. En Europe, le nombre total d'immigrants a augmenté de plus de soixante dix pour cent par rapport à la première moitié de l'année dernière. En Hongrie, environ quarante pour cent d'entre eux sont venus d’Asie centrale et du Sud, et presque une aussi forte proportion d'immigrés clandestins du Moyen-Orient .

Afin de comprendre ce que nous avons à faire, nous devons comprendre ce à quoi nous sommes confrontés. L'Europe n’est pas confrontée à un «problème des réfugiés» (…), mais le continent est menacé par une vague gonflante de migration moderne de peuples . (…).

Nous voyons tous les jours que des centaines de milliers de personnes frappent à nos frontières, et il peut encore y en avoir des millions motivés économiquement de venir en Europe. L'immigration est également devenue une entreprise commerciale productive, menée par des groupes de criminels dangereux et sans scrupules. Selon le Kronen Zeitung , les passeurs internationaux ont réalisé des recettes provenant du transport de migrants illégaux depuis 2000 de près de 16 milliards d'euros, tandis que près de 30 000 personnes ont trouvé la mort à la suite de leur mercantilisme. Ce qui se passe en haute mer ,dans les rues, sur nos frontières est inhumain, et ce qui fait l'Europe, c’est de la folie. Il faut dire que la  politique défaillante d'immigration de l'Union européenne est responsable de la situation présente, et que tout homme politique européen qui fait espérer aux immigrés une vie meilleure et les encourage à tout quitter pour venir en Europe est irresponsable. Si l'Europe ne revient pas à la voie du bon sens, elle sera soumise à une lutte fatidique (…). Devant les nombreux aspects discordants dans les discussions sur les politiques d’immigration , nous devons établir des priorités.

La première et la plus importante est la protection des frontières extérieures. L'Europe de Schengen signifie pour nous, Européens centraux, la libre circulation au sein de l'Europe, l'expérience de la liberté, et c’est donc particulièrement important. Schengen signifie cependant que les États membres remplissent leurs responsabilités conformément au Code des frontières Schengen, la protection des frontières extérieures est donc une condition sine qua non de la garantie de la libre circulation au sein de l'Europe. Si nous ne pouvons pas protéger nos frontières, Schengen sera en danger. Et ceux qui veulent protéger l'Europe doivent y tenir précieusement.

Il est assez déprimant de voir que, à part nous, les Hongrois, ou seulement les Espagnols, personne ne veut protéger les frontières de l'Europe. L'Europe doit comprendre que vous ne pouvez pas contrôler quand vous vous laissez envahir. (…). Voilà pourquoi la clôture que nous construisons en Hongrie est importante. Nous ne le faisons pas pour le plaisir, mais parce qu'elle est nécessaire. La clôture est en fait rien de plus qu'une ligne de protection. La clôture, comme une ligne de protection, est en parfait accord avec Schengen . Elle est donc un instrument au service de l’Europe.

L'immigration est en Europe, bien sûr, une question de démocratie (…). La démocratie signifie, avant tout, d'entendre ce que les gens veulent. Nous avons donc en Hongrie organisé une consultation sur la question de l'immigration. Sur les huit millions de personnes interrogées, un million ont renvoyé une réponse, quatre-vingt-cinq pour cent ont considéré que l'Union Européenne avait échoué en matière d’immigration . Partisans européens des Etats-Unis d’Europe, je vous recommande les mots du grand Président des Etats-Unis d'Amérique (Abraham Lincoln): "le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple."

L'Europe ne peut pas être contre la volonté des citoyens de l'Europe. Maintenant ,les citoyens européens veulent quelque chose de différent de ce qu’est la majorité des gouvernements européens . Les gens veulent que nous soyons maîtres de la situation et que nous protégions nos frontières.

La protection des frontières est la première et la plus importante question. Toute autre question  ne vaut d’être poser que quand le déluge sera arrêté. Quand nous aurons protégé nos frontières, alors pourra-t-on parler de quotas?

Dans le même temps, cependant, nous ne devons pas oublier que ceux qui viennent ici, ont été élevés dans une religion différente, et sont d'une culture fondamentalement différente. Ils ne sont pas pour la plupart chrétiens, mais musulmans. Cela est une question importante, parce que l'Europe et l'identité européenne ont des racines chrétiennes. N’est-ce pas déjà en soi préoccupant que la culture chrétienne de l’Europe ne soit quasiment plus en capacité de maintenir l’Europe dans le système de valeurs chrétiennes ? Si l’on perd cela de vue, la pensée européenne peut se retrouver en minorité sur son propre continent.

 

Source : "Wer überrannt wird, kann nicht aufnehmen" : Viktor Orbán; Frankfurter Allgemeine Zeitung, 3. September 2015

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article