Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

17 janvier 2015 6 17 /01 /janvier /2015 07:42

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Pour la vie
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 18:00

 

« En état de choc, on fait n’importe quoi » : Guillaume de Prémare livre son décryptage du choc « Charlie Hebdo » et du mouvement « Je suis Charlie ».

 

Que pensez-vous de ce que nous vivons autour du choc « Charlie Hebdo » ?

Il faut partir du fait générateur qui est le terrorisme. La France a déjà connu, dans un passé récent, des vagues de terrorisme. Mais elles n’étaient pas de la même nature. Je vois deux différences profondes.

La première différence est que les vagues de terrorisme des années 1980 et 1990 étaient principalement destinées à faire pression sur la politique internationale de la France, qu’il s’agisse du conflit israélo-palestinien ou de l’Algérie. Aujourd’hui, les terroristes cherchent aussi à faire pression sur la France par rapport à ses engagements militaires à travers le monde, mais ils poursuivent plus largement un objectif de conquête politico-religieuse à l’échelle mondiale, ce qui est nouveau, appuyé sur une idéologie politico-religieuse qui est ancienne.

La deuxième différence, c’est que les terroristes venaient jusqu’ici le plus souvent de l’extérieur. Aujourd’hui, l’islam radical s’appuie principalement sur des musulmans qui vivent en France, et sont même de nationalité française. 

Ne manquez pas la suite... (un entretien avec Guillaume de Prémare, en texte et en VIDEO)

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 11:33

 

« Les horreurs que nous venons de voir, et celles pires que nous verrons bientôt, ne sont nullement le signe que le nombre des révoltés, des insoumis, des indomptables, augmente dans le monde, mais bien plutôt que croît sans cesse, avec une rapidité stupéfiante, le nombre des obéissants, des dociles, des hommes, qui, selon l’expression fameuse de l’avant-dernière guerre, "ne cherchaient pas à comprendre." (...) "Le Gouvernement m’a donné une situation, et je ne peux naturellement pas risquer de perdre cette situation, sans parler de ma petite retraite future. Allons ! ouste ! Il ne faut pas chercher à comprendre. »

Georges Bernanos, La France contre les robots, 1944

cité dans " Les Prophéties de Bernanos ", de Clément Borgal :

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
16 janvier 2015 5 16 /01 /janvier /2015 09:43

 

Il ne s'agit pas ici de la Manif pour tous , mais de la Manifestation républicaine...


"Tout porte à croire que le cortège parisien, si immense qu’il ait été, s’est montré d’une remarquable homogénéité sociologique : blanc, urbain, éduqué. C’est que le nombre brut n’est pas en soi un indicateur de représentativité : il suffit que soit exceptionnellement élevé le taux de mobilisation d’un certain sous-ensemble de la population pour produire un résultat pareil.

Alors « union nationale » ? « Peuple en marche » ? « France debout » ? Il s’agirait peut-être d’y regarder à deux fois, et notamment pour savoir si cette manière de clamer la résolution du problème par la levée en masse n’est pas une manière spécialement insidieuse de reconduire le problème, ou d’en faire la dénégation. A l’image des dominants, toujours portés à prendre leur particularité pour de l’universel, et à croire que leur être au monde social épuise tout ce qu’il y a à dire sur le monde social, il se pourrait que les cortèges d’hier aient surtout vu la bourgeoisie éduquée contempler ses propres puissances et s’abandonner au ravissement d’elle-même. Il n’est pas certain cependant que ceci fasse un « pays », ou même un « peuple », comme nous pourrions avoir bientôt l’occasion de nous en ressouvenir.

Il y a une façon aveuglée de s’extasier de l’histoire imaginaire qui est le plus sûr moyen de laisser échapper l’histoire réelle — celle qui s’accomplit hors de toute fantasmagorie, et le plus souvent dans notre dos. Or, l’histoire réelle qui s’annonce a vraiment une sale gueule. Si nous voulons avoir quelque chance de nous la réapproprier, passé le temps du deuil, il faudra songer à sortir de l’hébétude et à refaire de la politique. Mais pour de bon."

Extrait de Charlie à tout prix ? , un article de Frédéric Lordon 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 21:56

" Heureusement, heureusement que l'attentat n'a pas eu lieu au journal "Minute", parce que voir tout un pays avec des pancartes "Je suis Minute" ou "Je suis Jean-Marie", çà nous aurait un petit peu gêné quand même ".

C'était Nicolas Canteloup dans une imitation de sa "Revue de presque" du 12 janvier, à retrouver en cliquant sur la photo.

 

Entre Guy Môquet et Guy moquette

Peur oblige, Michel Grossiord s'apprête à aborder les sujets qui fâchent, mais pas trop : Entre Guy Môquet et Guy moquette

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 10:48

 

Nathalie Saint-Cricq en plein maccharlysme : « Il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie »

Nathalie Saint-Cricq, la responsable du service politique de France 2, appelle de ses voeux un tournant sécuritaire et affirme le plus sérieusement du monde qu’« il faut repérer et traiter ceux qui ne sont pas Charlie » :

Pourquoi ne pas leur faire porter l’étoile jaune, pendant qu’on y est ?

Source

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 00:40

 

le moyen simple d'être informé des prochains articles :
inscrivez votre adresse courriel dans "Newsletter" !

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Petrus Angel
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 18:20

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 17:49

 

 

The Name Pavlov Rings A Bell T-Shirt

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 17:30

 

 

 

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 14:55

c'est maintenant.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 10:20

      Lu dans Le Point :

« La famille de Charb dément l’ »engagement relationnel » du dessinateur avec Jeannette Bougrab »

« La famille du dessinateur Charb, tué mercredi, a « formellement » démenti « l’engagement relationnel » entre le caricaturiste et Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d’Etat, qui s’est présentée à de multiples reprises dans les médias comme compagne du dessinateur, dans une déclaration à l’AFP, samedi.
« Nous démentons formellement l’engagement relationnel de Charb avec Jeannette Bougrab », a déclaré à l’AFP, le frère de Stéphane Charbonnier dit Charb, Laurent Charbonnier qui a indiqué s’exprimer également au nom du père et de la mère du dessinateur.
« La famille ne veut plus que Jeannette Bougrab s’exprime au sujet de Charb dans les médias de quelque manière que ce soit », a-t-il ajouté.
« Nous demandons de respecter le deuil de la famille », a complété M. Charbonnier, précisant que cette déclaration était « unique »: « il n’y en aura pas d’autres ». »

Bougrab

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans DesInfo RéInfo
commenter cet article
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 09:44

 

Le Grand Orient de France (GODF) pleure la mort d’un de ses membres. Bernard MARIS, 68 ans, économiste, écrivain et journaliste à Charlie Hebdo, a été assassiné le 7 janvier 2015. Il était depuis 2008 membre de la Loge Roger Leray, avec Jean-Luc Mélenchon (Parti de gauche), Bernard Pignerol (conseiller d’Etat, PS) et Jean-Paul Escande (professeur de médecine, polémiste, vulgarisateur).

Bernard Maris, économiste, écrivain, journaliste à Charlie Hebdo, assassiné le 7 janvier 2015

« Maçon assidu, attachant et apprécié, il avait planché fin novembre 2014 sur l’état de la France pendant une heure et demi« , me confie un frère de sa loge. De son vivant, il n’avait pas souhaité rendre publique son appartenance à la franc-maçonnerie.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 20:20

 

« On a vu le mal dans la pensée; on a vu le mal dans les lois; vous le verrez en acte ! Souvent, vous répétiez d'une façon littéraire, d'après l'antiquité, qu'il n'y eut jamais de société sans religion. Vous vous en convaincrez par les faits ...

 Nous avons perdu la crainte de Dieu ; il faudra que nous ayons celle du pillage ...

Il était bien visible que la raison n'était plus assez développée, en France, pour connaître la vérité sublime et absolue du christianisme.

 Quand il sortira des faits, on sera bien forcé d'en saisir la vérité pratique.

 D'ici là, politiques, vous parcourrez sur le faux tous les périls... ;   la religion vous sera démontrée par l'absurde. Ce ne sera plus la doctrine  méconnue que l'on entendra, ce ne sera plus la conscience inécoutée  qui criera. Les faits parleront leur grande voix. La vérité quittera  les hauteurs de la parole; elle entrera dans le pain que nous mangeons ...

 La lumière sera du feu ! Les hommes se verront entre la vérité et la mort... Auront-ils l'esprit de choisir ? »      

Blanc de Saint-Bonnet, La Restauration française, 1872.   Antoine Blanc de Saint-Bonnet.jpg

                Cité par Jean Ousset. Le livre complet peut être lu ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 18:14

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 17:02
Je ne crois pas qu’il faille se sentir obligé de répéter cette phrase toute faite comme une incantation pour avoir le droit d’exprimer sa compassion, de plaindre les victimes et les familles, de dire son inquiétude.

 , Ecrivain, journaliste

« Non, je ne suis pas Charlie. » Et je ne crois pas qu’il faille se sentir obligé de répéter cette phrase toute faite comme une incantation pour avoir le droit d’exprimer sa compassion, de plaindre les victimes et les familles, de dire son inquiétude.

Je ne suis pas Charlie parce que ce serait faire injure aux policiers qui sont morts, eux aussi. Ou alors, il faudrait dire également « je suis flic ».

Je ne suis pas Charlie, parce que j’en ai toujours détesté le contenu, et que je n’envisage pas de le prendre aujourd’hui à mon compte. Pour être solidaire de leur calvaire, pour être indignée par ces sordides exécutions, la France entière n’est pas forcée de s’identifier à Charlie Hebdo.

La suite...

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 14:29

 

Attentat contre Charlie Hebdo : la réaction de Mgr Marc Aillet

Mgr Marc Aillet Diocese Bayonne 64 Charlie Hebdo Eveque Eglise Attentat Communique France

L’attentat d’une sauvagerie inouïe qui a coûté la vie à deux policiers et dix collaborateurs de « Charlie Hebdo » suscite en France et dans le monde entier une émotion et une réprobation quasi-unanimes, à laquelle l’Eglise catholique s’associe, tant par la voix du pape François que par celle de la Conférence des évêques de France.

En tant qu’évêque de Bayonne, Lescar et Oloron, j’invite les fidèles du diocèse à prier pour les victimes de cet acte inqualifiable, leurs proches et leurs familles, mais aussi pour les fanatiques qui, au nom de Dieu ou de la religion, ne reculent hélas devant rien pour semer la terreur, la haine et le chaos.

Puisse le Seigneur nous donner la force et la grâce de refuser l’engrenage de la violence dans lequel le terrorisme s’efforce de nous entraîner, pour être et demeurer, quelles que soient les circonstances, des artisans de paix et de justice.

 

                                                                                       Mgr Marc Aillet le 8 janvier 2015

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Religio
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 10:18

 

Arrêtons-nous un instant sur ce tout petit mot qui concentre à lui-seul, je crois, l’essentiel du piège ; ce tout petit mot que nous chérissons par bien des aspects, et qui pourtant est en réalité un  drame intellectuel : ce petit mot de valeur. Il est bon d’avoir des valeurs, croyons-nous, et de  défendre ses valeurs, il est bon de promouvoir ses valeurs. En réalité, vous voyez, je crois profondément que le mot de valeur est le terme le plus relativiste qui soit. Il est normal que chacun ait des valeurs. Les valeurs sont relatives, contrairement à la vérité. Que la vérité soit relative, c’est là quelque chose qui ne peut pas être fondé en raison, qui ne peut même pas être pensé un seul instant. Affirmer qu’il n’y a pas de vérité, que chacun est sa vérité, ce n’est pas le début d’une nouvelle forme de pensée, c’est la fin de toute pensée. Car s’il n’y a pas de vérité, alors à quoi bon tenter de penser le monde ! À quoi bon tenter d’ajuster notre esprit à la réalité qui est présente devant nous, à quoi bon d’ailleurs en parler ensemble, j’y reviendrai.

Affirmer donc qu’il n’y a pas de vérité, que chacun a sa vérité, c’est là une chose absurde. Mais affirmer que chacun a ses valeurs propres, c’est là tout à fait normal et naturel. Si je devais vous montrer une photo de la maison où j’ai grandi, où j’ai tout mes souvenirs d’enfance, cette photo aurait probablement beaucoup de valeur pour moi, et elle n’en aurait certainement aucune pour vous. Toute la difficulté d’ailleurs de l’assurance vient de la question de savoir comment assurer, précisément, ce qui a une valeur non marchande, ce qui a une valeur tout à fait relative, une valeur très personnelle, une valeur affective. Et nous savons bien que lorsque notre maison brûle nous perdons dans un incendie bien des choses qui avaient beaucoup de valeur, mais qu’on ne nous remboursera jamais.

François-Xavier Bellamy, jeune agrégé de philosophie, maire adjoint, au colloque Catholiques en action 2014.


La vidéo de son intervention est à voir ICI.

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 08:52

      L’émotion, cette illusion rassurante…

Les politiciens ont récupéré sans vergogne l’indignation générale pour appeler à s’unir autour du chef de l’État.
L’émotion planétaire qui envahit nos écrans est une illusion rassurante. Des foules se réunissent, des défilés s’organisent, des hommages sont rendus : d’Obama allant signer le registre à l’ambassade de France jusqu’à l’anonyme qui dépose des fleurs sur les lieux de la tuerie, la communion parcourt le monde. Compassion, tristesse, révolte et résistance animent les rassemblements. L’affectivité qui domine notre vie collective scandée par les médias laisse-t-elle encore une place à la réflexion et au raisonnement ? 
Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Polis
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 21:30

 

Repost 0
Published by Petrus Angel - dans Récré
commenter cet article